Nos Partenaires

Auteur Sujet: sur le fil du rasoir...  (Lu 23122 fois)

02 mai 2005 à 21:32:08
Réponse #25

Ancien forum



Posté par DavidManise

Howling Mike,

Tafdak avec toi...  Y'a rien comme du fait sur mesure ;)

J'aimerais bien pouvoir prendre une vieille lime, la chauffer et en faire un couteau qui tienne la route ;D -- faudra que j'apprenne, un jour.

Sinon, dak aussi pour les kits "standardisés" des couteaux à manche creux.  Cela dit, rien n'empêche de les remplacer en fonction des besoins...  

Autre truc que je n'aime pas avec les manches creux : ils sont presque toujours ronds.  Je préfère de loin un manche oval.

Ciao,

David

03 mai 2005 à 02:05:39
Réponse #26

Ancien forum



Posté par Howling_Mike

c'est vrai que la forme du manche n'a pas encore été abordée dans cette discussion... une manche ovale est effectivement plus ergonomique (mot compliqué qui, après trois jours sur le terrain, est avantageusement remplacé par "confortable"... ::) ) que son équivalent cylindrique... d'autant que la plupart des "manches creux" ont un diamètre constant du pommeau à la garde...

toujours au même paragraphe, il faut mentionner l'importance de la présence d'une garde, c'est d'ailleurs là que se situe à mon avis le principal problème de beaucoup de couteaux (notamment nombre de "finlandais") : ils n'ont tout simplement pas de garde... lorsque j'utilise une lame convenablement affûtée, rien ne me déplaît plus que la hantise de voir mes doigts glisser du manche jusque sur la lame, alors que je suis en plein effort...

Risque marginal me direz-vous ? pas si sûr... les raisons d'un tel accident peuvent être nombreuses et variées... ce peut être le sang de l'animal que vous êtes en train de servir, le froid qui vous prend les mains alors que vous vous débattez avec ne bûche récalcitrante, ou ce gant que vous n'avez pas jugé bon d'enlever pour ce petit travail de coupe... si mon couteau a une garde, je sais que ma main ne glissera pas au delà d'une certaine limite... l'idée de devoir ramasser mes phalanges dans les brindilles n'appartient pas à a conception d'un bon week-end dans les bois...  :o

j'ajouterai donc une garde efficace au nombre des critères du cahier des charges du "bon couteau de terrain"...  ;D

Mahalo !
Howling Mike

03 mai 2005 à 11:03:45
Réponse #27

Ancien forum



Posté par DavidManise

HM,

Oui, tafdak sur l'importance d'une garde.  Je me suis coupé une fois ou deux avec des moras, et c'est effectivement un risque.  Par contre, je n'aime pas une trop grosse garde.  Une petite, du côté lame seulement, qui est plus là pour qu'on sente où est la fin du manche qu'autre chose...  Comme sur le Fallkniven F1 par exemple...  

Une trop grosse garde me gêne dans les travaux de coupe plus fins...  c'est peut-être juste moi !

Ciao ! ;^)

David

04 mai 2005 à 01:53:01
Réponse #28

Ancien forum



Posté par Howling_Mike

Cette "demi-garde" permet aussi le travail au "plus près" de la lame, l'index sur le talon de celle-ci... la garde somme toute discrète du gerber LMF permet ce genre de travail (voir la photo jointe au message s'y référant)

Il convient du reste de citer pour les mêmes qualités le Buck "NightHawk", un couteau qui mérité de figurer ici pour ses grandes qualités testées "sur le terrain"... même si la finition générale et le fourreau laissent, hélas, un peu à désirer...  :-/

Mahalo !
Howling Mike

06 mai 2005 à 09:09:16
Réponse #29

Ancien forum



Posté par Nono

Salut!

David écrit:
Citer
J'aimerais bien pouvoir prendre une vieille lime, la chauffer et en faire un couteau qui tienne la route ;D -- faudra que j'apprenne, un jour.


J'peux te montrer cela, la prochaine fois que tu passes ici (ma forge portable est rangée dans la cave, je ne la monte d'habitude qu'une fintsemaine chaque été, mais je peux bien faire une exception pour toi!  ;D ) ou que je passe chez toi (c'est encore plus rare  :'(  ).  C'est feu mon beau-père (Jean-Marie Moreau) qui m'a enseigné la forge.  7 plutôt l'fun, mais faut aimer l'feu et regarder où on met ses doigts...

Ceci dit, pour ce qui est d'utiliser une vieille lime, euh...  Franchement, ca dépend laquelle: beaucoup de limes sont faites dans le même métal que les fusils à aiguiser: la fonte diamantée.  C'est un rien cassant, si tu vois ce que je veux dire...  Un peu comme la fonte de poêllerie...  Perso, je préfère forger mes lames de couteau dans des ressorts de bagnole (ceux de l'époque où les ressorts de bagnoles étaient à lames plutôt qu'à boudins).
Après avoir formé la lame (la méthode japonaise avec repliages successifs peut donner des résultats remarquables avec l'acier à ressort), tout l'art est dans le trempage (température - qui se juge à la couleur de la lame - et liquide: le trempage dans l'eau douce durcit la lame beaucoup moins que le trempage dans une solution de ferrocyanure), pour obtenir un tranchant qui tienne et une lame qui ne casse pas et ne plie pas mais fléchit (et ce, d'autant moins qu'elle est épaisse).
Avec le trempage au ferrocyanure, tu peux obtenir une lame diamantée en surface (c-à-d: extraordinairement dure) et souple à l'intérieur (donc qui ne casse pas): ton tranchant initial sera très résistant, mais après quelques affûtages, par contre, il va mollir...  Le résultat est souvent meilleur si ton métal a déjà beaucoup de carbone...

Le ferro-nickel est aussi un bon alliage "cheap" pour faire des lames (le tout premier Bowie - l'original - était en ferro-nickel) et prend bien le trempage.  Faut juste se trouver un morceau de météorite ferreux...   ;D ;D ;D

Je n'ai pas encore essayé le trempage à l'huile, j'aimerais avoir un peu de temps pour tester cela (le résultat dépend de la composition de l'huile, d'après les notes de Jean-Marie), mais bon, il n'y a pas plus de 48 heures dans une journée, n'est-ce pas!   ::)

Salut!
         Norman.

06 mai 2005 à 22:24:10
Réponse #30

Ancien forum



Posté par DavidManise

Salut Nono :)

C'est vrai que les "bonnes" limes à métaux sont maintenant toutes enduites de diamants...  Ça fait merveilleusement bien le boulot, mais la fonte, effectivement ça doit pas être top pour forger <rire>

Je pensais plus aux vieilles limes à bois...  Mais j'ai vu des gars qui forgeaient tout et n'importe quoi : câble d'acier, limes, vieux outils...  :)  Ça me fascine de faire du neuf avec du vieux :)

Ciao !

David

09 mai 2005 à 16:10:38
Réponse #31

Ancien forum



Posté par Tycho70

Donc si on trouve un morceau de ferraille dure et qu'on veut en faire un poignard à la John Rambo on fait comment ?

09 mai 2005 à 16:23:32
Réponse #32

Ancien forum



09 mai 2005 à 16:43:48
Réponse #33

Ancien forum



17 mai 2005 à 00:02:42
Réponse #34

Ancien forum



Posté par maximil

Une question:

Les couteaux militaires type baionettes sont-ils utiles/efficaces ?
Leur longueur moyenne de 30 cm ne les classe pas dans les petits couteaux, mais au niveau solidité, ils semblent costaud, munis d'une ou d'une demi-garde, et au niveau prix, beaucoup sont très accessibles ( de 29 euros à 80 euros en moyenne).

J'avais en tête des couteaux du genre KCB-70 M1, qui ne sont pas une lame trop effilée  (38cm, dos à scie et coupe fil) pour M16 qui sont, avec gain, à moins de 40 euros.

17 mai 2005 à 12:56:45
Réponse #35

Ancien forum



Posté par DavidManise

Pour buter des gens en les mettant au bout d'un fusil d'assaut, ouais, ils sont efficaces  :-/  :(

Comme petit couteau utilitaire, non.

Comme gros couteau utilitaire (couper du bois etc.), non plus.

David

17 mai 2005 à 14:10:40
Réponse #36

Ancien forum



Posté par Tycho70

Un baionnette c'est pour un fusil, c'est vraiment pas fait pour autre chose.

Par contre un poignard militaire de type ka-bar, je vois pas ce qui t'empeche de t'en servir comme d'un outils.

17 mai 2005 à 15:30:11
Réponse #37

Ancien forum



Posté par DavidManise

Tafdak.  

David

17 mai 2005 à 17:12:53
Réponse #38

Ancien forum



Posté par Howling_Mike

Mon frêre a utilisé pendant de nombreuses années un poignard KCB (version raccourcie de la baïonnette). Il en a toujours été très content et ce n'est que lorsqu'on lui a offert un Ka-Bar qu'il a délaissé. Le manche de section rectangulaire était très bien pensé et permettait une bonne prise en main. Le dos scie était relativement efficace, même si la longueur de coupe était un peu courte...

Lorsque je tire à l'arc en forêt j'ai toujours avec moi une baïonnette d'AK 47 accrochée à mon carquois : une lame épaisse, avec une extrémité trapue, idéale pour retirer une pointe field profondément enfoncée dans l'écorce d'un chène ou d'un mélèze...

Dominique Venner, grand amateur de lames devant l'éternel et historien des armes. racontait dans un article parue dans la gazette des armes comment après avoir brisé un certain nombre de dagues de vènerie en voulant "servir" un animal, en était venu à leur préférer une bonne vieille baïonnette de Mauser 98, Dont il ne se séparait plus lors de ses chasses...

De par les contraintes qu'elles sont censées supporter (torsion, choc etc.) les lames de baïonnette sont généralement conçues à base d'acier très dur, ce qui ne facilitent pas l'affutage ou la retouche de la lame, qui pourrait être cependant très intéressante dans un certain nombre de cas. Certaines baïonnettes modernes (la M9 notamment) ont été pensées pour pouvoir être utilisées comme couteau de terrain, mais leur prix n'est cependant pas aussi bon marché que les modèles plus anciens...

Baïonnette M9, initialement dessinée et produite par Buck Knives

Cependant la plupart des lames de baïonnettes sont conçues davantage pour percer et ont donc une largeur assez réduite, à l'instar d'une dague par exemple... Peu de modèle se prêtent donc à un usage "outdoor". Fendre un billot avec une baïonnette FAMAS... Hmm, je verrai assez ça comme punition pour un élève particulièrement dissipé

Je me rallie donc aux opinions déjà publiées, Vive le Ka-Bar !!!  ;D

Mahalo !
Howling Mike

17 mai 2005 à 22:44:20
Réponse #39

Ancien forum



Posté par Tycho70

Monsieur à du gout :

Ta baionnette en photo, M9 possède un coupe fils barbelés. Mais ça tu dois le savoir, puisque les baionnette de kalash ont le même système...

Ca peut toujours servir d'avoir une sorte de pince coupante !

17 mai 2005 à 22:57:46
Réponse #40

Ancien forum



Posté par maximil

Beau modèle !  ;D
Bon pas de baionette, d'accord.
Où peut-on trouver les kabars ? A quel prix ?

17 mai 2005 à 23:59:20
Réponse #41

Ancien forum



Posté par bloodyfrog

Par exemple, Max...

http://www.usmcpro.com/indexf.php?PHPSESSID=5ec126a82a5890f3dda882394ca8bf4f

Sinon je t'invite à magasiner sur le net US, tu vas faire des économies...quoique, tu risque d'en acheter plusieurs... ;)

http://www.knifeworks.com/index.asp?PageAction=VIEWCATS&Category=760

Et tant que t'es sur le site, les couteaux Becker sont des couteaux interressants pour le prix...

http://www.knifeworks.com/index.asp?PageAction=VIEWCATS&Category=395

A +,

Manu

18 mai 2005 à 00:37:22
Réponse #42

Ancien forum



Posté par Howling_Mike

Citation de: Tycho70  link=1114128523/30#39 date=1116362660
Monsieur à du gout :

Ta baionnette en photo, M9 possède un coupe fils barbelés. Mais ça tu dois le savoir, puisque les baionnette de kalash ont le même système...

Ca peut toujours servir d'avoir une sorte de pince coupante !


effectivement, mais je n'avais pas trouvé de photo de la baïonnette kalashnikov sur le même site... personnellement, je n'ai jamais testé la M9, mais j'ai lu plusieurs test qui en faisait l'éloge.

La baïonnette AK 47 est beaucoup plus rustique que son équivalent US, manche en bakélite, fourreau métallique gainé partiellement de caoutchouc (pour éviter que les mains y collent... il fait froid en URSS !) sans oublier les attaches en cuir (un peu fines à mon goût...) bref c'est du travail sans fioritures, mais pensé pour l'éfficacité...

j'avoue n'avoir jamais testé le coupe-fil de ma baïonnette... mais il faut dire que je vis dans une région (les Alpes Occitanes) où les clotures sont relativement rares... très probable que j'en aurais connu toutes les finesses si j'avais vécu en Lozère, région que j'ai visité et qui présente une grande richesse de barbelés en tout genres !!!  :o

;) Mahalo !
Howling Mike

18 mai 2005 à 21:17:31
Réponse #43

Ancien forum



Posté par Tycho70

Citation de: bloodyfrog  link=1114128523/30#41 date=1116367160
6a82a5890f3dda882394ca8bf4f[/url]

Sinon je t'invite à magasiner sur le net US, tu vas faire des économies...quoique, tu risque d'en acheter plusieurs... ;)



On reconnai tout de suite les Québecois !

18 mai 2005 à 21:29:31
Réponse #44

Ancien forum



Posté par bloodyfrog

J'en suis pas un, mais je m'adapte... ;) ;D

18 mai 2005 à 21:39:28
Réponse #45

Ancien forum



Posté par maximil

Bloodyfrog:
le lien que tu m'as donné est sympa:
http://www.knifeworks.com/index.asp?PageAction=VIEWCATS&Category=760
Mais y'en a pleins des couteaux, et ils ont tous la même tête !!
Il y a les USMC, les Ka-bar etc...
Je vais peut être me laisser tenter vu les prix... mais lequel prendre. Allez, chacun son avis  ;D

18 mai 2005 à 22:59:28
Réponse #46

Ancien forum



Posté par DavidManise

Le ka-bar traditionnel, c'est le modèle 1217 (USMC).  Ils ont sorti le modèle 1220 (US ARMY), parce que les mecs de l'army gueulaient parce qu'ils avaient le logo des marines sur  l'étui.

Bref, c'est exactement le même couteau, y'a juste le logo sur l'étui qui change.  Si tu me dis "ka-bar", je pense à ce couteau là.

Mon opinion : évite les serrations (dents).  C'est bien pour couper des matériaux fibreux (corde, surtout), mais pour un usage général, c'est affreux et difficile à aiguiser vraiment bien.  Pour le bois, c'est pire que tout...  Ça ronge, mais çe ne coupe pas...

Ciao ;)

David

18 mai 2005 à 23:09:57
Réponse #47

Ancien forum



Posté par DavidManise

Sinon, un autre excellent choix, c'est le Cold Steel SRK.

Il est plus taillé pour de l'utilitaire (pas de grosse garde qui t'embête, etc.), et moins pour le combat :
http://www.knifeworks.com/index.asp?PageAction=VIEWPROD&ProdID=1166

Ciao ;)

David

19 mai 2005 à 14:27:37
Réponse #48

Ancien forum



Posté par maximil

Le prix de ces couteaux, ramené en euros est assez interressant.

Je pense craquer pour l'un d'eux mais j'hésite :
Ka-bar 1217 USMC longueur lame/total : 7''   11'' 7/8
Cold Steel CS38CK  : 6''   10'' 3/4
Camp Tramp (mais je crois que c'est presque deux fois plus cher)

Choisir un étui Kydex ou un étui cuir ?
Manche couleur cuir (en cuir), ou tout noir (Kraton) ?
Simple garde ou double garde ?
Le revêtement sert uniquement d'anti-corrosion ? Peut-on le refaire si usé ?

A ces prix de couteaux, y'en a-t-il d'autres à conseiller ?
Achat prévu sans doute ce week-end...

19 mai 2005 à 15:03:43
Réponse #49

Ancien forum



Posté par Howling_Mike

personnellement je prendrai le modèle avec manche et étui en cuir... le kidex on ne sait pas vraiment encore comment il vieillit... J'ai vu un ka-bar daté 1946 qui avait encore son étui cuir d'origine, en parfaite condition... alors qu'il avait servi en Corée ! Mieux vaut faire confiance à ce qui a déjà fait ses preuves !

J'ai le mien depuis une bonne quizaine d'années, et l'étui est toujours nickel. j'y ai juste apporté une petite modification : sur la face interne de ce dernier j'ai riveté une fine plaque d'acier qui rigidifie la pointe du fourreau, de cette façon en cas de chûte, la lame ne risque pas de transpercer le cuir, et accesoirement ma cuisse, à laquelle je suis du reste très attaché...  ::)

Mahalo !
Howling Mike

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité