Nos Partenaires

Auteur Sujet: Yann on the wild side  (Lu 890 fois)

19 septembre 2016 à 19:38:59
Lu 890 fois

Yann.C


Bonjour et présentation.

J'ai fait un tas de tafs, voyagé, fait du secours, et trainé ma carcasse de quadra sur des voiliers avec des semaines sans toucher terre. Mais, la survie pure, j'en suis pas encore là. C'est intéressant, déjà question challenge personnel, mais bon.

J'ai pour projet de me retirer, humblement, sur un coin un peu paumé. Je rentre en France. Je recherche un endroit ou je puisse éteindre le poste de radio en sachant que rien ne peut m'atteindre. C'est vrai que si l'on est citadin, on est un peu concerné et on est au jus des conneries de l'homme au quotidien et je vais respecter les CGU....
Loin d'une centrale nucléaire, loin des endroits ou pour moi demain, ce sera au mieux Israël, au pire Sarajevo....
Je recherche question way of life, une autonomie et un endroit ou je pourrais faire pas mal de pratiques asiatiques: méditation et Taï chi, yoga. Je n'envisage pas une pratique sportive ou un travail d'artisan pour me tenir en forme: "Mieux vaux une bagnole de retraité qu'une caisse tuning".

Et aussi bosser un potager et avoir un petit élevage. une paire de moutons, et nos amis gallinacés.   

2 à 4 Ha et un habitat de 50m2. Source, ou forage, énergie solaire, gaz et poêle à bois et quand même une clé 3G.

J''estime qu'il me faut un budget de 50 000 € pour un plan sympa, clandestin et donc sans taxes foncières etc..
C'est quasiment du bénéfice net tout l'argent que j'aurais sur une rentrée quelconque.
Planqué au maximum de Google earth dans les bois, Donc je rechercherai un produit plutôt abrité et à minimum 500 m d'une route. Voir en hiver le côté pratique car à priori çà peut bien glisser.
Je ne cracherai pas sur la pêche et la chasse. Déjà, pour pouvoir avoir une pétoire de ... (CGU) pas trop loin car les bois, çà peut être visité de près. Mais je suis pacifiste. Si, si, j'aime le côté aventure dans le grand nord et ce qui manquera, ce sera les loups et les ours. ;)

Voilà, c'est mon projet et je souhaite reprendre un cabanon et faire quelque chose de top.
Si vous êtes dans mon cas question objectifs, on peut en causer.

23 septembre 2016 à 17:11:26
Réponse #1

adrien.hr


Salut et bienvenu,

J'ai un bout de vision similaire pour le future, sans le coté clandestin par contre car après 10 ans à retapper une baraque, avoir un bout d'elevage qui commence à tenir la route et un potager raudé, ça me ferais mal de me faire virer de ma maison et prendre tous mes biens...

Je te mettrais aussi en garde sur la difficulté de ce genre de vie. Ce n'est pas évident du jour au lendemain de commencer à faire tout tout seul, jardiner des jours entier n'est pas évident et ce n'est pas dit que ça te plaise à long terme. Si tu t'installes dans les bois, tu vas aussi avoir un soucis pour jardiner avec les racines et le manque de lumière.

Beau projet en tout cas, je te recommande juste d'y aller avec prudence avec la romance à la Into the Wild, Le dernier trapeur, etc... Dans la vrai vie, c'est pas la même, c'est aussi beaucoup de galères...

23 septembre 2016 à 20:40:55
Réponse #2

Loriot


Salut,
Et pourquoi tu ferais pas gardien de cabanes ou gardien de génisses en montagnes?
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

23 septembre 2016 à 22:32:08
Réponse #3

Pierrot


La question que je me pose est, vu que tu as voyagé, n'y a t il pas d'autres pays mieux que la France pour vivre comme tu le veux ? J'entends pas là plus relax sur les occupations plus ou moins en règle, notamment.

Citer
Mais, la survie pure, j'en suis pas encore là.

Nous non plus, d'ailleurs, ici, nous faisons tout pour éviter de nous retrouver en situation de survie, nous ne faisons pas de la survie nous apprenons à ne pas devoir en faire.   ;)

24 septembre 2016 à 16:55:17
Réponse #4

ensuquet



26 septembre 2016 à 08:23:46
Réponse #5

Yann.C


Merci pour vos messages de bienvenue:

>Adrien, effectivement je suis conscient de la vie en marge, mais je pense déjà ne pas rester sur place en hiver, donc il y aura une soupape et je suis actif. Pas d'addiction liquide ou fumée qui te font planter la tronche dans tes problèmes, j'ai vécu pas mal dans les DOM et je connais les errances dans les campagnes, j'espère que çà va continuer comme çà pour moi.

Après, le potager, çà reste un mystère, et l'élevage, je pense aux brebis, 5 tondeuses à gazon et un passage au bouc de tant à autre. C'est rustique. Echange viande contre congel + foin.

Le côté clandestin, oui sur GG earth, je regardes pas mal le site les-cabanes.com pour la règlementation, les annonces etc, et c'est vrai qu'ils ont soulevé ce pb. C'est pénible ce truc. Après, il parlaient de peindre un toit en camouflé...., ou être en partie sous la frondaison, çà c'est pas gagné car tu ajoutes des critères à tes recherches immos.

>Loriot, Les génisses, le véritable pb, c'est que j'ai un franc succès auprès des vaches et c'est difficile à vivre au quotidien, je pense que il y a des personnes dans mon cas, et elles se sentiront moins seules après ces aveux.  ;#

>Pierrot: Je visais la Nouvelle Zélande mais je crois que je suis périmé pour un VISA, donc en été ... austral et puis j'aime savoir que quand je baigne dans un coin, les néandertaliens, les gaulois, les huns et les sans culottes ont trempé leur postérieur avant moi. C'est vrai, je sens le poids et j'aime çà. Et puis c'est un pays magique; équilibré "climatiquement" (à mon gout). Et assez bien doté en cas de soucis divers et relativement bien organisé. Il faut être un peu opportuniste et faire gaffe sur les routes si tu veux continuer à rouler. (c'est pénible en France)
C'est pas un audit exaustif mais voilà. Après je pensais à l'Uruguay qui est très bien, pas cher un peu style argentin, et très facile. Ou la Colombie britannique. Si çà dérapes trop ici, j'hiverne et je garde une base arrière.

26 septembre 2016 à 10:10:43
Réponse #6

jeanluc


Bonjour " clandestin"
Si tu veux amener tes brebis " au bouc" libre à toi , mais çà m'étonnerait BEAUCOUP qu'ils fassent affaires ;D ::)

26 septembre 2016 à 11:27:30
Réponse #7

Yann.C


.....  :'( .... Voilà!! Jeanluc, il est AWARE  :doubleup: . On la lui fait pas. Je vais pas te demander ton signe Zodiacal?
J'en cherchais un qui suive, ben c'est lui.

26 septembre 2016 à 12:40:27
Réponse #8

jeanluc


Perdu , je ne suis pas du signe du belier....ni du taureau du reste  :lol:pas non plus du capricorne!

30 septembre 2016 à 17:16:43
Réponse #9

Yann.C


Looser i am. Bon dans un ordre d'idée d'autonomie, j'avancerai une idée qui encore me viens de mon expérience des DOM.
Vivant reculé (ou pas) mais là c'est plus facile, ne pas oublier d'avoir des caches surtout pour des produits pétroliers et liquides divers mécaniques et à mon avis il faut 100l de GO si  on a un véhicule électrique https://fr.wikipedia.org/wiki/Voiture_%C3%A9lectrique. Car en cas de blocage des raffineries, tout le monde à une autonomie de 10 jours max en moyenne avec un réservoir plein. Avec des panneaux et des bonnes batteries, en une nuit, pas en 30 min on peut faire le plein pour 100 km et en silence. recharge 12 heures longues    Monophasé - 3,3 kW    230 VAC    8 A réseau ou groupe. Sans limites.
Après pour aller loin, il faut du GO. Bon là on est dans MAD MAX, mais j'ai connu un peu la dèche des pompes.
« Modifié: 30 septembre 2016 à 17:23:30 par Yann.C »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité