Nos Partenaires

Auteur Sujet: Plan d'un séchoir avec ampoule?  (Lu 1336 fois)

09 octobre 2016 à 16:57:05
Lu 1336 fois

Survie26


Bonjour,

j'ai utilisé la fonction "recherche" mais je n'ai rien trouvé.

Je recherche un plan pour faire un séchoir avec une ampoule.

Sinon, quelle puissance d'ampoule prendre? Avez vous essayer avec les ampoules céramiques qui produisent de la chaleur?

Merci ;)
« Modifié: 09 octobre 2016 à 20:44:46 par Survie26 »

09 octobre 2016 à 20:15:43
Réponse #1

Nay


Essaye plan sans le "T" si tu trouves toujours pas je ne te suis d'aucun secours...
Plutôt mourir debout que vivre à genoux!

09 octobre 2016 à 20:17:53
Réponse #2

Nay


Plutôt mourir debout que vivre à genoux!

09 octobre 2016 à 20:50:38
Réponse #3

Survie26


Merci ;)

C'est le seul sujet que j'ai trouvé, mais j'aimerai le faire dans une caisse en bois style séchoir solaire, mais je ne sais pas quelle puissance d'ampoule prendre, les aérations qu'il faut , le temps de séchage moyen pour de la viande dans ce style de séchoir.

Car si il faut une ampoule de 80W pendant 12h, je vais me tourné vers une autre solution.

09 octobre 2016 à 22:37:18
Réponse #4

rezemika


Salut !

Concernant la puissance, si tu utilises une lampe classique (halogène par exemple), alors tu peut simplement prendre la même puissance en éclairage que ton besoin de puissance en chauffage. Je m'explique : si tu as besoin d'une puissance de chauffage de 70W, alors tu peut prendre une lampe halogène d'une puissance proche de 70W. Cela est dû au fait que leur rendement électrique est très faible. Pour une lampe à incandescence, environ 98% de l'électricité consommée est transformée en chaleur, le reste étant transformé en lumière.

Si tu ne connait pas la puissance de chauffe nécessaire, tu peut peut-être la calculer grâce à la capacité thermique massique de ce que tu veux chauffer. Pour ce qui suit, je considère que la viande a une capacité thermique massique (Cv) de 3135 J/Kg/K. Le bois n'étant pas un isolant exceptionnel, je considèrerais qu'il faut amener la viande à une température de 80°C, et maintenir cette température pendant une heure et demie (source : http://fr.wikihow.com/faire-de-la-viande-de-b%C5%93uf-séchée).

La viande sera mise à sécher à une température de départ T1 de 21°C. On veut atteindre 80°C (T2), cela fait un ΔT de 59°C. Je considèrerais également que la masse de viande M à réchauffer sera de 1kg.

La formule pour calculer l'énergie nécessaire en Joules est : J = M x C1 x ΔT.

On a donc : J = 1 x 3135 x 59 = 184965 Joules. Ce qui fait 51Wh. Soit 51W pendant une heure, ou 102W pendant 1/2 heure, ou 204W pendant 1/4 d'heure... J'imagine que la vitesse n'est pas un critère important, partons donc sur 80W, ce qui fait un temps de chauffe de 96 minutes, soit 1h36 pour faire passer 1kg de viande de 21°C à 80°C.

A partir de maintenant, ça devient plus hasardeux, je vais essayer d'estimer la puissance nécessaire en tenant compte de l'inertie thermique de l'air. Supposons que le séchoir fait 50*50*20cm (chiffres au pif). Ce qui fait un volume de 0,05m3, soit 50 litres d'air. Pour une température de 25°C à 1013hPa (la moyenne au niveau de la mer), la masse volumique de l'air est de 1,184 kg/m3 (selon Wikipédia). On a donc 0,06kg d'air. Toujours selon Wiki, la capacité thermique massique de l'air est de 1004J/Kg/K. Toujours avec un ΔT de 59°C, on a donc : J = 0,06 x 1004 x 59 = 3554,16 Joules, soit à peine 1Wh. Finalement, cette valeur est donc négligeable.

Cependant, ce calcul ne prend pas en compte la dissipation thermique à travers les parois du séchoir. Pour conclure, pour chauffer à 80°C 1kg de viande, il faudrait une ampoule de 80W pendant 1h30, soit 120Wh. L'idéal serait de la laisser "tourner" pendant 1h30, de l'éteindre et de la rallumer un peu plus tard. Pour connaître la durée de ce "plus tard", il faudrait placer un thermomètre dans le séchoir et voir à quelle vitesse la température descend. Selon la source citée plus haut, elle ne doit pas descendre sous les 70°C. En partant de 80°C, on a donc une bonne marge. On peut augmenter cette durée en améliorant l'isolation du séchoir, avec de la mousse, du polystyrène, ou n'importe quelle matière bien isolante.

Voilà voilà, j'espère t'avoir aidé. ;)
Citation de: Ernest Renan
La société ne doit rien exiger de celui qui n'attend rien d'elle.

09 octobre 2016 à 23:01:14
Réponse #5

Survie26


Merci ;)

ca fait 1h que je fais des recherches sur ce que tu viens de m’expliquer et je n'y comprenais rien!

Donc ton message tombe à point  :doubleup:

Si j'ai compris (j'ai des doutes  :D ) il faudrait laisser allumer la lampe 1h30 pour faire monter la température d'une boite de 50X50X20 de 21° à 80°?

Mais après il faut le temps que toute l'eau s'évapore de la viande, donc les 1h30 ne sont qu'un temps de chauffe?


09 octobre 2016 à 23:24:40
Réponse #6

rezemika


Citer
Si j'ai compris (j'ai des doutes  :D ) il faudrait laisser allumer la lampe 1h30 pour faire monter la température d'une boite de 50X50X20 de 21° à 80°?

C'est tout à fait ça ! :D

Cela dit, il semblerait que l'impact de l'air soit minimal (pour ne pas dire négligeable, 2% de la chaleur totale environ). Je pense donc qu'on peut négliger la taille de la boite. Donc en fait, il faut surtout 1h30 pour faire monter de 59°C la température d'un kilogramme de viande "moyenne".

Citer
Mais après il faut le temps que toute l'eau s'évapore de la viande, donc les 1h30 ne sont qu'un temps de chauffe?

En effet, et c'est là qu'on profite de l'inertie thermique du séchoir. Il met du temps à chauffer, mais si il est bien isolé, il va aussi mettre du temps à refroidir. Du coup, une fois que les 80°C sont atteints, on peut éteindre la lampe, et la rallumer dès que la température redescend en dessous des 70°C, et la "ré-éteindre" dès qu'elle repasse à 80°C. Malheureusement, je n'ai pas vraiment de moyen de prévoir la dissipation thermique, c'est beaucoup trop variable. Mais je pense qu'avec un revêtement intérieur fait avec une couverture de survie (pour refléter la chaleur, sûrement optionnelle), une paroi en bois, et une "doublure" en polystyrène (ou en mousse isolante), on doit déjà avoir une très bonne isolation. Au total, je pense qu'il y a moyen de s'en tirer avec deux heures d'allumage au total. Le mieux serait de chauffer le séchoir à 80°C, et de voir combien de temps il met pour refroidir jusqu'à 70°C.
« Modifié: 09 octobre 2016 à 23:44:42 par rezemika »
Citation de: Ernest Renan
La société ne doit rien exiger de celui qui n'attend rien d'elle.

10 octobre 2016 à 00:13:36
Réponse #7

Survie26


Merci  :doubleup:

j'ai toutes les infos qu'il me faut ;)

Je vais regardé des plans de séchoir solaire pour les aération.

10 octobre 2016 à 09:56:57
Réponse #8

fms


Hello,

J'ai bricolé un peu la même chose pour faire un incubateur à poussins. J'ai mis une ampoule à incandescence dans une boite de conserve en tôle dont j'ai peint l'intérieur en noir pour maximiser la récupération de chaleur. J'ai relié la lampe à un contrôleur de température Thermocouple acheté sur amazon pour une 10aine d'euros (j'ai ce modèle là: Andoer 200-240V Numérique Contrôleur de température Thermocouple de -40℃ à 120℃ avec Capteur).

Le principe: tu définis le mode chaud/froid, la température à laquelle la lampe doit se déclencher (par exemple 78°) et la température à laquelle elle doit se couper (ex.: 81°) et le contrôleur de température s'assure que la température restera tjr dans cet intervalle.

Une petite astuce: une fois prêt, je rajoute dans la boite ou je stocke mes jerky un ou deux sachets de silicate gel. Ça absorbe les restes d'humidité et ça évite les mauvaises surprises... Ainsi la viande séchée se conserve super longtemps (j'en ai déjà mangé de la plus de 2 ans d'age...)

10 octobre 2016 à 10:15:17
Réponse #9

Survie26



10 octobre 2016 à 10:28:41
Réponse #10

zangetsu74


perso je vois pas bien l'intérêt d'un tel système...
Soit tu veux faire un séchoir solaire pour être autonome même sans électricité à la maison, auquel cas le lien présenté ci-dessus te donne de bonnes pistes.
Soit tu veux utiliser l'électricité, mais dans ce cadre, pourquoi un système basé sur une ampoule ?

Il existe dans le commerce des séchoirs électriques, et aucun ne se base sur des lampes, on part directement d'une résistance électrique dont la fonction de base est de dégager de la chaleur, cette dernière étant associée à un ventilo pour évacuer l'air humide de la "chambre de séchage".
Après, tu peux faire un DIY sur cette base, si le but est de bricoler, le résultat sera amha moins aléatoire qu'une solution basée sur des ampoules.
Et sinon, 30 € sur amazon ;-)

#Mes2WattHeures
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

10 octobre 2016 à 10:41:34
Réponse #11

Survie26


j'avais trouvé cette solution sur un forum, je ne sais plu ou mais l’idée me plais, car:

Une ampoule c'est 95% de rendement en chaleur.
Avec un petit panneau solaire et une batterie il y as moyen d'être autonome pour pas trop chère.


Le déshydratante c'est top, mais un bon, c'est mini 600W  et 150€.
De plus en sachant qu'il faut 7 à 8h pour faire sécher de la viande (cassante) la facture d'électricité à la fin de la l'année risque de piquer.

Et pour mettre l’installation sur panneau solaire, sa commence à piquer un peut +/- 150€ car il faudra un panneau solaire et une batterie un peut puissante

Sa fait un ensemble à +/- 300€!

10 octobre 2016 à 11:16:59
Réponse #12

zangetsu74


Une ampoule c'est 95% de rendement en chaleur.
Avec un petit panneau solaire et une batterie il y as moyen d'être autonome pour pas trop chère.
Toujours moins de rendement qu'un item dédié à produire de la chaleur...

Le déshydratante c'est top, mais un bon, c'est mini 600W  et 150€.
150€ O_o, il est fait en titane le séchoir ou bien ?
Perso, je maintiens que j'ai acheté le mien à 30€ sur amazon. et j'en suis ravi.

De plus en sachant qu'il faut 7 à 8h pour faire sécher de la viande (cassante) la facture d'électricité à la fin de la l'année risque de piquer.
S'il te faut 7 à 8 heures pour sécher la viande avec 600W, il en faudra 6 fois plus avec 100W (si rendement identique et en dehors d'autres approximations). Au final, la facture ne diminuera pas en utilisant une ampoule.
Et pour mettre l’installation sur panneau solaire, sa commence à piquer un peut +/- 150€ car il faudra un panneau solaire et une batterie un peut puissante
non je me suis mal exprimé, quand je parle de séchoir solaire, c'est un séchoir qui utilise le soleil directement (pas de panneaux solaires + batteries en intermédiaire), ca en DIY tu en as pour pas grand chose et en exploitation ca te coute 0...
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

10 octobre 2016 à 11:35:40
Réponse #13

Survie26


Si j'achète un déshydratante se sera un horizontal et non un verticale.

Le système de chauffe de situe sur la face arrière, la chaleur circule beaucoup mieux et le résultat est bien meilleur.

Donc oui c'est mini 150€ et encore, c'est le premier prix.

Une ampoule voir 2 de 80w, couplé à un panneau solaire, conso 0 donc même si avec 160w sa prend 4 fois plus de temps je m'en fiche puisque je ne payerai pas le courant.

Un séchoir 100% solaire, la nuit sa ne fonctionne plu.

10 octobre 2016 à 11:37:28
Réponse #14

Survie26


Sinon, au lieux de deux ampoules de 80W je peut mettre une seul céramique de 150W, qui elle est faite pour chauffer.

10 octobre 2016 à 12:39:47
Réponse #15

onc roger


'alut

Pour le plan il y en a un bien là :
http://www.rawpaleodiet.com/wp-content/uploads/2009/04/jerkydrierinstructions.pdf

Sinon sur le principe :

La boite ne doit pas être fermée car le séchage se fait en faisant circuler de l'air  tiède autour de l'objet à sécher.
En gros on chauffe de l'air pour augmenter sa capacité à absorber l'humidité, on le fait passer sur l'objet puis on l'évacue.
En plaçant un élément chauffant en bas d'une sorte de cheminée dans laquelle on met l'objet à sécher c'est la convection naturelle qui se charge de faire circuler l'air. Du coup, l'air circulant, la boite n'a pas vraiment besoin d'être très isolée.

Il ne faut PAS chauffer trop fort sinon on cuit au lieu de sécher d'où la faible puissance.
A vue de nez je dirais de ne pas trop dépasser les 50°C

Les systèmes utilisant un élément chauffant de plus forte puissance comportent aussi un système de ventilation pour forcer le passage de l'air. En fait c'est d'abord le débit d'air plus important qui augmente la rapidité du séchage mais du coup pour chauffer plus d'air on met plus de puissance.

Avant la mode des ampoules fluocompactes une ampoule à filament était un bon moyen d'obtenir un élément chauffant pas cher dont la puissance soit connue mais on peut bien entendu utiliser n'importe quel élément chauffant tant que la puissance est adaptée et qu'il est correctement sécurisé.

Après il y a aussi les modèles solaires mais c'est une autre histoire

10 octobre 2016 à 13:10:36
Réponse #16

onc roger


Une ampoule voir 2 de 80w, couplé à un panneau solaire, conso 0 donc même si avec 160w sa prend 4 fois plus de temps je m'en fiche puisque je ne payerai pas le courant.

Un séchoir 100% solaire, la nuit sa ne fonctionne plu.

Juste pour donner un ordre de grandeur :

Pour alimenter en permanence deux ampoules de 80W il va te falloir, à la louche et suivant ta région et le temps qu'il fait, au moins 2m² de panneaux solaires plus des batteries (au moins 1kWh utilisable) pour stocker l’énergie pour la nuit et ça ne marche que si il fait soleil ...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité