Nos Partenaires

Auteur Sujet: Mon sac 12/24H dans la forêt au Brésil (VIDEO)  (Lu 1186 fois)

25 janvier 2017 à 05:38:20
Lu 1186 fois

psydomos


Salut tous le monde!

2016 à été pour moi une année bien chargée dans pleins d’aspects et ça faisait un paquet de temps que j’étais pas repassé par le forum. Je suis revenu faire des petits tours vite fait de temps en temps mais pas plus, d’autre trucs à faire… Bref 2017 s’annonce un peu plus peace professionnellement et du coup j’ai sorti un peu le nez du guidon en me disant «  Et au fait il se passe quoi de nouveau sur VS&S? ». Et je me doute bien que j’ai dû rater quelques débats!

Mais quand je suis venu faire un tour avant Noël, j’ai trouvé que c’était bien morne et je me suis dit « On commencerait donc à avoir fait le tour du pot? Mais non, c’est une spirale ce pot, ne l’oublions pas, et ça n’a pas de fin une spirale! ». Et la petite discussion sur les Moras des derniers jours m’a rassuré, tous les copains de d’habitude sont bien toujours autour du feu à veiller, c’est pas parce qu’ils parlent peu qu’ils sont pas là, la bûche à la main et prêt à attiser la flamme en cas de besoin! Et j’avoue que ça m’a fait rudement plaisir, parce qu’il y a eu des moments dans ma vie où vous lire c’était ma petite bouée du matin.
Et puis, faut bien le dire, je pensais souvent souvent à vous bande de goranes :love: , surtout durant les quelques sorties dans la nature de mon petit coin de Brésil que j'ai pu faire tout au long des derniers mois! Mais bon j’y allais justement pour me vider la tête du monde moderne et virtuel alors ça passait vite derrière pour me concentrer davantage sur le moment présent et savourer chaque seconde autour du feu, au fond du hamac ou à crapahuter dans les bois….
Et puis quand même à la dernière sortie pendant ma première semaine de vacance depuis un an, je me suis dit qu’il fallait que je fasse un petit effort pour en faire profiter les copains de toute l’expérience que j’ai accumulé dans le coin. J’ai pas mal réfléchi et je me suis dit qu’on allait commencé par le plus facile, le matos.
Donc j’ai décidé de vous faire une petite vidéo sur le petit sac de sortie à la journée que je me suis monté au fil des années passées ici au Ceara, dans le Nordeste du Brésil et un peu partout où j’ai l’occasion d’aller faire le mariole sur le vaste territoire brésilien de Mae Terra. La vidéo à été tournée le 28 décembre dernier dans le Massif de Baturité, un ensemble montagneux recouvert de Forêt Atlantique secondaire, jungle plus sèche et avec de plus petit arbres que ce qu’on peut trouver en Amazonie.

Alors voila, on y est, après la classique « petite » introduction dont je suis coutumier dans mes posts, on arrive au coeur du sujet. Alors pour les pressés, les obsédés de la vidéo et seusse qui veulent juste voir du matos comme sur téléachats, peuvent’y aller, la vidéo c’est en dessous du tas de mots qui va suivre.

Pour les autres, on va digresser encore un peu parce qu’en vrai, on s’en fout un peu de mon sac en lui-même et de l’accumulation d’objets plus où moins cools qu’il représente, ce qui est intéressant c’est surtout le contexte et la génése (oui , rien que ça) du dit sac.

Et le sac fut

Ce sac  me sert à des sorties à la journée avec option je me perds, je l’admet trop tard ou je suis parti trop loin, et je reste à dormir en forêt plutôt qu’a crapahuter hors sentier dans le noir dans un coin où c’est pas conseillé, ou  j'installe le campement simplement parce que j’ai envie et que je peux me le permettre (option la plus courante).

Normalement, quand j’ai besoin de choisir un sac, je fais un tas avec mon matos que je pense emporter puis j’enlève la moitié des trucs redondants, puis je vois ce qui reste et je choisis le sac que je vais prendre. (soit en fait 95% du temps un 25 ou un 45 litres). Là, ça c’est passé un peu différemment. Et c’est pour ça que fin de compte j’ai fait cette vidéo qui est plus un prétexte pour justifier la réflexion qui suis.

Il y’a de ça bien 4 ou 5 ans, j’avais acheté ce sac (un Tasmanian Tiger Essentiel pack) avec dans l’idée de me faire un genre de base Deluxe pour mon « Escape Cube » (pour ceux qui savent pas le Cube c’était un défi du CEET pour un sac type BOB 36H n’importe où dans le monde qui tienne dans une pochette PLCE) en plus confort et polyvalent que la PLCE avec des vraies bretelles, toutes ses Molles partout et ses 2 sangles qui permettait de greffer pleins de trucs et particulièrement une PLCE facilement largable pour faire un « Cube ++ ».  Ça avait l’air pas mal sur le papier pour le mettre sur le coté de mon gros Karrimor 60-100 spécial Mulet et la PLCE « matos de luxe » a la place fait pour de l’autre coté. Sauf qu’en fait, d’une j’ai pas refait de voyage assez long et contraignant en mode escargot « tamaisonsuldos » donc le gros big sac est resté au placard. Et surtout de 2 j’ai pas mal optimisé mon matos et mes besoins. Ce qui qu’en fait comme j’ai pas de radio, caisse de mun’, RPG, mine antichar, RILCR pour 2 semaines et ghillie suit à trimballer  (je suis un mec normal quoi) et que dans les 3000 bornes environnantes il fait jamais moins de 12 degrés même en hiver quand il pleut et qu’y a du vent, 45 litres ça me va amplement en mode confort avec pas mal de bouffe et sans avoir à couper le manche de ma brosse à dent  :).

Donc en fait le projet est resté un joli projet, Alors certes, j’ai construit un super ensemble, fruit de pas mal d’années de réflexions et d’expériences dans différents milieux. Mais dans mon esprit c’était mon sac « de survie », je n’en avais pas vraiment besoin dans les sorties « cool » que je faisais et donc à chaque fois j’allais piocher dedans le matos que j’avais pas encore en double pour compléter une autre config’ et le sac restait à la maison. Il a pris la poussière à coté de mon lit jusqu’a ce qu’un vendredi où je partais rejoindre un pote pour aller camper je me dise que je pourrai le tester déjà ce Cube pour voir, là où j’allais tiens maintenant là tout de suite. Alors j’ai testé, et  c’était pas mal du tout! Du coup en fait, après quelques ajustements, comme 2 Rolly Polly pour emporter plein de flotte, fait soif dans la jungeul’, ça faisait un sac très polyvalent pour la journée avec option nuit imprévue dans mon coin. c’était même super top, petit, discret, colle au corps et ballote pas, poids raisonnable, indestructible, « mais pourquoi j’y ai pas pensé avant?! ». Parce qu’au final, le matos dont on a besoin, c’est à peu près le même partout puisque les besoin sont les mêmes, avec justes des priorités différentes.

Du coup, j’ai laisser mon petit sac ultra léger orange pétant habituel de 25 l juste pour mes sorties pure rando sur sentiers en mode bien organisées de 48H max et le 45L pour les sorties tout confort ou /et plus longues.  En me disant que le Cordura 500 c’est pas mal des fois et j’avais moins l’impression d’être un vilain gyrophare des bois ou peur d’abimer du matos très difficilement remplaçable ici. En plus c’est à cette époque que j’ai commencé à (re)sortir l’arc au bois et celui ci s’emboite nickel dessus pour marcher, bref, ça le faisait bien!

Alors, vous allez me dire, pourquoi je vous ai raconté tout ça au final?


Parce que pour moi il y'a une morale à cette histoire. Qu’on le veuille ou non, on a souvent des petites marottes qui nous poussent à nous préparer à des scénarios peu probables. L’escape Cube, je crois au final que c’était d’abord un exercice philosophique qui à permit à l’époque à chacun d’étaler sa vision un peu romanesque ( et au fond désirée) de la situation de survie en fonction du panel de situations qu’il s’imaginait à même de pouvoir/devoir répondre. Un jour David à écrit  en substance« montre moi ton matos, je te dirais tes peurs » et ça ma marqué profondément, parce que c’est EXACTEMENT ça. Même les indiens du fond de la jungle agissent avec cette logique inconsciente. La moitié du matos emporté pour la chasse c’est pour se protéger des « mauvais esprits » plus qu’autre chose.

Mais en fait, c’est un excellent exercice car si on accepte de se délester de la part du fantasme et des objets corollaires du même coup pour un BOB par exemple on en ressort souvent une liste de matos affinée et qui reflète vraiment bien sa propre pratique, en accord avec ses compétences. En allant sur le terrain avec ce Cube, au fur et à mesure des sorties et donc du délestage de mes peurs/ ciblage de mes compétences et de mes vrais besoins c’est devenu mon sac tout court et du concept Cube je suis passé à Mon Sac (presque) Parfait, tout simplement. Et il continu d’évoluer, en regardant cette vidéo je me suis rendu compte entre autre que je pouvais laisser les 3/4 de ma pharmacie à la maison en fait, mais je garde encore quelque grigris ;D
Bon aller, assez parlé. Place aux images.

Soyez indulgents, c’est ma toute première vidéo, tournée après 24H tous seul a marauder peinard dans les bois à la recherche d’un éventuel ami qui finirait sur la table commune le dimanche suivant. Je l’ai fait à notre petit campement de base, installé à 300 m avant d’arriver à la maison de la mère de mon pote qui me prête gracieusement son « jardin » de quelques Hectares d’un bout de la forêt locale qui recouvrent environ 70 % du massif. J’étais donc un peu déphasé et stressé je crois. En plus le téléphone était fixé à l’arrache sur un bâton placé par terre avec un bout de liane et j’avais pas tilté sur le fait que le cadrage de l’image est plus petit en vidéo qu’en photos donc il y'a quelques hors champs, mais bon, ça se regarde quand même je pense. Ah et juste un dernier détail, en plus de tout ça j’ai toujours un compressif israélien dans une poche cargo et mon foulard dans l’autre.
A+!

LA vidéo c'est par là!
https://www.youtube.com/watch?v=JWX-RQptioc


Et désolé pour l'orthographe, des années d'orthophoniste ne sont pas venues à bout de mon cerveau  :-[ [size=78%] récalcitrant[/size]
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

25 janvier 2017 à 09:22:04
Réponse #1

Sou


Merci Psydomos pour ce texte chargé de bons sentiments, et peut-être même d'amour pour tes camarades. On a pas attaquer la vidéo qu'on a déjà une bonne piqure de rappel sur le fait que les tripes sont là avant le matos. 

Petite question annexe, je vois que tu chasse à l'arc, est-ce plus pertinent dans les jungle/foret du brésil qu'en france? Je te pose la question car c'est quelque chose qui m'attire depuis un moment déjà, mais je me suis heurté plus à du découragement qu'autre chose en abordant le sujet dans notre cher pays.


Cordialement, Sou.
"La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

25 janvier 2017 à 10:44:01
Réponse #2

Pierrot


Oh oui, les fantasmes et les gri-gri ça pèse lourd dans un sac à dos. Mais je crois que c'est un passage obligé quand on débute, ça s'allège avec l'expérience.


Citer
Petite question annexe, je vois que tu chasse à l'arc, est-ce plus pertinent dans les jungle/foret du brésil qu'en france? Je te pose la question car c'est quelque chose qui m'attire depuis un moment déjà, mais je me suis heurté plus à du découragement qu'autre chose en abordant le sujet dans notre cher pays.

Ça vaut peut être le coup d'ouvrir un sujet là dessus, je ne sais pas dans quel coin tu es, Sou, mais la chasse à l'arc est une pratique qui monte en France et il n'y a pas que des découragés, loin de là.

25 janvier 2017 à 12:57:47
Réponse #3

Merlin-Max


Merci pour ton phylo-retex.  :love:
Je suis arrivé un peu après le moment "Cube" du forum et m'en suis inspiré pour par mal de trucs, en fait c'est devenu mon fond de sac, au fil des spirales du temps.
L'âme sûre ruse mal. ;)

25 janvier 2017 à 20:21:53
Réponse #4

guillaume


Salut Psydomos,

Toujours un régal de lire tes retex. J'espère qu'on aura l'occas de se croiser un jour !

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

26 janvier 2017 à 12:00:43
Réponse #5

psydomos


Merci Psydomos pour ce texte chargé de bons sentiments, et peut-être même d'amour pour tes camarades. On a pas attaquer la vidéo qu'on a déjà une bonne piqure de rappel sur le fait que les tripes sont là avant le matos. 

Petite question annexe, je vois que tu chasse à l'arc, est-ce plus pertinent dans les jungle/foret du brésil qu'en france? Je te pose la question car c'est quelque chose qui m'attire depuis un moment déjà, mais je me suis heurté plus à du découragement qu'autre chose en abordant le sujet dans notre cher pays.


Cordialement, Sou.

SAlut Sou,
Merci pour tes bons mots! Pour la chasse à l'arc, c'est juste pas comparable... pas de permis, pas d'ACCA, et des forêt généralement plus dense avec des animaux pas habitué à ce mode de prédation. Ici, en réalité je "promène l'arc" plus qu'autres choses, la nature locale à prit un sacré coup dans le coin, les locaux sont pauvres et la démographie aussi bien que la déforestation galopantes... Quand j'ai la chance d'approcher un chevreuil local un autre grand animal, je le regarde simplement évoluer et je suis juste content qu'ils reviennent doucement et arrivent à passer entre les mailles du filet.

Et puis bon c'est interdit la chasse au Brésil... Bon dans la réalité il y a une tolérance. Mais les zozos dans mon genre j'en connais pas d'autres ici. De toute façon je serais difficile à chopper, pratiquement invisible, je fait pas de bruit et chasse dans des zones où personne ne va...et personne vient voir ce qui se passe dans les propriétés privées. Mêmes si les animaux ne connaissent pas trop le concept de barrière. Donc on en parlera pas trop en détails non plus. Pour faire court, je fais surtout de l'approche courte sur des petits animaux. J'ai appris les trucs d'ici avec des groupes d'indiens locaux avec qui je faisais mes recherches et eux rigolaient bien, ils avaient tous des pétoires enterrées au fond de la forêt et des pièges/cages et hallucinaient de me voir avec mon arc. M'enfin ils voulaient tous me l'acheter quand même. ;#
Cela dit, quand j'étais en France j'ai  facilement participé à des chasses comme invités quand j'ai commencé, a travers mon club et y'a un paquets des clubs dédiés! Y'a d'ailleurs un post ancien sur le forum si tu cherches bien sur le sujet de la chasse à l'arc et des "Grands" qui trainent sur le forum du genre Modl. Mais de toute façon avant de penser à chasser, commence par tirer déjà, un arc de base autour de 40 livres et quelques flèches t'en aura pour 200 euros environ. Parce qu'il te faudra un petit moment pour être au niveau suffisant (mettre 3 flèches consécutives dans un cercle de 15 cm à 10 M )et c'est pas comme le vélo, l'entraînement doit être constant. Comme ça tu verras si tu aimes assez ça pour passer à la case suivante.

Oh oui, les fantasmes et les gri-gri ça pèse lourd dans un sac à dos. Mais je crois que c'est un passage obligé quand on débute, ça s'allège avec l'expérience.

Salut Pierrot,
Tu l'as dis, c'est d'ailleurs je pense les reflets de nos incompétences, l'expérience grandissant ils diminue donc  logiquement!

Merci pour ton phylo-retex.  :love:
Je suis arrivé un peu après le moment "Cube" du forum et m'en suis inspiré pour par mal de trucs, en fait c'est devenu mon fond de sac, au fil des spirales du temps.

Salut Merlin,
Merci à toi  :)
Oui, au final, c'est à peut près un "gros" fond de sac "universel" auquel je suis arrivé également. Pour des sorties en Europe, il ne manquerait plus qu'un sac de couchage adapté à la saison, un pantalon de pluie ou des guêtres et une couche chaude en plus!

Salut Psydomos,
Toujours un régal de lire tes retex. J'espère qu'on aura l'occas de se croiser un jour !
a+

Salut Guillaume!
Merci pour le retour! Qui sait, les chemins de nos vies se croiseront peut-être lors d'un retour au pays et ce sera avec grand plaisir! Si tu traverse l'océan et passe dans mon coin un jour, la porte est grande ouverte en tout cas  ;)

A+!
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

26 janvier 2017 à 17:20:39
Réponse #6

Sou


Citer
d'ailleurs un post ancien sur le forum si tu cherches bien

Effectivement, suite à ton post et ma question, j'ai cherché et j'ai trouvé ce fameux post.
Les liens sont pertinents et ouvrent la porte d'une grande communauté.

Citer
Mais de toute façon avant de penser à chasser, commence par tirer déjà.

A vrai dire, après une introspection plus poussée, je pense que ce qui m'attire dans la chasse à l'arc c'est surtout la dimension qui englobe cette pratique (Camouflage, pistage, observation). L'arc, n'est qu'un plus à mes yeux qui, vient fermé la boucle et imposer encore une peu plus de rigueur à cette pratique. Enfin bon ce n'est peut-être pas le bon endroit pour argumenter sur ce sujet.

En ce qui concerne ta vidéo, premièrement elle me rassure sur le fait que je ne suis pas le seul à utiliser des sachets OCB pour économiser un ziploc :p, et l'astuce du la conserve de lait (qui peut être refermée du coup) est vraiment géniale.

Merci encore pour ce Retex vraiment pertinent.
"La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

26 janvier 2017 à 18:49:50
Réponse #7

guillaume


Au final, les besoins sont les mêmes partout... J'aimerai rebondir dessus :

J'ai quasiment le même fond de sac que toi. Du moins dans les fonctions. J'ai juste pas de hamac, mais j'ai un poncho en plus.

Or nous n'évoluons pourtant pas dans le même milieu ! L'illustration est, je trouve, pas mal pour la règle des 3 et le CCVMD :).

Perso, quand j'ai besoin de partir, j'ai juste à rajouter un sac de couchage et de la bouffe. Le reste est déjà dans le sac.

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

29 janvier 2017 à 00:13:42
Réponse #8

psydomos


A vrai dire, après une introspection plus poussée, je pense que ce qui m'attire dans la chasse à l'arc c'est surtout la dimension qui englobe cette pratique (Camouflage, pistage, observation). L'arc, n'est qu'un plus à mes yeux qui, vient fermé la boucle et imposer encore une peu plus de rigueur à cette pratique.

En ce qui concerne ta vidéo, premièrement elle me rassure sur le fait que je ne suis pas le seul à utiliser des sachets OCB pour économiser un ziploc :p, et l'astuce du la conserve de lait (qui peut être refermée du coup) est vraiment géniale.
ALors moi je te dirais, piste donc! plus besoin de toutes les contraintes liées à la prédation, joue à cache cache chevreuil tu trouveras surment les sensations que tu recherches. c'est ce que j'appelle "promener l'arc", sans arc, c'est "presque" pareil en fait  ;)
Les ziplock c'est des restes que je concerve précieusement, le pire c'est que j'ai arrété de fumer, donc je passe lentement mon stock de vieux sachets parce qu'il sont bien solides, ce sont mes alocksac du pauvre lol. La boite de lait , c'est top, surtout que le couvercle fait aussi un super couvercle de mug inox  ;)
Au final, les besoins sont les mêmes partout... J'aimerai rebondir dessus :

J'ai quasiment le même fond de sac que toi. Du moins dans les fonctions. J'ai juste pas de hamac, mais j'ai un poncho en plus.

Or nous n'évoluons pourtant pas dans le même milieu ! L'illustration est, je trouve, pas mal pour la règle des 3 et le CCVMD :).

Perso, quand j'ai besoin de partir, j'ai juste à rajouter un sac de couchage et de la bouffe. Le reste est déjà dans le sac.

a+
Comme tu dis, c'est toute la "magie" du couple règle de 3 et CCVMD. En tout cas à première vue.

Parce que si on y pense, c'est parfaitement prévisible cette relative universalité puisque ces deux formules sont totalement centrées sur l'individu et ses besoins physiologiques. Hors on est tous les 2 des humains donc on a à priori grosso merdo les mêmes besoins. Pas de surprises donc.

Mais si on y regarde de plus près les réelles différences entre nos deux interactions avec nos milieux, ce sont donc non pas les individus et leurs caractéristiques physiologiques plus ou moins universelles (il existe bien sur des performances différentes d'un humain à l'autre mais cela reste secondaire) mais la gestion des priorités qui changent en fonction des caractéristiques physiques propres de nos écosystèmes. Par exemple en ce moment la priorité des 3H pour une sortie qui s'éternise de manière imprévue chez vous, c'est la gestion thermique, pour moi c'est plutôt la gestion hydrique. Si on y réfléchi, c'est là que l'on atteint la limite de la règle de trois par exemple. Je mourrais plus vite de soif que de froid ou d'hyperthermie dans mon coin pourtant si je suis strico sensus la règle de 3, je vais d'abord m'occuper de la gestion de ma température avant mon hydratation.

Et du coup, ça fait un moment que je me creuse l'esprit pour essayer de trouver la formule qui permettrait de mettre en valeur la variable milieu au sein de tous ces impératif humains justement!
C'est ce que j'apprécie avec "ça ça vaut mille dollars" , c'est moins rigide que la règle de trois cependant, ça reste quelque chose axé sur le soi et il n'y a pas cette dimension environnement.

C'est une de mes marottes depuis un bout de temps, trouver une formule pour mettre en valeur le déterminisme apporté par l'environnement dans la gestion des priorités de survie en milieu naturel.

"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

29 janvier 2017 à 10:41:56
Réponse #9

guillaume


Très bonne remarque.

La R3 n'est là que pour priorisé "la règle générale".

Ceci dit, on pourrait voir la chose comme suit pour toi : 3H sans régulation thermique : check, en permanence. Du coup je passe au point suivant : 3J sans eau.

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

29 janvier 2017 à 13:08:15
Réponse #10

Hurgoz


Yo,

Super retour, merci!  :up:

ALors moi je te dirais, piste donc! plus besoin de toutes les contraintes liées à la prédation, joue à cache cache chevreuil tu trouveras surment les sensations que tu recherches. c'est ce que j'appelle "promener l'arc", sans arc, c'est "presque" pareil en fait  ;)

+1

J'ai de très bon souvenir de pistages, alors que je ne suis pas chasseur.

Après, rien n'empêche de s'adonner au tir 3D  :love:

Citer
Les ziplock c'est des restes que je concerve précieusement, le pire c'est que j'ai arrété de fumer, donc je passe lentement mon stock de vieux sachets parce qu'il sont bien solides, ce sont mes alocksac du pauvre lol.

Les gas: on est 3! ;#


Après, question qui n'a pas un rapport direct au sac, mais plutôt à la tenue: j'ai noté que tu étais plutôt habillé long. Régulation thermique ou protection contre l'environnement et les bestioles?

Tcho

Hugo

P.S.: pour l'excape cube, il y a se retour de Rammstein: http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/2016/03/kit-escape-cube-de-rammstein.html
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

30 janvier 2017 à 03:20:35
Réponse #11

psydomos


Yo,

Super retour, merci!  :up:

Après, question qui n'a pas un rapport direct au sac, mais plutôt à la tenue: j'ai noté que tu étais plutôt habillé long. Régulation thermique ou protection contre l'environnement et les bestioles?
Salut Hurgoz,
Merci!
 
La tenue, c'est effectivement du long et chapeau. En fait c'est autant pour me protéger de la faune et de la flore que dans une moindre mesure pour la régulation thermique.

A l'aube et au coucher du soleil c'est blindé de moustiques sauf en haut des collines parce qu'il y a pas mal de vent. Mais de toute façon d'une manière générale y'a toujours des moucherons carnivores, des tiques et autres joyeusetés qui te sautent dessus sans prévenir aussi bien à l'arrêt que quand tu traverses une zone bien dense. Sans parler des traitres nids de guêpes souterrains, normalement y'en a toujours une ou deux qui volettent dans le coin. Hors parfois, quand tu les repères, t'as déjà le pied presque dessus. Là t'es content d'être en pantalon ample et manches longues.

Mais dans mon coin, y'a aussi pas mal de plantes urticantes ou pleines de piquants. y'a même un truc qui me fait des urticaires localisés par simple contact sur les mains et ça gratte horriblement pendant quelques jours ça fait un moment que j'essaye de repérer ce que c'est mais c'est pas facile, je pense ou pour une sève de plante ou pour des poils de chenille ou un truc du genre qui reste sur certains arbres morts. Je suis 90% du temps avec des gants et pourtant une fois sur 2 je reviens avec ça sur mon index droit. 

l'aspect thermique joue un peu aussi, les différence de températures entre jour et nuit sont importantes (30° a 14H, 17° a 3H env.). Le soleil cogne dur entre les branches, on s'en rend pas compte au début mais on peut se prendre un coup de soleil facilement à certaines périodes sèches de l'année où le feuillage est moindre.

Mais là où le thermique est le plus déterminant pour moi dans la cosntruction de mon set d'habillage c'est justement pour pouvoir être couvert et supporter la chaleur sans être dans une étuve qui fait:

1) Augmentez la température corporelle donc suer plus donc oblige à transporter plus d'eau.

) Favorise l'apparition d'irritations malvenues très rapidement et dont il est difficile de se débarrasser ensuite autrement que, parlons franchement, en se promenant à poil pendant une semaine ensuite pour que tout ça sèche le mieux du monde... ça complique un peu la vie sociale  ::)

Du coup au fil des année, j'ai essayé plein de forme et de matières et j'en suis arrivé à un set qui marche bien pour moi en étant un parfait compromis entre solidité, protection, ventilation et discrétion (ça inclus couleur, bruit au frottement/texture et l'odeur vite horrible avec le tout synthétique pas cher par exemple, le cher je sais pas, j'ai jamais eu sous la main), et coût acceptable quand on habite dans un pays pauvre.

La tenue en elle-même
[/b]

Pour le haut:
 Je suis un amoureux inconditionnel des tee shirt à capuches et manches longues en coton, polycoton. Mais faut avouer que j'ai toujours constaté que si le jersey des tee shirt classiques est plus confortable en climat chaud sec (le sertao/la plaine pour ma région), la popeline typiques des chemises sèche plus vite, se déforme moins et fait moins d'accros en climat tropical humide (montagnettes/mata atlantica) tout en protégeant mieux des rayonnement solaire je trouve.  Alors le dernier en date, je l'ai fait faire avec de la popeline et là c'est juste le top du top. j'ai fait faire des manches qui se rétrécissent au niveau des avant bras pour bloquer les bestioles et si besoin , que la manche reste retroussée quand elle l'ait et pas dérangeante avec l'arc, un col ouvert assez large pour la ventilation et une top capuche qui fait de l'ombre au besoin et protège bien le cou des bestioles. Mais comme on peut toujours mieux faire, là je cherche maintenant une popeline coton/Lycra pour profiter en plus de l'effet strech du Lycra et de son très bon indice de protection solaire pour pouvoir avoir un haut relativement ajusté bien adapté à mon milieu et qui protège un max du soleil. en cas d'exposition prolongée au soleil, j'ai aussi des manches mitaines, un truc de motard local pour se protéger du soleil, que je peux mettre en surcouche pour une rando dans le sertao ou pour les journées sur le littoral. Dans ce cas là elles rejoignent le foulard dans la poche cargo avant de partir.

Pour le bas:

C'est un pantalon de l'armée anglaise désert teint en chocolat, ça lui fait des petites rayures beige qui donnent un coté un peu hippie/papy, parfait pour pas ressembler à ce qu'on est pas dans un pays où l'uniforme signifie pas forcement des bonnes choses. Je n'ai pour le moment rien trouvé de mieux en terme de coupe et de respirabilité et rapidité de séchage, en restant respirant en plus.  j'adore ses grandes poches cargo à bouton canadiens, ses poches haute qui perdent pas le matos, ses ajustements à boutons qui se défont pas comme sur d'autres modèles et il me convient au niveau solidité (si je me sens plus bourrin j'ai le helikon SFU qui malgré ses défaut reste pratique) sans parler du prix excellent pour du neuf de chez neuf. Par contre du coup il est très frais, as du tout coupe vent la nuit on a froid aux jambes dans le hamac. Je songe à me faire un pied d'éléphant en tissu synthétique coupe vent ultra léger pour contrer ce pb avec un poids/volume minime.

Le chapeau
Il est en polycoton, achat local, c'est le truc que tout les hommes qui passent du temps dehors utilisent ici. des pression pour rabatttre les bord sur les coté au besoin et une large protection de nuque/cou qui se boutonne devant et qu'on cache dans le chapeau si pas besoin. Trempé dans l'eau et combiné avec la capuche du teeshirt lui même copieusement mouillé, c'est une climatisation extraordinaire  :love:

Les chaussures
Là en ce moment, le seul truc qui me reste de metable ce sont des baskets de trail à moins de 20 euros chez decath', c'est pas l'idéal niveau protection, ça respire bien par contre c'est pas solide. On fait avec. Et quand je pars sérieusement en mode chasse, j'aime bien mes tabi en cuir. Là j'hésite à m'acheter des Lowa mid dont j'ai entendu beaucoup de bien , en tous ca quelques chose de solide, respirant et sans goretex qui me permettent de faire des bornes et qui soi adapté à mes pieds très fins (ça c'est le plus compliqué en fait). Mais faut que je puisse tester avant et ça, c'est compliqué, j'avais envisagé les snakeboot aussi à cause des serpents corail bien fourbes mais comme il n'y en a qu'aux USA, c'est mort.

Voila pour le pourquoi du comment de la tenue!

D'ailleurs au passage si y'a des questions sur le pourquoi du comment à propos d'autres équipements, n'hésitez pas!

Très bonne remarque.

La R3 n'est là que pour priorisé "la règle générale".

Ceci dit, on pourrait voir la chose comme suit pour toi : 3H sans régulation thermique : check, en permanence. Du coup je passe au point suivant : 3J sans eau.

a+

Certes, mais je suis sur qu'on peut faire mieux. J'aime me lacer des défis intellectuels   ;D

A+!
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité