Nos Partenaires

Auteur Sujet: Escalade fontainebleau  (Lu 1270 fois)

07 juin 2016 à 12:34:21
Lu 1270 fois

djedje94


Salut à tous,

Ça fait un bon moment que j'ai envie de me tenter à l'escalade (Ba ouai, ceux qui me connaissent savent que j'ai le physique pour, ça serait con de ne pas en profiter! ;#) mais aucune idée de "par où commencer".

Est-ce que certains d'entre vous auraient des conseils? Est-ce qu'il y a des personnes qui pratiques à fontainebleau?

Merci

Jérôme
"Tu te bats comme tu t’entraînes!..."

07 juin 2016 à 13:03:17
Réponse #1

azur


Si tu n'as jamais pratiqué, je te recommande chaudement de te rapprocher d'un club, qu'il fasse de l'artificiel ou du naturel.
C'est le genre de sport qu'on n'improvise qu'une fois dans sa vie...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

07 juin 2016 à 13:59:45
Réponse #2

Arnaud


Pour commencer, si tu veux pas te dégouter dès les 2 premières minutes et niquer tes baskets... achètes une paire de chaussons "premier prix" au D4 du coin (il faut être serré dedans sans pour autant avoir mal) ensuite bien sur tu peux aller à Bleau, mais un bout de mur de ferme, une ancienne carrière, le bas d'une falaise, n'importe quel machin sur lequel tu peux grimper (sans trop de risques de te blesser) suffit... ce qui compte en phase de découverte, c'est la facilité d'accès pour toi.

Après le premier contact comme Azur, je te conseillerai vraiment de te rapprocher d'un club ou tu pourras avoir de vrais conseils au fil du temps, un qui dispose d'un accès à un mur artificiel ou tu pourra aller selon tes envies et tes horaires et ou les gens seront bienveillants envers les nouveaux et organiseront des sorties natures en fonction des affinités.
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

07 juin 2016 à 14:41:48
Réponse #3

Troll


Hello,

Je ne suis pas pratiquant, mais j'avais voulu m'y mettre il y a peu, histoire d'avoir une discipline complète, technique et nature. De fait, j'avais commencé à documenter sérieusement le sujet. C'est une discipline extrêmement technique qui peut être dangereuse sans équipement (ne serait-ce que tomber de deux ou trois mettre sur un pieds de falaise...)

Je pense qu'il vaudrait mieux trouver un club en premier. Souvent, en tous cas dans d'autres disciplines, le 1er cours "pour voir" est gratuit ou bien peu cher. Cela te permettra de te faire des sensations, sentir si cela te plait ou non pour ensuite aller plus loin (ou pas).

Bien cordialement,

Troll

Semper potest proficio

07 juin 2016 à 15:06:32
Réponse #4

Djeep


...achètes une paire de chaussons "premier prix" au D4 du coin (il faut être serré dedans sans pour autant avoir mal) ... mais un bout de mur de ferme, ...

BJR C'est aussi ainsi que j'ai débuté avant de passer par un club : en bas d'un rempart ( Merci M. Vauban ) en faisant des traversées horizontales à une très faible hauteur ce qui a limité la casse lors de mes décrochages  ;) HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

07 juin 2016 à 15:27:15
Réponse #5

Arnaud


C'est une discipline extrêmement technique qui peut être dangereuse sans équipement (ne serait-ce que tomber de deux ou trois mettre sur un pieds de falaise...)

C'est largement inexact :

1) C'est une discipline qui peut être dangereuse, avec ou sans équipement.
2) C'est pas si technique qu'on pense, bien sûr il y a des "raffinements" mais les gamins ont tous ça dans le sang fondamentalement, pour les adultes c'est surement moins vrai.

Pour ma part j'ai appris à grimper aux arbres et sur les murs avec les autres gamins du villages, les chose que tu apprends vraiment en club c'est l'aspect sécurité et deux trois techniques qui s’inventent pas..

Après, encore une fois pour commencer, pour voir, pour tester sans s'engager... sur des mouvement à un ou deux mètres du sol type traversée au pied d'une falaise ou bloc, il n'y a pas de recette miracle pour ne pas se blesser, les trucs utiles c'est de ne pas tenter de truc trop cons, de savoir un peu chuter et si possible un copain bien réveillé qui sait faire la parade, même les matelas que tu vois des fois sont pas toujours une super idée.

Les équipements de sécurité tu verras ça en club dès que tu commenceras de t'élever un peu, mais on peu très bien se faire plaisir sans casque, cordes ni baudrier, et c'est à mon avis pas par la qu'il faut commencer ;)
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

07 juin 2016 à 15:59:52
Réponse #6

François


Un avantage des rochers de Fontainebleau est que la plus grande partie des rochers peuvent se faire sans risquer plus qu'une bonne gamelle, comme on en prendrai en courant ou en skiant par exemple. Les rares passages plus dangereux peuvent se contourner facilement.
C'est mieux de commencer avec des gens compétents - et patients :) - mais le plus important est de ne pas le faire seul. Sinon le moindre incident peut prendre des proportions. Et d'un autre coté, quand on est seul, on est obligé à une prudence qui empêche de progresser.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

07 juin 2016 à 19:13:28
Réponse #7

promeneur-solitaire


Un avantage des rochers de Fontainebleau est que la plus grande partie des rochers peuvent se faire sans risquer plus qu'une bonne gamelle, comme on en prendrai en courant ou en skiant par exemple. Les rares passages plus dangereux peuvent se contourner facilement.
C'est mieux de commencer avec des gens compétents - et patients :) - mais le plus important est de ne pas le faire seul. Sinon le moindre incident peut prendre des proportions. Et d'un autre coté, quand on est seul, on est obligé à une prudence qui empêche de progresser.

Si tu as la chance de pouvoir aller à Bleau c'est le jour et la nuit avec un mur de n'importe quoi  :huh:...

Il faut juste éviter les ploucs bruyants et les saucissonneurs

Tu te procures une carte, une boussole et quelques topos d'escalade
Tu y vas ...

Tu respires le bon air et les bonnes odeurs (résine, pin, bouleau et  bruyère)

Tu observes les grimpeurs.
Tu regardes comment ils font.
C'est en grimpant qu'on auto-apprend à grimper.
On recommence jusqu'à ce que ça passe ... C'est l'avantage des blocs.
Même le gars qui te conseille ne peut pas grimper à ta place.

Ce n'est pas son corps, il n'a pas forcément ta morphologie et tu peux trouver d'autres manières de faire tout aussi valables.
That's all.

On n'est pas dans le domaine des protocoles de l'alpinisme à observer avec beaucoup de rigueur


Tu la ramènes pas ... Tu te feras certainement des copains de cette façon et tu apprendras vite les trucs, les astuces et le matos.

Tu fais marcher ta cervelle pour ne pas commencer par des blocs où la chute est mauvaise....

Tes topos te permettent de ne pas aller dans des sites qui ne sont pas de ton niveau.

C'est vraiment un endroit merveilleux ... Surtout en semaine (mais il y a parfois des gens chelous en semaine  >:()
Bonne chance :D
« Modifié: 07 juin 2016 à 19:38:37 par promeneur-solitaire »

07 juin 2016 à 19:58:55
Réponse #8

azur


Tu observes les grimpeurs.
Tu regardes comment ils font.
C'est en grimpant qu'on auto-apprend à grimper.
On recommence jusqu'à ce que ça passe ... C'est l'avantage des blocs.
Même le gars qui te conseille ne peut pas grimper à ta place.

Ce n'est pas son corps, il n'a pas forcément ta morphologie et tu peux trouver d'autres manières de faire tout aussi valables.
Il est, à mon avis, indispensable de passer d'abord par un club, ne serait-ce qu'une ou deux séances, pour apprendre les bases de la sécurité: comment tomber, comment démarrer, les différents types d'assurance, etc... à moins d'avoir un ami expérimenté dans le domaine ou de se joindre à un groupe (et encore, certains groupes sont des fondus inconscients)

Autodidacte, c'est bien, mais dans ce genre de sport, ça peut être très bref!  :-[
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

08 juin 2016 à 01:19:24
Réponse #9

promeneur-solitaire


En bloc, c'est souvent pas très haut.

Un bloc c'est de la technique ce n'est pas de l'alpinisme.

Même un bloc de 2m c'est pédagogique  ;)

On n"a pas la bêtise de commencer par des parois .

"apprendre à tomber" Hum ...

On peut apprendre à sauter si "ça ne passe pas" et qu'on prévu le coup
D'où l'importance de choisir les bons blocs avec de bons points de chute pour débuter.

Une chute accidentelle par surprise (du genre une prise qui lâche ou un pied qui glisse alors qu'on est en plein mouvement "dynamique" qui facilite l'accélération :o) ça va généralement trop vite pour qu'un apprentissage soit utile et qu'on puisse se repositionner.

Dès qu'on estime qu'on risque de tomber il faut évidemment s'encorder
... mort de honte si le caillou n'est pas une paroi ... :lol:
En ce cas il vaut mieux attendre d'avoir progressé

Effectivement être dans un groupe (mais pourquoi ne pas en "suivre" un ?) qui fait un circuit coté "facile" ou "peu difficile", c'est mieux...

Se méfier des cotations car les bleausards sont parfois taquins par euphémisme  ;D

Si un caillou n'inspire pas, on le zappe, on passe au suivant ... Et on attend de voir comment les autres s'y prennent.

Ceci pour ceux qui ne tiennent pas forcément à vivre en permanence assistés et corsettés dans des structures.

Bien sûr qu'il faut mieux ne pas y aller tout seul ... une entorse, une gamelle et on est mal.

Mais il y a un juste milieu et maintenant on a des portables ... C'est pas la face nord des grandes Jorasses  ;)

Et c'est très rare qu'on soit seul sur un circuit ... Surtout le WE.

Edith :

Vos conseils sont excellents  :doubleup:

Mais il ne faut pas trop se prendre la tête.

Quand j'ai découvert Bleau, il n'y avait ni clubs ni murs d'escalade.
Le pb était donc réglé.

C'était après avoir fait des stages d'alpinisme à un très modeste niveau.

Et franchement, il a fallu réapprendre presque tout car les conditions ne sont pas les mêmes (le matos et les techniques "en adhérence" non plus) et on peut se permettre des risques qu'on ne prendrait pas en montagne ni en falaise.

C'est l'avantage des petits blocs de faible hauteur où on peut s'offrir autant d'échecs qu'on veut...

Il faut juste ne pas s'attaquer à des blocs cotés à des niveaux qu'on ne maîtrise pas si la chute est mauvaise ou si on ne sait pas redescendre. ;D

Faites-vous plaisir  :D
« Modifié: 08 juin 2016 à 02:24:39 par promeneur-solitaire »

08 juin 2016 à 07:09:18
Réponse #10

Djeep


Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

08 juin 2016 à 11:00:44
Réponse #11

djedje94


Bonjour à tous,

Un grand merci pour vos réponses.

J'vais faire une petite initiation dans un club pour commencer, et après on verra pour rapidement rendre la chose plus ludique.

Pour ce qui est de "débuter avec des gens compétents", je suis tout ouïe, si vous connaissez du monde dans ce domaine qui pratique sur fontainebleau....

Je troc une initiation à fontainebleau contre : dressage de chien / Cours de self / Cours de boxe / Premiers secours ou tout simplement une bonne bouffe ! :doubleup:

Bonne journée!
"Tu te bats comme tu t’entraînes!..."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité