Nos Partenaires

Auteur Sujet: Qu'est ce qu'il me manque?  (Lu 5822 fois)

28 septembre 2016 à 01:23:26
Lu 5822 fois

Survie26


Bonjour,

il y a tellement d'informations et de produits qui existent qu'au final je ne sais même plus quoi acheter... Mais je souhaite prendre le minimum vital, pas de surplus pas de froufrou.

Dans mon sac pour le moment j'ai prévu ça:

Couteau pliant et fixe

Pour la nourriture:

Pierre à feux / Bic/ allumettes
Amadou
Gourde inox
Fil de laiton (collet)
Nylon / Hameçons
Popote
Quelques sucreries, quelques sachets de thé/café, un peu de sucre, de sel et d'huile
Pierre à aiguiser
Sel ioder

Pour le "camp":

Para-corde ou Corde?
Bâche, mais quelle bâche? Tarpe D'4
Premier sois / Miroir
2 Couverture de Survie 200gr
2 Matelas de sol isolant
2 Duvet -5
2 lampes frontales avec un jeu de piles de rechange
1 Poche à eau
Du Duct-tape
Scie pliante

Hygiène

Micro pure / Filtre
Une brosse à dent
Du savon
Bosse à ongle
Lingettes
Tampons
Viamines


Jumelles


D'autres choses à rajouté qui vous semble indispensable?

Une popote? Un duvet? Un matelas? Sa me semble trop encombrant...

Merci ;)

« Modifié: 29 septembre 2016 à 14:07:11 par Survie26 »

28 septembre 2016 à 08:15:28
Réponse #1

bloodyfrog


Salut,

Tu te doutes qu'en plus de 10 ans de forum Vie sauvage et Survie, on a une peu abordé ce genre de liste, ce kit "essentiels"...
Prends quelques soirées pour (re)lire le forum, tu vas vite enlever quelques items à ta liste et en rajouter d'autres...

Que souhaites tu préparer? Un sac pour des après midi Bushcraft à quelques kilomètres de chez toi?
Un fond de sac pour tes activités nature? Le kit de survie ultime?

Un peu de lecture pour commencer: http://blog.davidmanise.com/deux-checklists/

Citer
Une popote? Un duvet? Un matelas? Sa me semble trop encombrant...

Encombrant... et pourtant... Rajoute à ça un briquet Bic (et peut-être ta bâche) et tu as 4 items te permettant de durer trois semaines en nature, avec un peu de volonté et de connaissances...

Manu. :)

28 septembre 2016 à 08:45:51
Réponse #2

beck


Tu peux également faire un tour sur google avec la règle des 5 c (couper, couvrir, chauffer, corde, contenant).
Surtout avant d'acheter tout et n'importe quoi, fais un peu de pratique, tu verras qu'il ne faut pas grand chose pour avoir un peu de confort.

Sinon, la liste du matériel requis pour un stage de niveau 1 pourrait t'intéresser. http://stages-survie-ceets.org/img/pedagogie/liste_n1_v1.01.pdf

28 septembre 2016 à 10:01:53
Réponse #3

DIY


Tu peux posséder tout le matériel que tu veux, sans la connaissance de l'usage, il te sera d'aucune utilité. Un adage sur ce forum est: "faire plus avec moins". L'humain est un caméléon assez extraordinaire, ses capacités d'adaptation lui ont permis de (sur)vivre de l'équateur aux pôles.

ici l'avis d'un expert: https://youtu.be/XxIUI401zuU

28 septembre 2016 à 11:02:20
Réponse #4

François


Intéressante aussi, cette vieille vidéo de "lesurvivaliste" : Les 5 piliers du survivant
Les essentiels, à méditer et à adapter en fonction de Qui ? Pourquoi ? Où ? A quelle saison ?

A compléter, sans doute, avec un EDC costaud :)

A noter, qu'il est plus important de savoir se débrouiller avec ce que l'on a, que de se balader avec tout ce qui parrait indispensable.
« Modifié: 28 septembre 2016 à 11:11:37 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

28 septembre 2016 à 12:38:01
Réponse #5

Survie26


Merci,

bon je sent que mon sac va pas mal s'alourdir...

Je vais ragouter, un matelas isolant (coté alu), un duvet et une popote de 1.5l 2l.

Niveau couverture de survie et bâche j'aimerai acheter du lourd et solide.

Que me conseillez vous?


28 septembre 2016 à 16:05:39
Réponse #6

Arnaud


Ce qui te manque ?

c'est surtout de définir un cahier des charges (c'est le mot que les gens d'ici aiment utiliser) en bref... Tu vas faire quoi avec ce matos ? Qu'est-ce que tu as comme connaissances/expérience ? Tu pars seul ? Où ? Quand ? Combien de temps ? Pourquoi ? Quel est ton budget ? etc...

Un tarp solide ça peut vite chiffrer... une bâche bleue en magasin de bricolage ou un tarp D4 te permettront de tester le concept sans te ruiner dans un premier temps. Pour la couverture de survie lourde, la Grabber "All weather Blanket" est pas loin de faire l'unanimité.
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

28 septembre 2016 à 17:18:39
Réponse #7

Survie26


Je désire préparer un sac si un jour pour X raison (je pense que l'on à tous nos raisons, nos croyances) je doit évacué mon domicile pour 1jour, 1 mois, 1ans... (se sera en dernier recourt).

Je connais ma région, je sais ou trouvé de l'eau et de la nourriture à proximité de mon domicile.

Je suis piégeur,chasseur, pêcheur et cuisinier, donc trouver des ressources et les exploité c'est pas trop un soucis.

Maintenant en survie pure, c'est à dire se faire un abris, faire du feux, filtré de l'eau etc etc je n'ai fait que regardé des vidéos donc sa ne fait pas tout, une formation va s'en suivre dans les mois à venir.

Mais mon principale soucis à l'heure actuel c'est de m’acheter du matériel pour 2 personnes (ma femme et moi) pour vivre dans la nature par temps froid.

A ma liste initiale, j'ai rajouté 2 tapis de sol isolant, en plus de sa j'ai 1 couverture de survie de 200gr, une Tarp D4,, une popote 2 pers d'4, il me reste plus que les duvets à acheté mais si je prend un -5 ou mieux -10 sa commence à piquer sévère!

Après sa je pense que mon équipement sera suffisant pour vivre un minima correctement dans la verte.

28 septembre 2016 à 17:35:03
Réponse #8

Magic Manu


Tout cela est bien beau, mais pourquoi devrais tu évacuer ton domicile pour 1 an :)?
Hope for the best, expect the worse...

28 septembre 2016 à 17:48:45
Réponse #9

Arnaud


Dans ton "scénario", à ta liste je rajouterai:

- Chaussettes chaudes, Doudounes, Gants, Bonnets + Vestes Imper pour suppléer aux vêtements que vous porterez quand vous aurez besoin d'"évacuer".

- 2 lampes frontales avec un jeu de piles de rechange
- 1 Poche à eau solide 4L mini type MSR Dromadery.

- Un petit rouleau de Duct-tape
- Une petite radio  PO/GO avec un jeu de piles de rechange
- Quelques sucreries, quelques sachets de thé/café, un peu de sucre, de sel et d'huile

Perso je virerai le filtre et les jumelles.
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

28 septembre 2016 à 18:13:32
Réponse #10

Survie26


Dans ton "scénario", à ta liste je rajouterai:

- Chaussettes chaudes, Doudounes, Gants, Bonnets + Vestes Imper pour suppléer aux vêtements que vous porterez quand vous aurez besoin d'"évacuer".

Je ne l'ai pas mentionner les fringues (sinon on ne s'en sort plus) mais j'ai déjà pas mal de choses.

- 2 lampes frontales avec un jeu de piles de rechange
- 1 Poche à eau solide 4L mini type MSR Dromadery.
- Un petit rouleau de Duct-tape
- Une petite radio  PO/GO avec un jeu de piles de rechange
- Quelques sucreries, quelques sachets de thé/café, un peu de sucre, de sel et d'huile

Oublier, mas j'ai déjà aussi ;)

Perso je virerai le filtre et les jumelles.

Le filtre se sera un bandana ou autre truck simple

Merci ;)

28 septembre 2016 à 18:25:08
Réponse #11

Survie26


Tout cela est bien beau, mais pourquoi devrais tu évacuer ton domicile pour 1 an :)?

Mes craintes ne sont pas forcément "politiquement correcte", donc je préfère gardé sa pour moi ;)

Mais disons que je crains que les événements qui ont eu lieux et qui ont lieux en France ne soit qu'un début.

28 septembre 2016 à 18:37:27
Réponse #12

zangetsu74


Mais disons que je crains que les événements qui ont eu lieux et qui ont lieux en France ne soit qu'un début.
Et en quoi l'évacuation du domicile t'aiderait dans ce contexte ?
Caché(s) dans les bois, il ne t' (vous) arrivera rien, c'est cela ?
Acceptabilité de la vie en ermite sur un an par ta femme ?
etc etc

Seb, un peu dubitatif pour le coup O_o
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

28 septembre 2016 à 19:09:34
Réponse #13

Survie26


C'est HS ;)

Pour en revenir au sujet initiale, plutôt que d'acheter un sac de couchage qui coute un rein.

L'option sursac + sous vêtements chaud, bonnet, gant + tapis de sol + abris bâche est t'il viable pour des t° avoisinants les -5?




28 septembre 2016 à 20:30:36
Réponse #14

Loriot


Non!
Tu vas te peler le jonc, t'endormir et te réveiller mort.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

28 septembre 2016 à 20:46:02
Réponse #15

Survie26


Au moins c'est claire  :lol:

29 septembre 2016 à 02:03:33
Réponse #16

You


C'est HS ;)
Pas du tout, bien au contraire.
Tu connais tes voisins ? Tu t'entends bien avec certains d'entre eux ? C'est la base.
Un bon réseau, de l'entraide.
Pouvoir aider tes frères humains si "ça m*rde" (et là, c'est à toi de mettre une définition sur le "ça m*rde"). Et peut-être être aidé en retour.
L'entraide, c'est la base.
Pouvoir compter sur autrui.
Faire comme si autrui, c'était soi, et l'assumer. Se dire que la réciprocité peut être vraie si l'autre a compris l'intérêt commun.
Bref, tu as peur de ce que peuvent donner les prochaines échéances électorales ou de la prochaine crise économique ?
Qui est dans le même cas près de chez toi ? Avec qui as-tu des atomes-crochus ?
L'entraide est-elle envisageable ? Tu peux rejoindre des voisins en vélo ? Tes voisins le peuvent-ils si leur domicile est mois sûr que le tien ?

Bref, comment "s'en sortir" pour de vrai ?
Est-ce vraiment en traçant dans les bois avec ton matelas, ta couette, ton firesteel et ta femme ?

Tout ça pour dire qu'il faut relativiser.
Et rester les pieds sur terre.
En cas de GROS caca, ce n'est probablement pas le matos qui va te faire défaut, ni te trahir.
Savoir dormir dehors, c'est bien, mais est-ce vraiment ce qu'il te faut ?

29 septembre 2016 à 05:43:30
Réponse #17

François


Savoir dormir dehors, c'est bien, mais est-ce vraiment ce qu'il te faut ?

Oui, cela ne parait pas LA réponse aux problèmes graves, mais de pouvoir le faire ça peut rassurer, et puis sûr que cela ne peut pas nuire.

Sinon, pour éviter d'investir une fortune pour une activité qui risque de ne pas plaire et de plus jamais servir, il y a la solution d'acheter d'occasion dans un surplus. Le matos mili des années 80 est certes, à solidité et performance égales, deux fois plus lourd et cinq fois plus volumineux que le matos moderne, mais on le trouve pour des prix dérisoires. Vrai surtout pour sac de couchage et sac à dos, les deux éléments les plus stratégiques et les plus chers de l'équipement de base.
Pour ne pas payer, il faut porter lourd ;)
Si vous prenez gout à la vie dehors, il sera temps d'investir.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

29 septembre 2016 à 07:40:35
Réponse #18

Pierrot


Mes craintes ne sont pas forcément "politiquement correcte", donc je préfère gardé sa pour moi ;)

Mais disons que je crains que les événements qui ont eu lieux et qui ont lieux en France ne soit qu'un début.

HS

Je vois dans pas mal de sites ou de forums les gens dire ; "Ça va péter et je vais me tirer dans la nature"

Je n'en vois pas beaucoup annoncer " Je vais défendre mon pays si c'est nécessaire"

Outre le fait que ceux qui seront dans la nature n'y feront pas de vieux os ( faut réfléchir un petit peu ) ce genre de réactions m'inquiète plus que la possible tournure des évènements à venir.......

Fin du HS

29 septembre 2016 à 08:09:21
Réponse #19

bloodyfrog


Pour la survie à la vie, relire le post de You ci dessus, plein de bon sens! :up:
On ne peut s'en sortir tout seul. Même Mad Max fait ce constat.
(Méfiance quand même, You vit en kilt, et on sait qu'il aime élargir le cercle de ses amis...)

Pour la vie sauvage, avant d'accumuler le matos, et avant une formation, sors!
Va faire un feu un petit matin d'automne, en sous bois humide.
Passe une nuit sous une bâche, pas trop loin de la voiture ou de la maison, pour te laisser une sécurité.
Produit 4 litres d'eau potable à partir des ressources de ton terrain et de ton matos.
Etc...
Tu vas vite faire le tri dans ton matos, comprendre l'importance de "détails", et voir Youtube autrement.

Accumule des savoirs-faire, qui conditionneront ce qu'on appelle ici un mindset, une attitude.

Manu.

29 septembre 2016 à 10:10:25
Réponse #20

Kilbith


Je désire préparer un sac si un jour pour X raison (je pense que l'on à tous nos raisons, nos croyances) je doit évacué mon domicile pour 1jour, 1 mois, 1ans... (se sera en dernier recourt).

Je connais ma région, je sais ou trouvé de l'eau et de la nourriture à proximité de mon domicile.

Je suis piégeur,chasseur, pêcheur et cuisinier, donc trouver des ressources et les exploité c'est pas trop un soucis.

Maintenant en survie pure, c'est à dire se faire un abris, faire du feux, filtré de l'eau etc etc je n'ai fait que regardé des vidéos donc sa ne fait pas tout, une formation va s'en suivre dans les mois à venir.

Mais mon principale soucis à l'heure actuel c'est de m’acheter du matériel pour 2 personnes (ma femme et moi) pour vivre dans la nature par temps froid.

A ma liste initiale, j'ai rajouté 2 tapis de sol isolant, en plus de sa j'ai 1 couverture de survie de 200gr, une Tarp D4,, une popote 2 pers d'4, il me reste plus que les duvets à acheté mais si je prend un -5 ou mieux -10 sa commence à piquer sévère!

Après sa je pense que mon équipement sera suffisant pour vivre un minima correctement dans la verte.

Admettons que tu doives temporairement te replier sur un lieu plus calme, par exemple une bergerie en montagne relativement isolée (30min à 1h de marche) dans les bois (parce que vivre plus que quelques jours sous un tarp par mauvais temps, c'est vite la misère. Et par beau temps, le tarp est superflu)

Le problème de la nourriture n'est pas résolu.
Même si tu peux utiliser une arme à feu (bruit?) et piéger : tu vas très très vite épuiser les ressources locales. Sans  compter que tu risques rapidement d'avoir le problème de préserver la venaison (difficile de manger un cerf en une journée, et sécher ou fumer n'est pas toujours simple).

A cela s'ajoute l'hygiène.
Si on ne se lave pas les dents et le minimum...c'est vite aussi la misère. Une carie, un abcès, un impetigo mettent rapidement un homme HS. A cela s'ajoute pur les femmes des produits, certes pas absolument nécessaires, mais tout de même bien utiles.
Si on ne lave pas ses vêtements, là aussi c'est vite un problème. Ils isolent moins, risquent de se couvrir de vermine...etc.

Pour le moins il manque dans ton "équipement", même pour une semaine : une pierre à aiguiser (indispensable au delà de quelques jours ou quelques heures si on chasse), une brosse à dent (dents+sucre=carie), du savon (hygiène) et brosse à ongle (indispensable sur quelques jours dans conditions d'hygiènes douteuses).

Et si tu devais aller dans une cabane avec cheminée isolée (en France on n'est jamais vraiment isolé) dans les bois pour y vivre un moment: sel iodé, vitamines, (cocotte minute) gros pot à suspendre, système filtrage  scie, hache...etc stockés (planqués) sur place. Pour le moins.

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

29 septembre 2016 à 10:41:51
Réponse #21

Claude Ponthieu


Citer
Mes craintes…


Qu’est ce qu’il me manque ?

Cette question a la fâcheuse tendance de déformer notre lucidité, pire de nous voiler la face en nous cachant derrière des réponses sur du matériel.

En cas d’évènements sociaux, l’expérience démontre assez souvent que le désire de se déplacer avec du matos devient la cause de problèmes ultérieures ! – les exemples sont abondants.

À cette question, même si cela paraît violent, il manque le cerveau, c’est-à-dire le calme et la réflection. ;#

Réponse plus politiquement correcte, passer une semaine sans rien dans la rue et regarder nos réactions — c’est un bon début, assez instructif. ;)


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

29 septembre 2016 à 12:03:11
Réponse #22

Arnaud


Mon point de vue, qui n'engage que moi...

Est-ce qu'on peut être amené à évacuer son domicile en urgence ?

Les exemples ne manquent pas, ceux qui croient que ça n'arrive qu'aux autres se gourent.
Pas besoin d'apocalypse zombie ou d'invasion du territoire pour devoir se mettre au vert quelques temps.

Est-ce qu'un sac d'évacuation est nécessaire ?

C'est cool d'avoir de la famille prête à nous accueillir ou des voisins mais on fait quoi si c'est pas le cas ? Avoir le matos nécessaire pour passer quelques nuits dehors c'est quand même une sacrée assurance.

Est-ce que le matos est vraiment secondaire ?

Non, il est même fondamental... t'as beau avoir toutes les connaissances que tu veux, survivre à une paire de nuits par -5°C quand t'es à poil c'est pas donné au premier venu...

Nos besoins fondamentaux, ils sont connus et suffisamment documentés en long en large et en travers, ici ou ailleurs pour pas faire l'impasse sur le matos qui va t'aider à réguler ta température, rester hydraté et pas passer de trop mauvaises nuits, pour commencer.
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

29 septembre 2016 à 12:32:39
Réponse #23

bloodyfrog


[Terrain miné IN]
Citer
...se mettre au vert quelques temps.

400 euros de matos bushcraft/rando dans un sac de 60 litres, ou 400 euros en poche et mode chacal/tricher/gagner engagé?
Qu'est ce qui te permet de faire le plus de kilomètres, le plus vite? De durer le plus longtemps au vert (disons plutôt au grey...)?

Un sac d'évacuation pourquoi pas. Bien se poser la question du contenu.
[Terrain miné OUT]

Manu. :closedeyes:


29 septembre 2016 à 13:04:37
Réponse #24

Arnaud


Si c'est vraiment la m*rde, 400 unités de monnaie quelque soit la monnaie, du jour au lendemain, ça peut ne plus valoir grand chose, je préfère prendre le sac qui peut rester "léger" ce qui n'empêche pas de "tricher" comme tu dis, en l’occurrence juste d'être malin et d'exploiter les ressources disponibles au mieux.

Après la CB et les mains dans les poches, je connais... ça marche bien, quand il y a des distributeurs, qu'ils reconnaissent ta carte, qu'ils peuvent interroger ta banque, que le plafond de retrait n'est pas dépassé, qu'il reste des trucs à acheter, que toutes les chambres ne sont pas louées, etc...

« Modifié: 29 septembre 2016 à 13:16:32 par Arnaud »
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité