Nos Partenaires

Auteur Sujet: Présentation et optimisation du Sac Tasmanian Tiger Raid Pack MKII  (Lu 1554 fois)

17 décembre 2016 à 16:26:32
Lu 1554 fois

Ezilio


    Présentation et optimisation du Sac Tasmanian Tiger Raid Pack MKII

    « Le Raid Pack MKII de Tasmanian Tiger est un sac à dos classique militaire avec un système de portage moderne, ultra performant et confortable système X-Lite Vario. Le Raid Pack est un sac à dos idéal pour des sorties de plusieurs jours en randonnée, bushcraft et autres sorties nature. » (https://www.baroudeur-altitude.fr/sac-a-dos-militaire/456-sac-a-dos-raid-pack-mkii-tasmanian-tiger-133.html). La nouvelle version MKIII dispose d’une ceinture MOLLE amovible pour ceux que ça intéresse.

    Capacités initiales :

    •   1 compartiment principal avec ouverture cheminée, fermeture avec cordon et sangle de compression.
    •   Possibilité d’étendre le volume sur toute la hauteur du sac ou du compartimenter le bas du sac avec un volet à glissière et accès extérieur
    •   Chapeau avec une poche intérieure, une poche extérieure et system MOLLE sur le dessus pour ajouter une poche avec anneaux de fixation pour sangles
    •   2 poches extérieures latérales avec grande ouverture à glissière, élastique et poche en maille
    •   1 poche porte gourde des deux côtés en partie inférieure
    •   Système MOLLE sur le devant et les côtés pour l’adaptation de poches supplémentaires.

    Il possède :

    •   Dos avec armature et tiges aluminium amovibles
    •   Dos réglable, rembourré et doté de tissu mesh pour une excellente ventilation
    •   Bretelles rembourrées avec tissu mesh, sangles  de rappel de charge au niveau des épaules.
    •   Une sangle de poitrine réglable en hauteur intégrant un sifflet
    •   Plusieurs sangles de compression pour une excellente stabilité.
    •   Anneaux et attaches pour bâton de marche.[/li][/list]

    Tissu : Cordura 700 deniers

    Capacité : 45 litres TT soit en réalité un peu plus de 50 litres !

    Dimensions : 70 x 30 x 24 cm

    Masse : 2,6 kg

    Ce sac est destiné à des randonnées de quelques jours à beaucoup plus, en zone tempérée, plaine à moyenne montagne sur 4 saisons…
     
    Pour répondre à mon cahier des charges (bon rapport poids / solidité / accessoirisation / praticité ^^), j’ai procédé à quelques modifications. Pour information, je dispose d’un excellent Berghaus Vulcan de 70L allégé comme celui de Peyo (sauf le chapeau conservé pour 1,7kg) qui manque un peu de praticité et qui sers de backup conservé dans un bunker top secret à 700 m de profondeur  ;D

    Nan bon faut assumer, c'est juste pour varier les plaisir, puis un et un font un... Bref, le TT MKII ici présenté vient en remplacement d’un Crux AK47 (trop simple, trop étroit et pas assez accessoirisé à mon gout malgré son indestructabilité, son confort et sa légèreté d’1,3kg pour 45L) !

    Modifications apportées :

    •   Suppression des passants MOLLE inutiles dans mon cadre d’utilisation, trop marqué au niveau tactique et inutilement lourd
    •   Suppression des deux poches latérales, et transfert d’une des poches sur le panneau frontal
    •   Stockage des deux tendeurs en partie frontale pour comprimer la poche et accrocher le tapis de sol et des effets
    •   Suppression des passants plastiques inutiles sur le chapeau
    •   Allégement de la plaque dorsale servant au maintient des tiges aluminium
    •   Suppression portes piolets
    •   Suppression de la poche à eau

    PERLE :

    •   Polyvalence ++ : Un gros 50L compressible pour tout faire. Plutôt low-profile à mon gout et suffisamment discret après le coût de peinture !

    •   Efficacité +++ : Ouverture simple et solide par le haut et le bas, une poche très pratique sur le chapeau, des élastiques pour accrocher ce qui doit sécher, de vraies poches latérales pour gourde et poncho, une bonne poche à l’avant pour les affaires de toilette et le « mouillé ». Très bon port, sangle de rappel de charge au top, zone « caoutchouc » en bas du dos pour réduire l’humidité et améliorer l’adhérence.

    •   Rusticité +- : Cordura 700 très bien cousu. La qualité de réalisation, confort et solidité de TT n’est pas à refaire, rien à dire c’est du solide choisit par de nombreuses unités rustiques. Cependant, deux ombres au tableau :

           - Le système de réglage du dos entraine un léger surplus du poids pour une utilité très limité et une solidité moindre…. A voir si je fixe pas ça !
           - Le système de port utilise une mousse aérée avec une maille plus fragile qu’une mousse dense et pleine

    •   Légèreté +- : Après modifications, 1,9kg pour plus de 50 litres. Bon là j’avoue qu’on est pas MUL. Il est envisageable de gagner encore une centaine de gr maximum, mais pour un sac increvable c’est pas trop mal et il est particulièrement confortable jusqu’à 22kg (kettlebell approuved ^^) !
     
    •   Economie +- : 160 €, le prix d’un bon sac…

    Je comparerais bien ce sac avec le NIGOR ZERO 50L de Guillaume et David… Si une âme charitable souhaite me l’envoyer pour test (et collection), je suis preneur :D

    Contenu :


    •   Poche extérieure du chapeau : Xtarp d’Arklight et accessoires de montages (5 piquets titane, 4m cordelette)

    •   Poche intérieure du chapeau :

           - Ziplock avec piles AA et AAA lithium, kit couture (+ piles rechargeables et chargeur au besoin)
           - Ziplock « bobologie » (spray alcool, 1 bande autoadhésive, 5 nacl avec sparadrap, 10 pansements et 5 compeed, 5 compresses, 5 épingles, pince à tic, carte avec ductape, micropures, tea tree, homéopathie, paracétamol, ibuprofene, imodium, amoxi)
           - Ziplock « feu »  (briquet, tampon vaseliné, chambre à air)

    •   Poche inférieure droite : Nalgène 1L avec pipette d’hydratation convertube

    •   Poche inférieure gauche : Raincut D4 et / ou poncho Helikon et scie pliante fiskars

    •   Poche frontale : Micro serviette packtowl, filet avec brosse à dent et brosse dure, flacon de bicarbonate de soude en poudre (dent et déo), savon liquide / morceau savon dans petit gant de toilette, ziplock avec torchon / PQ

    •   Volume principal : tapis de sol Arkmat

    •   Partie inférieure du volume principale : space blanket, hamac ticket to the moon, sac de soie dans sdc carinthia TOP1 (remplacé sous peu...) dans un bivybag goretex britannique (hors été)

    •   Partie supérieure du volume principale :

           - Sac à gravas 100L avec sac poubelle de vêtements (doudoune / polaire D4, 1 à 2 t-shirt ML mérinos, 1 pantalon léger au besoin, 1 chemise au besoin, 1 caleçon, 2 paires de chaussettes, sac plastique sale)
           - Pocket bag D4 avec réchaud rocket pocket MSR, une fourchette/cuillière et l’alimentation en ziplock (farine, huile, sel, épices, miel, cacahouètes, saucisson, lentilles corail, bouillons de légume, olinéagineux, fruits et chocolat)
           - Nalgène 1L avec quart inox contre le dos



    Au final, un sac à 12kg hors alimentation , il me reste donc 2kg avant de dépasser le ratio raisonnable d’1/5 de ma masse corporelle sur le dos. En fonction des besoins peuvent s’ajouter : tapis de sol ridgrest sur l’extérieur / gonflable Thermarest prolite S avec le couchage, pelle CS, parapluie, couverture US en laine à l’extérieur…


    Avant que les mauvais esprit se demande où sont passés les indispensables, voilà ce qu’on retrouve sur le bonhomme / strate 1 / EDC outdoor,… :

    Pantalon D4 léger / pantalon stone lafont :

    •   Poche avant gauche : Mouchoir tissu + portable + copie permis / CI
    •   Poche avant droite : Mousqueton avec 3m de paracorde, briquet chambré avec tampon vaseliné, mini lampe dynamo D4, opinel, mini pince uncle
    •   Poches arrières : Bandana blanc, bandana orange et film RCP
    •   Poche cargo : 2m cordelette nylon et bouteille vide plastique de O,5L + carte et boussole recta D10 / D40
    •   Ceinture : Lampe fénix ld12 avec dragonne + squirt PS4 / Leatherman surge + IZULA / ESEE 4 avec DC3


    Veste de type smock avec :

    •   Bas gauche : Buff merinos + bonnet D4 (hiver) + 2m cordelette
    •   Bas droit : Gants Petzl cordex, lampe frontale petzl usb, briquet et tampon
    •   Poche poitrine gauche : ziplock (carte ductape + 10 micropures + 2 lingettes alco + mini gel  hydroalcoolique + 5 épingles + kleenex) + paille filtrante Sawer
    •   Poche poitrine droite : indélébile + ziplock avec miroir, carnet, crayon, câble USB
    •   Poche épaule droite : couverture de survie solide + aiguille décompression
    •   Poche épaule gauche : Pansement compressif + CAT + 2 gants UU

    Une gshock solaire, un taberneck avec briquet, tampon, clef USB, fil nylon et chambre à air autour du cou, sans oublier un glock dans le caleçon pour les meutes de pèlerins enragés du chemin de saint jacques ;D



    Avis aux commentaires, je suis preneur de quelques grammes de moins contre quelques grammes d’idées en plus ! J’en profite pour remercier David, son stage « fondamentaux », le forum et Pachamama pour en être arriver là ! :love:

    17 décembre 2016 à 16:50:34
    Réponse #1

    guillaume


    Ce sac m'a fait de l'oeil de nombreuses fois...

    Il manquait toujours la poche frontale : comment as-tu fait pour la fixer stp ?

    Peux-tu nous donner les détails de l'allègement de la plaque dorsal stp ?

    Et enfin : est-il facile de prendre et de remettre la Nalgène dans la poche latérale tout en marchant ?

    a+

    "82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

    18 décembre 2016 à 09:27:15
    Réponse #2

    Ezilio


    • Fixation de la poche : 4 gros points de coutures manuelles en haut, 3 en latéral, 2 en bas ^^ Simple and stupid ^^ J'ai testé fond de poche en tissu avec velcro mais c'était clairement inadapté, !
    • Pour l'allégement de la plaque, ça doit pas changer grand chose, c'est un plastique déjà fin... les tiges alu sont positionnées en X (le bas donnant sur la ceinture gauche rejoignant l'angle supérieur droit et inversement). Les tiges se croisent au milieu de la plaque dorsale plastique rectangulaire, du coup je n'ai conservé que le X et le cadre supérieur pour une plaque qui fait finalement 74gr sans les tiges,
    • Pour la Nalgène, on peut sans soucis sortir la Nalgène, sac sur le dos, même si perso ça ne m'est pas utile avec le convertube.


    18 décembre 2016 à 13:31:39
    Réponse #3

    Sou


    Yo,

    Merci pour cette présentation.

    Ce sac à l'air pas mal du tout, surtout avec ses possibilités d’accessoirisation.
    Petite question cependant, les poches latérale sont-elle compartimentées?
    "La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

    18 décembre 2016 à 20:26:34
    Réponse #4

    Ezilio


    Merci

    La poche latérale dans la version initiale contient un élastique et une poche en maille zippée sur les 2/3 de la hauteur : très pratique ;)

    19 décembre 2016 à 04:20:55
    Réponse #5

    Sou


    D'accord, merci de cette précision :)

    Si j'ai pas des poches un minimum compartimentées j'ai tendance à y fourrer n'importe quoi... .
    "La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

     


    Keep in mind

    Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

    « [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
    avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


    Soutenez le Forum

    Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
    Discussion relative au financement du forum ici.


    Publicité