Nos Partenaires

Auteur Sujet: Tourniquet  (Lu 2067 fois)

27 juin 2016 à 20:08:57
Lu 2067 fois

Yoridson Bjarki


Salut à tous.

Juste une question entre deux tourniquets. Je n'ai pas besoin de savoir comment cela marche ou les détails techniques, les autres posts m'ont déjà donné les réponses.

donc ma question:
C'est quoi la différence entre ces deux tourniquets?

http://www.mediq.be/garrot-tourniquet.html

et

http://www.mediq.be/garrot-tourniquet.html

Merci les amis.
cordialement.

27 juin 2016 à 20:19:14
Réponse #1

Chill


Bonsoir,
Je ne sais pas si c'est voulu mais les deux liens pointent sur la même référence de produit.
Même description, même poids, etc.
La réponse est donc : "il n'y en a pas"  :D

   Chill
"'Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

27 juin 2016 à 20:33:17
Réponse #2

Draven


Après sur le site que tu montre, y'a deux modèles différents en vente.
Le " garrot tourniquet " est un SOF ( modèle utilisé par l'armée française entre autres ), qui se règle avec une petite pince crocodile et une vis de bridage.
Le " garrot tourniquet CAT " est lui un CAT ( utilisé par l'armée US entre autres ), qui se règle avec un système de velcro.

Dans les deux cas, le serrage final se fait via le tube que l'on tourne pour comprimer la sangle, c'est uniquement le système de réglage initial de la sangle qui change entre les deux modèles. Ainsi que le système de maintient du tube une fois le serrage effecuté ( velcro encore pour le CAT et bridage via des triangle pour le SOF ).

Et ils sont utilisés tous les deux par des pros dans différents pays, donc les deux sont valables.
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

27 juin 2016 à 20:48:00
Réponse #3

Yoridson Bjarki


Re les gars.
Merci pour vos réponses rapides.
@ CHILL, ouais, effectivement ce sont les deux mêmes, or lors de mon copier/coller, ils étaient différents. Mais Draven à compris ma demande. ÔÔÔ gloire à toi! ^^ Na, je déconne.

@ Draven, oui, ma question était bien celle-la. Merci pour la réponse. Juste pour aller au bout de l'idée, lequel est le mieux pour un débutant, sachant que j'aurai ma formation aux premiers secours prochainement et donc pas d'expériences sur le terrain comme certains ici.

En tout cas, merci les gars et hâte d'avoir mon livre. Je commence à m'impatienter quand je vois que certains ont eu leur pré chez le maître et moi pas encore.   :glare: ;#

Bonne soirée tous.

27 juin 2016 à 21:12:28
Réponse #4

fall7stand-up8


lequel est le mieux pour un débutant, sachant que j'aurai ma formation aux premiers secours prochainement et donc pas d'expériences sur le terrain comme certains ici.




Salut

Si tu vas faire une formation de type PSC1 on ne t'apprendras pas la pose du garrot
Si tu vas faire une formation PSE1/PSE2 tu verras des généralités sur le garrot et la pose des  garrots improvisés mais on ne t'apprendras pas à te servir d'un des deux matériels dont tu parles.

Tu es donc libre de ton choix.

En espérant avoir été utile


27 juin 2016 à 21:53:31
Réponse #5

Tompouss


PSC1 on a vu les garrots improvisés ce printemps, mais bon on avait un groupe motivé et un instructeur à l'écoute et soucieux de nous apprendre, bon il a bien précisé que c'est à éviter autant que possible mais en tant que mec de terrain avant d'être formateur il a aussi ajouté que si pas le choix et même pas formés pour gérer des victimes multiples on allait pas rester à se tourner les pouces.

D'ailleurs j'aurai bien drillé un peu la pose du tourniquet mais on en avait pas, et le programme sur deux jours était suffisamment costaud aussi.
Sometimes you gotta remember : everyone wasn't raised like you...

27 juin 2016 à 22:28:19
Réponse #6

Draven


Re les gars.
Merci pour vos réponses rapides.
@ CHILL, ouais, effectivement ce sont les deux mêmes, or lors de mon copier/coller, ils étaient différents. Mais Draven à compris ma demande. ÔÔÔ gloire à toi! ^^ Na, je déconne.

@ Draven, oui, ma question était bien celle-la. Merci pour la réponse. Juste pour aller au bout de l'idée, lequel est le mieux pour un débutant, sachant que j'aurai ma formation aux premiers secours prochainement et donc pas d'expériences sur le terrain comme certains ici.

En tout cas, merci les gars et hâte d'avoir mon livre. Je commence à m'impatienter quand je vois que certains ont eu leur pré chez le maître et moi pas encore.   :glare: ;#

Bonne soirée tous.

Très franchement, pour une utilisation " classique civil " les deux feront très bien le taff.
J'ai un CAT avec moi lors de mes activités a risques ( ou lorsque j'estime que les lieux ou je me rend sont a risques ).
La seule chose qui va les différencier c'est que le SOF ne peux normalement JAMAIS se dé serrer si il est posé correctement. J'aurais moins confiance avec le velcro du CAT si jamais j'étais dans un environnement aride avec beaucoup de sable, etc... Mais par chez nous ( comprendre a la chasse, au stand de tir, en milieu urbain, etc... ) je vois pas comment il pourrait être pris en défaut.

Et les deux sont aussi faciles d'utilisations l'un que l'autre.
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

27 juin 2016 à 23:14:14
Réponse #7

Cyclope


D'accord avec ce qui a été dit, mais j'insiste : tu DOIS s'entraîner à la pose du matériel que tu choisiras. Y compris à le poser sur toi-même, dans les pires conditions.

Le pire scénario, ce serait une plaie à ton membre directeur (j'entends déjà les pouffements fripons). Si tu es droitier, tu dois être capable de te le poser de la main gauche, en un minimum de temps, et dans des conditions dégradées (genre, les yeux fermés).

Et tu dois t'exercer régulièrement pour maintenir les automatismes.

Ça prend peu de temps. Mais au bout du compte, c'est tout bénef.

Remarque, il pourrait être intéressant d'en acheter un deuxième, si tu comptes effectivement t'entraîner, car les garrots que j'ai vus passer, même de bonne qualité, ne sont pas prévus pour être posés et reposés à outrance...

27 juin 2016 à 23:56:19
Réponse #8

Yoridson Bjarki


Yop les copeings.
Ben merci pour vos réponses. On a fait le tour de ce qui me taraudait.
Donc, dans un soucis d'optimisation, je prendra celui avec triangle comme ça, je réfléchirai pas trop. Je poserai le max de question lors de mes séances de secourismes, voir si le formateur ou la formatrice sera ok pour m'apprendre plus un autre jour, en particulier. Qui ne tente rien n'a rien...
Et j'en achèterai 2 pour faire les exos comme expliqués.
Bonne soirée, nuit serait mieux à tous.
cordialement.

28 juin 2016 à 06:30:37
Réponse #9

Tompouss


Si j'étais toi j'hésiterai pas à le prendre avec en formation, ça permettra aux autres participants de voir au moins une fois comment ça marche  ;)
Sometimes you gotta remember : everyone wasn't raised like you...

28 juin 2016 à 07:42:16
Réponse #10

fall7stand-up8


PSC1 on a vu les garrots improvisés ce printemps, mais bon on avait un groupe motivé et un instructeur à l'écoute et soucieux de nous apprendre, bon il a bien précisé que c'est à éviter autant que possible mais en tant que mec de terrain avant d'être formateur il a aussi ajouté que si pas le choix et même pas formés pour gérer des victimes multiples on allait pas rester à se tourner les pouces.



Tant mieux!!!

HS

Tu dois mesurer la chance que tu as eue car les préconisations pour un PSC1 aujourd'hui sont de 7 heures de formation.
En effet le format retenu est fait pour pouvoir rentrer la formation en 1 journée.
Rares sont les structures qui choisissent de former les gens en 2 jours.

HS off.

Petite précision, un tourniquet est à usage unique pour des raisons évidentes mais aussi parce qu'il s'altère avec les manipulations. L'idéal est donc de ne pas driller avec celui qu'on aura dans son sac "just in  case".
ça peut faire cher un 2eme tourniquet juste pour s'entraîner mais on peut en acheter un à plusieurs pour se le repasser lors des séances de drill.



28 juin 2016 à 08:40:40
Réponse #11

bloodyfrog


Pour info, pour l'entrainement, un tourniquet d'occasion se trouve assez facilement sur la baie ou sur un forum d'airsoft, pour 15/20 euros, et une contrefaçon chinoise pour 6/10 euros.

Faut juste bien le marquer avec un tape ou un feutre pour ne pas les confondre avec l'authentique CAT ou SOF...

Manu.

28 juin 2016 à 12:01:31
Réponse #12

Mezig


Je voudrai rebondir sur le fil de Yoridson pour avoir un éclaircissement.
 Durant ma formation militaire, j'ai appris que posé un garrot n'était pas un geste anodin et qu'il y avais pas mal de truc à faire avant d'en être réduit à ça; cela m'a été confirmer lors d'un stage de sécurité incendie et à longueur de page dans ce forum.
 Hors, il y a peu, j'ai participer a une journée (3 H ) de sensibilisation aux gestes de premiers secours, organiser par les pompiers de mon bled, et, à ma grande surprise, ils ont insister sur le garrot; si la compression directe sur la plaie ne marche pas, on passe directement sur la pose du garrot avec des recettes de garrots improvisés.
 J'ai été très surpris et m'en suis ouvert au formateur en parlant de points de compression et de CHUT; il m'a répondu que, suite aux attentats de Paris, le système de premiers secours avais été repenser pour le rendre accessible au grand public.
 J'avoue être très surpris de voir que l'on vulgarise un technique que j'ai toujours appris à considérer comme dangereuse et réserver à certain cas extrême.
Les moyens sont la fin.

28 juin 2016 à 12:26:05
Réponse #13

Moleson


Je voudrai rebondir sur le fil de Yoridson pour avoir un éclaircissement.
 Durant ma formation militaire, j'ai appris que posé un garrot n'était pas un geste anodin et qu'il y avais pas mal de truc à faire avant d'en être réduit à ça; cela m'a été confirmer lors d'un stage de sécurité incendie et à longueur de page dans ce forum.
 Hors, il y a peu, j'ai participer a une journée (3 H ) de sensibilisation aux gestes de premiers secours, organiser par les pompiers de mon bled, et, à ma grande surprise, ils ont insister sur le garrot; si la compression directe sur la plaie ne marche pas, on passe directement sur la pose du garrot avec des recettes de garrots improvisés.
 J'ai été très surpris et m'en suis ouvert au formateur en parlant de points de compression et de CHUT; il m'a répondu que, suite aux attentats de Paris, le système de premiers secours avais été repenser pour le rendre accessible au grand public.
 J'avoue être très surpris de voir que l'on vulgarise un technique que j'ai toujours appris à considérer comme dangereuse et réserver à certain cas extrême.
Le problème est plutôt que le civil a refusé de toute ses forces d'intégrer les leçons apprises sur les champs de bataille.

La doctrine est claire:

- En cas d'hémorragie massive on mets un tourniquet, si on s'est trompé et qu'on aurait pu régler le problème avec un pansement compressif, c'est pas grave
- En cas d’hémorragie faible on travaille avec un pansement compressif, si ça ne marche pas on passe au tourniquet.
- Dans les autres cas on passe au wound packaging.
- On ferme de manière étanche les trous au thorax

Avec ses simples principes on sauve 80% de ceux qui sont sauvables.

A retenir: La tension à exercer sur un tourniquet monte au carré du rayon du membre.
La pression pour obtenir une occlusion artérielle est inversément proportionelle a la largeur du Tourniquet.

Un tourniquet doit au moins avoir une largeur de 3cm.

Si ca saigne encore avec un tourniquet on en mets un deuxième (on divise par deux la pression à exercer).

On enlève jamais un tourniquet

Un tourniquet fait mal, très mal.

28 juin 2016 à 12:30:57
Réponse #14

Pierrot


Citer
J'ai été très surpris et m'en suis ouvert au formateur en parlant de points de compression et de CHUT; il m'a répondu que, suite aux attentats de Paris, le système de premiers secours avais été repenser pour le rendre accessible au grand public.
 J'avoue être très surpris de voir que l'on vulgarise un technique que j'ai toujours appris à considérer comme dangereuse et réserver à certain cas extrême.

Et d'autant plus surprenant que si moi, demain, j'évoque le garrot et sa technique de pose devant mes stagiaires en PSC 1 et que ça vienne à se savoir, ma tutelle va me passer un sacré savon.....................

Il y a d'ailleurs de fortes chances que le garrot fasse son retour au programme de la PSC1 d'ici peu, en attendant il est banni du référentiel ministériel.


28 juin 2016 à 12:49:15
Réponse #15

fall7stand-up8


Et d'autant plus surprenant que si moi, demain, j'évoque le garrot et sa technique de pose devant mes stagiaires en PSC 1 et que ça vienne à se savoir, ma tutelle va me passer un sacré savon.....................

Il y a d'ailleurs de fortes chances que le garrot fasse son retour au programme de la PSC1 d'ici peu, en attendant il est banni du référentiel ministériel.



Tafdak mais avoue que c'est difficile à expliquer pourquoi une technique  n'est plus enseignée en PSC1 (alors qu'elle l'était chez son aïeul AFPS) et enseignée en PSE1/2. Surtout si on sait qu'en SST selon le contexte professionnel le médecin du travail peut préconiser l'enseignement de cette technique en fonction des risques particuliers de l'entreprise.

Les enseignements des attentats du 13/11/15 ne font que corroborer les RETEX d'Afghanistan sur les polycriblés.Comme le dit @moleson on n'a pas cru ou pas voulu croire qu'on en aurait besoin dans le "civil"

Une victime peut avoir plusieurs impacts sur le même membre ou un impact qui a occasionné un tel délabrement que les techniques de compression sont inefficaces.
Dans le 13 le tourniquet a fait son apparition (retour) dans le kit de la voiture médicalisée qui suit le véhicule des pompiers c'est selon moi une 1/2 mesure mais c'est un premier pas
« Modifié: 28 juin 2016 à 13:02:43 par fall7stand-up8 »

28 juin 2016 à 12:54:48
Réponse #16

Draven


Les attentats de Novembre dernier ont du faire réfléchir dans les hautes sphères... Le risque pour un habitant de grandes villes d'être confronté a des blessures par balle n'est plus inexistant, donc on reparle des techniques de soins des champs de bataille.

Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

28 juin 2016 à 13:05:06
Réponse #17

guillaume


En plus de ce qu'a dit Moleson que je rejoins à 100%, j'ajouterais ceci :

J'ai été très surpris et m'en suis ouvert au formateur en parlant de points de compression et de CHUT

Les points de compression sont difficiles à faire correctement. Certains sont tellement chiant que même les pro, sous stress, ont du mal. Alors le péquin moyen...
Sans compter que c'est très très chiant et difficile à tenir.

Les CHUT, je ne comprends même pas comment on peut encore en voir dans les sacs de premiers secours des équipes pro. Ça comprime mal, ça se gorge de sang pour rien et comble du comble quand ça pisse, ça glisse !

Pour info, dans les diverses sessions "d'initiation aux premiers secours" (1/2 journée) faites par les pompiers dans ma région il a été rajouté le garrot en plus du programme habituel.
Il faut souligner cette bonne initiative. Les textes évolueront probablement par la suite.

a+
« Modifié: 28 juin 2016 à 18:53:20 par guillaume »

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

28 juin 2016 à 13:48:31
Réponse #18

spica


Même son de cloche de mon côté : j'ai fait une formation SST (même programme qu'un PSC1 en gros) en avril, et le formateur de la croix rouge nous a expliqué que le contenu du stage évoluait au fil des politiques et des recommandations médicales du moment. Le garrot a été abandonné il y a un certain temps dans ce genre de formation, mais depuis les attentats de novembre, il serait question de le remettre dans les prochains programmes, parce que finalement, il y a beaucoup de "mythes" autour du garrot et il se trouve que dans ce genre de situation qui n'est plus si improbable que ça, ça serait utile que des civils sachent comment faire.

28 juin 2016 à 14:18:02
Réponse #19

Tompouss


Par curiosité je viens de jeter un oeil au nouveau guide du SST reçu en avril (SST = 'PSC1 + un module de prévention' en gros) et le garrot n'y figure pas.

En re-parcourant mes notes le son de cloche était : je vous montre ce que c'est un garrot et comment en improviser, je vous montre comment improviser un compressif mais ces techniques sont à éviter si possible.

Par contre c'était : vous comprimez fortement la plaie soit direct avec vos mains soit avec un linge, rien sur les points de compressions.
Sometimes you gotta remember : everyone wasn't raised like you...

28 juin 2016 à 14:23:25
Réponse #20

Duncan


C'est vrai que les points de compression, c'est difficile premièrement de bien les réaliser, deuxiemement de tenir sur la durée.

Par contre je ne suis pas d'accord avec guillaume, concernant le chut. Il vient en relai de la compression manuelle et ne doit en aucun cas faire garrot, c'est même un point à surveiller lors de sa pose. Il reste bien pratique pour se libérer les mains, même si son efficacité est à "relativiser".

 fall7stand-up8, tu me fait découvrir que les smur n'ont pas forcément de garrot artériel. Par contre, sauf erreur de ma part, les sapeurs-pompiers "devant" en ont un.

PS: en fouinant un peu sur g** gle, après avoir lu ce fil, je viens de trouver ce doc, que je trouve très pertinent car actualisé, complet et succinct.
http://la-mine.net/2015/04/05/moyens-dhemostase-en-prehospitalier/

28 juin 2016 à 14:29:16
Réponse #21

Pierrot


Citer
Tafdak mais avoue que c'est difficile à expliquer pourquoi une technique  n'est plus enseignée en PSC1 (alors qu'elle l'était chez son aïeul AFPS) et enseignée en PSE1/2. Surtout si on sait qu'en SST selon le contexte professionnel le médecin du travail peut préconiser l'enseignement de cette technique en fonction des risques particuliers de l'entreprise.


Difficile à expliquer, et encore plus à justifier parce que si ça tourne mal, le choix risque bien d'être le garrot ou le décès de la victime.

Ma première formation reçue fut le SST, il y a 36 ans, suivie du BNS puis de l'AFPS avec de nombreuses remises à jour. Il y a un monde entre ce que j'ai appris à l'époque et ce que j'enseigne aujourd'hui en tant que formateur PSC1. En plus de l'évolution normale, les méthodes ont été simplifiées, non pour des raisons pratiques, mais parce qu'il faut que la formation tienne dans une journée, sinon c'est trop cher.

J'ai la grande chance de pouvoir dispenser les formations initiales sur deux jours, ça permet de former correctement les stagiaires, de prendre le temps de leur inculquer les bons gestes et de les mettre en situation. Mais déjà on parle de ne plus faire les recyclages tous les ans, mais tous les deux ans.

Citer
Par contre c'était : vous comprimez fortement la plaie soit direct avec vos mains soit avec un linge, rien sur les points de compressions.

Les points de compression ne sont plus enseignés, en PSC 1 en cas d'hémorragie externe sans corps étranger à l'intérieur c'est:

Je comprime immédiatement la plaie avec la main en intercalant une protection si j'en ai une, j'accompagne la victime au sol pour éviter une détresse circulatoire et je maintiens la compression si un tiers peut alerter les secours.

Si je dois me libérer pour alerter les secours et si la victime ne peut pas relayer momentanément la compression, je fais un pansement compressif avec les moyens du bord.

Si le saignement se poursuit je reprends la compression manuelle par dessus le pansement compressif.......  ::)

28 juin 2016 à 15:21:10
Réponse #22

Mezig


Merci de vos réponses; c'est un peut plus clair dans ma tête  :'(
Et je vais continuer à compter sur le peu de bon sens qu'a réussi à m'inculquer mon adjudant chef instructeur du service de santé.
Après, je compte suivre une formation, le cran au dessus du BNS ou ce qui en tien lieu maintenant et tenir mon rôle de super secouriste car, jusqu’à présent,ma seul présence fait fuir les accidents.
Les moyens sont la fin.

28 juin 2016 à 18:54:33
Réponse #23

guillaume


Par contre je ne suis pas d'accord avec guillaume, concernant le chut. Il vient en relai de la compression manuelle et ne doit en aucun cas faire garrot, c'est même un point à surveiller lors de sa pose. Il reste bien pratique pour se libérer les mains, même si son efficacité est à "relativiser".

Où as-tu lu que je disais que le CHUT devait faire garrot ? C'est théoriquement un pansement compressif.
Mais il marche mal (difficile à poser et fonctionne mal) et est volumineux.

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

28 juin 2016 à 19:23:08
Réponse #24

Draven


Où as-tu lu que je disais que le CHUT devait faire garrot ? C'est théoriquement un pansement compressif.
Mais il marche mal (difficile à poser et fonctionne mal) et est volumineux.

a+

Je confirme, le compressif israelien est loin devant les autres quand même en terme de facilité de pause et efficacité. Et pour un tarif imbattable ( quelques euros quand commandé directement en Israel ).
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité