Nos Partenaires

Auteur Sujet: Couteau, contact, trait d'union ? Partage en tous cas ....  (Lu 9890 fois)

20 février 2008 à 18:32:41
Réponse #25

guillaume


Et alors le verdict  ::)!!

Le couteau coupe (quoi, c'est fait pour ça?) ;D.

Très bonne impression pour l'instant, que ça soit au niveau robustesse, coupe, tenu du tranchant, etc. mais j'en dirai plus lors que j'aurai vraiment testé le couteau et je serai vraiment objectif que lorsque je l'aurai emmené avec moi durant plusieurs mois.

a+

20 février 2008 à 20:11:29
Réponse #26

humpfrey


Super ! On sait déjà qu'il va en respirer du bon air frais ce surin... Vraiment du beau boulot Anke ! :)

20 février 2008 à 20:27:42
Réponse #27

dub72




On peut voir que la lame à une forme particulière ( partie dans le "cercle"). En effet quand on bâtone avec le couteau incliné le bout de la lame reste droite et c'est vraiment top car ça glisse beaucoup moins.

Oui bon j'avoue je l'ai piqué à Guillaume, mais pas longtemps. Beau travail :doubleup:

Ciao.

My free style flying over this world, kill your bad mind but he's never back down... (dub in'c song)

24 février 2008 à 17:01:35
Réponse #28

Anke



29 février 2008 à 23:08:08
Réponse #29

guillaume


Salut les amis :).

Bon voici une petite revue, sachant qu'un couteau, on ne le connait que dans le temps.

Je vais essayer d'être objectif: ce couteau est spéciale mais je l'aime bien (enfin je commence à bien l'aimer).

Je vais aussi ajouter ce que j'améliorerai dessus, Anke, je sais que tu prendras pas ça comme des critiques mais bien pour qu'on puisse progresser ensembles.

Donc. Le couteau a une émouture convexe relativement grosse, ce qui fait que la coupe à la volée n'est pas terrible pour un couteau de ce poids. De plus, sur les deux premiers tiers, le fil n'est pas droit ce qui fait que le couteau glisse un peu lorsque qu'on fait des coupes précises. Je vous rassure, ce problème ce corrige avec l'habitude: j'ai bien réussi à faire des hérissons.
Enfin, l'ergot fait un peu mal aux mains niveau chopping. Il aurait fallut qu'il soit plus grand pour profiter de toute ça puissance
Ca, c'est pour les côté "négatifs".

Maintenant le positif:
Lorsqu'il s'agit de couper avec un grand pouvoir de "chopping" (mais attention, pas à la volée, je sais c'est contradictoire), là c'est intéressant, y'a de la masse derrière et avec l'habitude, ça le fait bien.
Autrement, on sent que la trempe est maitrisée bien que le couteau ne soit pas trempé très dur (c'est bon ça).
Enfin, il est construit comme un tank et ça c'est bon aussi (même si l'émouture aurait pu être plus poussée).

Bref, y'a pas de miracle, plus c'est costaud et moins ça coupe et inversement :).

Voici ces propriétés:

-Longueur du couteau: 23.5 cm
-Largeur près du ricasso: 4 cm
-largeur à la bosse: 4.5 cm
-épaisseur près du ricasso :5 mm
-Longueur du manche: 11 cm
-longueur de la lame (capacité de coupe): 13 cm (oui le manche déborde sur la lame)

Les photos:

-4 coups pour couper à la volée, je m'attendais à mieux:


-Coupé en tordant un sapin, trois coups:


Bâtonnage par le cul, noter la concentration ;D:


Je crois que sont principal atout est le bâtonnage, normal j'entends. En effet, y'a qu'à voir la quantité de bois que j'ai fendu (bon c'était du châtenier)! Même pas mal grâce à son espèce de bosse :).

Explosage de bûche, tranquille ;D:


Torsion latérale, tranquille aussi (je force là, hein...):


Taille fine: finalement, après une mauvaise impression, ça ne fait bien, il suffit de trouver le bon angle (pas le même qu'un Mora, comprehensible avec cette émouture):


Enfin pour la beauté :love:: :love: :love::



Bref, je commence à bien aimer ce couteau (ha le bâtonnage pour les feux :love: et re :love: pour les plaquettes!) bien que je le trouve un peu lourd à la ceinture pour le porter (je pinaille là). Merci Anke!

a+

PS: Je pense que je lui referai un étui, celui commence à faire la gueule ;).
« Modifié: 29 février 2008 à 23:22:45 par guillaume »

01 mars 2008 à 06:46:51
Réponse #30

Anke


Très instructif !
Merci Guillaume.
Donc au final : Me concentrer sur des émoutures "plates" ou tout du moins peu convexes ( enfin moins convexes) et surtout travailler sur un fil de tranchant droit ( mais là l'achat d'un vrai backstand est nécessaire !).
Quand tu parles de " l'ergot" qui fait mal aux mains c'est le cul du couteau ? J'aurai peut-etre du prolonger le bois jusqu'au bout du manche, non ?
Super, j'apprends. Tes remarques me sont très utiles, surtout au regard de mon expérience ( bien mince ) sur l'utilisation d'un surin en "outdoor".
Merci encore.

01 mars 2008 à 10:32:11
Réponse #31

guillaume


Donc au final : Me concentrer sur des émoutures "plates" ou tout du moins peu convexes ( enfin moins convexes) et surtout travailler sur un fil de tranchant droit ( mais là l'achat d'un vrai backstand est nécessaire !).

Bah tu peux toujours les laisser convexes, certains te diront que c'est mieux qu'une émouture en V (plus costaud). Mais un poil moins grosse quoi.

Citer
Quand tu parles de " l'ergot" qui fait mal aux mains c'est le cul du couteau ? J'aurai peut-etre du prolonger le bois jusqu'au bout du manche, non ?

Ouaip, c'est le cul du couteau. Je ne sais pas si le fait de prolonger le bois aurait arrangé quelque chose mais je pense que d'avoir un ergot un poil plus long aurait permis d'exploiter totalement la capacité du couteau.

a+

01 mars 2008 à 11:54:13
Réponse #32

Anke


Bien noté Camarade !

Ah oui, je me suis réuni, et tu viens d'être nommé " Testeur officiel de la Anke's Knife Society (Tm)". Belle promo non ?

01 mars 2008 à 12:10:23
Réponse #33

guillaume


Bien noté Camarade !

Ah oui, je me suis réuni, et tu viens d'être nommé " Testeur officiel de la Anke's Knife Society (Tm)". Belle promo non ?

LOL :lol:.

De toute façon, je reviendrais sur ce post lorsque j'aurai un peu plus de recul.

a+

01 mars 2008 à 13:15:37
Réponse #34

Cynry


Avec une émouture intégrale en V t'y gagnerais sûrement un bon pouvoir de coupe, sans trop modifier le reste des performances. Mais je dis juste ça d'après les photos...
Guillaume, t'en penses quoi ?

01 mars 2008 à 13:47:12
Réponse #35

guillaume


Avec une émouture intégrale en V t'y gagnerais sûrement un bon pouvoir de coupe, sans trop modifier le reste des performances. Mais je dis juste ça d'après les photos...
Guillaume, t'en penses quoi ?

Je pense aussi. De toute façon, j'ai tendance à préféré les émoutures en V. Mais bon c'est juste pour moi quoi.
Là c'est qu'avec une émouture en V un peu plus fine, il serait presque parfait.
a+

01 mars 2008 à 14:12:30
Réponse #36

Cynry


 :fouet: Alors au boulot Anke !  ;D

Citer
il serait presque parfait.
Il lui manquerait quoi ?  :) Je compte m'en faire faire un un peu similaire (lame plus longue, émouture V intégrale, manche style primal) d'ici peu de temps alors ça m'intéresse  ;)

01 mars 2008 à 14:45:47
Réponse #37

guillaume


Il lui manquerait quoi ?  :) Je compte m'en faire faire un un peu similaire (lame plus longue, émouture V intégrale, manche style primal) d'ici peu de temps alors ça m'intéresse  ;)

Lama plus longue, pas forcément. Pour l'émouture et le le manche, oui.
Autres points: pas de courbure du tranchant et peut-être un peu moins épais (donc moins lourd) mais pour ça, je sais vraiment pas.

a+

01 mars 2008 à 16:00:53
Réponse #38

dents-de-sabre


Salut les gars.

Y'a quand même un truc qui me chiffonne depuis un moment dans la mentalité générale de certains forumeurs ici par rapport au couteau ( donc en plus de Guillaume ) , et n'y voyez surtout pas une attaque perso, mais plutôt comme un débat d'idées :

Le ''cognage'' intempestif sur la lame . Je veux dire, un couteau de camp n'est pas forcément bon parce qu'il supporte toute les brutalités possibles, enfin si un peu quand même. Mais perso moi si je me mets dans une optique de survie et que je n'ai qu'un seul couteau ou peut-être un gros et un petit, ben je vais tout faire pour éviter de taper dessus, même si ma lame est super bien traitée thermiquement, etc. Pour mettre toutes les chances de mon côté de ne PAS la péter, ou du moins sauvegarder au max le tranchant.

Je ne cautionne pas le fait d'absolument trouver le bois le plus dur pour le bâtonner, ni d'essayer des torsions latérales très forcées pour le mettre à mal.

Je suis d'accord que vraiment connaître une lame c'est connaître ses limites, mais ces limites se situent au-delà des tests de quasi-rupture.

La lame de Anke a l'air d'être conçue dans l'optique de couper, et c'est le but premier d'un couteau. Maintenant je vais faire mon vieux con, mais j'aime à utiliser chaque objet des les fonctions pour lesquelles il a été conçu et d'essayer de ne point outrepasser ses limites.

C'est pour ça que la photo ou je te vois grimacer en bâtonnant par le séant Guillaume, ça me reste un peu en travers de la gorge..

Mais peut-être est-ce parce que j'ai un profond respect pour les personnes qui forgent et que je ne veux pas essayer de mettre leur travail trop en difficultés.

Allez savoir.. :closedeyes:



Diego

01 mars 2008 à 16:22:21
Réponse #39

guillaume


Ha l'éternel débat ::).

Perso, les tests que j'ai effectués rentre pile poil dans l'utilisation que je fais d'un couteau. Sauf que comme c'est des tests, je pousse beaucoup plus loin: qui peut le plus peut le moins ;).

ben je vais tout faire pour éviter de taper dessus, même si ma lame est super bien traitée thermiquement, etc. Pour mettre toutes les chances de mon côté de ne PAS la péter, ou du moins sauvegarder au max le tranchant.

Cette remarque me fait penser aux couteaux à 200e qui ne servent qu'à ouvrir des lettres... Mais je ne vais pas encore rentrer là-dedans où je vais me faire taper sur les doigts ;D.

Quant à mes couteaux de camp, leur utilisation doit être 50% coupe (normal pour un couteau ;)) et 50% bâtonnage (que ça soit par le cul ou pas). Bah oui, je passe ma vie dans les bois et je n'habite pas dans le sud. Aussi, pouvoir obtenir du bois sec lorsque tout est trempé m'a déjà énormément aidé.
Et oui ça m'arrive de bâtonner par le cul pour fendre du bois en tout petit. J'utilise cette technique que depuis quelques temps et elle est le fruit de mes cogitations (je ne sais plus ou sont les photos mais je les ai déjà postées). Encore une fois, à ce moment là, je ne bâtonne pas aussi fort que lors d'un test.

a+

01 mars 2008 à 16:30:32
Réponse #40

dents-de-sabre



Cette remarque me fait penser aux couteaux à 200e qui ne servent qu'à ouvrir des lettres... Mais je ne vais pas encore rentrer là-dedans où je vais me faire taper sur les doigts ;D.


Pour moi un couteau à 200 euros, c'est parce qu'il est traité exceptionnellement par un maître qu'il vaut ce prix-là et pas parce qu'il est flanqué de corne, de nacre ou a un étui en bois précieux. Donc à partir de cette optique-là, les miens coupent et sont loin de s'arrêter à du papier, je te rassure. D'ailleurs c'est une absurdité à mon sens de posséder un surin digne de ce nom et d'avoir peur de l'utiliser.


Quant à mes couteaux de camp, leur utilisation doit être 50% coupe (normal pour un couteau ;)) et 50% bâtonnage (que ça soit par le cul ou pas). Bah oui, je passe ma vie dans les bois et je n'habite pas dans le sud. Aussi, pouvoir obtenir du bois sec lorsque tout est trempé m'a déjà énormément aidé.
Et oui ça m'arrive de bâtonner pas le cul pour fendre du bois dans tout petit. J'utilise cette technique que depuis quelques temps et elle est le fruit de mes cogitations (je ne sais plus ou sont les photos mais je les ai déjà postées). Encore une fois, à ce moment là, je ne bâtonne pas aussi fort que lors d'un test.


Chacun fait comme il l'entend, je suis navré d'avoir lancé cette idée si cela te froisse  :) Je voulais peut-être juste mettre l'accent sur le fait que la brutalité avec une lame n'est peut-être pas toujours la seule voie  ;D LOL c'est tout, mais c'est dit sans animosité aucune. Et je sais que y'en a quelques-uns ici qui pensent comme moi  .


Diego

01 mars 2008 à 16:36:14
Réponse #41

Signifer



01 mars 2008 à 16:50:59
Réponse #42

ipphy



La lame de Anke a l'air d'être c*nçue dans l'optique de couper, et c'est le but premier d'un couteau. Maintenant je vais faire mon vieux c*n, mais j'aime à utiliser chaque objet des les fonctions pour lesquelles il a été c*nçu et d'essayer de ne point outrepasser ses limites.


Pour avoir taté le coutal fait par Anke, je te rassure, c'est du solide.
Bâtonner sur le cul d'un manche en plastique ou d'un pliant c'est risqué. Sur le couteau de Anke no problémo, d'où l'intérêt d'un couteau plate semelle.

Cela dit je comprends ta remarque Diego. Un couteau c'est fait pour couper. Lors de la sortie dans la Sarthe j'avais un douk douk et une scie pliante, je n'ai eu aucun problème pour préparer mon feu. Comme le bois était humide et fragile j'aurai même pu me passer de scie.

@Anke: Super couteau, j'aime le look et la prise en main. Par contre je trouve les émoutures en V (scandi) plus pratique pour travailler le bois, ça accroche mieux, mais c'est juste l l'avis purement subjectif d'un mec qui n'a pas encore de fixe ^^

01 mars 2008 à 17:00:14
Réponse #43

Pics (Vincent.D)


Pour avoir taté le coutal fait par Anke, je te rassure, c'est du solide.
Bâtonner sur le cul d'un manche en plastique ou d'un pliant c'est risqué. Sur le couteau de Anke no problémo, d'où l'intérêt d'un couteau plate semelle.

Cela dit je comprends ta remarque Diego. Un couteau c'est fait pour couper. Lors de la sortie dans la Sarthe j'avais un douk douk et une scie pliante, je n'ai eu aucun problème pour préparer mon feu. Comme le bois était humide et fragile j'aurai même pu me passer de scie.

@Anke: Super couteau, j'aime le look et la prise en main. Par contre je trouve les émoutures en V (scandi) plus pratique pour travailler le bois, ça accroche mieux, mais c'est juste l l'avis purement subjectif d'un mec qui n'a pas encore de fixe ^^


J'ai de plus en plus de mal à en être aussi certain.
Le montage plate semelle est avantageux sur certains points,ex en cas de bris des plaquettes c'est plus facile de continuer à l'utiliser.
Mais sur le fait d'être plus solide pour le bâtonage par le cul,suis pas vraiment certain.(je dis pas que c'est faut,je dis que je n'en suis pas certain.)
@+

Do More With Less & K.I.S.S.

01 mars 2008 à 17:02:11
Réponse #44

guillaume


Pour moi un couteau à 200 euros, c'est parce qu'il est traité exceptionnellement par un maître qu'il vaut ce prix-là et pas parce qu'il est flanqué de corne, de nacre ou a un étui en bois précieux. Donc à partir de cette optique-là, les miens coupent et sont loin de s'arrêter à du papier, je te rassure. D'ailleurs c'est une absurdité à mon sens de posséder un surin digne de ce nom et d'avoir peur de l'utiliser.

Oui mais c'est parce que t'es un gars bien ça :).

Cela dit je comprends ta remarque Diego. Un couteau c'est fait pour couper. Lors de la sortie dans la Sarthe j'avais un douk douk et une scie pliante, je n'ai eu aucun problème pour préparer mon feu. Comme le bois était humide et fragile j'aurai même pu me passer de scie.

C'est aussi ce qu'on disait avait Diesel: on a pas besoin de grand chose de plus qu'un mora dans 95% des cas.
C'est pour ça que je passerais le WE dans l'EST avec juste un mora et mon Leatherman en parallèle de Survivalfred qui aura une pelle Cold Steel et son leatherman :).

Chacun fait comme il l'entend, je suis navré d'avoir lancé cette idée si cela te froisse  :)

Non non ne t'en fais pas, ça ne me froisse pas! J'aime bien argumenter sur mes choix même si je n'ai pas forcément l'art de bien écrire...

a+

01 mars 2008 à 17:06:30
Réponse #45

ipphy


J'ai de plus en plus de mal à en être aussi certain.
Le montage plate semelle est avantageux sur certains points,ex en cas de bris des plaquettes c'est plus facile de continuer à l'utiliser.
Mais sur le fait d'être plus solide pour le bâtonage par le cul,suis pas vraiment certain.(je dis pas que c'est faut,je dis que je n'en suis pas certain.)
@+

C'est pas faux


Un ciseau à bois n'a pas de plate semelle et pourtant il s'en prend plein la tronche  :o

01 mars 2008 à 17:14:12
Réponse #46

Pics (Vincent.D)


C'est exactement la remarque que j'allais faire... Mon grand père était ébéniste,ses "ciseau à bois" ont fait une carrière bien longue sans être monté de cette façon.

Je pense qu'un montage sur soie débouchante avec un cerclage de cul et de tête serait aussi,si pas plus solide.
Un peu comme ça...


voili,voilou.
« Modifié: 01 mars 2008 à 17:32:34 par pics »

Do More With Less & K.I.S.S.

01 mars 2008 à 17:30:52
Réponse #47

guillaume


Au fait, le couteau pèse 260 gr sans son étui.

a+

01 mars 2008 à 17:38:30
Réponse #48

Pics (Vincent.D)


Une autre comparaison avec le ciseau à bois...L'émouture!
Bien que prévu pour servir dans du bois dur et sec,c'est du chisel... Pour faire de belles coupes bien droites,ok. Mais elles tiennent bien le coups quand même..
voili,voilou
@++



Do More With Less & K.I.S.S.

01 mars 2008 à 17:50:44
Réponse #49

piedsnussurlaterresacrée


heuuuu
Un ciseau à bois n'a pas de plate semelle et pourtant il s'en prend plein la tronche  :o

heuuuu
un ciseau a bois se manipule avec un maillet en bois (pas un marteau)et on ne burine pas comme un taré avec hein !!!!! sinon il explose. pour ça  il y a les ébauchoirs se sont des ciseaux a bois tout métallique



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité