Nos Partenaires

Auteur Sujet: Les métiers du secours  (Lu 1203 fois)

26 janvier 2017 à 17:59:03
Lu 1203 fois

Sou


Bonjour à tous,

J'ai récemment décidé de me réorienté professionnellement, et mes réflexions m'ont conduites au métier de Sapeur Pompier. Malheureusement, plus je me renseigne, et plus il semble évident qu'aucun concours n'aura lieu avant 2 voir 3 ans... .

J'aurai donc voulu savoir si vous connaissez des métiers qui se rapproche de celui de pompier dans la pratique des premiers secours, car à vrai dire j'ai du mal à trouver des infos à ce sujet. Je précise que je recherche un métier qui ne demande pas de retourner sur les banc de l'école sur un longue période comme infirmier par exemple.
Je n'ai pas non plus la mer ni la montagne par chez moi alors les secours spécialisés c'est compliqué^^

J'aimerai trouver un métier de terrain qui me permette d'intervenir auprès des gens en détresses, mais pas dans un bureau entouré de paperasse^^

Cordialement, Sou.
« Modifié: 26 janvier 2017 à 19:54:29 par guillaume »
"La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

26 janvier 2017 à 19:38:18
Réponse #1

dkjm


Bonjour,


C'est assez compliqué comme demande quand même ....

Renseigne toi pour la Police Nationale (pas la gendarmerie, même en tant que sous-officier de base, tu fais des procédures) ? Après ... il y a énormément de samu social, à la longue, ça peut être pesant !

26 janvier 2017 à 21:22:04
Réponse #2

Merlin-Max


Salut à toi,

si tu n'aimes pas la paperasse il faut changer de pays...

Plus sérieusement même le Gengen mobile(MO comme les CRS) fais des papiers, la PN c'est pareil.
Il y a des affectations qui sont plus ou moins demandeuses en papiers mais tu ne peux y couper.
Reste la municipale, les places sont chères(concours, faveurs politiques and co'), mal payées et l'ennui au coin de la rue.
Autre solution, faire du volontariat chez les SP, la Gengen ou la verte en plus d'un autre métier.

Bien entendu entre l'imagination et le quotidien de tous ces métiers il y a une certaine différence.
Personnellement je ne suis pas capable de faire du social à longueur de journée comme les SP.

N'hésites pas à me MP au besoin.  ;)
L'âme sûre ruse mal. ;)

26 janvier 2017 à 23:34:42
Réponse #3

Hurgoz


si tu n'aimes pas la paperasse il faut changer de pays...

Nop: faut changer de planète. La paperasse n'est pas apparue simplement en France parce qu'on est "en france", mais parce que

1°\ Il y a pu avoir des délires au niveau de secouristes qui ont entrainés des conséquences sur les victimes qui ont entrainés plaintes et procès
2°\ Des victimes qui ont mis en cause la responsabilités des secouristes.

Dans n'importe quel cas ça veut dire coût, ça veut dire assurances et donc procédures pour couvrir les assurances.

Même sur un poste de secoure où on va soigner une ampoule il faut tenir un registre de qui, quel soins sur qui, etc

Citer
Autre solution, faire du volontariat chez les SP, la Gengen ou la verte en plus d'un autre métier.

Ou les organisations ne dépendants pas directement de l'état. En sachant que selon les coins il y a des accords de soutien entre les équipes de secours (ex. : la CRF (et j'imagine d'autres) vient en soutien aux SPP).

Sachant que pas mal des structures officielles sont de plus en plus limitées budgétairement parlant, elles s'appuient de plus en plus sur les équipes de ces "incompétents" de bénévoles et volontaires. :closedeyes:

Tcho

Hugo
« Modifié: 27 janvier 2017 à 00:00:28 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

27 janvier 2017 à 06:29:34
Réponse #4

fall7stand-up8


Salut

Pourquoi en effet ne pas t'investir en qualité de Sapeur pompier volontaire?
Cela peut devenir comme un second métier et remplir ta vie.
De toute façon les jurys de concours pompiers pro apprécient les candidats qui sont déjà pompiers car ils connaissent les difficultés rencontrées par les pompiers au quotidien. Je pense qu'un candidat qui arrive à un oral de concours pro sans avoir été volontaire a beaucoup moins de chances d'être reçu.

En espérant avoir été utile



27 janvier 2017 à 09:17:04
Réponse #5

Sou


Citer
Renseigne toi pour la Police Nationale

Pour ce qui est de la police, ça ne rentre pas dans ma vision de ce qu'est l’assistance aux personne, peut-être à tord me dirai vous.

Citer
si tu n'aimes pas la paperasse il faut changer de pays...

Nop: faut changer de planète. La paperasse n'est pas apparue simplement en France parce qu'on est "en france",

Je me suis mal exprimé sur ce point, en parlant de paperasse je voulais dire que je recherche un métier qui aide les gens à travers l'acte "direct" et non pas un métier dont la principale constituante est de remplir des dossiers.

Citer
Pourquoi en effet ne pas t'investir en qualité de Sapeur pompier volontaire?
Cela peut devenir comme un second métier et remplir ta vie.

Je cherche à me reconvertir professionnellement car mon travail m'use physiquement et moralement, d'où une recherche professionnelle et non bénévole.

Cependant, j'ai déjà fais les démarches pour être SPV afin de mettre un pied dans univers des pompiers et recoller avec cet univers des premiers secours.

Citer
De toute façon les jurys de concours pompiers pro apprécient les candidats qui sont déjà pompiers car ils connaissent les difficultés rencontrées par les pompiers au quotidien. Je pense qu'un candidat qui arrive à un oral de concours pro sans avoir été volontaire a beaucoup moins de chances d'être reçu.

Pour la petite info complémentaire, il existe deux concours de pompiers pro, l'un ouvert aux non SPV et un autre qui leur est réservé à partir de 3 ans de service.

Citer
énormément de samu social

Je suis tombé plusieurs fois sur ce terme de samu social, mais concrètement qu'elles sont leurs action au jour le jour? Je ne trouve que peu de réponses détaillées à ce sujet.

Cordialement, Sou.

"La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

27 janvier 2017 à 19:07:25
Réponse #6

Al Bundy


Bonjour à tous,

J'ai récemment décidé de me réorienté professionnellement, et mes réflexions m'ont conduites au métier de Sapeur Pompier. Malheureusement, plus je me renseigne, et plus il semble évident qu'aucun concours n'aura lieu avant 2 voir 3 ans... .

J'aurai donc voulu savoir si vous connaissez des métiers qui se rapproche de celui de pompier dans la pratique des premiers secours, car à vrai dire j'ai du mal à trouver des infos à ce sujet. Je précise que je recherche un métier qui ne demande pas de retourner sur les banc de l'école sur un longue période comme infirmier par exemple.
Je n'ai pas non plus la mer ni la montagne par chez moi alors les secours spécialisés c'est compliqué^^

J'aimerai trouver un métier de terrain qui me permette d'intervenir auprès des gens en détresses, mais pas dans un bureau entouré de paperasse^^

Cordialement, Sou.

Fais le diplôme d'état d'ambulancier (10 mois de formation secours je crois mnt) et trouve toi une boite qui fait de l'assu (ambulance de secours et de soins d'urgence): ces boites privées mettent à la dispo du SAMU l'ambu et l'équipage en garde de 12h qui balance les interventions
. T'arrives, t'agis, tu bilantes au medecin qui t'envoie un renfort médical ou te dis quoi faire et ou emmener le patient. En alsace le samu n'a quasi plus d'ambulance, c'est que des ambulanciers ou des pompiers qui bossent en coordination avec les VLM
Boulot génial, mais très vite usant, et salaire merdique
Si t'as des questions tu peux tjs me mp  ;)

Modération : petite pique envers les SP supprimée. Prochaine fois je supprime le post.
« Modifié: 27 janvier 2017 à 21:57:32 par guillaume »
Être libre consiste dans le fait de tirer du seul exercice de notre vie le sentiment de contentement. N.G.

27 janvier 2017 à 21:23:40
Réponse #7

Sou


Des informations sur le sujets peuvent être plus qu'utiles, je t'envoie un questionnaire en mp ;)

Merci :)
"La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité