Nos Partenaires

Auteur Sujet: Voyage longue duree, quel materiel ?!  (Lu 158519 fois)

06 mai 2008 à 14:58:31
Réponse #125

yoann


bon apres 2 semaines de vagabondage, ca va bien, mais c est pas le sujet ^^

Niveau matos, j ai en effet un short et une chemise a manches courtes en trop... elles m ont pas servie jusqu a maintenant et je suis quasi toujours en chemise... je me demande si je vais pas reprendre une chemise a manche longues plutot qu un tshirt...
Sinon, pour dormir, j ai pu m abriter dans des batisses abandonnee (et par 2 fois heureusement vu le temps dehors !) mais je ne me sers pas du hamac, il va virer du sac a terme, je ne dors vraiment bien que sur le ventre...)

En truc qui manque, bah les guetre ce serait pas mal... mais bon...

La radio, bah en fait c'est pas mal pour connaitre la meteo ou qu on est bloqué

Le rechaud a alcool me convient personnellement sinon...

Bon sinon y a rien qui me revient a l esprit la

Voila voila

06 mai 2008 à 15:57:38
Réponse #126

lambda


Merci a toi pour ces precisions.
Pour la bouffe, tu es "sur tes reserves" ou tu a pu te reaprovisionner sans souci? tu respectes ton budget?
a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

07 mai 2008 à 10:55:31
Réponse #127

yoann


alors la nourriture, j'ai ete une fois a cours car je n avais pas d argent liquide et les quelques marchands sur lesquels je suis tombé ne prenais pas de CB (du coup maintenant j ai une reserve destinée a etre utilise qu au cas ou mon portefeuille principal est vide... oui j aurais du le faire avant mais bon...)

Il n y aurait pas eu de soucis si j avais pu avancer tous les jours, mais par 2 fois a 2 jours d intervalle, j ai ete bloque par le temps (trop de pluie ou trop de neige), et ces 2 jours de "rien" il a bien fallu que je mange quand meme...
Heureusement (enfin niveau poid c est moyen...), j ai tendance a prendre trop lorsque je fait les courses, donc j ai bien 3 voire 4 ou 5 jours de nourriture en rationnant...

Mais bon la c est particulier, lorsque je vais reprendre la route je prendrais juste pour 2 jours...
En fait, en ce moment j ai : saucisson, cantal, semoule, barres cereales, 2 potages.
Faut que je reprennes des muesli...

Sinon, niveau budget, pas de soucis, en meme temps a 10euros par jour, j ai prevu large, je suis meme allé au resto 2 fois histoire de manger quelques specialites et une fois en gite etape...
Des fois fois je me prends des trucs a la boulangerie ou alors un cafe ou une biere dans un bar...
Je fais comme je le sens sur le moment : )

[edit] ha oui tiens j oubliais, il me faut une paire de sandale/tongs/autres, enfin autre chose que mes chaussures principales, notamment lorsque ces dernieres doivent secher...

07 mai 2008 à 10:57:15
Réponse #128

emmuel


pense à la urée mouseline aussi… Tu peux même te préparer des rations à l'avance… un ziplock, du fromage du sel. au dernier moment du met ça dans le mug, tu rajoute l'eau bouillante, et hop, c'est prêt et nourrissant, tout en restant très léger.

07 mai 2008 à 11:03:28
Réponse #129

yoann


j ai hesite a en prendre quand j ai pris la semoule fine.
la prochaine fois, je changerais peut etre...

ha oui, j ai des cubes "gout boeuf" histoire d assaisoner la semoule et franchement, c est pas mal du tout en gout et consistance, mais il reste un peu de gras dans la gamelle ensuite... je me demande si ceux aux legumes corrigent ce probleme, je pense que oui, enfin j espere toujours....
« Modifié: 07 mai 2008 à 11:14:49 par Yoann »

07 mai 2008 à 11:12:00
Réponse #130

emmuel


légumes
nickel
sinon : le plaisir vient de la diversité…  :)

08 mai 2008 à 09:21:14
Réponse #131

guillaume


sinon : le plaisir vient de la diversité…  :)

Tafdac, surtout que c'est assez dur de se passer des traditionnels pâtes/semoule/blé/riz/purée...

a+

14 mai 2008 à 17:52:11
Réponse #132

yoann


Tiens, sinon je me disais que je me prendrais bien un rechaud a gaz finalement (j ai vu qu il y avait le pocket rocket a decathlon par exemple) car je me rends compte que c est lorsque j aurais envie/besoin de me faire a manger chaud que j ai le plus la flemme de sortir le rechaud a alcool...
Et finalement, niveau poid ca revient quasiment au meme que l alcool (le rechaud pese rien mais le combustible oui)
En plein, ca donne 50cl d alcool soit 500gr, tandis que le pocket rocket (100gr) + bonbonne (350gr ?)
Et niveau prix, certes a l achat, le rechaud est plus cher (30euros pour le PR) mais ensuite c est a peu pres equivalent...

M enfin, je me suis pas encore decide mais bon, j y pense... alors qu il y a encore pas si longtemps je voulais pas en entendre parler... mais le fait est que je suis tres souvent amene a avoir besoin de faire bouillir de l eau et que parfois la flemme l emporte sur la raison... ce qui ne serait pas le cas, je pense, avec un rechaud a gaz...

Ha oui sinon, dans le genre indispensable, un baton de marche (ou deux)
Tres utile quand ca grimpe et pour monter son tarp sans avoir besoin de quoique ce soit d autre.
Et ca peut aussi dissuasif si jamais un chien ou autre veut s approcher d un peu trop pret
« Modifié: 14 mai 2008 à 17:57:38 par Yoann »

14 mai 2008 à 18:00:42
Réponse #133

guillaume


Juste à titre de comparaison vu que tu es amené à être dehors pour de longues périodes: ma cartouche de gaz (taille moyenne, celle de D4 quoi) m'a fait 10 jours avec eau bouillit matin, midi et soir. Et il me restait du gaz en arrivant.

Maintenant, prends l'équivalent en alcool et compares le poids ;).

a+

14 mai 2008 à 18:02:44
Réponse #134

ipphy



En plein, ca donne 50cl d alcool soit 500gr, tandis que le pocket rocket (100gr) + bonbonne (250gr ?)
Et niveau prix, certes a l achat, le rechaud est plus cher (30euros pour le PR) mais ensuite c est a peu pres equivalent...


J'ai lu à gauche et à droite (RL.org, CdA) que le pocket rocket n'est pas très stable.
Si tu passes devant une librairie, jette un coup d'oeil au dernier n° de Carnets d'aventures, y a un gros dossier sur les réchauds.
Pense aussi à la compatibilité des cartouches. Camping gaz fabrique des cartouches à valves qui ne sont pas  compatibles avec les réchauds d'autres marques; sauf si tu as un adaptateur ou un réchaud qui accepte tout type de cartouche comme le MSR Superfly.

PS: le litre d'alcool est plus léger que l'eau d'environ 10%.

14 mai 2008 à 18:13:00
Réponse #135

yoann


bah la je citais le pocket rocket car il etait a portee de main mais bon j ai pas vraiment etudié la question en fait : /
Mais je ne pense pas prendre la marque camping gaz d autant qu a l etranger ca doit etre encore plus galere a trouver (si ce n est impossible ?)

Je savais pas pour le poid de l alcool, ca ne m etonnes pas cela dit

Pour Guillaume, si je regarde la theorie, la consommation serait a pe pret equivalente (je met bien 2 ou 3 cl d alcool a chaque fois -peut etre plus, j ai pas vraiment mesuré-) ce qui donne pour 50cl, 25 "chauffe" (pour couper la poire en 2 ^^)
Tandis que toi tu en as fait 30+...

Mais bon, meme si cela pese un peu plus, ce sera de l ordre de la centaine de grammes maxi...


14 mai 2008 à 21:04:15
Réponse #136

mad


Juste à titre de comparaison vu que tu es amené à être dehors pour de longues périodes: ma cartouche de gaz (taille moyenne, celle de D4 quoi) m'a fait 10 jours avec eau bouillit matin, midi et soir. Et il me restait du gaz en arrivant.

Maintenant, prends l'équivalent en alcool et compares le poids ;).

Ma modeste expérience : jusqu'à dix jours en rando, avantage très net au P3RS avec alcool en bouteille plastique (exception : haute montagne ou grand nord). Au delà de quinze jours, avantage au gaz, à condition d'avoir un réchaud ultra-léger, et de ne pas partir avec des cartouches de gaz entamées ...
Pour du très long cours en pays variés, un multicombustible type MSR Whisperlite est ma solution préférée ...

27 mai 2008 à 09:13:51
Réponse #137

yoann


bon je suis passe au pocket rocket finalement...
j ai acheté des tongs et un sac etanche decathlon aussi pour completer...

La je crois que je n ai plus besoin de rien, par contre je me demande si mon sac de couchage est pas un peu trop chaud mais bon ca ira bien...

Sinon, je pense changer de mode de transport et passer au velo pour plusieurs raisons:
- avoir une autonomie plus grande (possibilite de prendre plus d eau nottament) et donc plus facilement la possibilite de decider de rester plusieurs jours au meme endroit
- capacite de deplacement multipliee par 3 ou 4 (au bas mot)
- je vais etre en plaine pendant un certains temps et autant en montagne etre a pied est ideal, c est pas la meme histoire en plaine...
- se decharger le dos...

Niveau inconvenient:
- plus possible de faire du stop (avec les rencontres qui vont avec mais bon c est pas toujours un inconvenient...)
- plus dangeureux ?
- possibilite de probleme mecanique (mais bon a pied aussi c est possible... et a tout bien y reflechir je prefere une roue qui creve, un derailleur foireux ou autre a une entorse voire fracture...)

M enfin, voila, donc la je suis en region parisenne et compte monter a lille en stop puis de la je vais essayer de chopper un velo pas cher en brocante/petites annonces/easycash et autre trucs du style...

23 juillet 2008 à 21:40:36
Réponse #138

Wilson


Bonjour tout le monde!

Premier message ici  :-[ j'ai lu ce sujet avec intérêt!! Je voulais en profiter pour demander si quelqu'un avait une idée de la durée "de vie" d'une cartouche de gaz Coleman moyenne (les C250) justement?

Je pars pour trois semaines avec deux cartouches de ce type pour deux mais je doute... (repas le soir surtout et café/thé le matin)

Merci

23 juillet 2008 à 21:43:18
Réponse #139

Kilbith


Cela dépend totalement de ton réchaud et des performances de tes casseroles....
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

24 juillet 2008 à 08:13:31
Réponse #140

Diesel


Cela dépend totalement de ton réchaud et des performances de tes casseroles....
Et des conditions météo que tu vas rencontrer.
ça demande plus d'énergie de faire bouillir de l'eau à 4° que de l'eau à 16° surtout par temps froid, humide et venteux.  ;D

24 juillet 2008 à 11:22:59
Réponse #141

Criss Kenton


Salut tout le monde !

J’ai terminé la partie France de mon périple, soit Saint Quentin – Strasbourg à pieds.

471 Km parcourus ; 16 jours; moyenne de 29,5 km/jour ; Poids du sac oscillant entre 15 et 21 kg ; nombre de bivouacs : 12.

16 jours de marche, découpés en 2 étapes : 14 jours de marche d’affilée jusqu’à Sarrebourg, grosse pause pour faire un tour de France de la famille, puis reprise 2 jours pour le Sarrebourg – Strasbourg.

Il est temps de faire un petit retour matos avant le départ définitif vers l’Est.

La liste est à quelques détails près celle présentée en page 6.

PORTAGE



Sabre 45 de Karrimor + poche Lowe Alpine 5L portée en ventrale à la mode Camp.

Finalement j’ai remis la plaque dorsale d’origine sur le sabre. Le 1/3 de RidgeRest n’était pas assez rigide et était un peu trop volumineux.

Ce mode de portage s’avère très pratique à l’usage et ne nuit en rien au confort.
Mon paquetage a oscillé entre 15 et 21 kilos en fonction de l’eau, de la nourriture et des vêtements portés ou enlevés. Mis à part de petites rougeurs et irritations au niveau des épaules et des clavicules (port 10h/jour), aucun problème de dos.

Le sabre 45 est un sac solide et fiable. Le port est confortable, même chargé à plus de 20kg. C’est un sac sobre, rustique de par sa conception (tunnel) et les matériaux employés (cordura 1000D), sans fioritures. Il est extrêmement simple à régler : ceinture, bretelles, rappels de charge, c’est tout.
Ce qui est bien avec un sac de ce type, c’est que l’on ne se pose pas la question de savoir si on peut prendre les chemins de traverse sans risquer d’endommager le matériel. Avec un sabre on ne s’en soucie plus et on y va.
J’ai fait plusieurs fois des détours en forêt, traversé des taillis et des zones limite inextricable avec les branches qui accrochent, frottent, griffent, etc. et le sac n’a pas bronché.
Au niveau de l’entretient, un coup de brosse, voire d’éponge et c’est bon.

Sérieux c’est du costaud. Pour l’instant, il ne m’a pas encore fait défaut.

La poche ventrale est pratique pour garder constamment les items de première nécessité à portée de main : frontale, boussole, bonnet, kit de réparation, couteau, scie, etc. Une fois le sac posé, si je dois vaquer à d’autres occupations, je la garde avec moi en mode banane (mousquetons accrochés aux passants de ceinture du pantalon). Ainsi je ne me départis jamais du nécessaire.

Pour la protection contre la pluie, j’avais investi dans un sursac Osprey. Je ne le regrette pas. C’est un item réellement indispensable pour garder son équipement sec et propre les jours de pluie, protéger son sac de la saleté du sol, de la rosée, etc.

SYSTEME DE COUCHAGE/ABRI


Pendant les 14 premiers jours, j’ai utilisé le système décrit précédemment soit : Bivy-Poncho d’Exped, sursac D4, RidgeRest coupé aux 2/3, Space Blanket.
J’avais viré le hamac, jugé encombrant et redondant.
Pour le couchage : Ajungilak Kompakt 3 season + sac à viande en soie.

Système utilisé pour 11 Bivouacs sur 14 jours de marche. 4 bivouacs sous poncho, 1 à la belle étoile et 6 abrités (hangar, auvent, grange, etc.)

       

Système relativement polyvalent et simple d’emploi.
Cependant au bout d’une dizaine de jours, dormir par terre sur une bâche devient barbant : malgré  les coups d’éponges quotidiens la bâche se met à puer, on est pas à l’abri des limaces et de leur bave, par terre tout se salit plus vite…
J’ai vraiment découvert que sur du long cours il était indispensable de varier les modes de couchage, ne serait ce que pour le moral.

Pour la suite, j’ai décidé de réintégrer le hamac, non sans l’avoir au préalable modifié (voir modifs de Pics dans le fil hamacs). Testé et approuvé lors du Sarrebourg-Strasbourg.



Après coup, j’ai décidé de diversifier encore mon mode de couchage en virant la bâche et le sursac pour les remplacer par une petite tente monoplace, une petite Lightent 1 de Ferrino (1,3kg sans les sardines)


Parce qu’avec le poncho et le hamac, je ne peux pas forcement me poser où je veux, encore faut-il qu’il y ai de quoi les tendres.
Une tente pour les conditions vraiment pourries c’est bien, ça soutient le moral.
Le bivouac en plein air, ouvert aux 4 vents, j’adore, c’est pas la question. Pour l’instant j’ai réussi à garder mon matériel sec et relativement propre même pendant plusieurs jours de pluie d’affilée, mais c’est usant et quoi que l’on fasse la saleté (eau, débris végétaux, terre, limaces baveuses, etc.) entre quand même. Sur une rando de quelques jours ça va, mais à long terme c’est chiant.

Voila donc ma configuration pour la suite du périple :

Poncho + tapis + hamac + tente.
Possibilité de dormir à la belle étoile, sous tarp, en hamac, sous tente ; Le poncho fait sursac, il peut également servir de bâche et de auvent pour la tente. La tente est à double paroi, les murs sont intégralement en toile moustiquaire ; possibilité d’utiliser le tunnel moustiquaire et le toit séparément ou combinés.

GARDE ROBE



Pour les t-shirt, finalement : un Patagucci capilene 2 et un Capilene 3 zippé.
Pour finir j’ai pris une chemise en synthétique Fjall Räven Edward.

J’ai majoritairement porté le capilene 2 et la chemise. Rien à redire, ils jouent bien leur rôle. Les deux sèchent très rapidement, c’est même bluffant pour la chemise.
J’ai marché plusieurs jours sous un soleil de plomb, de midi à 16h et franchement je ne regrette pas d’avoir choisi cette chemise. J’ai pu me protéger efficacement (manches baissée + col relevé) sans crever de chaud.

Pour le bas, j’ai porté majoritairement mon pantalon en lin et mon Fjall Raven Barents. Pareil, rien à redire pour le Barents : il sèche vite, se salit peu, se nettoie facilement ; le système de poche est vraiment pratique. Le fait que le short ai les mêmes poches permet de créer une routine dans le rangement des items, ainsi je pouvais repérer rapidement si un truc clochait.

Pour les situations plus engagées : grosse averse, herbes hautes trempées, boue, taillis, etc. j’ai des guêtres Exped :


Sérieux, je ne sais pas comment je m'en serais sorti sans… Je les ai utilisées pléthore de fois. Elles n’ont pas bronché, c’est du super matériel. Et elles ont l’avantage de protéger toute la jambe.
Lors de grosses draches, avec les guêtres et le poncho, je suis le roi du pétrole (et accessoirement je ressemble à une grosse punaise).

EAU

J’ai commencé avec les 2 gourdes d’1L, une bouteille d’eau vide pour la douche et la platypus vide dans la poche ventrale.
Rapidement, je me suis baladé avec un seul litre d’eau quand je savais que j’allais traverser des villages fréquemment. Quand j’avais un doute quant au ravitaillement, je prenais un 2eme litre.
En France le ravitaillement est facile : cimetières, lavoirs, sources, fontaines, cafés et le cas échéant personne ne m’a jamais refusé de l’eau, en plus c’est l’occasion de faire des rencontres.

J’ai utilisé les Micropurs une seule fois, pour une eau sortie d’une canalisation alimentant un abreuvoir. J’ai viré la tinture d’iode avant le départ, inutile et redondant.

Pour la suite, j’ai viré la platypus, pas besoin, j’ai des ziplocs en rabe. J’ai viré la bouteille d’eau, utile parce que j’avais les cheveux longs, là j’ai tout coupé, ça fera des économies en eau.

Je tourne désormais avec les 2 nalgènes avec toujours la possibilité de racheter une bouteille d’eau si j’ai besoin de plus de capacité d’emport.

NOURRITURE

J’ai conservé mon réchaud tangria, ça me convient pour l’instant. J’ai juste changé le contenant pour prendre plus de combustible.

Je suis parti avec de quoi nourrir une armée en campage, 3Kg de bouffe : mueslis, lait en poudre, purée, bolinos, riz, semoule, pâtes, bouillons, soupes, etc. Histoire d’être tranquille, voyez ?
Que des trucs à faire chauffer… Normal, j’avais prévu de ne prendre que des mueslis dans la journée et de me faire un repas plus consistant le soir.
Au bout de 8 jours de ce régime, j’ai revu ma copie : 2 kg perdus, sac encombré et alourdi pour rien, grosse consommation en eau pour la cuisson et la vaisselle, temps perdu au bivouac…
Du coup, j’ai arrêté de me prendre la tête : pain, saucisson, fromage, fruits, légumes, mueslis, gateaux. Ca ne me revient pas plus cher et c’est meilleur. J’ai réduit la bouffe lyo à quelques bouillons et 2 plats en dépannage, comme c’était prévu à la base.

HYGIENE

J’ai enlevé la moustiquaire de tête de ma liste, je ne trouve pas ça très pratique comme douche de bain.

J’utilise un savon d’alep pour la toilette, le shampoing et la lessive. Je l’utilise aussi comme déodorant en le mouillant et en l’appliquant sous les aisselles. Très efficace puisque mes t-shirt synthétiques ne sentent plus le fauve, même après 3 jours de marche intensive. Sérieux, le savon d’alep, c’est le top pour l’hygiène en rando.
Par contre, j’ai abandonné l’idée de la découpe en petits morceaux. Difficile d’avoir des morceaux de taille suffisante pour être utilisés, beaucoup de gaspillage car le savon d’Alep s’effrite. Il est difficile de faire mousser et d’utiliser correctement de petits morceaux. Perso, je préfère utiliser le savon d’un seul bloc, quitte à ce qu’il peigue après. Je le range dans deux ziplocs imbriqués : l’un contient directement le savon et sert de porte savon lors de l’utilisation (utile pour éviter les saletés sur le savon), l’autre sert à garder le tout propre. C’est ce qui me convient le mieux.

PREMIERS SOINS

Suite à des problèmes de pieds, j’ai rajouté des pansements pour traiter les ampoules (compeeds) et des pansement pour les prevenir.

J’ai rajouté un petit kit bobologie pédestre dans la poche ventrale : pansements, compeeds, sparadrap.

J’ai également acheté du talc assainissant pour gérer au mieux l’humidité des pieds pendant la marche.

PETIT MATERIEL

J’ai viré une grosse partie du « kit de survie » pour ne garder que de quoi bricoler (glue, scotch, vis, aiguilles, fil, etc.), de quoi faire du feu (briquets, firesteel, allumettes), les micropurs, le miroir et le bonnet.

Je porte en permanence sur moi le petit kit et une couverture de survie, ils se font parfaitement oublier.

Pour conclure, au terme de cet entraînement, je suis plutôt satisfait de ma liste. J’ai utilisé régulièrement plus de 90% du matos emporté, pratiquement tout m’a servi. Comme quoi le travail amont a eu du bon.
Ce qui n’a pas été utilisé, je l’ai dégagé.


Vu que j’ai un peu fait de la marche forcée durant ces 16 jours, je n’ai pas eu le temps de faire mumuse dans les bois,  mais je compte bien me rattraper par la suite, surtout que je réattaque par la forêt noire !

Les 30km/jour, c’était pour voir si j’en étais capable. Maintenant que je sais que je le suis, je vais lever le pied et profiter, prendre mon temps pour apprécier et me faire plaisir.

Criss Kenton, qui va et vient depuis 1983

« Modifié: 24 juillet 2008 à 11:32:47 par Criss Kenton »

24 juillet 2008 à 11:30:05
Réponse #142

Wilson


Cela dépend totalement de ton réchaud et des performances de tes casseroles....

Ah oui effectivement, excusez le manque de précisions  :-\ donc le réchaud c'est un Coleman F1 Spirit (3min 30 pour faire bouillir 1 litre d'eau soi disant), niveau popotte c'est la classique CAO et pour les conditions météos, ce sera en Irlande en août donc temps moyen/humide.

Merci

24 juillet 2008 à 11:37:05
Réponse #143

Woodrunner


Hello Criss!

C'est cool de donner de tes nouvelles!

Le faite que tu commence a séléctionner et a éliminer du matos selon tes besoin et tes idées prouve que tu commences a bien cerner tes habitude et tes goûts perso et ça c'est génial! Si tu passes par la Suisse n'hésites pas en tous cas!Bonne continuation et bon vent! (quoique pas trop de vent c'est mieux dans le cas présent!!! ;D)
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

24 juillet 2008 à 12:28:15
Réponse #144

emmuel


C'est du bon tout ça Criss…  :) Mais la moustiquaire de t^te, t'as pas peur de la regretter en cas de… moustiques ?

24 juillet 2008 à 12:38:20
Réponse #145

Criss Kenton


Je ne suis pas trop sujet aux piqûres d'insectes, ça s'est encore vérifié: peu de piqûres de moustiques, aucune tique (pour le moment). Là, je viens de tremper mes vêtements dans du répulsif pour la suite du périple.
C'est vrai que pour la nuit ça peut poser problème, mais maintenant j'ai la tente avec moustiquaire intégrale donc c'est réglé.
De plus j'ai essayé de dormir avec la moustiquaire de tête, mais j'avoue que j'ai du mal... Et puis, au bout d'un moment j'avais les bras et le torse en dehors du sac, donc...

Pour l'instant je ne regrette pas de l'avoir abandonnée, on verra bien ce qu'il en est à l'avenir.

Criss Kenton, indigeste depuis 1983

24 juillet 2008 à 13:28:53
Réponse #146

Fox


Pour la moustiquaire de tête, il te reste toujours le chèche...
Quand on ne sait pas ce qu'on veut, a dit le portier, on finit par se retrouver avec des tas de trucs qu'on veut pas.

"if you dont know what you want", the doorman said, "you end up with a lot you don't".

30 juillet 2008 à 11:42:45
Réponse #147

yoann


Content d avoir des nouvelles Criss ! et de voir que ca se passe bien :D

Pour ma part, je viens de rentrer apres avoir fait Amsterdam Constanta a velo en suivant le Danube a partir de Regensburg (plus ou moins cet itineraire http://www.eurovelo6.org/ )

A priori, ca fait dans les 3000kms pour 44jours sur le velo, ma moyenne kilometrique journaliere dependant fortement du relief (velo hollandais type "grand mere" avec 2 vitesses fonctionnant sur 3, donc dans les cotes je marchais plutot a cote du velo ^^)

Enfin bref, j en parlerais dans un autre sujet, la je voudrais revenir sur le matos

Alors globalement satisfait de mes choix mais quelques petits trucs a dire:
  • Tarp Arklight 1,5*3
    > niveau taille, certainement un peu juste si l on reste plusieurs jours au meme endroit par temps de pluie, en ce qui me concerne ca m a suffit.
    > Niveau qualite de l ensemble, ca a bien tenu, les coutures ont pris un peu de jeu mais pas de soucis particulier, je me suis pris des grosses douches sans que l eau ne passe a travers donc il a bien joue son role (a titre de comparaison le poncho que j utilise pour fermer le tarp -utilisé seulement lorsque grosse pluie- ne protege maintenant plus grand chose...)
    Ceci etant dit, j ai ete plusieurs fois embete a cause du vent fort, mais rien a voir avec le tarp en lui meme...
    Autre chose, ne pas oublier d avoir de bonnes sardines, j avais jamais ete confronte a du vrai gros temps et la mes pauvres sardines etaient bien trop justes...
  • Sac de couchage synthetique the north face cat's meow
    > Il avait ete parfait au debut du periple, mais apres l allemagne c etait souvent de l overkill, et en Roumanie, ca l etait toujours... (prevu pour du 4°C confort par des nuits entre 15 et 20).
    Du coup en debut de nuit j avais juste sursac et drap de soie puis si ca rafraichissait trop je prenait le duvet mais bon j ai quand meme pas mal transpiré ce qui n est pas particulierement bon...
  • Sursac Rab Storm
    > Finalement pas si mal que ca, inutilisable seul par contre, parfois je me disais qu un sursac gore tex aurait ete pas mal lorsque beaucoup de vent, sol tres dur ou autre rendant difficile l utilisation d un tarp
  • Rechaud pocket rocket
    > je regrette vraiment pas, c est quand meme plus confortable que l alcool et la bonbonne de gaz de 250ml n est pas encore vide (une 30aine d utilisation minimum)
  • Tapis de sol ridgerest
    > parfait
  • Space blanket
    > elle est morte a present, mais bon je m en servais comme tapis et elle servait aussi de protection pour le tapis de sol donc bon, c est normal
  • Sac Millet Odyssee 60+10
    > Bon litrage au depart, mais lorsque j etais sur le velo c etait un peu trop (forcement vu que le duvet se trouvait alors sur le porte bagage de facon a ce que le sac soit pose dessus....)
    > il n a pas bronché, je mettrais un bémol sur les fermetures, pas sure qu elles tiennent le coup sur le long terme.
  • Moustiquaire de tete
    > Perso j etais tres content de l avoir sinon j aurais eu une tete toutes deformées vu le nombres de moustiques alentour !
  • Vetements
    > thermiques : inutiles apres l allemagne donc c est reste au fond du sac
    > chemise manche longue decat' : tres bien (mais meme chose ou presque qu au dessus)
    > chemise manche courte synthetique : nulle
    > J avais 3 "bas", 1 pantalon, 1 pantalon convertible short et un short, le pantalon et le short aurait suffit je pense

Donc voila niveau materiel, si d autres choses me viennent a l esprit, je reposterais ou editerais

21 août 2008 à 13:30:25
Réponse #148

mough-lee


quand on voit vos liste de Matos ca peut faire peur. Mais bon faut remettre dans le contexte, on comprend mieux lorsque l on a saisie qu il sagit de voyager en autonomie.

Je suis actuellement en Palestine. je suis partie de France il y a 4 mois. Je me rend au Viet nam.

J ai un sac 38 litres avec dedans : un duvet, un pull, une bache de 2mx1,80m en sinylon, un matelas mousse a 2 balle redecoupe des epaules a mes genoux, un apareil photo, un peu de medoc, une boussole, une lampe frontale, un savon et une brosse a dent, une cheiche que l'on m'a offert en Syrie, prs3 avec gamelle alu. et cest tout.
Les seuls vetement que j ai ce sont ceux que je porte : un pantalon transformable en short, une chemise, un calecon et des sandales.

Je voyage en stop, bus et bientot train pour me rendre a Teheran depuis Damas. En Iran je souhaite justement acheter un velo a 2 balle pour traverser ce superbe pays et rallier des villes en traversant bien sur les campagnes.

Je dors dehors sans probleme en ville comme a la campagne vu le temps. L'eau en ville y en a toujours via des points d'eau potable. Mais la en campagne Iranienne en periode de ramadan en plus je sais pas encore comment c'est la bas, il me parait donc utile de penser a avoir une grosse reserve d'eau ou un filtre si il y a des sources d'eau.
Je penssais simplement a mettre le sac sur le porte bagage et donc trouver une technique pour transporter l'eau en fixant des bouteilles sur le cadre, le guidon etc...
Est ce que 80 km par jour sur du plat est enorme comme moyenne a realiser ? si je prends une vitesse de 16 km par heure ca me fait du 5 heure de velo par journee de 12 heure sachant que je dors 8 heure en moyenne + le temps de se nourrir le midi meme si c'est ramadan+ le temps de faire des poses. si je m'y tiens je serais selon les endroits et itineraires choisi, 2-3 jours en pleine campagne avant de ralier une ville.

Mais bon quand je lis Yoann qui a plus l'habitude du velo que moi est proche de cette moyenne je me dis que je me surestime et de loin.

Au fait Yoann, combien d'heure de velo par jour ?

a+

Quel conseil pouvez vous m'apporter ?

21 août 2008 à 13:38:30
Réponse #149

Maximil


Est ce que 80 km par jour sur du plat est enorme comme moyenne a realiser ? si je prends une vitesse de 16 km par heure
A mon avis cela fait un peu trop. Ca dépend de la taille de tes cuisses, et de la réalité du terrain. Pense aux crevaisons possibles. A ta place, je partirais plutôt sur du 12-13km/h, au moins pour commencer.
Bon trajet à toi
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité