Nos Partenaires

Auteur Sujet: Ordre de grandeurs puissance humaine/puissance de nos besoins quotidiens  (Lu 1898 fois)

02 février 2016 à 10:02:21
Lu 1898 fois

raphael


http://www.laboiteverte.fr/combien-de-cyclistes-olympiques-pour-griller-un-toast/

 ;D


Le cycliste sur piste olympique allemand Robert Förstemann pédale sur un vélo relié à un toaster via une dynamo pour tester si il arrive à développer assez de puissance pour griller un toast.
Se connaitre et s'accepter


02 février 2016 à 11:14:51
Réponse #1

Buffalo


Etonnant de voir l'effort qu'il faut déployer pour une simple tranche de pain grillé, il en a vraiment chié, cela remet les pendules à l'heure. Quand on voit le gaspillage d'énergie partout dans le monde si il fallait pédaler pour produire notre énergie on y ferait surement plus attention.
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

02 février 2016 à 11:30:59
Réponse #2

zangetsu74


Tout à fait d'accord avec toi Buffalo, néanmoins il s'agit tout de même de se méfier de ce que cette vidéo nous montre : c'est une pub, pas une expérimentation scientifique.
En effet, on peut se demander pourquoi la pente augmente au fur et à mesure de l'essai (pour laisser une chance de survie au pain de mie ?  :lol: ).
Mais clairement, ca a le mérite de remettre l'église au milieu du virage !

D'ailleurs si quelqu'un a des références estimatives de la puissance "moyenne" générée par un être humain sur un vélo ; je cherche depuis un moment sur google scholar, mais je ne trouve rien de réellement "scientifique" (je n'ai peut-être pas mis les bons mots-clés cela dit)

EDIT :
je précise que j'ai déjà constaté que Wikipedia parlait de 400 W pendant une heure pour un cycliste entrainé (et entre 50 et 150W pour une personne "lambda"), mais le chiffre n'a pas de source...
EDIT 2 :
Bon faut que j'ouvre les yeux moi sérieux !?!
Donc d'après "Eugene A. Avallone et. al, (ed), Marks' Standard Handbook for Mechanical Engineers 11th Edition , Mc-Graw Hill, New York 2007 ISBN 0-07-142867-4 page 9-4", un travailleur bien nourri et en bonne santé peut fournir de manière constante 75W sur une journée de 8h.
Voilà une bonne base de comparaison pour déterminer de combien "d'esclaves énergétiques" nous aurions besoin pour assurer notre quotidien ;)
« Modifié: 02 février 2016 à 11:43:18 par zangetsu74 »
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

02 février 2016 à 12:39:12
Réponse #3

raphael


JM Jancovici a déjà fait plein d'analogies dans ses presentations.

Sinon une autre image assez parlante :

il faut le travail de douze esclave pendant un an pour l'equivalent d'un baril de petrole.

Si ils étaient payés au smic, le baril devrait valoir plus de 140 000 euros
Se connaitre et s'accepter


02 février 2016 à 12:41:20
Réponse #4

zangetsu74


Merci pour les pistes complémentaires.  :doubleup:

C'est clair que 140 k€ le baril, ca fait changer quelques habitudes ^^
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

02 février 2016 à 12:52:28
Réponse #5

raphael


Pour les sportifs : un halterophile peut developper 3 kW pendant quelques secondes.

Un cycliste : autour de 500 W pendant une etape courte (contre la montre)
Se connaitre et s'accepter


02 février 2016 à 13:31:02
Réponse #6

Loriot


J'y pense parfois... J'ai eu le bonheur de visiter quelques barrages et centrales de turbines... J'imagine dés lors la puissance motrice qui est développée et qui permet d'alimenter des centaines de milliers de foyers et entreprises... Ca fout le tournis!
Si vous pouvez aller visiter la centrale de turbinage de la Grande Dixense en Valais. C'est stupéfiant!
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

02 février 2016 à 16:23:28
Réponse #7

AC


il faut le travail de douze esclave pendant un an pour l'equivalent d'un baril de petrole.

On peut aussi dire que 1 baril de pétrole c'est 1600 kWh thermiques

soit 620 kWh électriques ou mécaniques (avec le facteur de conversion usuel)

soit la production d'une installation photovoltaïque de 620 W crête pendant un an en France

soit environ 3 mètres carrés de panneaux solaires pendant un an.

Vu comme ça c'est moins anxiogène.

02 février 2016 à 19:00:09
Réponse #8

Troll


Hello,

Je suis de l'avis de Raphael avec le 500 sur une étape courte. J'ai entendu la semaine dernière que sur une étape plus longue, les coureurs pro sont autour de 400.

Afin de générer du courant, est-ce qu'un transfo peut être une idée intéressante ?

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

02 février 2016 à 19:15:09
Réponse #9

raphael


https://www.youtube.com/watch?v=usNpx2BOabE

"Tout le monde a en mémoire les incroyables accélération de Chris Froome dans le Mont Ventoux. Antoine Vayer, ancien entraîneur de l'équipe Festina et spécialiste de l'analyse des puissances développées par les coureurs, a pu se procurer les données SRM du coureur britannique.

La superposition de ces données avec les images de la course permet de rendre compte de l'effort phénoménal développé par Chris Froome.

La première accélération de Froome est à 28:00. Il développe plus de 600 watts pour déposer Alberto Contador. La deuxième est à 30:00 à pour déposer cette fois Nairo Quintana. Il développe brièvement plus 1000w. Enfin, il lui reste assez de jus pour produire de belles accélérations à 37:00 et à 44: 00. Nairo Quintana qui était revenu après la deuxième attaque doit rendre les armes."
Se connaitre et s'accepter


02 février 2016 à 19:18:27
Réponse #10

tartopom




Afin de générer du courant, est-ce qu'un transfo peut être une idée intéressante
Pas compris. Un trànsfo comme le nom l'indique ça transforme du courant d'une certaine tension en un autre courant d'une autre tension.
BAVU ba pris

02 février 2016 à 19:59:40
Réponse #11

Troll


Hello,

Exact, cette tension sera par défaut assez faible si tu ne fais que pédaler pour la créer. Ainsi, faire fonctionner un appareil sera compliqué. Avec un transfo, tu pourras générer une tension plus forte, donc faire fonctionner un appareil plus gourmand.

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

02 février 2016 à 21:17:44
Réponse #12

Chill


cette tension sera par défaut assez faible si tu ne fais que pédaler pour la créer. ... donc faire fonctionner un appareil plus gourmand

En "pédalant" je peux produire du 2000V ... ou du 6V. La tension (en Volt) seule ne suffit pas pour caractériser ce que tu vas faire.
Le produit Volt x Ampère en dit déjà plus. Le resultat est en Watt. (P = U x I)
Comme "rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme ", selon tes aptitudes physiques tu produiras de 150 à 1000W, pendant un certain temps. Ce resultat est un travail en Wh ou en Joule.

Cherche "Manicore esclaves" sur la toile et tu auras une présentation facile à lire de ces notions appliquées à notre quotidien.

Espérant n'avoir pas été pédant,

    Chill
« Modifié: 02 février 2016 à 21:27:07 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

11 février 2016 à 21:00:15
Réponse #13

Mad Max


J'ai lu il y a  longtemps que le travail physique annuel d'un ouvrier correspond à 2,5 l de pétrole .
UNPACT Member
Devenez instantanément et gratuitement plus intelligent en cliquant sur ce lien.

12 février 2016 à 01:02:52
Réponse #14

Chill


Bonsoir,

En prenant :


Donc d'après "Eugene A. Avallone et. al, (ed), Marks' Standard Handbook for Mechanical Engineers 11th Edition , Mc-Graw Hill, New York 2007 ISBN 0-07-142867-4 page 9-4", un travailleur bien nourri et en bonne santé peut fournir de manière constante 75W sur une journée de 8h.


avec 220 jours travaillés dans l'année, j'obtiens :
75*8*220 soit environ 132kWh

de :

JM Jancovici a déjà fait plein d'analogies dans ses presentations.

il faut le travail de douze esclave pendant un an pour l'equivalent d'un baril de petrole.


en complétant par 1 baril=159 litres, et 1l donne environ 10kWh brut, alors :
1 esclave = 159*10000/12 soit environ 133kWh dans l'année.

Les résultats sont cohérents.

Idem avec son exemple d'un Sherpa montant 2000m/jour avec 30kg de charge et produisant donc environ 0,5kWh ce qui donne, toujours pour 220 jours travaillés, environ 110kWh ;

Alors le travail physique de l'ouvrier serait compris entre 11 et 13 litres.

Qui corrige ? :'(

   Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

12 février 2016 à 06:50:05
Réponse #15

AC


Les résultats sont cohérents.

Un petit bémol: L'ouvrier et le sherpa fournissent du travail mécanique qui est une énergie "noble", alors que le pétrole ne fournit directement que de la chaleur. Il faut appliquer un rendement de conversion de 30% à 40% pour comparer les kWh thermiques avec les kWh mécaniques ou électriques. Demandez-vous pourquoi certains lobbyistes oublient systématiquement de le faire...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité