Nos Partenaires

Auteur Sujet: Enfant égaré en Russie  (Lu 2487 fois)

24 septembre 2016 à 10:17:22
Lu 2487 fois

Claude Ponthieu


Enfant de 3 ans égaré dans la taïga survit, comment une barre de chocolat donne une certaine attitude mentale… ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

24 septembre 2016 à 20:51:56
Réponse #1

Lily


Ne JAMAIS sous-estimer le pouvoir du chocolat  :)
Autre preuve : www.youtube.com/watch?v=ftugbci9ohg
(mouchoirs nécessaires pour les plus tendres d'entre vous)
If you think you are too small to make a difference, try sleeping with a mosquito

25 septembre 2016 à 02:33:25
Réponse #2

Hurgoz


Je m'interroge.....cela mérite t il un point Godwin!? ;#

Pour l'article en lui-même, je suis heureux d'apprendre qu'il ait survécu.....cela dit, ça n'a que cette intérêt là....un peu comme tout les articles parlant de survivants.

En vrai, on est incapable de dire si les méthodes employées seraient reproductibles avec succès (reproductibles oui, mais avec succès....  :blink: ): ce n'est pas parce qu'un cas a été constaté qu'il en devient un règle et une constante....

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

25 septembre 2016 à 07:04:37
Réponse #3

François


Le seul fait de savoir que c'est possible pour un enfant de trois ans, de survivre trois jours seul et sans vivre dans la taïga, cela peut éviter à d'autre de se désespérer ou d'entreprendre des actions dangereuses au bout de 12 heures d'impression d'être perdu.

Tout comme on estime que Bombard a sauvé des milliers de vies de naufragés, par le seul fait qu'il a prouvé qu'il était possible de traverser l'Atlantique seul, sans vivres, sans eau, sur un petit canot pneumatique. Avant ça, le désespoir tuait les naufragés plus surement et plus vite que la soif ou le froid.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

25 septembre 2016 à 07:47:44
Réponse #4

Djeep


...Tout comme on estime que Bombard a sauvé des milliers de vies de naufragés,...

BJR Je me méfie toujours du "on"  ;) Malheureusement Bombard est aussi associé à Etel !  :'( HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

25 septembre 2016 à 08:10:11
Réponse #5

Tong


Etel est un lieu extrèmement dangereux, tellement dangereux qu'il n'évoque bien souvent rien d'autres que sa barre traitre et mortelle, même pour les marins les plus habitués. en quoi un echec ici invaliderait l'expérience de Bombard ? la perfection et la pureté absolue doivent elles seules être admise ? Comme pour le bio ?
Il n'y a pas de port qui se soit installé dans la rivière d'Etel, et pour cause : la dangerosité de cette barre, seuls les marins du coins s'aventuraient à la franchir et il n'y a que quelques fermes aquacoles.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est Etel, ce genre de petite remarque fait soupçonné qu'il y aurrait une tromperie dans la démarche de Bombard, ou en tout cas un événement, nommé Etel, qui serrait une remise en cause fondamentale.

25 septembre 2016 à 08:33:42
Réponse #6

Djeep


Avis à la modération : désolé pour ce hors sujet  :-[

BJR

...Il n'y a pas de port qui se soit installé dans la rivière d'Etel,...

Ah bon ?

http://www.passeportescales.com/fr/port-etel

http://www.museedesthoniers.fr/pagesmdt/histo.html

 ;D

Quant à Bombard, lors de son essai dans la barre d'Etel, il n'a pas fait preuve de bon sens en se mettant volontairement en péril et surtout en mettant en péril les sauveteurs de la SNSM sans écouter les avis des professionnels de la mer  >:(

http://fresques.ina.fr/ouest-en-memoire/fiche-media/Region00287/le-drame-d-etel.html

Cela n'enlève en rien la qualité de "naufragé volontaire" mais il faut toujours rester un minimum lucide  :glare:

HN
« Modifié: 25 septembre 2016 à 08:45:11 par djeep »
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

25 septembre 2016 à 08:46:30
Réponse #7

mrfroggy


Je m'interroge.....cela mérite t il un point Godwin!? ;#

Pour l'article en lui-même, je suis heureux d'apprendre qu'il ait survécu.....cela dit, ça n'a que cette intérêt là....un peu comme tout les articles parlant de survivants.

En vrai, on est incapable de dire si les méthodes employées seraient reproductibles avec succès (reproductibles oui, mais avec succès....  :blink: ): ce n'est pas parce qu'un cas a été constaté qu'il en devient un règle et une constante....

Tcho

Hugo
Tu es trop pragmatique ,parce que la réalité est autre .

Je rejoins François, le "malheur des uns peut faire le bonheur des autres" en quelque sorte, c est meme quasiment l âme de ce forum.
Combien de personnes guérissent d un mal, sans parfois d explications rationnelles. ça file un sacré bon coup au moral de celui qui subit un truc dur quand même.
" La plupart des gens ne réalisent pas ce qu'ils ont, car ils sont préoccupés par ce qu'ils n'ont pas. "

25 septembre 2016 à 10:36:26
Réponse #8

Merlin-Max


Y a un port à Etel, c'est même plutôt mignon comme coin, faut aller faire un tour sur les plages et cailloux d'Erdeven juste au sud, c'est paisible et beau. ;)
L'âme sûre ruse mal. ;)

25 septembre 2016 à 10:46:01
Réponse #9

Djeep


Y a un port à Etel, c'est même plutôt mignon comme coin, faut aller faire un tour sur les plages et cailloux d'Erdeven juste au sud, c'est paisible et beau. ;)

BJR Je ne peux que confirmer !  ;) HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

25 septembre 2016 à 11:29:55
Réponse #10

François


Avis à la modération : désolé pour ce hors sujet  :-[

Quant à Bombard, lors de son essai dans la barre d'Etel, il n'a pas fait preuve de bon sens en se mettant volontairement en péril et surtout en mettant en péril les sauveteurs de la SNSM sans écouter les avis des professionnels de la mer  >:(

En l’occurrence, ce sont plutôt les "professionnels de la mer" (comme si Bombard n'en était pas un) qui se sont mis en danger, et ont mis en danger les gens qu'ils avaient soit disant sauvés en croyant bien faire. Ce fut d'ailleurs la conclusion de l'enquête de la Marine, malgré l'hostilité dont Bombard était l'objet dans les milieux administratifs et conservateurs.
Rien a voir en tous cas avec la révolution que fut l'expérience de sa traversée de l'Atlantique.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

25 septembre 2016 à 11:44:52
Réponse #11

Djeep


...

BJR Quelle était la profession de Bombard avant sa tentative - qui est bien liée à "naufragé volontaire" désastreuse où il a bien mis en danger, avec des conséquences funestes, les autres ? HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

25 septembre 2016 à 12:33:47
Réponse #12

François


BJR Quelle était la profession de Bombard avant sa tentative - qui est bien liée à "naufragé volontaire" désastreuse où il a bien mis en danger, avec des conséquences funestes, les autres ? HN

Je m'étonne que cette vieille polémique, réglée en principe dès l'année suivante, puisse être toujours aussi vivace :)
Pour s'enfoncer dans le HS, l'année qui a précédé sa traversée Bombard était chercheur en océanographie à Monaco, pour étudier la faisabilité et préparer cette traversée justement. Ses précédentes interventions dans le domaine de la survie en mer avaient provoqué l'hostilité des milieux administratifs français et il avait du "s'exiler" à Monaco. Pour avoir testé en mer un canot de sauvetage pneumatique, donc non homologable en France à l'époque, il était sous le coup d'une menace d'emprisonnement ... nul n'est prophète en son pays :)
C'est vrai, si c'est à cela que tu fais allusion, son diplôme de médecin lui permettait d'exercer comme médecin urgentiste.
Et c'est d'ailleurs en comparant le matériel de sauvetage de marins secourus dans le cadre de cette activité, et son expérience en navigation légère qu'il s'est convaincu qu'il fallait frapper un grand coup pour faire évoluer les règlements et plus encore les esprits. D'où cette traversée de l'Atlantique un peu folle.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

25 septembre 2016 à 13:25:19
Réponse #13

Djeep


BJR Et ? Donc nous sommes bien d'accord il n'était nullement un "professionnel de la mer". Pour le reste rien n'a été scientifiquement prouvé que ce soit dans un sens ou dans l'autre. Ce qui est sûr, c'est qu'un naufragé ne doit pas boire que de l'eau de mer et que le mental a une réelle importance dans toute situation de survie. Que Bombard y soit pour quelque chose, moi, personnellement j'ai un très gros doute  ;) HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

25 septembre 2016 à 13:56:40
Réponse #14

François


BJR Et ? Donc nous sommes bien d'accord il n'était nullement un "professionnel de la mer".

Ben si, il n'a fait que ça pendant des années, même si cela ne payait pas aussi bien que marin-pêcheur à l'époque.

Sinon, il faut se rappeler que dans les années 50, un homme à l'eau était considéré comme un homme mort. Il ne venait pas à l'idée de grand monde qu'un marin pouvait survivre à son bateau autrement que par miracle. Et que cela valait le coup de lui fournir la formation et le matériel nécessaire pour attendre les secours, pendant quelques jours s'il le faut. Quand je fréquentais les quais de Concarneau dans les années 60, presque aucun marin ne savait nager. Le bateau coulai, on mourrai, c'était normal. Il commençait pourtant à se dire que si ce c*nnard de Bombard avait réussi à survivre dans son jouet en toile caoutchouté, ça valait le coup d'essayer d'en faire autant, le cas échéant. :lol:
Aujourd'hui, qui songerai à contester qu'un radeau pneumatique peut être au moins aussi sûr qu'un canot rigide. Qu'un naufragé peut survivre des jours en attendant les secours. Que le port du gilet de sauvetage est une réelle sécurité. Et ... qu'il n'est pas conseillé de prendre la mer à moitié bourré, même quand on est un professionnel de la profession.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

25 septembre 2016 à 14:49:07
Réponse #15

Djeep


BJR Ce n'est vraiment pas ce que j'appelle un "professionnel de la mer" qui tente de (sur)vivre grâce à elle. Maintenant si tu croies vraiment que c'est grâce au sieur Bombard que les pêcheurs ont une chance de s'en sortir après une fortune de mer, libre à toi ! Mais ne compte pas sur moi pour la béatification énamourée des idoles médiatiques HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

25 septembre 2016 à 15:02:55
Réponse #16

François


Les esprits sont encore plus difficiles à faire évoluer que les règlements, finalement :D

Bombard n'était pas un saint, c'était même un sacré emmerdeur, le plus souvent. Et la presse était en général unanime ... contre lui.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

25 septembre 2016 à 15:57:43
Réponse #17

guillaume


Mais ne compte pas sur moi pour la béatification énamourée des idoles médiatiques HN

De ce que je lis d'un œil complètement extérieur, François ne t'a rien demandé de tel et ne l'a pas sous-entendu non plus.
Merci, donc, d'éviter la joute verbale qui, décidément, est monnaie courante en ce moment.

Il est toujours temps de prendre l'air, malgré l'automne et la rentrée :).

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

25 septembre 2016 à 16:10:03
Réponse #18

Djeep


De ce que je lis d'un œil complètement extérieur, François ne t'a rien demandé de tel et ne l'a pas sous-entendu non plus...

BJR Moi non plus ! Je n'ai fait que donner mon avis personnel - différent de celui d'un Sachem (?) - suite à une référence à Bombard qui n'a pas lieu d'être par rapport au sujet de ce fil de discussion HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

25 septembre 2016 à 18:26:52
Réponse #19

guillaume


une référence à Bombard qui n'a pas lieu d'être par rapport au sujet de ce fil de discussion HN

Il s'agissait d'une comparaison qui avait tout à fait sa place, au même titre que les autres.
Le HS, c'est toi qui l'a initié.

In fine, fin du tir.

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

25 septembre 2016 à 19:30:28
Réponse #20

Djeep


BJR C'est bien ce que j'évoquais ! ;) Enfin ce n'est pas grave car cela fait parti du jeu  ::) HN
« Modifié: 25 septembre 2016 à 20:09:09 par djeep »
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

25 septembre 2016 à 21:20:24
Réponse #21

Lily


Mais la vraie question serait de savoir si Bombard avait du chocolat.

Je suis déjà sortie.
If you think you are too small to make a difference, try sleeping with a mosquito

26 septembre 2016 à 09:37:11
Réponse #22

Tong


Je trouve très agaçant ces arguments sur du pointillisme tronqué :
le port d'etel n'a rien à voir avec les ports qui ont prospéré jusqu'à devenir des villes car la configuration en faisait un lieu de repli sûr. Etel est exactement un lieu qui n'a pas évolué en ville (voir Nante ou Lorient s'il faut comparer) et celà, essenciellement à cause de cette barre. Alors c'ets pas parce qu'il y a plusieurs minuscules petite port dans la ria d'Etel que je dis des conneries. C'est utiliser une infime partie de ce qu'on sait pour induire en erreur ceux qui ne savent rien de ce coin.

Etel est un lieu très dangereux d'accès. le plus dangereux, au moins à 200 km à la ronde. Bombard s'est lancé dans une aventure plus difficile que ce qu'ils étaient capables d'étaler et alors ? Il est de ceux qui vont au delà des habitudes, de ceux qui repoussent les frontières. Aujourd'hui les avions volent grâce à ceux qui se sont tués lors des essais.
On est pas en train de discuter de la valeur de ceux qui ont fait des essais, qui expérimentent leur idées.
Savoir que les limites humaines sont plus éloignées que ce qu'on aurait tendance à croire en étant soi-même en difficulté, ça aide à tenir en cas de pépin. Les périples des aventuriers nous enseignent aussi que c’est vite fait d'être emporté.
Moi j'hallucine de lire ici une polémique sur Bombard, un truc de clocher, il était pas du coin, il était de la ville, des bureaux et alors faut laisser penser qu'il était mouillé dans un truc douteux ? Faut basher ? Ici ? C'est pas la première fois que je m'inscrit ici, et à chaque fois, je m’énerve à cause du même type, et ça me démange d’arrêter encore une fois. Ya qu'avec moi que ça fritte ? Ca me saoule de revenir au même point, essayer d'apporter de quoi recadrer des informations qui me semblent utiles car ce type essaye de dézinguer des propos, pas pour être plus prêt de ce qui sauve des vies, mais juste pour dézinguer.

26 septembre 2016 à 10:44:11
Réponse #23

Pierrot


Citer
C'est pas la première fois que je m'inscrit ici, et à chaque fois, je m’énerve à cause du même type, et ça me démange d’arrêter encore une fois. Ya qu'avec moi que ça fritte ?

On est sur un forum, difficile parfois de s'exprimer en faisant passer ce que l'on veut vraiment dire....

Pour ma part, depuis longtemps, j'applique la devise de Fred Perrin.

Allez, sur l'air de "om mani padme om" 

Faire et laisser braire.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité