Nos Partenaires

Auteur Sujet: Les scies Silky  (Lu 3086 fois)

24 octobre 2017 à 22:49:29
Réponse #25

Chill


Citation de: Chill
... avec la lame montée "à l'envers" : la préconisation en ajustage est de scier en tirant.  ;)
Comme quoi... J'ai appris l'inverse, bien que je me sois toujours demandé pourquoi monter les lames dans ce sens là...

Ben en fait, ça dépend : moi aussi je suis pollué par des contextes ! :) Les compagnons prototypeurs sont des artistes, des délicats, et les débits sont réalisés à la machine ...

Pour débiter en sciant "à 2 mains" : l'effort de coupe sera généré par le poids du corps et la poussée du bras tenant la poignée, l'effort de pénétration et la correction de la direction le seront par l'autre main => Les dents seront alors vers l'avant.

Pour les travaux de précision "à 1 main", l'effort de coupe sera encore généré par le bras tenant la poignée, l'autre main servant soit à guider localement la lame (avec l'ongle, ...) soit à maintenir tout ou partie de la pièce. Il sera plus ergonomique de travailler en tirant => Les dents seront alors vers l'arrière.

Une illustration facile à comprendre : les scies de type "Bocfil", scies à guichet et "Japonaises", et la plupart des scies à dos ne fonctionnent qu'en tirant. Le système de monture et l'épaisseur des lames n'autorisent pas leur sollicitation en compression, et la nature du travail ne nécessite pas une puissance élevée.
 ;) Essayez donc de scier en "poussant" avec une scie fil "Commando"  ;#

Même type de raisonnement pour les scies sauteuses : l'effort de coupe tend la lame et plaque la scie sur la pièce à travailler.

Conclusion :
  • Éviter les généralités et prendre en comptes les cas particuliers.
  • Savoir Pourquoi et Comment fonctionne l'outil.

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

25 octobre 2017 à 10:27:21
Réponse #26

Claude Ponthieu


Citer
Savoir Pourquoi et Comment fonctionne l'outil.

+1
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

25 octobre 2017 à 14:10:03
Réponse #27

Kilbith


Après bien des tests de différentes marques, ces dernières années ma préférence est la scie japonaise à lame repliable GKG240 de Tajima — lame de 240 mmm pour 330 g, environ 25 €. ;)

Je note (bine que plus petit que ce que je recherche ici) : bénéficier de ton expérience est "priceless".   :closedeyes:
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

25 octobre 2017 à 14:14:56
Réponse #28

Kilbith


Sur la vidéo la personne utilise deux Gomboy 270 mais ce sont des modèles que je ne connais pas donc difficile de te donner un avis .

Par contre en ce qui concerne la Big Boy 2OOO j'ai pu la comparer à deux autres Big Boy identiques en gabarit mais avec une denture différente et une lame droite, pour moi il ne fait aucun doute que la 2OOO possède un léger plus en matière de polyvalence (j'ai constaté ça en effectuant la coupe de différentes essences de bois plus ou moins sec et dur en alternant les trois modèles de dentures montées sur les scies) ainsi qu'un meilleur confort d'utilisation dans certaines positions (ex : coupes en hauteur avec les bras en extension) .

Merci,

Je crois que j'ai effectivement vu cette scie en action lors d'une sortie "humide" avec quelques fanas de choses coupantes. En effet, c'était assez efficace.

Je vais donc creuser un peu cette piste.  :up:
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

26 octobre 2017 à 10:56:31
Réponse #29

Claude Ponthieu


Didier que veux-tu faire avec la scie ?

Suivant le cas, une scie japonaise non pliante mais parfaitement démontable peut très bien faire.  ;)

Les longueurs de lame vont de 18 cm à 27 cm pour les ryobas.
« Modifié: 26 octobre 2017 à 11:04:14 par Claude Ponthieu »
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

26 octobre 2017 à 11:23:36
Réponse #30

Kilbith


Didier que veux-tu faire avec la scie ?

Suivant le cas, une scie japonaise non pliante mais parfaitement démontable peut très bien faire.  ;)

Les longueurs de lame vont de 18 cm à 27 cm pour les ryobas.

Je suis pour la simplicité, j'aime une mise en oeuvre instantanée...et un transport dans une poche de vêtement en sécurité.

Ex : je porte la petite scie fiskars dans la poche gauche (prévue pour la hache théoriquement) du pantalon Groenland.

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

26 octobre 2017 à 11:32:19
Réponse #31

Claude Ponthieu


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité