Nos Partenaires

Auteur Sujet: carnet  (Lu 6304 fois)

13 mars 2016 à 14:12:50
Réponse #50

piero


Merci!  :)

Comment vous structurez tous ça? Combien de séries, quand passer du level 2 au 3? (et y a t-il un level 1?).
J'ai du mal à trouver de l'info sur le "fonctionnement" de cette méthode.

15 mars 2016 à 09:05:35
Réponse #51

Troll


Hello,

Après avoir lu "Prasara Yoga", j'ai appris qu'au final, il fallait apprendre à se mouvoir "sans penser", c'est-à-dire en faisant confiance à son instinct.

Avec le temps, et l'inspiration prises des différentes vidéos, cela vient assez bien.

Pour répondre à ta question, la plupart des FF présentés se font en général en 5 minutes ou moins. Ainsi, tu dois reproduire les schémas présentés. Si tu estimes que tu fais mal un mouvement, naturellement, il faut le répéter jusqu'à ce qu'il devienne correct. Il n'y a pas de répétitions ou de séries proprement dites comme en musculation traditionnelle. Il faut refaire jusqu'à se sentir à l'aise.

Grosso modo, considère les vidéos / démonstrations un petit peu comme des objectifs à atteindre. C'est de cette façon que j'ai procédé jusqu'à maintenant, et que je procède encore. Pour ma part, je répète les flows 2 à 3 fois, cela mon temps disponible.

Autre: nouveau record perso  :D: pistol squat (1 à droite et 1 à gauche), avec un sac de 18 kg. Au final, je suis en train d'abandonner progressivement le deadlift (que je fais uniquement pour le fun) au profit du pistol, qui bosse plus la mobilité. 

Bien à toi,

Troll
Semper potest proficio

15 mars 2016 à 16:08:15
Réponse #52

Troll


Hello,

@Piero
Je n'y pense que maintenant, mais si tu tapes Scott Sonnon dans Facebook, sans t'abonner à sa chaine, son fil d'actu ou le demander en ami, tu pourras consulter beaucoup de vidéos où sont filmés des gens faisant des flow en général d'excellente qualité.

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

16 mars 2016 à 22:00:59
Réponse #53

piero


Merci Troll!
Je vais approfondir tout ça!

Je viens de recevoir des anneaux de gym, c'est surprenant, plus dur que je pensais. Je lancerai un fil dans quelques séances.

16 mars 2016 à 22:52:39
Réponse #54

Troll


Hello,

De rien ;)

Oui en effet les anneaux sont particulièrement intéressants pour un certain nombre d'exercices.

Par exemple, faire des pompes avec eux (si on utilise un TRX par exemple) devient beaucoup plus compliqué et souvent, les performances s'effondrent. Idem les dips, etc...

En fait, l'énorme avantage des anneaux par rapport à du poids du corps classique réside dans l'instabilité générée. Tu es obligée de faire travailler tous les muscles en profondeur afin de maintenir ton équilibre et garder un mouvement de qualité. Bref l'anneau oriente réellement vers du fonctionnel.

Pour ma part, je fais moins de répétitions au TRX. D'ailleurs, sur le site TRX, tu peux trouver pas mal de vidéos et de programmes, orientés cardio, force, mobilité, etc...

Les anneaux sont excellents pour varier le training de temps à autre.

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

16 mars 2016 à 23:03:44
Réponse #55

Hurgoz


Oui en effet les anneaux sont particulièrement intéressants pour un certain nombre d'exercices.

Les anneaux c'est cool! :)

Par contre c'est le truc que j'utilise pas si j'ai les épaules un peu fatiguées. Comme tu le dis, ça fait pas mal bosser la stabilité articulaire. Idem, les travaux suspendus (cad sans plus toucher le sol, genre la croix de fer), c'est vraiment pas à lancer sans entrainement.  ;)

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

17 mars 2016 à 09:59:05
Réponse #56

Troll


Hello,

Vrai, la croix de fer est un excellent exercice de puissance et de stabilité. Par contre, il est presque "dangereux" si jamais on arrive pas à tenir l'épaule (que l'on pourrait facilement se démettre).

Un autre excellent exercice que je pratique régulièrement est la pompe un bras une jambe. Fait avec un pied surélevé sur une caisse ou autre, cela se fait. Par contre, avec le pied dans une des boucles, c'est infernal et je n'en passe qu'une ou deux péniblement avant d'être épuisé.

L'énorme plus du TRX / anneau est que le "core" est toujours sollicité.

Je laisse ci-dessous un lien avec des workouts TRX pour celles et ceux qui veulent:
https://www.trxtraining.com/train/exercises

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

22 mars 2016 à 11:47:40
Réponse #57

Troll


Hello,

Je rebondis sur les pompes à un bras et une jambe surélevées et l'épuisement qui en résulte.

Dans l'ensemble j'aime m'entrainer tous les jours. Néanmoins, plus on s'entraine, plus on progresse vite...au départ, pour ensuite arriver très rapidement à une stagnation voire régression.

C'est la raison pour laquelle, dès lors que l'on fait des séries de seulement 2 - 3 reps avec une difficulté quasi maximale, il est bon pour progresser plus ou moins régulièrement de n'en faire que 2 ou 3 fois par semaine. De mon expérience, je progresse mieux en ayant à minima deux jours de repos entre chaque séance de force. Le mieux est 3. A titre d'exemple, j'ai passé ce jour 2 pistols à 18kg alors que la dernière fois, seulement 1.

Bref, reposez vous bien, faites moins mais mieux ! ;)

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

27 mars 2016 à 15:55:59
Réponse #58

fabien8242


Bonjour,
je viens vous faire part de mon entrainement "quotidien" à moi, qui, à mon avis, conviendra mieux à ceux qui "n'aiment pas la muscu" ou désirent s'y mettre, qu'à des gars chevronnés comme vous... mais bon le partage c'est le partage !  ;)
Cette méthode s'inspire de ce que j'ai pu lire principalement sur le forum, donc MERCI les Gars  :love:  :

J'ai une vie très active, je bouge beaucoup dans mon travail, donc question endurance, je n'ai pas vraiment besoin de bosser.
D'autant plus que je vais au travail à pied, 3km aller, 3km retour...
Quand je sors du travail, j'ai deux adorables filles de 4ans et 2 ans à m'occuper...plus le quotidien. Quand elles sont couchés, je consacre encore un peu de mon énergie pour ma femme...  :love:
Le we : c'est piscine, balade, rando, bivouac... etc. etc.
Tout ça demande de l'énergie, de la disponibilité, de l'amour... des choses fragiles qui nécessitent du repos, de la récupération.

Je dors en général dès 21h00 (coucher à 20h45 max).
Quand je me réveille vers 2h00 / 2h30, je m'entraine. Je bois un verre d'eau dans lequel j'ajoute un citron pressé. Je fais 5 / 10 minutes de vélo d'appartement en moulinant avec un peu de résistance pour chauffer la machine.
je fais des squats sans poid ajouté et quelques pompes. Quand je me sens chaud, je commence l'entrainement.

- Je fais 5 séries de 5 à 8 répétitions de front squat avec une barre et des poids. Quand j'arrive à 5 fois 8 et que ça passe bien, je rajoute du poids lors de la séance suivante (ainsi je constate ma progression).

- Puis je fais 5 séries d'épaulé-jeté avec barre et poids aussi. Même philosophie, quand j'arrive à 5 fois 8 et que c'est facile, je rajoute du poids la séance suivante.

- Ensuite je fais 5x8 swing à deux ou une main(s) avec une kettlebelt. Je vais sans doute en acheter une plus lourde prochainement étant donné que je commence à me balader avec. 

- je fais aussi quelques mouvements spécifiques avec une kettlebelt plus légère (en fin de séance), plus pour travailler un mouvement complexe avec une certaine fluidité.

Fin de l'entrainement.
Je ne m'entraine jamais plus de 30 minutes.

Je fais 10 minutes de relaxation en position quadrupédique (en boule quoi... position foetale), pour étirer les chaines musculaires sans forcer et pour me reposer. Puis 10 minutes de relaxation sur le dos.
En comptant les 10 minutes d'échauffement, cela fait une heure tout compris.

Généralement, j'ai un peu faim, genre 15/ 20 minutes après. Du coup, je me fais un casse-dalle avec plus de protéine que d'habitude pour récupérer / régénérer.

Je me recouche vers 3H30 / 4h00. Je dors facilement jusqu'à 7h00 (je me réveille naturellement sans réveil). Je ne fais pas de sieste entre midi et 2h.

A noter que lorsque je ne me réveille pas pendant la nuit, c'est que mon corps a besoin de récupérer... donc je ne m'entraine pas. J'attends la nuit suivante, et très souvent, je me réveille.

Ce qui fait que je m'entraine facilement 3 fois par semaine, voire 4, sans me prendre la tête.

Avec cette méthode, même si les charges sont lourdes, je n'ai jamais de courbatures, de tendinites.
Si j'ai un peu mal quelques parts... je ne m'entraine pas. J'attends de récupérer.
Au lieu de m'entrainer, je bosse un peu sur mes écrits du boulot pour prendre de l'avance et je me recouche.

Depuis que je fais comme ça, mon entrainement est beaucoup plus fréquent et ma progression est nette. Je prends vraiment de la masse musculaire, sans douleur, sans souffrance.

Voilà j'espère que mon expérience vous intéressa et vous inspirera peut-être. ;)

Fab
« Modifié: 03 juin 2016 à 05:53:08 par fabien8242 »
"l'humour, c'est comme les essuies-glaces, ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer"

28 mars 2016 à 22:14:40
Réponse #59

Troll


Hello,

La philosophie du fil est justement de partager toutes les routines  ;)

Je suis pareil que toi en ce sens qu'une séance ne doit pas durer, montre en main, plus d'une heure. Ensuite d'une part j'en ai marre et d'autre part je n'ai pas le temps !

Petite question: pourquoi faire ton sport en pleine nuit ?

Comme dit, tu ne travailles pas ton cardio / endurance, notamment car ton mode de vie le fait à ta place. De fait, tu travailles uniquement en puissance / explosivité ? En force ?

Changes-tu parfois de routine pour varier un peu le type d'effort ?

Là où je suis admiratif, c'est de constater ta capacité à te réveiller "par défaut" et de façon quasi métronomique, sans réveil.

Bien à toi,

Troll
Semper potest proficio

29 mars 2016 à 00:58:12
Réponse #60

fabien8242


Salut,

Petite question: pourquoi faire ton sport en pleine nuit ?

J'essaye depuis quelques années de faire au plus simple et d'être vraiment à l'écoute de mon corps, parce que, comme je l'ai dis, j'ai besoin d'énergie pour tout ce que je fais, et surtout pour prendre du plaisir à ce que je fais plutôt que de "trimer".
cela fait 10 ans que je n'ai plus de télé pour cette raison, que je n'écoute plus la radio (sauf déplacement en voiture)... bref je me couche tôt pour me réveiller naturellement et passer une bonne journée.

Je dis ça, je me couche tôt... mais ça ne marche pas toujours (comme ce soir par exemple. couché 21h, je ne dormais pas à 22h, du coup j'ai pris la décision de me lever... j'ai fais mon entrainement, j'ai mangé, et là je prends un moment pour te répondre...  ;)  )

Bref... je me réveille en général naturellement vers 2/ 3h depuis pas mal de temps (quand je n'ai pas besoin de dormir plus), et donc j'en profites pour m'entrainer, comme ça je ne suis pas gêné par des pupuces qui me demandent de refaire une couette entre deux séries de squats ... ;D

J'ai aussi trouvé le truc du verre d'eau citronné pour me réveiller plus facilement quand j'ai un peu la tête dans le sac... ça m'évite de me faire un café (d'ailleurs je ne bois plus de café).

Comme dit, tu ne travailles pas ton cardio / endurance, notamment car ton mode de vie le fait à ta place. De fait, tu travailles uniquement en puissance / explosivité ? En force ?

Je travaille uniquement la force parce que, comme je dis souvent, "la vie est plus facile quand on a de la force." Cela veut dire que, à tâche égale, celui qui a de la force s'épuise moins que celui qui n'en a pas. Donc la vie est plus facile pour lui, plus simple. Et comme je cherche la simplicité, la facilité, je développe ma force.
Comme au quotidien, durant la journée, je suis plus dans l'endurance, la résistance parfois... ça me fait du bien de travailler l'opposé la nuit (j'aime bien cette opposition jour/ nuit, ça fait genre Batman... sans le déguisement pourri  :lol: )

Changes-tu parfois de routine pour varier un peu le type d'effort ?

Je pense que derrière la routine, il y a un sentiment de lassitude. Et cette lassitude n'est pas due uniquement à la répétition des mêmes mouvements. Pour moi, elle est surtout due à la fatigue.
Pour donner un exemple un peu cru, ce n'est pas parce qu'on change de positions ou de partenaires tous les jours, qu'on ne va pas se lasser du sexe... faut inévitablement se reposer. C'est indispensable. Sinon routine... lassitude...

D'un autre côté, faire toujours les mêmes exercices épuisent plus vite le corps. Donc varier les exercices permet de contourner cette difficulté. Mais attention à ne pas varier les exercices pour se forcer à s'entrainer alors qu'on est déjà fatigué. Là on s'achemine doucement vers le sur-entrainement à mon avis.

Il me semble même qu'il est pratiquement impossible de s'empêcher de dormir pendant plus de 72 heures, sans mettre sa santé en danger. Dormir, c'est donc aussi une question de survie. Personnellement, je le mets dans la règle des 3 (3 jours sans dormir : on devient con, on s'endort au moment où il faut pas, c'est l'accident, et on ne se réveille pas).

Là où je suis admiratif, c'est de constater ta capacité à te réveiller "par défaut" et de façon quasi métronomique, sans réveil.

c'est super sympa de me dire ça ! vraiment !  :love:
Mais je suis loin d'être un métronome. J'ai essayé le sommeil polyphasique quelques temps et j'ai arrêté car je me mettais à compter les minutes tout le temps. j'étais rivé sur ma montre et mon réveil et j'avais l'impression de vivre en permanence avec le tic tac de la montre du capitaine crochet !!!   :lol:

J'ai pris les choses à l'envers en fait. Je me réveillais déjà à ces horaires, de façon naturelle, avant. J'ai juste adapté mes horaires de levé et d'entrainement en fonction de ça !! comme ça j'ai pas besoin d'une montre  ou d'un réveil... c'est plus simple !

ça m'a fait plaisir de te répondre !!!  ;D
bon... c'est pas tout ça mais maintenant je vais me coucher  :lol:

@ +

FAB
"l'humour, c'est comme les essuies-glaces, ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer"

29 mars 2016 à 16:07:46
Réponse #61

Troll


Hello,

J'opte aussi pour des trainings plutôt courts mais rustiques donc je comprends parfaitement ta recherche de simplicité !  ;)

Néanmoins je me fixe parfois certains objectifs (passer un mouvement, etc...) pour avoir une motivation supplémentaire (en sus de la bonne santé). C'est ainsi que j'ai commencé la quête de la traction à un bras.

Jusqu'à présent, j'ai utilisé la méthode "Convict Conditioning" de P. Wade. Ce post me permet de dire que les passages d'étapes décrits dans cette méthode sont extrêmement difficiles et conduisent souvent à l'échec musculaire. Du fait de cet échec, la progression, en tout cas pour ce mouvement est très lente et tend à une relative stagnation.

Ensuite, j'ai changé mon fusil d'épaule. Au lieu [d'essayer] de passer les séries du bouquin, j'ai tenté le GTG de Tsatsouline en conservant les mouvements, sans beaucoup plus de succès. En effet, là encore, je suis tombé dans l'échec musculaire pour in fine ne plus progresser.

Du coup, j'ai adopté il y a une semaine et demie une nouvelle "méthode", n'allant pas jusque l'échec. Je la dépose ici pour "critique" et aussi si elle peut servir à certain(e)s.

1. A la barre de traction, j'ai fixé une poulie.
2. D'un côté de la poulie, j'attache une masse
3. L'autre côté de la poulie me sert d'assistance.
4. Je cherche ensuite la masse la plus légère avec laquelle je peux passer une traction

L'idée est que si on s'aide trop, la masse monte mais pas nous.

Cette étape détermine notre "1 RM".

5. Ensuite, il faut faire un petit calcul:
son poids - masse d'assistance = masse "tirable" théorique par notre seul bras (abrégée MTT)
MTT - (MTT * 80 / 100) = masse du contrepoids.

6. Je fais ensuite 3 * 3 (de chaque côté) avec cette masse, 4 à 5 jours par semaine. On récupère vite du fait du volume finalement assez faible et du non échec.

Avec cette "méthode":
=> On ne va pas jusque l'échec.
=> Quand cela devient facile, on utilise plus que 80 / 100 (on peut progresser 85, etc...).
=> Arrivé autour de 95, on teste pour voir si la masse la plus légère a baissé.
=> Si i oui, on reprend depuis l'étape 5 avec les nouvelles valeurs.
=> Progression linéaire.

J'ai de nouveau l'impression de progresser, alors que j'avais perdu cette sensation à cet exercice depuis un moment. Pour l'instant, je table sur des phases d'une semaine et demie avant d'alléger les masses. A voir prochainement donc...

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité