Nos Partenaires

Auteur Sujet: Demande de conseils emport en cabine d'avion  (Lu 3194 fois)

17 juillet 2016 à 10:37:37
Lu 3194 fois

costa


Bonjour à tous.

Une petite question concernant l'emport d'objets en cabine d'avion. Je n'ai pas pris l'avion depuis 3 ans, et la situation actuelle étant un peu... tendue, j'ai 2 ou 3 interrogations.

Tout d'abord, je porte sur moi en général un SAP Perrotti. Quand je prenais l'avion, je le mettais dans mon sac à dos pour les contrôles, et je n'ai jamais eu de soucis.

Ensuite, par rapport aux autres fois, j'ai changé de lampe. Je porte à ce jour, et ce depuis 1 an et demi une Nitecore MT1A.
http://www.nitecore-france.com/catalogue/lampes-torches-nitecore-ultra-compactes/lampe-nitecore-mt1a.html

Elle est, comme on le voit sur l'image, légèrement crénelée, ce qui n'était pas le cas de ma Fénix L1D. D'après vos avis avertis, cela poserait-il un soucis lors du contrôle?

Merci à vous.

A+
« Modifié: 17 juillet 2016 à 22:09:23 par Nävis »

17 juillet 2016 à 11:07:15
Réponse #1

Hurgoz


Yo,

Tu n'auras à priori pas de pb avec le SAP.

Pour la lampe, il faudra sortir les piles  :closedeyes:

Je suis allez aux USA en Octobre dernier, j'ai passé tout les contrôles avec un ResQMe accroché à mes clefs et je n'ai eu aucun problème avec ça.

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

17 juillet 2016 à 11:08:20
Réponse #2

bloodyfrog


Hello,

Si tu as les deux objets dans le sac à dos, pas de soucis.

J'ai par contre déjà eu un sourcil levé (sans être inquiété toutefois) en vidant mon EDC et une lampe de mes poches, dans le bac plastique face au mec de la sécu... Depuis tout passe dans le sac quand j'arrive au contrôle.

Manu.

17 juillet 2016 à 14:23:47
Réponse #3

costa


Merci pour vos réponses les gars. Je comptais tout mettre dans le sac, donc pas de soucis. Par contre, je suis surpris pour le Resque me, je comptais le mettre en soute... . Merci à vous ... et désolé pour la faute de frappe dans le titre. Et n'ayant plus d'ordi ces quelques heures avant depart, je n'arrive pas à le corriger...

Encore merci.

A+

17 juillet 2016 à 15:03:18
Réponse #4

Lily


Mets donc ton ResQme en soute. Better safe than sorry. Les contrôles de sécurité ne sont pas une science exacte et on est pas à l'abri de tomber sur un pénible. Je me suis déjà faite emmerder pour une guitare, parce que ça a des cordes (sisi) à Roissy et c'est passé sans souci à Heathrow alors qu'on les attendait plus pénibles.
If you think you are too small to make a difference, try sleeping with a mosquito

17 juillet 2016 à 16:51:02
Réponse #5

MarKu$


si ca peut t'aider...

dernier voyage en date, le maroc en avion...

posé dans le bac a l'aéroport en france : lampe fenix pd 35...RAS...

au retour aéroport marrakech : RAS sauf ma clope électronique en forme de tube d'une dizaine de centimètres après le passage du bagage aux rayons X qui m'a valu un petit déballage en règle et une explication....approximative, je me revois lui mimer le geste avec le tube en acier  ;D...c'est passé

c'est parfois les objets auxquels on ne pense pas...etc etc


17 juillet 2016 à 19:04:45
Réponse #6

DavidManise


Ca dépend surtout de la corrélation look x où tu vas x où tu es...  les plus chiants pour la sécurité étant de loin les ricains et les israéliens...  surtout si tu portes la barbe et/ou que tu es basané. 

Avant, avec mon passeport Belge ou Canadien, selon les endroits, je passais crème.  Aujourd'hui j'ai tendance à sortir plus facilement le passeport canadien, même en Europe lol

Biz ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

17 juillet 2016 à 21:31:41
Réponse #7

kastor


La lampe crénelée, des fois ça passe mal. Ça m'a valu des emm... Avec demandes d'explication (emploi des termes "objet confondant" , fouille de tout (y compris de la couche de mon gamin...) et passage au détecteur de produits explosifs. (et adieu à ma lampe.  )
Depuis je prends une lampe moins connotée et plus classique lookée "sympa" . Pas eu de soucis après une douzaine de passages dans des endroits plutôt cool  (Marignane, charleroi, réunion, Maurice, düsseldorf,
Rabat-Salé..)
« Modifié: 17 juillet 2016 à 22:09:48 par Nävis »

18 juillet 2016 à 10:15:36
Réponse #8

sebastienb


Je voyage toujours en avion (europe et USA) avec ma Streamlight PT2AA qui a de très légères dents arrondies. Lors du contrôle je la mets dans mon sac à dos, pour la remettre aussitôt dans ma poche de pantalon une fois passé le contrôle. Jamais aucun souci. Et je suis barbu ;)
« Modifié: 18 juillet 2016 à 10:30:13 par sebastienb »

18 juillet 2016 à 12:25:41
Réponse #9

spica


Y'a la théorie, et y'a la pratique où beaucoup de choses sont laissées à l'appréciation des gens qui te checkent. La dernière fois, j'avais oublié un briquet tempête dans ma poche, ce qui ne pose normalement pas de problème (briquet à gaz, pas essence). Résultat : il a fini à la poubelle parce que le monsieur trouvait que ça lui rappelait trop le look d'un grenade avec la mention "imitation d'arme" ou un truc du genre sur son formulaire. Alors qu'une autre fois, personne n'a remarqué le couteau suisse oublié dans mon blouson.

02 août 2016 à 12:03:36
Réponse #10

costa


Salut.

Juste un petit retour pour dire que tout s'est bien déroulé. Zéro problème pour la lampe. Le resque me est resté en soute... mais ma femme a embarqué le sien en cabine sans y faire attention et aucun commentaire.

J'ai eu un petit pincement au cœur quand j'ai vu mon sac partir vers le tapis des bagages " à fouiller". La cause: "vous avez de petits ciseaux dans votre sac?" Moi: "ben heu... non, j'ai retiré ceux de ma trousse de soins, et vérifié mon sac 2 fois pour vérifier qu'il ne restait aucun ciseaux/ aucune lame".
"Ah, parce que regardez sur l'écran: on voit une petite paire". Incompréhension totale de ma part pour au final, après avoir regardé tous les items du sac, finir avec un "bon ben on s'en fout Monsieur, de toute façons, c'est une toute petite paire, vous pouvez remettre vos affaires dans le sac et y aller)".

J'ai percuté longtemps après: ils sont dans mon pansement compressif israélien, qui est conditionné sous vide! Je l'ai mis en soute au retour, et no problem (avec mon CAT, donc, j'ai voyagé avec un trauma kit hyper minimaliste).

Donc, je rejoins ce que David disait plus haut: ça dépend de l'objet, mais aussi du bonhomme contrôlé et du bonhomme qui contrôle.

A+

02 août 2016 à 13:31:12
Réponse #11

Merlin-Max


Merci pour ton retour camarade.  :up:
L'âme sûre ruse mal. ;)

02 août 2016 à 16:49:05
Réponse #12

danseenslipsouslalune


Salut,

Quelqu'un a déjà essayé de passer des Raptor Leatherman? (Toi David? Ou tu les mets en soutes?)

Dav-
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

02 août 2016 à 17:06:11
Réponse #13

Gugusse


Bonjour,

Je prends l'avion au moins deux fois par mois, la majorité du temps en Europe, et un peu à l'international. Avant je ne faisais que de l'intercontinental.

Il m'est arrivé de passer 1 litre d'alcogel dans mon sac à dos aux aéroports de Daka (Bangladesh), Dubaï et Paris CDG, un oubli de ma part après avoir mis ma valise en soute. En le plaçant d'une certaine façon, ça ne se voit pas aux rayons. Mais c'est un grand coup de bol.

Ton ciseau est potentiellement une arme car il a une lame assez grande. Il va passer à la benne.

Question idiote: quel est l'intérêt d'avoir ça sur soi en avion?

Sinon mon ResQMe reste dans la boite à gant de la voiture avant d'embarquer.
Je vire même les Trap et autres Colson depuis qu'on me les a jeté en me disant que ça peut servir d'entrave.

Pour aller aux US, j'ai même eu droit à un interrogatoire dans une petite pièce sans caméra car un document que j'avais sur moi mentionnait le mot "Laser", et que c'était donc dangereux.
Je bosse dans le médical et certains systèmes utilisent un laser médical...

En gros, ce que je peux conseiller, c'est de virer tout ce qui, de prés ou de loin, peut allumer un feu ou couper/percer la peau...

Rappelez-vous qu'on peut vous enquiquiner pour une simple bouteille d'eau.

D'un autre côté, je suis déjà passé avec un jeu de mikado géant (pics d'1m de hauteur), sans aucune remarque...

Bref, ça dépend vraiment de la personne qui vous contrôle.

02 août 2016 à 18:16:11
Réponse #14

danseenslipsouslalune


Salut Gugusse,

Ma question vient du fait qu'il est toléré d'avoir une lame non blocable < ou = à 6cm, et que les Raptor font 5 cm.
Une petite paire de ciseaux est toléré également, du coup, d'un point de vue purement théorique, ça devrait passer, et me permettre de les garder dans la trousse à bobos.
Maintenant, d'un point de vue pratique, ça coupe hyper bien, alors bon, je ne veux surtout pas lancer de débat stérile hein, mais un Raptor dans les mains d'un pauv' civil pour sa trousse à bobos, ou un bic dans de mauvaises mains...  :closedeyes:
Mais comme l'a souligné Lilly, "Better safe than sorry", ça ira en soute.
C'est plus par curiosité que je demandais...
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

02 août 2016 à 18:24:59
Réponse #15

costa


Salut.

Je pense que c'est tenter le diable de l'embarquer en cabine. Les ciseaux contenus dans l'emballage du pansement compressif sont vraiment riquiquis et le bonhomme a eu la gentillesse de ne pas l'ouvrir. Il a cependant fouillé complètement le sac et son contenu et, n'ayant rien trouvé, et vu la taille et le carractère non dangereux de l'objet a laissé tomber. J'ai eu du bol, et je n'ai pas retenté, j'ai compris 2 jours après où ils étaient, et je l'ai mis en soute pour le retour. Autant ne pas attirer l'attention ni les emmerdes. Ton leatherman raptor sera confisqué, aucun doute là dessus... laisse-le en soute

A+

02 août 2016 à 19:02:28
Réponse #16

danseenslipsouslalune


Oui... C'est un peu ce que je me disais...  :-\
Comme vous dites, en plus ça dépend du gars sur qui tu tombes, et du jour... Bref... Pour 80 boules, je suis pas joueur...
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

03 août 2016 à 13:26:32
Réponse #17

Jco


il est toléré d'avoir une lame non blocable < ou = à 6cm

J'étais resté sur l'annonce faite en 2013 de la TSA concernant le changement de règles pour les objects coupants, mais en fait après l'annonce il y a eu un retour en arrière: https://www.knife-depot.com/blog/will-pocket-knives-be-allowed-on-planes/

Donc "toléré" je sais pas trop... J'ai cependant une anecdote allant en ce sens: Lors d'un vol "interne UE", j'ai oublié d'enlever mon petit multitool Leatherman Squirt PS4, qui comprend une lame (je ne connais pas la longueur). J'étais déjà prêt à lui dire "goodbye" quand le gars est allé voir son superviseur, qui à ma surprise l'a laissé passer.

Par contre dans un autre cas, j'avais oublié dans mon sac un multi-tool de vélo. Pas d'objet coupant, mais des tournevis dessus. Il a fallu que je le mette en soute.

Derniers cas: un petit mousqueton (pas un grand d'escalade, un sans vis), qui est resté longtemps dans la main du garde qui se demandait si ca pouvait servir de "poing américain". Finalement je suis passé avec.

Donc j'ai plutôt tendance à croire les avis émis ci-dessus: ca dépend de qui contrôle / se fait contrôler.

03 août 2016 à 13:37:57
Réponse #18

pepe


Les mousquetons dans les valises qui passent sur le tapis roulant peuvent laisser perplexe celui qui est derrière son écran.
Ce n'était pas en avion mais gare maritime de Portsmouth en février 2014 , un mousqueton d'escalade accroché sur un petit sac à dos au fond de la valise m'a valu d'avoir à tout vider sur la table et bloquer la file un petit moment. Mais ils sont particulièrement casse pieds dans cette gare maritime.
Il y a des aristocrates et des parvenus dans la connerie comme dans le reste. M. AUDIARD

Never trust a bearded man with a flute

03 août 2016 à 14:44:02
Réponse #19

Patoruzu


J'ai cependant une anecdote allant en ce sens: Lors d'un vol "interne UE", j'ai oublié d'enlever mon petit multitool Leatherman Squirt PS4, qui comprend une lame (je ne connais pas la longueur). J'étais déjà prêt à lui dire "goodbye" quand le gars est allé voir son superviseur, qui à ma surprise l'a laissé passer.


Anecdote similaire à l'aéroport de Genève, un couteau suisse Spartan oublié dans le sac à dos m'a juste valu le commentaire :"tant qu'il n'y a pas la scie, ça ne pose pas de problème".

On peut d'ailleurs acheter un couteau Suisse une fois passé la sécurité, je l'ai fait il y a 2 semaines, avec avertissement de la caissière de ne pas tenter ça dans l'autre sens.

Par contre, au départ de Nantes, on m'avait forcé à mettre un trepied d'appareil photo en soute, la jeune femme au comptoir l'avait enregistré en me disant que les types de la sécurité "font leur propre rêgle".

Et au départ de Lyon, c'est 2 vacherins qu'il me fallut jeter "les produits liquides et fromages à pâte molle n'étant pas acceptés à bord"

Donc oui, ça dépend de qui et où.
There's a whisper on the night-wind,
there's a star agleam to guide us,
And the Wild is calling, calling. . .
let us go.

03 août 2016 à 18:12:02
Réponse #20

fall7stand-up8


Salut à tous

Juste pour rebondir sur ce qu'il FAUT avoir dans son sac cabine.
Ses médocs si on en prend et l'ordonnance avec
Les clefs de la voiture/maison
les papiers (tous, pas que le passeport)
des (sous) vêtements adaptés au climat de la destination pour 1 journée ou deux
1 brosse à dents.

Liste non exhaustive

En aucun cas ces items ne doivent aller en soute.
Le taux de litiges bagages dans la grande compagnie nationale était il y a quelques années de 0.3 %
A savoir que sur 1 airbus de 300 places, 1  valise sera perdue (retrouvée et livrée le plus souvent sous 48h).
Il y a aussi les pannes et autres retards ou déroutements météo (heureusement pas si souvent).
Ne pas pouvoir rentrer chez soi parce que la clef de la voiture est dans la valise qui est partie par erreur à Vladivostok c'est dommage.
Tout autant que de se retrouver à commencer ses vacances sans rien à se mettre.

En espérant ne pas avoir été trop HS

Bises à toutes et tous

03 août 2016 à 18:29:24
Réponse #21

danseenslipsouslalune


...Juste pour rebondir sur ce qu'il FAUT avoir dans son sac cabine.
...Ne pas pouvoir rentrer chez soi parce que la clef de la voiture est dans la valise qui est partie par erreur à Vladivostok c'est dommage...

Il n'est jamais trop utile de le rappeler  :doubleup:

Dav-
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

03 août 2016 à 19:23:07
Réponse #22

danseenslipsouslalune


Quelqu'un a une idée ou déjà testé si on peut "trimballer" des plaques balistiques?...  ::)
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

05 août 2016 à 10:28:48
Réponse #23

Llunatik


Suivant où tu vas tu risques de passer un bon petit moment à expliquer la présence de tes plaques...

J'ai été longuement interrogée dans le fin fond du 77 sur la présence de plaques dans ma voiture lors d'un contrôle de routine à un rond point (et on est très loin de la rigueur d'un contrôle aux frontières).
Visiblement les gendarmes n'étaient pas très au fait de la législation, c'était de nuit, ils devaient s'ennuyer... Heureusement pour moi, je ne suis pas (trop) barbue, j'ai pas une tête de prédateur, on a fait un selfie avec le gendarme et mon matos, il était content il avait son anecdote à raconter, mais je doute que cette technique fonctionne à un contrôle d'aéroport!

Après si tu les prends par "obligation" mets les en soute et prend un max de justificatifs de ton activité (stage de tir, où, quand, combien de temps, avec qui, activité pro...) pour prouver ta bonne foi et écourter un peu l'enquête.

05 août 2016 à 11:06:09
Réponse #24

danseenslipsouslalune


Je passe "pas mal de temps" dans les aéroports, français et parfois européens, et vu le contexte, j'en glisserais bien une dans la poche à eau de mon sac à dos, ça mange pas de pain...
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité