Nos Partenaires

Auteur Sujet: Comment faire une braise?  (Lu 848 fois)

23 janvier 2017 à 21:46:42
Lu 848 fois

Candeur


Bonjour,
Je m'entraîne à faire du feu par friction avec un arc. J'avais lu un article très intéressant à ce sujet sur votre forum (malheureusement je ne le retrouve pas) et je pense l'avoir suivi à la lettre. J'arrive à obtenir de la fumée, l'odeur de brûlé et la sciure, mais elle ne fume pas d'elle-même. Lorsque j,arrête de violoner, la sciure ne fume pas d'elle même et je ne comprends pas pourquoi? Une idée? Merci beaucoup. Candeur

23 janvier 2017 à 22:18:57
Réponse #1

Pierrot


Une idée, non....

Plein d'idées, oui, drille trop grosse, planche trop épaisse, encoche mal faite, bois pas assez sec ou trop dur, vitesse trop lente, pression pas assez forte, temps de friction pas assez long, etc.....

Comme on ne sait pas comment tu fais, c'est difficile de savoir où ça pêche.


24 janvier 2017 à 10:15:31
Réponse #2

spica


Je ne suis pas expert du sujet, mais comme dit Pierrot, il y a plein de raisons possibles pour lesquelles ça ne marche pas. En gros, je dirais que ça tombe dans deux catégories : soit tu t'arrêtes trop vite, avant d'avoir embrasé la sciure produite (sur la fin, c'est physique de tout donner pour faire vraiment monter la température jusqu'à atteindre la combustion), soit les conditions ne sont pas réunies pour cela. Et dans ce deuxième cas, les causes peuvent vraiment être multiples. Si on revient au triangle du feu pour l'expliquer, tu va soit manquer de chaleur (pas assez de friction pour faire monter la température par exemple, ou une encoche trop grande qui laisse s'échapper la chaleur trop vite, par exemple), d'oxygène (une encoche trop étroite, à l'inverse, qui ne laisse pas rentrer l'air) ou de combustible (la sciure que tu produit est trop noire : elle est déjà brûlée lorsque qu'elle s'accumule dans la fente. Il faut normalement qu'elle soit plutôt brun sombre, et c'est sur la fin, quand tu as rempli ton encoche, que tu donnes une bonne accélération pour la faire démarrer).
Après, des textes ou des vidéos qui explique comment on fait, il y en a des centaines sur le net. Essaie de faire un peu le tour des vidéos pour voir ce qui ressemble ou pas à ta façon de faire, ça sera sûrement plus parlant, parce que nous, on pourra difficilement t'aider avec aussi peu d'information.

24 janvier 2017 à 10:36:02
Réponse #3

Troll


Hello,

Où as-tu tenté l'expérience ? Y avait-il du vent ? Combien de temps as-tu tourné ? Quels sont les bois utilisés ? Est-ce qu'il pleuvait / faisait humide ?

Il y a des tas de paramètres, hélas.

Bien à toi,

Troll
Semper potest proficio

24 janvier 2017 à 18:05:38
Réponse #4

Candeur


Bonjour,

Merci pour vos réponses.

Ne rigolez pas, mais je fais mes essais dans ma cuisine. Il y fait chaud et il y a du carrelage au sol. Je ne risque donc pas de mettre le feu au parquet :-)

J'utilise une baguette achetée au brico en guise de drille pour qu'elle soit bien droite. Elle a l'épaisseur de mon auriculaire. La planche est une planche de parquet en chêne non traité de +/- 1 cm. J'ai essayé des trous latéraux de 2mm à 1cm. Au-delà, ma drille dévie vers le trou.

Je violonne entre 30 et 60 secondes et obtient 1 à 2 cm carrés De sciure. Elle est brune foncée et poudreuse et fume au mieux 3 secondes après que j'ai arrêté de violonner. J'essaie de vous envoyer une vidéo.

Merci pour vos conseils. Je me sens moins seule avec mes essais ratés :-)
Candeur

24 janvier 2017 à 18:21:47
Réponse #5

Puk


Bonjour,
Je suis loin d'être spécialiste de la question du feu par friction mais ce que je vois fréquemment revenir dans les matériaux utilisés sont le noisetier (pousse bien droit, pratique pour la drille) et du bois tendre/filandreux pour la planchette (Le lierre est très bien).
Il n'est pas impossible de faire du feu par friction avec les deux outils de la même essence mais autant mettre tout les atouts de son côté...

Au plaisir de suivre tes essais,

Puk
"La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé"

24 janvier 2017 à 21:11:23
Réponse #6

Pierrot


On ne se moque pas, j'ai commencé sur un balcon................

Baguette achetée au brico, pour la drille, du tourillon ? Il y a de fortes chances que le souci vienne de là, la taille est bonne, mais quel est le bois ?

25 janvier 2017 à 11:29:24
Réponse #7

spica


Il me semble qu'en général, au niveau bois, on conseille d'utiliser soit le même pour la planche et la drille (plutôt du bois tendre pour les débutants), soit une drille plus dure que la planche, qui devrait être d'un bois plutôt tendre. J'ai l'impression que t'as l'inverse avec ton kit (le tourillon de Bricotruc doit être assez tendre, ta planche en chêne est bien dure).

25 janvier 2017 à 18:57:42
Réponse #8

DIY


Bonjour Candeur,

Un tourillon du diamètre de ton auriculaire ce doit être environ un centimètre, c'est un peu petit, cela convient davantage pour la rotation manuelle, quinze millimètres serait beaucoup mieux sur une planchette de la même épaisseur.

Essaie comme l'a dit Spica de trouver des bois légers dans lesquels tu peux laisser une empreinte à l'aide de l'ongle du pouce, noisetier, aulne, peuplier, saule ou si possible du tilleul pour un(e) débutant(e) c'est l'idéal. C'est avec ce bois, drille et planchette, que j'y suis parvenu la première fois, lors de vacances à Chilhac, lors d'une animation dirigée par François Leleu.

 Je ne saurais trop te conseiller de prendre contact avec quelqu'un qui maîtrise la technique pour démarrer. A ce propos dans quelle région habites tu? Tu as déjà reçu des réponses à travers ce forum, je suis sûr qu'un membre sera prèt à t'aider pour mener à bien  ton projet.
« Modifié: 26 janvier 2017 à 14:58:59 par DIY »

26 janvier 2017 à 12:13:37
Réponse #9

Claude Ponthieu


Ne rigolez pas, mais je fais mes essais dans ma cuisine.

On ne se moque pas, j'ai commencé sur un balcon................

Mieux vaut faire/expérimenter plus tôt que d’attendre l’occasion de … ;D

Une des meilleurs options pour faire des essais — permet d’aller progressivement sans stress lié aux conditions climatiques, etc. :D
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité