Nos Partenaires

Auteur Sujet: Fabriquer une semelle interne anti-humidité  (Lu 2321 fois)

13 octobre 2016 à 21:02:07
Lu 2321 fois

Cigogne67


Bonjour à tous,
Pour randonner/bivouaquer en basse-montagne cet hiver, je souhaiterais me fabriquer une paire de semelles anti-humidité à rajouter dans mes chaussures (type trek synthétique), pour accompagner mes chaussettes en laine.

Ce qu'elles "devraient" permettre :
- d'attirer l'humidité qui se forme à l'intérieur de la chaussure pendant l'effort
- conserver l'humidité le plus possible à distance du pied, tout en évitant un effet éponge mouillée qu'on écrase
- de rester à leur place et de ne pas finir enroulées sous le talon
- de rester isolantes même si humides
- de sécher près d'un feu

Pour l'instant j'ai dans l'idée d'utiliser une feutrine feutre* de laine de 4mm d'épaisseur, que je me voyais bien doubler.
Qu'en pensez-vous ? Avez-vous fabriqué des semelles pour remplir la même fonction ?
Merci.

*Edit : définition plus précise des matériaux
Citer
Laine bouillie = Tissu feutré à l’eau bouillante parfait pour la couture
Feutre = Amalgame de fibre animale par feutrage, création de dessin, mélanges et formes en même temps
feutrine = Feutre fin mais aujourd’hui souvent synthétique et créé industriellement. Utilisée dans les loisirs créatifs
La laine bouillie est plutôt fine et aura tendance à finir sous les talons.
Le Feutre de laine est quant à lui plus épais, plus compact, plus rigide, mais il y a risque de défaire sa structure au lavage.
« Modifié: 14 octobre 2016 à 18:00:00 par Cigogne67 »

14 octobre 2016 à 08:15:44
Réponse #1

guillaume


J'ai n'ai pas ce problème mais je serai aussi parti sur de la laine feutrée.

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

14 octobre 2016 à 09:03:24
Réponse #2

Cigogne67


Merci pour ta réponse, je vais donc me lancer dans la découpe.
Je ferai un retour d'expérience une fois les semelles testées en situation. Un pied en étant équipé, l'autre pas.

14 octobre 2016 à 13:07:35
Réponse #3

Merlin-Max


Je n'ai pas d'expérience avec ce genre de dispositif.
Est-ce que des chaussettes imper/respi' type sealskinz pourraient être une autre forme de solution?
L'âme sûre ruse mal. ;)

14 octobre 2016 à 13:58:36
Réponse #4

Kilbith


Bonjour,

J'ai découpé dans une paire de botillon usagé de type sorel en feutre de laine (après les avoir lavés). Il faut faire attention que la chaussure soit assez large. Je n'ai pas encore testé suffisamment pour avoir un avis sur plusieurs dizaine de kilomètre.

Idéalement, il faudrait mouiller et mettre sous presse pour avoir quelque chose de compact et rigide. Si ce n'est pas compact cela s'use plus vite au frottement et surtout on constate une tendance à ne pas rester à plat sous le pied (glisse).

Les semelles nordiques de type lundhags qui ont le même usage sont sous une forme de feutre de laine très compact.

La version dyu pauvre c'est de découper des semelles dans du papier (journal) et d'en changer chaque soir le soir. La version astucieuse c'est les semelles des mukluks canadiennes réglo qui comportent une sorte de semelle à armature plastique formant une grille : l'humidité passe à travers, elle gèle, on secoue la semelle et le givre tombe.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

14 octobre 2016 à 14:26:08
Réponse #5

Cigogne67


merci pour vos réponses

@ Merlin-Max : bonne idée les chaussettes imper/respi, et je suppose qu'avec cette solution à la place de la semelle, on conserve encore moins d'humidité dans la chaussure.

@ Kilbith : Je connaissais pas les lundhags, je retiens l'idée d'avoir un feutre le plus compacté possible.
Pour la grille en plastique dessous, est-ce que du moustiquaire pourrait remplir le même office ?

On m'a suggéré pour que la semelle ne se balade pas dans la chaussure, de rajouter des points ou traits de pistolet à colle qui agissent comme autant d'anti-dérapant. Ce serait souvent utilisé pour les semelles internes (notamment en laine bouillie) fines portées par les enfants .
« Modifié: 14 octobre 2016 à 18:08:34 par Cigogne67 »

14 octobre 2016 à 14:43:09
Réponse #6

ucorsu


Bonjour,
Essayez de vous découper des semelles dans un pare-soleil aluminisé (y'en a des souple, vous compendrez en voyant le modéle) puis vous l'inserez sous la semelle existante.
cela protège surtout du froid...et de l'humidité.

 ;)
Quand le croquemitaine va se coucher, il vérifie si il n´y a pas Ucorsu sous son lit. :lol:

14 octobre 2016 à 15:00:55
Réponse #7

Cigogne67


@ ucorsu : merci, j'ai ça en stock. Est-ce que tu sais comment cela permet de lutter contre l'humidité ?
Si ça augmente la température autour du pied au moment de l'effort en reflétant les infra rouges, est-ce que ça risque d'augmenter d'autant l'humidité fabriquée à l'intérieur de la chaussure ?
Et si oui, est-ce qu'il vaut alors mieux les mettre dans la chaussure lorsqu'on est en statique uniquement ?

Edit : on me souffle à l'oreille qu'il y a une mince couche de mousse dans le pare-soleil aluminisé, qui devrait certainement jouer un rôle absorbant vis-à-vis de l'humidité.
« Modifié: 14 octobre 2016 à 15:07:15 par Cigogne67 »

14 octobre 2016 à 15:43:50
Réponse #8

ucorsu


Je ne suis pas un spécialiste...
Mais souvent l'humidité est due à la condensation de la transpiration au contact de la semelle froide.
Dans ce cas là, la semelle est meux isolée.
Toujours est-il que pour mes sorties hivernales, c'est ce que j'utilise depuis pas mal de temps.
je trouve efficace et ça ne coûte rien puisqu'on recycle. C'est de la survie  ;)
Quand le croquemitaine va se coucher, il vérifie si il n´y a pas Ucorsu sous son lit. :lol:

14 octobre 2016 à 16:08:06
Réponse #9

Cigogne67


Je ne suis pas un spécialiste...
Mais souvent l'humidité est due à la condensation de la transpiration au contact de la semelle froide.
Dans ce cas là, la semelle est meux isolée.
[bruit]Je n'en suis pas un non plus ;D[/bruit]
Si je ne me trompe pas, la condensation se forme préférentiellement sur la paroi la plus exposée au froid.
Je vais tester avec tous les éléments que vous m'avez apporté, sauf les chaussettes techniques, car j'essaie de faire un DIY.


14 octobre 2016 à 16:44:56
Réponse #10

Kilbith


Pour la grille en plastique dessous, est-ce que du moustiquaire pourrait remplir le même office ?

je ne peux pas te répondre. Le tissage plastique est spécial :

Voir ici pour les semelles des mukluks canadiennes (tu peux zoomer) : http://www.ebay.com/itm/CANADIAN-ARMY-MUKLUKS-INSOLES-SZ-10-134WV-/281921850975?hash=item41a3da0e5f:g:2AUAAOSwFqJWqvKJ

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

14 octobre 2016 à 17:29:28
Réponse #11

DEUN


Bonjour Toutes z'et Tous

Actuellement je teste ceci (paquet de 10 acheté cet été).
Pour l'instant j'en suis plutôt satisfait : c'est suffisamment rigide et épais, ce n'est pas d'un coût excessif et on peut en emporter plusieurs en fonction du périple envisagé.

Et puis j'ai aussi louché sur cela.

Affaire à suivre donc.  :closedeyes:
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


14 octobre 2016 à 17:49:49
Réponse #12

Kilbith


Actuellement je teste ceci (paquet de 10 acheté cet été).

c'est bien moins chez que ce que j'ai vu a Stockholm!

Tu as pris à ta taille ou une taille au dessus de façon à pouvoir recouper pour "customiser"?
« Modifié: 14 octobre 2016 à 17:59:58 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

14 octobre 2016 à 17:57:32
Réponse #13

Cigogne67


@ Kilbith : j'ai vu la structure de la grille en plastique, ça a l'air étudié pour coincer les gouttes d'eau dedans. Peut-être qu'avec un double moustiquaire en décalé, on parvient à un effet similaire.

@ DEUN : merci, laine pour ton premier lien et pur Alpaca pour le deuxième, content de découvrir ça.

14 octobre 2016 à 18:10:03
Réponse #14

Outdoorsman


Pour un moindre cout on peut aussi découper les semelles dans un matelas mousse. C'est peu absorbant mais ça constitue un bon isolant.
On en trouve des plus ou moins compressibles, plus ou moins épais, à adapter en fonction de ce que l'on cherche, de la place dans la chaussure.
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

14 octobre 2016 à 19:28:20
Réponse #15

Cigogne67


@ Outdoorsman : merci pour ta suggestion. J'aurais tendance (sans l'avoir testé) à préférer dans ce cas la mousse la plus dure possible, pour éviter un effet "éponge".

14 octobre 2016 à 21:46:36
Réponse #16

DEUN


Tu as pris à ta taille ou une taille au dessus de façon à pouvoir recouper pour "customiser"?

Exactly Mister Did  ;), j'ai effectivement pris une taille au dessus non seulement pour pouvoir recouper au besoin, mais aussi parce que désormais je choisis mes chaussures ou bottes d'hiver avec presque systématiquement au moins une demi-pointure de plus, selon mes besoins.

@ DEUN : merci, laine pour ton premier lien et pur Alpaca pour le deuxième, content de découvrir ça.
.
Mais de rien  :closedeyes:.

"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


15 octobre 2016 à 14:58:28
Réponse #17

Loriot


Perso, j'essayerais de placer sous le feutre en laine une couche en matière végétale, comme du coton du lin au du chanvre. Les fibres végétales étant mieux à même d'absorbés l'humidité que les fibres animale.

Édit. En cousant à la machine il est en plus possible d''avoir dessus un fil hydrophobe et dessous un fil hydrophile.

En sortant la semelle en fin de journée, la partie en fibre végétale qui aura absorbé l'humidité séchera.

Cela dit, on trouves parfois des semelles sur ce principe dans le commerce.
« Modifié: 15 octobre 2016 à 15:05:49 par Loriot »
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

26 octobre 2016 à 12:27:08
Réponse #18

Cigogne67


Retex sur le port des semelles maison en feutre de laine, pendant une petite rando d'une journée dans les Vosges, environ 5h de marche, entrecoupées.

Conditions : Il faisait 20° lors de cette rando et j'étais trop habillé, notamment le bas, j'ai donc transpiré (ce que j'aurais évité à tout prix par grand froid).

Matériel :
- chaussure de trek synthétique, bas de gamme, semi-hautes,
- semelle orthopédique en mousse
- semelle en feutre de laine
- chaussettes en laine (3mm d'épaisseur)

A l'aller :
C'est la première fois que j'utilisais des semelle en feutre de laine.
Dès le début, la sensation de marche est améliorée, car le pied souffre moins des impact sur les cailloux. Sur des chaussures de ce type, c'est très reposant, j'ai ressenti moins de fatigue nerveuse.

La pause, pieds déchaussés, éléments sortis des chaussures, du bas de la chaussure vers le pied :
- les semelles en mousses étaient normalement humides
-  au-dessus, les semelles en feutre de laine quasiment pas humides
- les chaussettes en laine moins humides que d'habitude par rapport à une telle surchauffe.

La descente (le Retour) :
Je n'ai pas mis les semelles de feutre de laine, car il faisait chaud.
Erreur de ma part. Ce n'est pas au moment où les pieds en ont le plus besoin qu'il faut leur ôter une protection confortable.

Mes impressions sur les semelles de feutres de laine :
- elles atténuent la fatigue du pied sur sols difficiles, très utile quand on est obligé de porter des chaussures bas de gamme. La marche a vraiment été plus confortable que d'habitude.
- elles ont créé une zone relativement plus sèche, entre la chaussette de laine humide entourant le pied et la semelle en mousse humide du fond.

Mon bémol quant à l'utilisation de ces semelles, c'est qu'elles favorisent l'accumulation d'humidité dans le bas de la chaussure,tout en diminuant la ventilation naturelle à cet endroit.
Donc dans certains cas (on ne peut pas faire sécher l'intérieur des chaussures), on aura intérêt à ne les porter qu'en statique, malgré le confort qu'elles pourraient apporter pendant la marche.
« Modifié: 26 octobre 2016 à 12:39:52 par Cigogne67 »

26 octobre 2016 à 15:39:33
Réponse #19

Magic Manu



Actuellement je teste ceci (paquet de 10 acheté cet été).

Merci pour le lien, mais tu as réussi à te faire livrer en France?
Hope for the best, expect the worse...

26 octobre 2016 à 16:47:26
Réponse #20

Kilbith


Merci pour le lien, mais tu as réussi à te faire livrer en France?

Intéressé aussi (j'en prendrais bien un lot en 43).
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

26 octobre 2016 à 18:30:33
Réponse #21

Galileo


Et une semelle en liege? C'est ce qui etait utilise dans le temps par les cordonniers pour les bottes d hiver.

26 octobre 2016 à 19:36:46
Réponse #22

Magic Manu


Intéressé aussi (j'en prendrais bien un lot en 43).
Je viens de faire l'essai (pas facile, mes souvenirs d'Allemand sont lointains!!). Ouch! 14.90€ de frais de port...Tant pis!
Hope for the best, expect the worse...

26 octobre 2016 à 21:25:25
Réponse #23

Arnaud


« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

27 octobre 2016 à 20:27:45
Réponse #24

DEUN


Merci pour le lien, mais tu as réussi à te faire livrer en France?
(Désolé, j'étais un peu occupé ces derniers temps... )

Donc oui, en m'adressant au vendeur = Gougoule Traduk est un vieux pote. Ceci donne quelque chose comme :
"Hello, Was wäre der Preis für eine Sendung in Frankreich ?  Vielen Dank im Voraus für Ihre Antwort. Herzlich  -  Deun"
Bon d'accord, tonton Goethi a encore fait les gros yeux, mais c'est passé une fois de plus (une nouvelle commande) et c'est le principal.

Ouch! 14.90€ de frais de port...Tant pis!
Non, c'est le tarif normal pour les petits colis à l'international avec DHL si le vendeur n'a pas un abonnement spécifique (comme ASMC par exemple) ou encore est un particulier.

http://www.azimut-nature.com/semelles-isolantes-laine-merino.html
Yep, m'sieur Arnaud  ;)
Et pour info on en trouve aussi au "Petit Tambour" dans la Marne, mais ce ne semble guère mieux après essai sur deux hivers que les semelles allemandes.

@plûches,
DEUN

"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité