Nos Partenaires

Auteur Sujet: Aide préparation militaire  (Lu 4086 fois)

03 novembre 2016 à 18:01:27
Réponse #25

Sou


Citer
Je pense me présenter dans un environ 1ans ou un peu plus.
J'aurais 22-23ans donc je pense un bonne âge pour m'engager et tenter le 1er non ?

Faut savoir que la limite d'age sans diplômes (militaire du rang), c'est 25 ans je crois. Au delà il te faudra des diplômes bac pour sous-off et +2 pour officier.

Il est important aussi de savoir que les FS recrutent aussi dans les autres corps de l'armée histoire de pas avoir à tout reprendre du début.

Citer
Je ne vais pas faire le kéké à m'entrainer 6 mois et me présenter alors que c'est l'élite de l'élite.
Au risque de me répéter ton objectif doit être d'intégrer pas d’être un soldat avant l'heure. Ils t'apprendront ton métier le moment venu et là le mental est plus important que le physique.

Citer
Après si lafay est le plus efficace je le fais si c'est freeltics ba je fais sa.

Lafay va te donner de bonnes habitudes de travail. De plus, il est utilisé par pas mal d'instructeurs. Du moins qu'en j'y étais. Tu aura un plan fait sur mesure avec Lafay d'ailleurs.


Après le coté faire adulte, quand tu vois les cas qu'il y a, dans la régulière du moins, bah ça doit pas être un critère primordial. Enfin ça c'est mon avis personnel.

Faut mettre l'accent sur t'aime ton pays et le sacrifice utile à la nation. Que t'aime voyager et t'adapter. Là encore c'est en avis perso d'après un vécu.

Citer
d'être renseigné en interne par des gens qui ne sont pas des sergents recruteurs

En effet c'est utile, parce qu’il y a des trucs qui sont pas dans la brochure ;)
« Modifié: 03 novembre 2016 à 22:00:32 par Sou »
"La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

03 novembre 2016 à 18:26:19
Réponse #26

zynzyn


25ans j'ai un peu de temps du coup je vais pas prendre mon temps mais si je passe les test à 22-23ans ça va je pense.

Après si je me trouve prêt physiquement avant je ferais peu être avant ^^

Je ces vraiment pas quel programme faire pour vraiment optimiser ma progression et arriver avec le plus gros bagage possible.
Freeltics me semblait aussi pas mal pour le mental

03 novembre 2016 à 21:10:05
Réponse #27

azur


Pour faire la pm il faut faire les test et être apte fs et ensuite être sélectionné.
Donc je veu me présenter avec la meilleur condition physique possible :)
La forme physique, c'est le truc qui va le plus vite à acquérir quand tu es en bonne santé et que tu es bien encadré... ce qui sera ton cas une fois incorporé. Ce n'est donc pas l'effet majeur sur lequel il faut se focaliser avant d'entrer.


25ans j'ai un peu de temps du coup je vais pas prendre mon temps mais si je passe les test à 22-23ans ça va je pense.
Plus tu tardes, moins tu seras une recrue intéressante: la formation coute cher et prend du temps, surtout pour les FS... un militaire incorporé à 25 ans, c'est 7 ans d'employabilité en moins par rapport à un jeune qui s'engage à 18 ans.

Citer
Après si je me trouve prêt physiquement avant je ferais peu être avant ^^
Arrête de te focaliser sur le physique! ::) Comme le dit très intelligemment Sou, prépare toi pour les tests d'entrée... et une fois dedans, tu feras tes preuves

Citer
Je ces vraiment pas quel programme faire pour vraiment optimiser ma progression et arriver avec le plus gros bagage possible.
Freeltics me semblait aussi pas mal pour le mental
Le plus gros bagage possible, tu l’acquerras davantage en donnant un coup de main chez les pompiers, à la croix-rouge, en servant dans la réserve ou en faisant une PM... ou même en bossant chez un bucheron ou un couvreur.
Dans les stages "commandos", les grands costauds ne s'en sortent pas mieux que les autres...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

03 novembre 2016 à 21:22:52
Réponse #28

bloodyfrog


Tout t'a été dit dans les derniers posts.
En particulier:
Citer
...ton objectif est d'intégrer l'armée mais surtout d'avoir le choix de ton affectation (ça marche aux résultats). Je pense qu'il faut te concentrer essentiellement sur les tests Luc léger et Tractions, ainsi que sur l'aspect Psychologique des entretiens. Parce que l'important c'est d'y rentrer, le reste tu l'apprend après. C'est un peu comme le permis tu t'entraine à passer le permis pas à conduire.

Comme Sou te le conseille, prépare, comme pour un entretien d'embauche, ta présentation. Qui tu es, ce que tu veux être, comment tu veux y arriver...

Ne tarde pas. Attendre, c'est en effet risquer de paraitre "moins rentable" pour l'armée, et pour toi, perdre une chance d'acquérir une expérience et des qualifications.

Ne focalise pas non plus trop sur les FS, beaucoup en rêvent mais peu vivent leurs missions.
Ne pas être FS n'empêche pas un service très actif, de voir du pays, de vivre des moments forts, etc...

Manu.

04 novembre 2016 à 10:07:48
Réponse #29

zynzyn


D'expérience personnelle, un ami moins sportif que moi (à l'époque) a intégré une unité de forces spéciales grâce à son profil "j'aime mon pays" et des compétences en morse, alors que je fus orienté vers un régiment d’infanterie. Puis grâce à sa détermination il a tenu bon face aux entrainements qu'on lui a proposé et c'est maintenant une vraie machine ;)

Dans quel unité il est allé ?
Pour le 1er rpima le morse peu vraiment être utile ? ce n'est pas plus pour le régiment de renseignements ?

Suite à vos conseil je vais m'inscrire sur babbel pour apprendre l'anglais et essayer d'avoir un bon niveau et le morse.
Je pourrais gagner des points si je suis presque bilingue et que je maitrise le morse sans doute.
Et au moins mon cerveau sera vraiment mis dans l'apprentissage donc peu être plus de facilitée si je suis pris pour apprendre.

Et physiquement je fais quoi lafay ou frelltics :D

Merci

04 novembre 2016 à 10:13:01
Réponse #30

azur


Dans quel unité il est allé ?
Pour le 1er rpima le morse peu vraiment être utile ? ce n'est pas plus pour le régiment de renseignements ?
Comme l'a souligné Bloodyfrog de façon très pertinente, je pense que ce n'est pas une bonne chose de te focaliser sur une seule unité, alors que tu ne connais finalement pas grand chose de l'institution.

Pour intégrer une unité FS, il faut l'agrément FS... et dans l'agrément FS, le niveau sportif est anecdotique, en revanche l'évaluation psychotechnique et psychologique est primordiale.
Du coup, si le psy te recale pour les FS, tu prévois quoi?
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

04 novembre 2016 à 11:02:33
Réponse #31

zynzyn


Je vais réussir je ne pense pas à la possibilité de louper.

04 novembre 2016 à 11:20:58
Réponse #32

Sou


Citer
Dans quel unité il est allé ?
Pour le 1er rpima le morse peu vraiment être utile ? ce n'est pas plus pour le régiment de renseignements ?

En effet ce n'est peut-être pas pertinent pour le 1er, mais c'est pour te donner une idée sur le fait que le physique ne fait pas tout. Surtout un prépa physique de un an comparé à des mecs sportifs depuis toujours.

Citer
Je vais réussir je ne pense pas à la possibilité de louper.

Ce qui est sûr c'est que le pragmatisme est primordial, et là tu nous démontre que tu n'en a pas.
"La dissidence n'est pas une fin, mais seulement un moyen, celui de faire à sa façon."

04 novembre 2016 à 11:26:02
Réponse #33

Teor


Gérer, c'est prévoir.
Dans la vie, comme pour une mission de l'armée, tout ne se passe pas comme prévu.

04 novembre 2016 à 13:27:26
Réponse #34

Pierrot


Salut,

A mon avis tu devrais déjà avoir intégré l'armée, si ça n'a pas changé on peut très bien s'engager et progresser ensuite au sein de la boutique.

Parce que là, pour moi tu es en train de perdre de précieuses années.


04 novembre 2016 à 13:35:10
Réponse #35

zynzyn


J'essaie juste de penser positif et non pas négatif à me dire et si je loupe, si je suis pas apte tap etc

Pourquoi je perd de précieuses année ?
Je n'ai que 21ans, même si j'y rentre à 22ans ce n'est pas non plus vieux si ?

04 novembre 2016 à 14:00:03
Réponse #36

Troll


Hello,

L'entrainement est long. De fait, plus tu entres à l'armée jeune, plus tu es opérationnel longtemps une fois tes classes faites. Ainsi, tu es plus "rentable" pour l'armée si tu y restes longtemps.

Si tu attends et va néanmoins jusqu'à la fin de tes classes, tu seras opérationnel moins longtemps, donc potentiellement moins "rentable".

La carrière opérationnelle dans les FS n'est in fine pas si longue.

De plus, si tu entres tout de suite dans l'armée, cela te montrera de l'intérieur comment les choses s'y passent. Tu verras à ce moment si l'univers te plait, si cela est fait pour toi ou non. Si oui alors tu pourras continuer dans la voie que tu as choisi. Dans la négative, entrer jeune te permet de "tester" plus de choses et facilite le ta réorientation / reconversion.

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

04 novembre 2016 à 14:13:13
Réponse #37

Pierrot


Citer
Pourquoi je perd de précieuses année ?
Je n'ai que 21ans, même si j'y rentre à 22ans ce n'est pas non plus vieux si ?

Non ce n'est pas vieux, mais on peut s'engager à 17 ans, donc de mon point de vue tu as déjà perdu 4 ans.

Ensuite chacun voit midi à sa porte.

04 novembre 2016 à 15:33:20
Réponse #38

zynzyn


Je vais bosser mon anglais et faire des éxo de mémoires, logiques etc pour faire bosser mon cerveau.

samedi je cours
dimanche freeltics
mardi freeltics
jeudi freeltic
vendre de temps en temps piscine

C'est bon vous pensez ?

Je me ferais un bon physique et travailler mon cerveau et je verrais comment je suis dans 6mois

04 novembre 2016 à 16:18:39
Réponse #39

herisson59


Bonjour,
depuis quelques temps je suis ce post, et je rejoins Pierrot à cause de tes hésitations "tu pers une année".
Pourquoi ces hésitations : peur de l'échec? pas sûr de la vocation ou que sais-je d'autres. Ne te connaissant ,pas je ne peux ni te juger ni apprécier ta situation.
Tu ne t'inscris pas à l'examen du permis de conduire quand tu sais conduire, mais d'abord tu apprends; il en est ainsi pour toutes choses

Dans ce métier un peu à part (spécial pourrai-je dire je n'ai pas pu m'empêcher. Pardon!) je vais te livrer mon expérience vécue.
1979 Bac en poche direction la 3eme DI EAABC Saumur (Ecole d'Application de l'Arme Blindée et de la Cavalerie formation des sous-officiers d'actives.

sortant de l'école j'étais incapable de grimper à la corde avec les bras, courrir plus de 2km (même en basket) je ne parle pas du Parcours du "combattant" où pendant quelques mois j'ai été incapable de franchir le mur et sortir de la fosse.

Résultat au CME 90ème su 100

Et puis formation sur place grâce à l'encadrement, beaucoup de travail personnel (3 mois sans permissions j'étais incapable d'aller chercher mon "ticket de sortie" en grimpant la corde fixée dans l'arbre devant notre bâtiment.

Résultats au CM1 soit 6 mois après mon entrée à l'école 3 ème. Oui tu lis bien 3ème.

Si tu le veux vraiment avant d'arriver sur la plateforme en haut de l'échelle il faut monter le 1er barreau et ainsi de suite . Ta future et belle carrière c'est la même chose.

Si tu est sûr de toi FONCE tu t'éviteras d'avoir des regrets plus tard.

C'est mon vécu; transposable ou pas je ne sais pas, mais bon courage

Pascal   

04 novembre 2016 à 16:34:40
Réponse #40

Troll


Hello,

Pour citer T. Roosevelt (pour une fois que je peux caser quelque chose de pas trop niais !  ;D)

"C'est dur d'échouer, mais c'est pire de n'avoir jamais essayé de réussir"

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

04 novembre 2016 à 18:29:41
Réponse #41

Boris


Bonjour.
Se faire un programme c est pas mal mais as tu des collegues pour t accompagner dans cette demarche, qui puissent t aider a te bouger quand trop la flemme. Sinon question en passant, un club de sport de combat/ art martial?  Regularite d un entrainement physique. Depasser ses peurs par un Apprentissage du combat ...tu l as envisage?

05 novembre 2016 à 07:12:47
Réponse #42

azur


Dans ma courte carrière, les meilleurs hommes que j'ai eu à encadré étaient la plupart du temps d'anciens appelés qu'on avait convoqué malgré eux pour effectuer leur service... ils avaient découvert un monde qui leur a finalement plu et ils sont resté.
En revanche, ceux qui arrivent avec une idée fixe sur le poste qu'ils veulent occuper ou sur ce qu'ils vont faire ne restent pas très longtemps... Hé oui, parce qu'il leur est compliqué d'encaisser que la réalité ne correspond pas à ce qu'ils imaginaient.  :glare:

Lorsqu'il commence sa formation, qu'il soit FS ou pas, un jeune soldat apprend d'abord à se lever tôt, à dire bonjour, à être à l'heure, à faire son lit, à laver et repasser ses fringues et à récurer les chiottes... alors forcément, quand on rêve de libération d’otage ou d’infiltration sous voile, le choc est rude!  :lol:
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

05 novembre 2016 à 09:16:57
Réponse #43

Boris


La couette ca pourrait etre une bonne alternative pour pas passer des plombes a apprendre a plier ses draps... :)

05 novembre 2016 à 09:18:39
Réponse #44

azur


La couette ca pourrait etre une bonne alternative pour pas passer des plombes a apprendre a plier ses draps... :)
Certes!
Sauf qu'il faut équiper quelques dizaines de milliers de lits... donc le duo "drap + couverture" est bien moins couteux que des couettes avec leurs housses!  ::)
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

05 novembre 2016 à 18:44:56
Réponse #45

hrk


depuis quelques temps je suis ce post, et je rejoins Pierrot beaucoup ici à cause de tes hésitations

Lorsqu'il commence sa formation, qu'il soit FS ou pas, un jeune soldat apprend d'abord à se lever tôt, à dire bonjour, à être à l'heure, à faire son lit, à laver et repasser ses fringues et à récurer les chiottes... alors forcément, quand on rêve de libération d’otage ou d’infiltration sous voile, le choc est rude!  :lol:

allez moi aussi j'y vais un peu de ma petite remarque.  Je vais pas développé, j'suis pas bon en sémantique et les collègues au dessus le font mieux que moi!
mais si tu désires entrer dans l'armée, alors vas y, fonce. Comme tu te présentes, t'as attendu trop longtemps, impatient c'est à 18 ans que tu aurais du partir!
et pour parapher quelques réflexions que tu prendras de tes chefs, si tu veux y aller ?:
- vas y bille en tête
- rentres dans le tas
- sois bourrin
- arrête de psychoter
- bouge toi le c*l
- sors toi le doigt du c**
- te poses pas de questions
- .../...

 fonce ! ou laisse tomber

moi aussi ''dans ma courte carrière''
HRK

05 novembre 2016 à 21:06:00
Réponse #46

Juju38


allez je vais te donner ma vision des choses et ma petite expérience

jusqu'en 3e  j'étais une burne en sport ( j'arrivais même pas à monter 1m à la corde....)
mais j'ai eu la chance de me faire des potes (qui le sont toujours) sportifs qui m'ont "emmené" avec eux ( 1 est commandant dans l'armée de l'air, l'autre est passé par le 13eRDP et a fini policier, ça donne l'ambiance) et m'ont donné l'envie de m'engager dans l'armée et de viser un corps un peu élitiste ( à l'époque je ne visais pas un corps d'armée en particulier)

Grâce à eux, j'ai intégré une préparation militaire parachutiste à 17 ans , histoire de tâter l'ambiance militaire et de me frotter à des instructeurs qui étaient ancien membres des forces spéciales ( je me suis éclaté, dans tous les sens du terme... :o)

ensuite, je me suis engagé en tant que sapeur-pompier volontaire et là, révélation, c'est ça que je veux faire

en parallèle, je me mets sérieusement au sport avec mes potes, je me mets à courir, à faire des marches-topo de nuit avec les potes juste pour le fun et histoire de se tirer un peu sur la couenne, je me mets au triathlon par défi pour voir jusqu'où je peux aller, et finalement je me dis que je vais viser une brigade un peu spéciale, la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris

il faut un rapport poids/taille précis pour y rentrer (je comprendrai plus tard pourquoi ) et je suis trop léger voire maigrichon, qu'à cela ne tienne, je me mets à bouffer et à soulever de la fonte et je prends 10 kg et finalement je m'engage à 20 ans à la BSPP

L'instruction va durer 4 mois et je vais perdre 6 kg pendant ces 4 mois pour finir à 66kg pour 1.75m, je vais également finir avec 4 tendinites (1 à chaque coude et à chaque genou), et dans un état de fatigue avancé mais heureux, car j'ai appris à repousser mes limites!
J'y resterai quelques années (et j'y serai décoré et félicité plusieurs fois pour sauvetage) et maintenant, j'ai 39 balais et  je suis sapeur-pompier pro à Grenoble (entre temps j'ai été formateur de jeunes recrues et moniteur en techniques d'attaque incendie), j'ai toujours la frite, je tape mes 25 tractions d'affilée, je fais quasiment chaque jour une séance Freeletics ou crossops et je taxe encore des petits jeunes de 20 ans en sport

alors ouais ça fait un peu "j'raconte ma vie"  mais tout ça pour te dire que le profil gros balèze, c'est pas forcément le meilleur, par contre si t'as le mental, la motivation et que tu sais ce que tu veux (et surtout ce que tu ne veux pas ), tu peux arriver à tes fins .
Ce qui est surtout recherché dans ce genre d'unité, c'est le profil calme, stable, posé, réfléchi, humble (voire trés humble) et surtout motivé, le style Marines amerloc qui défonce tout à coup de rangers, ça sert à rien, en tout cas pas dans ces unités), je fais actuellement 1.75 pour 72 kgs et je suis encore capable de porter 25kgs de matos sur le dos (tenue de feu, ARI, tuyaux etc), de grimper une paire d'étages avec ça sur le dos et de commencer l'extinction dans une pièce ou la chaleur qui y règne ferait passer un sauna pour congélateur...

Etre et durer diraient certains, donc ne tarde pas à t'engager, soit humble (n'annonces pas d'emblée que tu veux être dans les forces spéciales ça sert à rien, garde ça en toi pour te motiver ), écoute, observe, analyse les gens qui t'entoure et inspire toi des meilleurs d'entre eux et tu vivras des moments qui resteront à jamais gravés dans ta mémoire :love:




05 novembre 2016 à 21:15:10
Réponse #47

azur


En complément du témoignage de Juju, très révélateur et auquel je souscris totalement, j'ajouterai une phrase que j'ai déjà plusieurs fois à mes chefs et à mes hommes:
"on pourrait séparer les hommes en deux catégories: ceux qui ne sont jamais content, quoi qu'ils fassent, et ceux qui savent trouver le bon dans ce qu'ils font"
On ne fait pas toujours ce qu'on veut, dans la vie... mais le mieux, c'est quand même de vouloir ce qu'on fait!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

06 novembre 2016 à 10:44:42
Réponse #48

LaMouette


Je me permets d'insister sur un point que j'ai vu évoqué à plusieurs reprises, celui de faire d'abord une préparation militaire, et au plus vite.

Mon fils à commencé par là sur le conseil d'un ami, ancien légionnaire, qui lui a fait valoir qu'il ne pouvait réellement savoir si la vie militaire lui convenait ou non sans cela.
Il s'est engagé ensuite et a choisi l'armée de terre qui correspondait plus à ce qu'il avait envie de faire, alors qu'avant il aurait été plus attiré par l'armée de l'air et, s'il a désormais quitté l'armée au bout de 10 ans pour avoir une meilleure vie de famille, il s'est félicité d'avoir suivi les conseils de notre ami.

Rêver d'intégrer les forces spéciales, c'est une chose, mais mieux vaut se confronter à la réalité de la vie militaire d'abord afin d'être sûr de son choix.

06 novembre 2016 à 22:25:29
Réponse #49

danseenslipsouslalune


Salut,

Beaucoup de choses très intéressantes ont été dites.

J'ai quelques amis dans différentes "services" spéciaux, et comme ça t'a été confirmé, tes plus grandes forces seront tes capacités d'adaptation, ta curiosité qui feront de la tienne une tête bien pleine, en géographique, en géopolitiques, en langues, en histoire...

Faut avant tout faire la preuve de ta capacité à analyser des données, garder en tête ta mission, et à t'adapter aux contextes que tu rencontreras.

Tu sembles entendre ce que de brillantes personnes ici essaient de t'offrir comme conseils, mais tout en ayant l'air d'avoir du mal à sortir de l'idée que tu t'es mise en tête, à savoir de vouloir privilégier le physique et rien d'autre.
Tu devrais peut-être reconsidérer les précieux angles de vue qu'on te propose et essayer de les intégrer dans ton raisonnements qu'en penses tu?
Par ailleurs, en terme de qualité d'adaptation, te fixer un seul et unique programme hyper détaillé ne me semble pas forcément une bonne perspective, il faut varier les plaisirs  ;)

Azur t'a demandé à juste titre si tu avais un plan B, et tu t'es enfermé dans ton projet sans rien envisager d'autre.
Aucun employeur n'est prêt à entendre ça en entretien.
Je n'imagine pas faire mon travail sans envisager avoir une ou deux idées d'avance en cas de problème, quel qu'il fût.
D'ailleurs dans mes activités c'est idem.
Et je n'ose même pas penser qu'un combattant puisse partir sur le moindre objectif sans avoir plusieurs approches et sorties possibles.
Penses-y.
Loin de ce milieu, mais proche du milieu de l'encadrement, de personnel technique, il est fondamental de définir un cadre de travail en connaissant le maximum d'éléments, il est fondamental de savoir sortir de ce cadre si le contexte l'exige, il est fondamental de revenir dans le cadre.

Bonne chance.

Mes deux rations...  ;#

Dav-
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité