Nos Partenaires

Auteur Sujet: Cherche avis sur Nihon Taï Jitsu  (Lu 1256 fois)

08 novembre 2016 à 13:34:00
Lu 1256 fois

98


Bonjour,

J'ai 53 ans, opéré du dos il y a un an (arthrodèse L5S1), je finis ma convalescence.
J'ai beaucoup perdu de masse musculaire, et ai pris du poids.
Je n'ai jamais été un grand sportif mais avais un physique puissant grâce à un métier physique lui aussi  ;D.
Au sortir de tout ça, je me sens fort diminué, souple comme un verre de lampe, et je voudrais démarrer l'étude de techniques de défense perso.
J'aurais voulu étudier le Krav Maga ou le Systema mais j'habite à la campagne et ces activités n'existent pas.
Par contre à proximité de chez moi il y a un club de Nihon Taï Jitsu.

Je voudrais savoir si parmi ceux qui liront ce post, certains pratiquent cette activité, et ce qu'ils en pensent (la fonction "recherche" du forum ne fonctionne pas chez moi, j'ai une page blanche qui dit: "loading" et c'est tout).

98





08 novembre 2016 à 14:31:05
Réponse #1

Arnaud


Tu peux utiliser la recherche google avec les mots qui te semble pertinent + l'expression site:forum.davidmanise.com pour limiter la recherche au forum.

Sur le machin truc jitsu, il semble que Patrick ai eu un avis assez tranché...

NIHON TAI JITSU / Roland Hernaez
La méthode de suicide la plus élaborée et compliquée que j'ai jamais vu. Où comment vous entraîner à mourrir avec panache, ce qui peut être un but en soi. A retenir particulièrement les defenses en coup de pied haut et celle en sutemi contre attaque au couteau (SIC).
« Modifié: 09 novembre 2016 à 11:46:29 par Arnaud »
« Never attempt to teach a pig to sing; it wastes your time and annoys the pig. »

08 novembre 2016 à 14:34:15
Réponse #2

Troll


Hello,

C'est en effet une méthode un peu "alambiquée".

Si possible, penche-toi sur du JJ tradi ou bien une forme de boxe (préférentiellement pieds / poings), ou bien du Penchak Silat (relativement long à maitriser a priori).

Bien à toi,

Troll
Semper potest proficio

08 novembre 2016 à 15:09:56
Réponse #3

Bomby


Je rejoins un peu l'avis de Patrick rappelé un peu plus haut par Arnaud mais, surtout, il me semble qu'arrivé à un âge respectable (et d'ailleurs pas très  loin du mien), et après ennuis de dos et opération du même dos, je ne suis pas convaincu qu'il faille se précipiter vers une ou des disciplines à caractère "acrobatique" (coups de pieds hauts, chutes, projections et j'en passe)...

D'ailleurs, au-delà du Nihon-Tai-Jitsu, démarrer les boxes ou le Ju Jitsu dit traditionnel la cinquantaine passée et en convalescence, ça n'est pas forcément beaucoup plus réaliste ou disons plutôt que c'est assez optimiste...

Quels sont en réalité tes objectifs prioritaires à travers la recherche d'une pratique de ce genre et quelle est l'offre à proximité de chez toi ?

Sinon, pour la défense perso, rien de tel que des stages bien choisis (comme rappelé ici : http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,67961.msg545748.html#msg545748 et dans plein d'autres endroits du forum !).

Et pour un travail physique récurrent utile à la défense perso, à mon avis il n'y a pas vraiment mieux (surtout pour les "vieux", mais pas seulement) qu'une pratique de type Aunkaï ou chinoiseries internes mais martiales (Tai Chi, Wing Chun et autres, pourvu donc que l'esprit soit à la fois interne et martial, ce qui arrive...).

Mais ceci dit, pour ce second point, le plus important est sans doute de quand même bien tenir compte de ses goûts naturels (a priori le public du JJB et celui du Tai Chi martial sont le plus souvent assez différents, l'essentiel étant que chacun goûte sa pratique). Donc, si finalement c'est le Ju-Jitsu Basque que l'on préfère, ou bien si c'est en boxe australienne que l'on s'amuse le plus, et bien autant aller chaque semaine faire ça plutôt qu'autre chose...

Enfin, pour revenir à nouveau sur un point souvent évoqué ici sur ce genre de sujets, le choix de la discipline ne fait pas tout ou, plus exactement, ne peut être fait de façon abstraite sans tenir compte de la personnalité de l'enseignant que l'on trouvera à proximité de chez soi, et des atomes plus ou moins crochus qu'on se sentira avec lui et la communauté locale de pratiquants.

Toutes choses qui, à mon avis, et dès lors pour un objectif de défense perso qu'on sera passé par un ou deux bons stages de base, relativisent quand même pas mal l'importance du choix de telle ou telle discipline pour la pratique régulière.

Surtout quand on n'habite pas au cœur de Paris et que l'offre n'est pas pléthorique.

Cordialement,

Bomby

08 novembre 2016 à 18:37:41
Réponse #4

loic35


Dans quel coin est tu ? parfois il existe de petit groupe de travail de systema qui ne communique pas forcement beaucoup . Avec un peut de chance ...

, sinon , prendre le temps de faire quelque cours ou stage peuvent te remettre de commencer a travailler un peut en autonomie .

hesite pas , si je peut aider ;)

08 novembre 2016 à 18:53:20
Réponse #5

98


Merci pour les infos.

Ce que je recherche.... Pas mal de choses, à la réflexion, et pas facile de coucher ça par écrit.
Quand j'étais jeune (!), les crevures n'étaient pas ce qu'elles sont aujourd'hui, c'est à dire partout et relativement compétentes dans leur crevuritude.

Je ne me suis jamais battu. Mon gabarit (qui n'a vraiment rien d'exceptionnel) m'a mis à l'abri du gros des ennuis, et je suis toujours parti au bon moment face aux roquets énervés et autre viande saoule des bars.
J'évite soigneusement les événements à risque, et je suis plus du matin que du soir. Et le matin, les parasites dorment, en général.

Mais les temps ont changé, l'insécurité s'est développée. Tout peut dégénérer vite et n'importe où, même à la cambrousse.
Alors je voudrais compenser mon handicap par quelques techniques éprouvées.
Je voudrais perdre une vingtaine de kilos afin de regagner mon gainage et pouvoir courir pour me sauver s'il le faut.
Et apprendre à réagir bien si on me touche, ce n'est pas facile à accepter.

Je suis fasciné par ce que fait M. Ryabko, mais pas de Systema par ici, juste les Arts traditionnels qui ne m'attirent pas plus que ça.
J'ai trouvé ce que j'ai vu sur les vidéo de Tai Jitsu très -trop- codifié, un peu éloigné de ce qui peut se passer si une situation dégénère.


Voilà quelques explications en vrac  :)




08 novembre 2016 à 18:57:25
Réponse #6

98


@loic35:
Merci beaucoup. Je t'envoie MP
« Modifié: 08 novembre 2016 à 19:04:49 par 98 »

08 novembre 2016 à 20:14:06
Réponse #7

loic35


mp repondu , effectivement ,d'apres ce que tu cherche le systema PEUT ETRE  intéressant.

Pour le krav n'ayant que tres peut pratiquer je ne saurai donner un réel avis . 


09 novembre 2016 à 10:31:58
Réponse #8

Kilbith


Je rejoins un peu l'avis de Patrick

.../...

Enfin, pour revenir à nouveau sur un point souvent évoqué ici sur ce genre de sujets, le choix de la discipline ne fait pas tout ou, plus exactement, ne peut être fait de façon abstraite sans tenir compte de la personnalité de l'enseignant que l'on trouvera à proximité de chez soi, et des atomes plus ou moins crochus qu'on se sentira avec lui et la communauté locale de pratiquants.

Toutes choses qui, à mon avis, et dès lors pour un objectif de défense perso qu'on sera passé par un ou deux bons stages de base, relativisent quand même pas mal l'importance du choix de telle ou telle discipline pour la pratique régulière.

Surtout quand on n'habite pas au cœur de Paris et que l'offre n'est pas pléthorique.

+1.

Pratiquer un truc pas totalement optimum c'est mieux que rien. SOUS RESERVE de comprendre ce que l'on fait et d'en cerner les limites en SD/SP. Ce qui peut s’acquérir lors de stage de qualité.

C'est rarement les techniques des AM qui sont intrinsèquement mauvaises pour la SD ou la SP, c'est leur mauvaise application dans un contexte donné.

Le Nihon Tai jitsu est une école techniquement sérieuse. Elle repose sur des bases solides. Elle a montré sa capacité à exister dans le temps. Il existe probablement mieux pour développer rapidement des réflexes SD, mais faire c'est déjà mieux que rien.

Si c'est la seule école où tu peux pratiquer dans ton coin de façon régulière.  Le NTJ  sera, a minima, un moyen de faire de l'exercice, de se socialiser, d'apprendre à se coltiner, de prendre confiance en ses capacités, de mesurer ses limites, d’acquérir la patate et d'apprendre à chuter (et se relever) sans se faire mal.

C'est une base excellente pour retirer le bénéfice de stages en SP.   ;)

« Modifié: 09 novembre 2016 à 11:40:26 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

09 novembre 2016 à 11:57:00
Réponse #9

98


Bon, j'y vois plus clair  ;D
Instruit des renseignements fournis, il me reste à vaincre le trac et pousser la porte du dojo. Et à continuer mes recherches.
Je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre patiemment, bien certain que vous avez dû vous répéter, ce qui n'est jamais agréable.
Bonne journée!

09 novembre 2016 à 12:09:42
Réponse #10

Bomby


Bon, j'y vois plus clair  ;D
Instruit des renseignements fournis, il me reste à vaincre le trac et pousser la porte du dojo. Et à continuer mes recherches.
Je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre patiemment, bien certain que vous avez dû vous répéter, ce qui n'est jamais agréable.
Bonne journée!

Bonne chance dans tes recherches.

N'hésite quand même pas à regarder entre autres du côté de l'Aunkaï, il y a sauf erreur régulièrement des stages pas trop trop loin de chez toi et c'est vraiment un travail intéressant en termes de formation du corps, non délétère, et dont une bonne partie peut être faire en solitaire, à son rythme et à son heure.

Cordialement,

Bomby

09 novembre 2016 à 12:14:47
Réponse #11

98


Oui, je fais des recherches sur l'Aunkaï Bujutsu, je découvre.
Je n'avais jamais entendu de terme auparavant.

09 novembre 2016 à 15:32:44
Réponse #12

Laqueuedurang



Je suis fasciné par ce que fait M. Ryabko, mais pas de Systema par ici, juste les Arts traditionnels qui ne m'attirent pas plus que ça.


il est à Paris le weekend prochain, au cas où....  :)

10 novembre 2016 à 17:33:26
Réponse #13

98


Je n'ai pas les moyens, mais il est où et dans quel cadre?
Merci pour l'info  :)

Et mon chirurgien m'a dit qu'il était un peu tôt pour envisager la pratique du taï jitsu...   :down:

11 novembre 2016 à 05:58:09
Réponse #14

huckleberry


Tu dois déjà le savoir mais la natation reste le sport le moins risqué pour ta convalescence, ensuite les médecins ne sont pas toujours très sportifs eux même pour donner des conseils très réalistes...

Regarde les accidents d'Alain Robert :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Robert_(grimpeur)


Julien Nadiras grimpeur de bloc, un mutant qui a eu un grave accident d'escalade en paroi (raison pour laquelle il ne fait plus que du bloc), j'avais lu un article il y a quelques années, colonne très sévèrement touchée....


https://www.youtube.com/watch?v=tDWwenyaXT8


Il faut y croire et ne pas forcément se laisser influencer par les blouses blanches, même si on peut tomber sur des personnes très qualifiées ce n'est (vraiment) pas toujours le cas...

(Et bien sûr que toutes les projections ou torsions violentes sont à proscrire tant que ton dos n'est pas renforcé en acier trempé.)



11 novembre 2016 à 18:09:29
Réponse #15

Bomby



Et mon chirurgien m'a dit qu'il était un peu tôt pour envisager la pratique du taï jitsu...   :down:

Pas vraiment surpris, à vrai dire...

Je me répète, mais c'est tout l'intérêt d'approches style Aunkaï ou chinoiseries internes... C'est bien plus compatible avec des ennuis de ce type, voire même salutaire pour le dos...

Et, à l'arrivée, ça peut pourtant bien bien dépoter...

Cordialement,

Bomby

11 novembre 2016 à 20:01:48
Réponse #16

costa


Salut.

Je ne connais pas ton dossier, je ne donnerai donc aucun avis sur la reprise d'activité type AM, quel qu'il soit, ce type de cas clinique et de pathologie est à prendre au cas par cas. De conseil, je ne t'en donnerai qu'un et un seul : Si tu as un doute, ou que tu veux un avis (ce qui est légitime, et, sincèrement d'après moi, recommandé pour la reprise d'une pratique d'activité physique engagée), demande l'avis d'un médecin du sport! Il est suffisamment qualifié pour prendre en compte ta pathologie, tout en connaissant les contraintes dans les AM et sports de combat, en fonction des spécificités de chacun d'entre eux (le Krav, le taichi, le kendo, la boxe birmane et le MMA, ce sont des contraintes bien différentes, on ne peut pas généraliser par: oui ou non pour les AM et sports de combat).
ET sinon, as-tu parlé de ton projet au kinésithérapeute qui t'a soigné? T'a-t-il donné un avis?
Voilà, petit conseil, mais je vois au cabinet trop de personnes devoir assumer les conséquences de non respect de consignes ou de conseils que d'autres leur ont donné.

A+

12 novembre 2016 à 09:30:36
Réponse #17

Bomby


Salut.

Je ne connais pas ton dossier, je ne donnerai donc aucun avis sur la reprise d'activité type AM, quel qu'il soit, ce type de cas clinique et de pathologie est à prendre au cas par cas. De conseil, je ne t'en donnerai qu'un et un seul : Si tu as un doute, ou que tu veux un avis (ce qui est légitime, et, sincèrement d'après moi, recommandé pour la reprise d'une pratique d'activité physique engagée), demande l'avis d'un médecin du sport! Il est suffisamment qualifié pour prendre en compte ta pathologie, tout en connaissant les contraintes dans les AM et sports de combat, en fonction des spécificités de chacun d'entre eux (le Krav, le taichi, le kendo, la boxe birmane et le MMA, ce sont des contraintes bien différentes, on ne peut pas généraliser par: oui ou non pour les AM et sports de combat).
ET sinon, as-tu parlé de ton projet au kinésithérapeute qui t'a soigné? T'a-t-il donné un avis?
Voilà, petit conseil, mais je vois au cabinet trop de personnes devoir assumer les conséquences de non respect de consignes ou de conseils que d'autres leur ont donné.

A+

Très bonnes remarques.  :up: Ca va probablement sans dire mais finalement tellement mieux en le disant !

Cordialement,

Bomby

PS : pour ceux qui n'auraient pas ça en tête (ce qui est probablement le cas de notre nouvel ami 98), Costa nous partage ici son expérience professionnelle de kiné.

12 novembre 2016 à 18:56:37
Réponse #18

98


Bonsoir

Taï Jitsu, c'est parce qu' à part Judo et Aïkido (que je ne dénigre pas loin de là mais qui ne m'attirent pas), il n'y a pas grand chose. De plus le club local présente cette discipline comme de l'auto-défense, et dans mon crâne de béotien j'imaginais que c'était moins "violent" que le karaté, que les deux activités n' avaient rien à voir.
Je n'ai pas envie de faire du karaté et suis bien conscient de mon âge et de ma condition physique.
Je suis donc venu demander conseil  :)

Je pensais m'inscrire car je pense qu'en tant que débutant l'accent est plus mis sur la construction du corps que sur les coups de pied dans les dents.

L'Aunkaï me plait bien d'après ce que j'en ai vu, reste à trouver des cours.
Le Wing Chun aussi, mais pareil, ici c'est sinistré. Je ne peux pas faire deux heures de bagnole 4 fois par semaine.

Il semble y avoir du Systema à 1h15 de chez moi, mais le responsable du club ne m'a pas (encore) répondu.

Ma kiné me dit aussi d'y aller mollo, sous peine de me faire plus de mal qu'autre chose. L'idée du médecin du sport est excellente, ça ne me serait pas venu à l'idée... Merci beaucoup.



14 novembre 2016 à 07:32:26
Réponse #19

huckleberry


Très bonnes remarques.  :up: Ca va probablement sans dire mais finalement tellement mieux en le disant !

Cordialement,

Bomby

PS : pour ceux qui n'auraient pas ça en tête (ce qui est probablement le cas de notre nouvel ami 98), Costa nous partage ici son expérience professionnelle de kiné.



Toujours avoir deux sons de cloches, médecin du sport... oui pourquoi pas, chir-orthopédiste, devin, kiné, ostéo, rebouteux ou ce que tu veux, tu peux toujours tomber sur des personnes incompétentes, malgré le titre, le diplôme et la blouse blanche.

Mais chacun fait comme bon lui semble.


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité