Nos Partenaires

Auteur Sujet: Piège à assommoir à déclencheur  (Lu 51670 fois)

16 janvier 2008 à 10:25:13
Réponse #25

Ishi


Kurodo, ton poulet dans le four pour ce midi, tu le trouves gratuitement cruel ?

 :lol: :lol:
Mais c'est l'éternel problème des personnes qui achètent leurs steaks sous vide et qui ne pensent pas aux sévices supportés par la boeuf.....
Après, l'intérêts de ces photos est discutable.....
Un diaporama complet expliquant plumage, flambage, vidage etc... serai beaucoup plus utile.
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

16 janvier 2008 à 10:33:02
Réponse #26

kurodo


Kurodo, ton poulet dans le four pour ce midi, tu le trouves gratuitement cruel ?
Non, je le trouve nécessaire !

Mais je m'attendais à ce genre de réponse, j'aurais dû parier. Pour moi ça n'a rien à voir. Ca illustre parfaitement la différence entre nécessité et gratuité. Mais bon. Laissez ces petits cadavres en photo, je mangerais quand même ma viande de midi.

Cordialement
Kurodo

Rajout: et juste une précision. Qu'on ne me sorte pas le babla sur l'hypocrisie. Si je dois égorger un poulet pour me nourrir, parce que c'est nécessaire, je le ferais, pas de problèmes. Par contre jamais je ne tuerai un oiseau (ou autre chose) gratuitement.

« Modifié: 16 janvier 2008 à 10:44:57 par kurodo »

16 janvier 2008 à 10:52:30
Réponse #27

Ishi


Avant, j'avais tendance à gaspiller, lorsque je cuisinais un poulet, si à la fin du repas, il restait un peu de viande sur la carcasse (mais pas assez pour 2 personnes), la carcasse partait à la poubelle.
Depuis que j'élève moi-même mes volailles, que je les tue et que je les prépare, la carcasse est nettoyé et rien n'est perdu.
J'ignore les raisons de ce changement de comportement (surement un plus grand respect d'une vie que j'ai du prendre de mes mains) mais je le vie vraiment bien.
Par contre, les photos si dessus ne représentent pas grand chose car le plumage et le flambage ont été vraiment mal effectués.
La préparation de ces "gibiers" donnent l'effet d'avoir été réalisés par un débutant car quand je voie la dernière photo, je n'ai aucune envie de cuisiner et de manger une viande préparé de cette manière.
De toute manière, je ne me suis jamais amusé à tirer ce genre de bestiole.
Pour moi, le plus petit tir est au minimum un perdreau.
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

16 janvier 2008 à 11:34:19
Réponse #28

kartoffel


Un diaporama complet expliquant plumage, flambage, vidage etc... serai beaucoup plus utile.
:up: Voilà un sujet qui m'intéresserait.

Pour le reste, bah on va pas recommencer le débat stérile entre les pro et les anti chasse hein. C'est trollesque.

16 janvier 2008 à 12:12:49
Réponse #29

Sylvain74


Mouais... A ce titre, même si c'est un poil HS, je m'interroge sur l'intérêt pour un chasseur, hormis le plaisir de tirer (mais alors, le ball trap c'est pour les chiens ?), de se faire des grives. Y'a rien à bouffer, sur un piaf comme ça ! Et une fois bourré de plomb, ou déchiqueté, c'est limite si y'a pas la moitié à bouffer ! Les mecs qui, après une journée de bredouille, se rabattent sur une grive de passage, avec du plomb trop gros dans un 12, ça me laisse sur le cul...
Pour le reste, bah on va pas recommencer le débat stérile entre les pro et les anti chasse hein. C'est trollesque.


Oui, désolé d'avoir lancé le sujet !  :-[  ;)

Sylvain

16 janvier 2008 à 13:23:22
Réponse #30

Pics (Vincent.D)


:up: Voilà un sujet qui m'intéresserait.

Pour la sortie du mois d'Avril,prend un poulet où un lapin vivant,te le montrerai en live....Loll  :lol: :lol:
@++

Do More With Less & K.I.S.S.

16 janvier 2008 à 13:25:52
Réponse #31

kartoffel


Effectivement j'ai jamais non plus plumé de lapin  :o
Nan les lapins je me débrouille même si c'est pas très académique, mais j'ai jamais préparé de volatile.
Reste qu'un tuto sur les deux ça peut être pas mal sur le forum.

16 janvier 2008 à 13:30:03
Réponse #32

Pics (Vincent.D)


Effectivement j'ai jamais non plus plumé de lapin  :o
Oui,mais non hein.... Hooooooo..  :D T'as compris...Loll
(nooonn le lapin à plumes n'est pas une spécialité Belge!!!)


Reste qu'un tuto sur les deux ça peut être pas mal sur le forum.
Plus de jour de chasse à mon calendrier cette année... Mais c'est très envisageable en début de saison.. ;)
@++

Do More With Less & K.I.S.S.

16 janvier 2008 à 13:43:16
Réponse #33

Ishi


Reste qu'un tuto sur les deux ça peut être pas mal sur le forum.

C'est ce que je me disais.
Je peux éventuellement m'en occuper lors de mon prochain abattage de pigeon et de lapin (pas de poulet en ce moment).
Mais, je crains la réaction de certains menbres du forum.
D'une manière ou d'une autre, ce sera toujours un minimun "sanglant".
Qu'en pensent nos chers modos?
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

16 janvier 2008 à 13:49:58
Réponse #34

Pics (Vincent.D)


C'est ce que je me disais.
Je peux éventuellement m'en occuper lors de mon prochain abattage de pigeon et de lapin (pas de poulet en ce moment).
Mais, je crains la réaction de certains menbres du forum.
D'une manière ou d'une autre, ce sera toujours un minimun "sanglant".
Qu'en pensent nos chers modos?
Steph.

Suis pas modo du tout....

Mais je trouve que le fait de savoir préparer proprement que ce soit un gibier ou une bête d'élevage fait partie des choses à savoir aussi bien en survie qu'en vie sauvage...

voili,voilou
@++

Do More With Less & K.I.S.S.

16 janvier 2008 à 13:56:00
Réponse #35

kartoffel


Dans la mesure où il s'agit de montrer un savoir faire qui nous nourrit, pour moi il n'y a aucun problème. Mettons un petit mot clef dans le titre pour éloigner les âmes trop farouches, du genre "Préparer un pigeon (attention sanglant)".
Merci beaucoup à celui qui s'y collera !

Mathias

16 janvier 2008 à 14:00:17
Réponse #36

DavidManise


Tafdak avec pics.  Je suis parfaitement pour qu'on poste un tel sujet.  Il faut juste prévenir avec un petit [gore] dans le titre, comme ça les gens savent sur quoi ils cliquent...  et le font en toute connaissance de cause.

Perso je trouve pas ça plus gore qu'un steack ou qu'une entrecôté, mais bon.  Y'a des gens qui ont pas l'habitude.

J'aimerais aussi, si possible, que tu montres la bonne méthode pour tuer un lapin ou un volatile sans le faire souffrir.  Comme ça ceux qui voudront essayer ne tomberont pas dans la torture inutilement ;)

Pour info, pendant un stage, au début, j'avais pris des lapins vivants pour enseigner ça au groupe.  Quand j'ai tué mon lapin à moi pour faire la démo, je me suis un peu loupé et il a couiné une demie seconde avant que je l'assomme bien quoi.  Y'a deux stagiaires qui sont tombés dans les pommes ::) 

Du coup je me suis retrouvé à tuer des lapins en série et à tous devoir les vider sauf deux, qui ont eu les c*u!lles de jouer le jeu jusqu'au bout.  Ce jour là je me suis dit -- sorry je ne veux pas généraliser là, mais faut que je m'exprime -- qu'une certaine partie de la population occidentale devenait franchement décadente.  Les gens perdent le contact avec des réalités toutes simples comme le fait de tuer ou être tué.  C'est dommage, je trouve.

Bref...  Ishi, ce type de sujet est vraiment bienvenu ! :doubleup:

David

P.S.: Grillé par la patate...  je balance quand-même.
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

16 janvier 2008 à 14:06:47
Réponse #37

Sylvain74


Mais, je crains la réaction de certains menbres du forum.
D'une manière ou d'une autre, ce sera toujours un minimun "sanglant".
Y'a pas de raison, c'est intéressant !
Ce qui est le plus délicat (à mon avis avec ma toute petite pratique), et devrait
donc être à mon avis approfondi, c'est tout ce qui touche aux vicères (comment vider l'animal sans foutre de la m*rde partout, quoi...). Plumer ou dépecer, ça n'a rien de compliqué, même si ça peut être long si pas d'expérience. Et le risque de pourrir l'animal est minime à cette étape, même si on peut facilement déchirer la peau sans le vouloir en plumant un oiseau de petite taille genre perdreau.

Sylvain.

16 janvier 2008 à 14:11:57
Réponse #38

Pics (Vincent.D)


Plus les vérifications sanitaires de base...(même en survie réelle,je pense que c'est indispensable)
Faut pas se rendre malade non plus.
+1 pour l'utilité d'avoir un lapin où autre a devoir tuer et préparer pendant un stage de survie;
En effet,le meilleur moyen de reconnaitre une bête saine,c'est d'en avoir déja vu une.
@++
« Modifié: 16 janvier 2008 à 14:20:54 par pics »

Do More With Less & K.I.S.S.

16 janvier 2008 à 14:48:10
Réponse #39

Ishi



J'aimerais aussi, si possible, que tu montres la bonne méthode pour tuer un lapin ou un volatile sans le faire souffrir.  Comme ça ceux qui voudront essayer ne tomberont pas dans la torture inutilement ;)



Perso, j'utilise les techniques que m'ont appris mes beaux parents.
Pour les poules, une entaille de couteau au niveau des servicales pour les saigner.
Pour les pigeons, strangulations  :blink:.
Et pour les lapins, je n'y arrive pas avec la technique de mon beau-père  :'(
il les assomme et les saigne en leur arrachant un oeil car il récupère le sang pour préparer le sanquet (d'ailleurs je ne sais pas si ça s'écrit comme ça).
J'aimerai bien d'ailleurs connaitre les techniques utilisées par vous.
Steph.
« Modifié: 16 janvier 2008 à 14:49:48 par DavidManise »
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

16 janvier 2008 à 14:54:36
Réponse #40

DavidManise


Salut !

Les poules, comme je ne mange pas la tête, je décapite, tout simplement.  Une bûche, une hachette.

Les pigeons j'ai jamais fait, mais j'aurais tendance à penser que ça bouge plus qu'une poule donc sans doute strangulation aussi. 

Sinon les lapins, bah posé sur une bûche et un coup derrière la tête, entre la base base du crâne et les cervicales quoi.  Pour les saigner, je pique plutôt dans le cou mais c'est vrai que l'oeil c'est pas con. 

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

16 janvier 2008 à 14:58:15
Réponse #41

Ishi


Salut

Délicieux aussi pour la poule. Cuit à la poêle bien assaisonné avec des petits oignons+vinaigre balsamique  :love:

Qui adit que j'étais gourmand ?

@pluche

J.Phil.

Je n'ai pas dit que pour les poules, on ne gardait pas le sang  ;)
Au passage, un cône de signalisation routier, 4 trous a la base, de la ficelle pour le suspendre à l'envers et vous avez un super support en y mettant votre poule dedans.
Il n'y a que la tête et le cou qui sorte et pas de problème pour la tenir.
Steph
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

16 janvier 2008 à 15:01:40
Réponse #42

Ishi


Sinon les lapins, bah posé sur une bûche et un coup derrière la tête, entre la base base du crâne et les cervicales quoi.  Pour les saigner, je pique plutôt dans le cou mais c'est vrai que l'oeil c'est pas c*n. 


J'arrive maintenant à regarder car au début, je détournais la tête au moment ou il arrachait l'oeil.
Je ne désespère pas de passer à l'acte. :D
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

16 janvier 2008 à 15:11:32
Réponse #43

Sylvain74


Pour le lapin, coup du lapin à l'aide d'un baton bien costaud (plus fort que la tranche de ma main, donc plus de garantie de réussite, donc moins de souffrances) avec le lapin tenu par les pattes arrières (au début il gigotee puis se calme souvent assez vite) puis une bonne saignée au couteau au niveau du coup. Arracher l'oeil j'ai jamais pu. Tout ça date pour moi de mes études d'agro (IUT), où l'asso des élèves se finançait avec un petit élevage de lapins derrière les labos. Fallait bien que quelqu'un s'y colle.

Pour les volailles : saignée, tête en bas en tenant le volatile par les pattes. L'idéal est d'être 2 pour pouvoir tenir les pattes, les ailes et la tête en bas sans luxer un membre de la pauvre bête (pour qui c'est pas le moment le plus agréable) ni se faire gicler du sang partout. Expérience d'ex "cow-boy / homme à tout faire" de Haute-Savoie.

Sylvain.

EDIT : excellente, ta combine du cône de signalisation, Stef !

16 janvier 2008 à 15:19:55
Réponse #44

Ishi


Pour le lapin, coup du lapin
Je suis con moi, au lieu de dire "il les assomme", j'aurai du marquer "il leur fait le coup du lapin"
 ;D
Steph.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

16 janvier 2008 à 15:34:32
Réponse #45

Sylvain74


 :D
En même temps, assommer et faire le coup du lapin c'est pas exactement la même chose : assommer c'est mettre KO par un bon coup sur le crâne, le coup du lapin c'est plutôt briser les cervicales par... un bon coup derrière le crâne.

Quoi ? Je chipotte ?  :closedeyes:  ;D

Sylvain,
coupeur de poil de lapin en 4 (dans la longueur...)

16 janvier 2008 à 15:46:00
Réponse #46

Ishi



Sylvain,
coupeur de poil de lapin en 4 (dans la longueur...)


Lors d'un stage avec David, lors du cours d'affutage, lorsque j'ai commençé à me raser les poils des bras avec mon couteau, David m'a dit que l'étape suivante était la coupe du poil dans le sens de la longueur.
Toi, tu en est à les couper en 4...
Donne moi ton secret.......
Steph

 :lol: :lol: :lol: :lol:
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

16 janvier 2008 à 15:48:56
Réponse #47

Sylvain74


Mini Griptilian's power, mon ami !  ;)

Sylvain

16 janvier 2008 à 16:48:14
Réponse #48

Chester


moi j'ai une question  :tongue:
dans "Vendredi ou les limbes du pacifique" (si je me souviens bien),
Vendredi enfermait un volatile saigné dans une coque d'argile,le mettait sous la cendre,et au final obtenait un poulet cuit et déjà plumé.
Ça marche aussi en vrai vous croyez ou pas?


16 janvier 2008 à 16:58:51
Réponse #49

Pics (Vincent.D)


moi j'ai une question  :tongue:
dans "Vendredi ou les limbes du pacifique" (si je me souviens bien),
Vendredi enfermait un volatile saigné dans une coque d'argile,le mettait sous la cendre,et au final obtenait un poulet cuit et déjà plumé.
Ça marche aussi en vrai vous croyez ou pas?


Salut Chester
Sûrement... Mais non vidé...Beurkkk
@++
« Modifié: 16 janvier 2008 à 17:19:59 par pics »

Do More With Less & K.I.S.S.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité