Nos Partenaires

Auteur Sujet: vidéo : "En cas d'attentat, comment poser un garrot ?"  (Lu 3941 fois)

24 novembre 2016 à 22:13:58
Lu 3941 fois

aliɔs



Lien enlevé car il ne correspond pas au référentiel le plus récent.

« Modifié: 16 mars 2017 à 17:09:33 par aliɔs »

25 novembre 2016 à 07:54:58
Réponse #1

guillaume


Je trouve la vidéo très mal foutue.

Pendant presque toute la vidéo il est dit de poser le garrot entre la plaie et l'épaule/hanche. Il se rattrape à la fin en disant entre le coude/genoux et l'épaule/hanche mais combien ne regarderont pas la vidéo jusqu'au bout ?

Dans les démos, le lien est posé sur le coude  :o. Le lien n'est même pas serré. Aucune consigne comme quoi il faut serrer jusqu'à ce que le saignement s'arrête :(.

Les initiatives sont bonnes mais attention à ne pas devenir contre-productif...

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

25 novembre 2016 à 08:41:37
Réponse #2

v0i2n9ce


Je n'ai pas d'immenses connaissances en secourisme mais ca a l'air très simple (simpliste?) de poser un garrot de fortune en regardant cette vidéo...

Ce n'est pas du tout le même discours que tient Vol West dans son article. Notamment l’impossibilité de faire un garrot avec un foulard ou un pull (http://lesurvivaliste.blogspot.fr/2016/07/le-garrot-quand-et-comment-poser-un.html)

Au final, je pense que ça donne une mauvaise idée de la complexité et des circonstances (presque pas abordées) de la pose d'un garrot.

25 novembre 2016 à 09:19:43
Réponse #3

Pierrot


Citer
Ce n'est pas du tout le même discours que tient Vol West dans son article. Notamment l’impossibilité de faire un garrot avec un foulard ou un pull

On ne peut pas faire un garrot avec un foulard ou un pull ?? On m'aurait menti ??  :lol:


25 novembre 2016 à 10:02:52
Réponse #4

Hurgoz


Yo

Hémorragie (si aucun corps étrangers dans la plaie ou pas fracture ouverte) = compression directe main gantée.

Pourquoi? Parce que dans 99% des cas cela va arrêter l'hémorragie ( sans matériel et risque direct il faudra tenir le tps de l'arrivée des secours constitués) et que ce qui est long dans le garrot improvisé c'est pas de le poser mais de trouver les éléments constitutifs.

tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

25 novembre 2016 à 11:41:02
Réponse #5

Patoruzu


Au sujet des garrots, vu que la préparation (matériel, entraînement voire formation) est assez importante, et que le sujet a tendance à revenir, j'aurais quelques questions:

- Combien d'entre vous on reçu une formation à proprement parler et combien se sont auto-formés? J'ai passé le PSC1 en début d'année et le formateur n'était clairement pas trop chaud pour discuter du sujet, est-ce qu'une formation par un organisme dédié est nécessaire? Si oui, par le quel?

- Au sujet du garrot à proprement parler, où est-ce que vous vous fournissez (on trouve du plus ou moins fiable sur le net, copie chinoise et autres)? Est-ce que vous incluez ça dans votre trousse de secours voiture, voire votre EDC?

D'un autre côté, si comme le dit Hurgoz, on peut remédier dans 99% des cas à une hémoragie par une compression forte à l'aide d'une main ganté, peut être que toute cette agitation au niveau du garrot n'est pas nécessaire... 
There's a whisper on the night-wind,
there's a star agleam to guide us,
And the Wild is calling, calling. . .
let us go.

25 novembre 2016 à 12:16:34
Réponse #6

Draven


Yo

Hémorragie (si aucun corps étrangers dans la plaie ou pas fracture ouverte) = compression directe main gantée.

Pourquoi? Parce que dans 99% des cas cela va arrêter l'hémorragie ( sans matériel et risque direct il faudra tenir le tps de l'arrivée des secours constitués) et que ce qui est long dans le garrot improvisé c'est pas de le poser mais de trouver les éléments constitutifs.

tcho

Hugo

Mouais, t'a déjà simulé une compression directe ou indirecte ? Sur plusieurs type de morphologie et plusieurs type de blessures ? C'est long et faut appuyer comme une brute. Et pire que tout, tu est totalement immobilisé toi même ( donc inutile pour d'autres blessés et une belle cible dans le contexte d'un attentat comme dit dans le titre ).

Les formateurs PSC1 sont clairement pas chaud pour former a ce genre de geste ( pose d'un garrot ), car bien souvent ils n'y connaissent rien non plus... Mais c'est en train de changer, les pompiers ont maintenant des garrots dans certains véhicules si j'ai bien compris et les formations se font.

Edit après avoir visionné la vidéo :

L'intention est bonne, mais alors les démonstrations sur la vidéo sont bien foireuses...
Vu comme il serre, son " garrot " ne sert strictement a rien, ça se serre comme un malade un garrot, ça doit faire un mal de chien... Et la pose de la ceinture au niveau du coude faudra m'expliquer comment l'artère se retrouve comprimée sur un os au niveau d'une articulation...
Quand a écrire l'heure de pose au niveau du membre traité, bon courage pour réussir a relire ( en général quand on pose un garrot c'est que ça pisse dru... faut la trouver la surface propre pour écrire... ).
« Modifié: 25 novembre 2016 à 12:23:13 par Draven »
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

25 novembre 2016 à 13:40:18
Réponse #7

Pierrot


Citer
J'ai passé le PSC1 en début d'année et le formateur n'était clairement pas trop chaud pour discuter du sujet,

Les formateurs PSC1 sont tenus de ne délivrer que le contenu du référentiel PSC1, le garrot n'y figurant plus, ils ne doivent pas en parler, ce n'est pas plus compliqué que ça.

Quand la technique du garrot aura fait son retour dans ledit référentiel, on refera la démonstration.

25 novembre 2016 à 14:29:41
Réponse #8

Chill


On en a beaucoup parlé ici.

Si ce qui suit est correct :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67226.msg542828.html#msg542828
(avec un dessin pour être plus clair :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67226.msg542895.html#msg542895)
Conclusion : on ne semble pas être dans les bons ordres de grandeur dans le film proposé.

Je n'ai pas encore trouvé sur Yo*tube, tant en français qu'en d'autres langues, de vidéos portant sur la pose du garrot tourniquet improvisé, simple & pédagogique. Volwest fait beaucoup de trés bonnes choses, cependant ... des fois ... bref.

Les meilleures images trouvées à ce jour, pages 9 et13 : http://sofia.medicalistes.org/spip/IMG/pdf/Mise_en_place_d_un_garrot_de_membre_concept_du_garrot_tactique_.pdf

Sauf situation de combat :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67713.msg543055.html#msg543055

En 3 pages, avec des liens à la fin :
http://bes1.free.fr/Forum_DM/JCO-CONTROLE_HEMORRAGIES.pdf

   Chill
"'Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

25 novembre 2016 à 15:04:45
Réponse #9

Moleson


Bien que le sujet ait été déjà  débattu, voici une vidéo récente de la pose d'un garrot improvisé, vidéo réalisée par le SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours )

https://youtu.be/6d36mkvlFtE

Peut être que le sujet peut être rattaché à un sujet similaire.

Il est ou le tourniquet sur ce truc, parce que sans, les chances de succès sont de l'ordre de 0%.

25 novembre 2016 à 15:13:08
Réponse #10

Patoruzu


Les formateurs PSC1 sont tenus de ne délivrer que le contenu du référentiel PSC1, le garrot n'y figurant plus, ils ne doivent pas en parler, ce n'est pas plus compliqué que ça.

Quand la technique du garrot aura fait son retour dans ledit référentiel, on refera la démonstration.
C'était pas un reproche vis à vis du formateur PSC1 (qui a très bien fait son travail), plutôt une question quant à savoir où/comment se former quant aux bons réflexes à avoir en présence d'une plaie où un pansement compressif ne suffit pas (membre sectionné par exemple).
« Modifié: 25 novembre 2016 à 15:31:53 par Patoruzu »
There's a whisper on the night-wind,
there's a star agleam to guide us,
And the Wild is calling, calling. . .
let us go.

25 novembre 2016 à 15:19:12
Réponse #11

Hurgoz


Mouais, t'a déjà simulé une compression directe ou indirecte ? Sur plusieurs type de morphologie et plusieurs type de blessures ? C'est long et faut appuyer comme une brute. Et pire que tout, tu est totalement immobilisé toi même ( donc inutile pour d'autres blessés et une belle cible dans le contexte d'un attentat comme dit dans le titre ).

Sur quelle taille d'hémorragie? (parce que oui, j'ai déjà essayé, mais pas sur la sortie de la taille d'une carotide d'éléphant....hors ce qui est déterminant du garrot ou pas c'est justement la taille de la fuite...sans ça, ça ne veut juste rien dire)  :closedeyes:

Par ailleurs, on n'effectue pas les gestes à quelqu'un sous le feu: on le dégage et après on le secoure (oui, ça fait courir le risque qu'il y reste....mais s'éterniser sous les balles, c'est courir le risque que deux y restent).

ET, enfin, tout cela ne retire en rien le fait que le matériel pour le garrot, ce qu'on oublie tout le temps quand on s'en tien au vidéos, ben c'est qu"il n'est pas forcément dispo comme ça, sous la main comme dans un contexte scénarisé.....et pendant qu'on cherche, le sang continue de pisser: tu prends donc le risque de laisser crever quelqu'un qui aurait pu s'en sortir parce que la compression directe (ou reliée par un compressif) fonctionnait :/

Les formateurs PSC1 sont tenus de ne délivrer que le contenu du référentiel PSC1, le garrot n'y figurant plus, ils ne doivent pas en parler, ce n'est pas plus compliqué que ça.

Quand la technique du garrot aura fait son retour dans ledit référentiel, on refera la démonstration.

+1: t'es formé, suis ta formation. Si tu choisis de ne pas suivre ta formation il en revient de ta responsabilité et donc tu as les conséquences possibles qui vont avec.

Après, en PSE1 on ne voit effectivement pas le même type de garrot improvisé (tourniquet improvisé en l’occurrence).

Tcho

Hugo
« Modifié: 25 novembre 2016 à 16:29:41 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

25 novembre 2016 à 17:44:16
Réponse #12

Chill


Citation de: Patoruzu
... où/comment se former quant aux bons réflexes à avoir en présence d'une plaie où un pansement compressif ne suffit pas (membre sectionné par exemple).

Se former, le programme, etc. :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67724.msg542487.html#msg542487
ou en direct, Les gestes qui sauvent, avec garrot tourniquet improvisé :
http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Les-gestes-qui-sauvent/

L'indication de pose du garrot n'est pas la cause, mais les conséquences. Il est souvent prudent d'installer un garrot "en attente" sur une amputation, mais le critère premier reste : "La compression locale est impossible ou inefficace" après avoir constaté : "ça saigne abondamment"; et une amputation peut saigner abondamment.  :(

Citation de: Hurgoz
tout cela ne retire en rien le fait que le matériel pour le garrot, ce qu'on oublie tout le temps quand on s'en tient aux vidéos, ben c'est qu'il n'est pas forcément dispo comme ça, sous la main dans un contexte scénarisé.....et pendant qu'on cherche le sang pisse : tu prends donc le risque de laisser crever quelqu'un qui aurait pu s'en sortir parce que la compression directe (ou relayée par un compressif) fonctionnait
@ Hurgoz : tu n'as pas plus de compressif sous la main que de garrot, non ?
Tu pensais "compression manuelle directe ou à distance" peut-être ?  ;)

Je plussoie, je persiste :
La démarche du garrot "tout de suite" pour "tout le monde" me pose problème : l'immense majorité des hémorragies massives [...] ont été contrôlées en commençant par appuyer sur la plaie ou à distance , avec la main.

Le temps mis à improviser un garrot sans rien faire pour limiter la fuite me questionne : sauf à en imposer le port sur soi, dans quel délai vos fils et vos compagnes auront mis en place un système à distance efficace:blink:

Citation de: Patoruzu
Au sujet des garrots, [...] j'aurais quelques questions:
- Combien d'entre vous on reçu une formation à proprement parler et combien se sont auto-formés? ... est-ce qu'une formation par un organisme dédié est nécessaire? Si oui, par le quel?

Pour le citoyen lambda, Mme Michu : http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Les-gestes-qui-sauvent/
La formation des équipiers (PSE1, SAV, etc.) inclut le garrot.
Pour les plus bosseurs, des formations genre "Secours en Situation d’Exception" enseignent ces techniques.
Toute formation portant sur le secourisme "de catastrophe" préconise le garrot comme moyen "standard" de contrôle des hémorragies pendant la phase initiale, tant qu'il y a plus de lésions que de sauveteurs.

Citation de: Patoruzu
- Au sujet du garrot à proprement parler, où est-ce que vous vous fournissez (on trouve du plus ou moins fiable sur le net, copie chinoise et autres)? Est-ce que vous incluez ça dans votre trousse de secours voiture, voire votre EDC?

D'un autre côté, si comme le dit Hurgoz, on peut remédier dans 99% des cas à une hémoragie par une compression forte à l'aide d'une main ganté, peut être que toute cette agitation au niveau du garrot n'est pas nécessaire... 

Qui ici, même militaire ou professionnel de santé, peut "avouer" être intervenu à titre privé ou civil pour une hémorragie massive sur les cinq dernières années ?

L’occurrence pour le citoyen hors zone de combat reste factuellement faiblissime. A chacun sa religion, mais ... un "lien large" PERLE (mais non élastique !) ainsi qu'un bon levier auront certainement plus d'emploi. Revoir les image des pages 9 et 13.

Maintenant, associer un tourniquet du commerce au lot "tronçonnage", "vitrier" ou "batonnage CEETS" se justifie !
De même qu'avoir dans le lot de bord, de la poussette jusqu'au car 30 places en passant par le scooter de l'ado, un compressif type israélien (ou plusieurs).

Déclaration : Aucun paragraphe de cette intervention n'a de sous-entendu polémique.

   Chill.
« Modifié: 25 novembre 2016 à 18:18:34 par Chill »
"'Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

25 novembre 2016 à 18:22:38
Réponse #13

Patoruzu


@Chill: Merci pour ta réponse claire et détaillée
There's a whisper on the night-wind,
there's a star agleam to guide us,
And the Wild is calling, calling. . .
let us go.

25 novembre 2016 à 18:24:40
Réponse #14

Hurgoz


Se former, le programme, etc. :
http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67724.msg542487.html#msg542487
ou en direct, Les gestes qui sauvent, avec garrot tourniquet improvisé :
http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Les-gestes-qui-sauvent/

L'indication de pose du garrot n'est pas la cause, mais les conséquences. Il est souvent prudent d'installer un garrot "en attente" sur une amputation, mais le critère premier reste : "ça saigne abondamment" ; et une amputation peut saigner abondamment.  :(
@ Hurgoz : tu n'as pas plus de compressif sous la main que de garrot, non ?
Tu pensais "compression manuelle directe ou à distance" peut-être ?  ;)

Nop: j'ai juste fais une erreur de relecture sur mon portable: j'ai lu "compression directe" et du coup j'ai ajouté "ou relayé par un compressif"...il semblerait que je sois un peu influencé en ce moment ;)

En sois, tu as raison: pas plus de matos pour un compressif que pour un garrot. Et c'est pour cette raison que les référentiels, n'en déplaisent, sont fais comme ça: le citoyen lambda a plus de chance de ce retrouver sur un évènement sans rien qu'équipé d'un lot complet....donc, le premier truc (si rien dans la plaie): si plus de dangers, compression directe main gantée (si possible ou avec un gant improvisé) et s'il faut: on tien le temps que les secours arrivent! Si sa saigne malgré tout......c'est la m*rde: faudra chercher un moyen de faire une compression tout en cherchant du matos pour un garrot (un autre impliqué, la victime elle même...!)

Et non: tant qu'ils ne seront pas remis sur un référenciel (ce qui, avec les garrots de jonction pourrait arriver dans les années à venir), je ne parlerai pas des compressions indirectes ici au risque de déclencher cris, pleures et diarrhées de mots (ce qui ne serre à rien).

Enfin, pour l'amputation, pour l'instant, les référentiels parlent d'un compressif quoi qu'il advienne (sang ou pas), relayé sur un garrot au besoin et le maintien du membre sectionner dans un sac plongé dans un autre sac contenant de la glace....

Tcho

Hugo
« Modifié: 27 novembre 2016 à 22:09:17 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

25 novembre 2016 à 22:48:20
Réponse #15

fry


Qui ici, même militaire ou professionnel de santé, peut "avouer" être intervenu à titre privé ou civil pour une hémorragie massive sur les cinq dernières années ?

Tout à fait, ne vous angoissez pas trop pour un EDC. J'ai un SOFTT dans mon coffre de voiture par déformation professionnelle (et parce qu'il ne me prend aucune place dans un coffre), mais il m'est moi-même arrivé plusieurs fois, y compris dans les murs d'une réanimation, de placer des garrots de fortune (une fois avec les liens destinés à contentioner les patients agités, première chose que j'ai trouvé en fouillant dans les tiroirs du box) qui ont fait le travail.

Comme on l'a souvent dit ici, un garrot dédié type SOFTT sera nettement plus efficace et entraînera nettement moins de complications qu'un garrot de fortune, mais malgré un excellent ratio prix/encombrement/rentatibilité sur son indication, ça reste un objet dont la mise en application restera rare pour un citoyen lambda, surtout lorsque dans les 15-20 minutes des pompiers / secours viendront en poser un. Attention je ne dissuade personne de s'en procurer un, en particulier pour toute situation où l'attente peut durer, c'est un excellent matériel dont l'utilité n'est plus à prouver. Mais si vous cherchez à vous promener léger et au plus utile, hors situation d'éloignement particulière, vous pourrez probablement vous débrouiller autrement en ville même si ça sera de manière moins optimale (il est vraiment rare que personne parmi le flot de curieux n'ai de ceinture).

26 novembre 2016 à 11:02:29
Réponse #16

Arnaud


Une des meilleures vidéos que j'ai vu le sujet (en anglais):

https://www.youtube.com/watch?v=GK2TUocMq98

Not safe for work = ne pas visionner au boulot.
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

26 novembre 2016 à 17:59:13
Réponse #17

Spip


La video de Arnaud correspond à ce que j'ai appris en PSE1.

Concernant la formation "civile", un guide des gestes qui sauvent vient d'être publié (cf http://www.secourisme.net/spip.php?article703&lang=fr). Cela fait suite aux attentats, à la volonté de la population d'apprendre à savoir quoi faire via une initiation, au gouvernement d'avoir organisé ça et aux assos/SDIS de l'avoir fait. Le garrot tourniquet improvisé fait partie du document.

26 novembre 2016 à 18:47:23
Réponse #18

aliɔs


La video de Arnaud correspond à ce que j'ai appris en PSE1.

Concernant la formation "civile", un guide des gestes qui sauvent vient d'être publié (cf http://www.secourisme.net/spip.php?article703&lang=fr). Cela fait suite aux attentats, à la volonté de la population d'apprendre à savoir quoi faire via une initiation, au gouvernement d'avoir organisé ça et aux assos/SDIS de l'avoir fait. Le garrot tourniquet improvisé fait partie du document.

Merci pour le lien.

Il y aurait donc deux façons de faire un garrot, celle de la vidéo que l'on apprenait encore il y quelques années et celle montrée dans le référentiel.
« Modifié: 27 novembre 2016 à 09:46:26 par aliɔs »

27 novembre 2016 à 08:43:45
Réponse #19

a.blabla


La video de Arnaud correspond à ce que j'ai appris en PSE1.

Puisqu'on parle formation, est-ce intéressant pour un citoyen lambda (je considère bien-sûr que j'en fait partie) de suivre les PSE1 et 2 ?

27 novembre 2016 à 09:10:34
Réponse #20

hrk


Citer
Puisqu'on parle formation, est-ce intéressant pour un citoyen lambda (je considère bien-sûr que j'en fait partie) de suivre les PSE1 et 2 ?
les formations PSE feront de toi un équipier secouriste, c'est à dire travailler en équipe avec du matériel.
Matériel que tu n'auras pas forcément avec toi sur une assistance à personne.
L’intérêt de les passer pour un citoyen (lambda) c'est de continuer à ''baigner'' dans le secourisme (70 / 80 heures de formation en plus!) mais les PSE sont avant des formations pour un secours /secourisme constitué (hiérarchie, matériel, équipe...)

Mais si vous cherchez à vous promener léger et au plus utile, hors situation d'éloignement particulière, vous pourrez probablement vous débrouiller autrement en ville même si ça sera de manière moins optimale .

27 novembre 2016 à 09:51:14
Réponse #21

fall7stand-up8


Puisqu'on parle formation, est-ce intéressant pour un citoyen lambda (je considère bien-sûr que j'en fait partie) de suivre les PSE1 et 2 ?

Salut à tous

L'intérêt d'une formation PSE1/2 réside surtout dans l'expérience que tu pourras acquérir avec. Explication:
Tu passes ton PSE2 avec la croix blanche/rouge/ protection civile ou une autre assoc agréée de secourisme.
Tu t'investis avec eux dans des postes de secours.
Par exemple les 3 assocs citées font  des postes de secours pour des concerts des manifestations sportives etc etc...
Au cours de ces postes tu vas travailler tes gestes dans des équipes avec des chefs de poste expérimentés qui vont te coacher et en plus tu te rendras utile. Si ça se trouve ça te plairas et tu t'investiras de plus en plus....

Sinon effectivement apprendre à te servir d'un matériel que tu n'auras pas et faire des gestes en équipe alors que tu seras seul, ça ne présente pas un grand intérêt à part pour ta culture générale.

Mes 2 compresses

27 novembre 2016 à 09:56:56
Réponse #22

Chill


Citation de: a.blabla
Puisqu'on parle formation, est-ce intéressant pour un citoyen lambda (je considère bien-sûr que j'en fait partie) de suivre les PSE1 et 2 ?
Si la question est posée c'est qu'il y a intérêt, non?  :)
L'apport de connaissances à son charme. S'en souvenir à bon escient est un autre sujet. Et se retrouver sans matériel, ou avec un matériel différent de celui de la formation, peut être alors considérablement frustrant.  :'(
C'est pourquoi ...
Citation de: hrk
les formations PSE feront de toi un équipier secouriste, c'est à dire travailler en équipe avec du matériel.
Matériel que tu n'auras pas forcément avec toi sur une assistance à personne.
L’intérêt de les passer pour un citoyen (lambda) c'est de continuer à ''baigner'' dans le secourisme (70 / 80 heures de formation en plus!) mais les PSE sont avant des formations pour un secours /secourisme constitué (hiérarchie, matériel, équipe...)
... il y a obligation de recyclage, de maintient des acquis.

Donc :
  • Pour quelqu'un de suffisamment motivé pour s'inscrire dans une structure de secours (SPV, CRF, etc.) les PSEn sont des passages obligés. Formations généralement prises en charge.
  • Pour le citoyen lambda, les formations PSE sont payantes.Les recyclages itou. Bonne "pompe a fric" pour certains groupuscules. Le matériel reste évidemment à ta charge.
Et "un secouriste isolé est en mauvaise compagnie"  ;#

Il me semble infiniment préférable pour un quidam salarié d'intégrer l'Equipe de Première Intervention de son job, d'être formé SST, ce qui inclu le recyclage donc le maintien des acquis. Et de compléter par les formations ponctuelles telles celles sur les "Gestes d'Urgence" pour les techniques qui n'ont pas encore intégrées le programme officiel.

   Chill.
"'Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

27 novembre 2016 à 13:17:39
Réponse #23

Hurgoz


Yo,

  • Pour le citoyen lambda, les formations PSE sont payantes.Les recyclages itou. Bonne "pompe a fric" pour certains groupuscules. Le matériel reste évidemment à ta charge.

Honnêtement, je pense que ça ne fait pas trop sens d'aller jusqu'au PSEx si c'est pour faire du PSC amélioré: le principal problème du secouriste civique c'est qu'il pratique peu et entretient donc peu; lorsqu'on rejoint un organisation agrémentées pour les secoures aux populations, on passe certes les PSE mais en plus on peut participer à des postes de secoures avec des gens d'expérience (comme déjà dit) mais aussi à une formation continue (qui n'est pas obligatoire), et des recyclages (obligatoires eux). En région Parisienne il existe aussi des relais entre les SP et d'autres organisations de secours (c'est notamment pour cela qu'un des premiers véhicules engagé lors des attentats au Bataclan était de la CRF: ils étaient en secoure dans le secteur sur une entorse). Et tout ceci participe au maintien des de tes compétences et à pouvoir réagir efficacement en cas de problèmes.

En plus va s'ajouter à cela que le PSE est bien plus vaste et complexe que le PSC. Donc devoir passer des bilans quand on ne drille le truc que lors des recyclage est très compliqué.

Enfin, tout cela pour dire que si on veut un outil qui se concentre sur les urgences vitales, le PSC1 est très bien et plus c'est devoir driller plus souvent....

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

27 novembre 2016 à 13:47:12
Réponse #24

Chill


Citation de: aliɔs
Il y aurait donc deux façons de faire un garrot, celle de la vidéo que l'on apprenait encore il y quelques années et celle montrée dans le référentiel.

NON.
Il y a autant de façon de faire un garrot que de situation.
Mais sous stress, en mode "si je me loupe, elle crève", savoir faire instinctivement LA solution qui fonctionne dans le pire des cas (connu aujourd'hui) permet de te concentrer sur le reste.

J'avais montré dans un schéma pourquoi le tourniquet est "bestialement" efficace ; évidemment celui du commerce, mais aussi l'improvisé "dans les règles" : largeur, position et résistance entre autres.

Quand tu interviens "tard", que la tension est bien basse, la méthode "lien en double" & serrage bourrin a déjà sauvé des vies.
Sauf qu'on fait mieux, plus polyvalent et efficace aujourd'hui avec la solution "tourniquet".

Le "bon" garrot est celui qui laisse la victime vivante et intègre. La multiplication des études médicales montre que le tourniquet fait parti des "bons".
Je laisse Moleson et fry (et les autres dont c'est le cœur de métier) redonner les références de ces études.

   Chill
"'Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité