Nos Partenaires

Auteur Sujet: 40h sans électricité par 0°C  (Lu 4483 fois)

18 janvier 2016 à 09:41:44
Lu 4483 fois

Walter


Mésaventure ce WE en Belgique, une région a été hors réseau électrique pendant 40h. Petit récit d'un membre d'un forum de bricolage.

http://www.bricozone.be/fr/divers/t-panne-delectricite-40-heures-coupes-du-monde-103104.html

La conclusion ? On la connait tous, ne comptez pas sur l'extérieur, mais soyez prêt au cas où...
Is this yours, Larry? Is this your homework, Larry?
Look, Larry. Have you ever heard of Vietnam?
You’re entering a world of pain, son. We know that this is your homework. We know that you stole a car.

18 janvier 2016 à 10:04:01
Réponse #1

Draven


J'ai lu le truc, j'ai quand même un peu envie de le traiter d'imbécile le gars qui a écrit ça...

Les gens sont devenus dépendants et idiots a ce point ? Ils ne s'occupent plus de rien, ils attendent qu'on viennent les aider... Bande d'assistés !  >:( >:( >:(

Et y'a des trucs que je ne comprends même pas dans son récit, son frigo et son congélateur sont foutus après 40h de coupure ?! Au vue des t° qu'il annonce, le contenu du congélateur et du frigo a pas du trop s'abimer si il a pas laisser la porte ouverte ( un congélo met beaucoup de temps a perdre sa t° interne si on laisse la porter fermé, surtout si il est plein vu que ça fait une grosse inertie thermique et encore plus si il fait pas 30°c dehors...  ).
Si il parle des appareils en eux-même, je vois pas en quoi une panne de courant les a abimer...

Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

18 janvier 2016 à 10:05:05
Réponse #2

raphael


quelques items qui ne coutent pas cher et qui aident bien :

piles et lampes simple d'utilisation

rechauds et cartouches de gaz

pulls

de quoi stocker de l'eau pour les wc
Se connaitre et s'accepter


18 janvier 2016 à 10:42:49
Réponse #3

Buffalo


Ils sont un peu branque quand même, il y a quelques années lors d'une tempête un sapin est tombé sur la ligne 15000v qui alimente notre quartier  nous privant d'électricité pendant 72H plus de lumière plus de chauffage et cela en février avec un froid de -10° la nuit il nous restait le chauffe eau qui fonctionne au gaz et la gazinière nous n'avons pas ouvert les volets pendant ces 72H pour garder un maximum de chaleur dans la maison nous avions chacun une lampe frontale plus une lampe de camping à gaz et quelques recharges camping gaz nous n'avons pas souffert du froid car nous utilisions les bruleurs de la cuisine comme moyen de chauffage alternatif (naturellement il ne faut pas se servir de ces brûleurs en permanence et être toujours présent dans la pièce pour contrôler leur fonctionnement) le plus dur c'était de se coucher dans un lit à 8° le dernier soir. A part ces désagréments affectant notre confort nous n'avons eu aucun autre dégâts mais nous habitons en maison individuelle dans un quartier où tout le monde se connaît et s'entraide, nous avions retrouvés
 le plaisir de nous regroupés le soir autour d'une tasse de café et cela a soudé les liens qui existait déjà dans notre quartier. 
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

18 janvier 2016 à 11:03:29
Réponse #4

Pierrot


Eh bé, 40 heures sans électricité, situation présentée comme dramatique, effectivement on n'est pas sorti.......

Sans eau c'est plus embêtant, d'accord, et sans gsm, ben on s'en fout royalement.

Un de mes meilleurs souvenirs, en 1983,  5 jours sans électricité avec 30 cm de neige, je suis resté à la maison ( entreprise en intempéries ) les copains venaient du village à pied (3 km ), on bricolait, on allait pister, etc....

Le facteur transportait du pain dans sa voiture de sa propre initiative et le proposait à ceux qui en avaient besoin, moi j'allais le chercher à pied.

40 heures, ça ne fait même pas 2 jours, chez moi je crois que je ne m'en apercevrai même pas.  :lol:

18 janvier 2016 à 11:51:10
Réponse #5

You


"Les frigos et congélos sont bien sûr foutus" ??? Pour une panne d'électricité de moins de deux jours en plein hiver ?
Euh, et sinon, sortir la bouffe et la mettre dehors, bien au frais, ça ne lui a pas traversé l'esprit ?
Et le mec attaque assurances et fournisseur d'élec pour se la faire rembourser...
Hallucinant.



18 janvier 2016 à 12:01:15
Réponse #6

beck


Bon, je sens que vous avez envie de rigoler un peu:
http://www.lameuse.be/1468546/article/2016-01-17/une-famille-sans-courant-depuis-vendredi-a-anthisnes-je-voyais-l-enfer-arriver
"je voyais l'enfer arriver"  ;)
"... Encore heureux que nous avions ça, car dans les autres pièces de la maison, la température ce dimanche matin était plus basse… qu’à l’extérieur ! " > ouvres tes fenêtres alors mec...

300€ de nourriture gâchée... alors qu'il suffisait de mettre le tout dehors comme le suggérait si bien You

18 janvier 2016 à 12:15:26
Réponse #7

Draven


Tain si en 48h ils arrivent a avoir + froid dedans que dehors ils ont quand même un sacré problème d'isolation ! Le reste de l'année ils chauffent a perte nan ?

J'ai une maison vieille d'un siècle, a 1000m d'altitude dans le jura et pas entièrement finie d'isoler ( pas encore de volets au rdc, l'isolation des combles est pas faite encore ). Bah quand je part 1 semaine en plein hiver, la t° descend pas en dessous des 9/10°c... Et je chauffe au bois a 80%, donc quand on s'absente y'a que l'étage et ses convecteurs d'appoint qui tournent... Rien au RDC !
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

18 janvier 2016 à 12:19:09
Réponse #8

fabien8242


Bonjour,
j'ai l'impression que ce qui a été le plus difficile pour ce monsieur, c'est de se retrouver sans aide extérieure d'abord (perte de la croyance que son système pouvait lui venir en aide en cas de besoin) et avec un niveau de confort en chute libre (pour lui), notamment sans évacuation des eaux usées parce que l'eau avait gelée apparemment.  (Edit : parce qu'il manquait d'eau en fait ; je pensais que l'évacuation avait gelée... Dans son esprit, il devait choisir entre boire ou remplir sa chasse d'eau...)

"Nous sommes à 4 dans la maison et malgré mes quelques "seaux de réserve", on a rapidement un problème pratique d'évacuation de déchets que je n'ai pas besoin de vous expliquer."

Je pense que c'est ce point particulier qui l'a poussé à "quitter le navire". Là aussi, c'était surement très  dur psychologiquement de quitter sa maison,  surtout quand on a la croyance que cette maison peut nous apporter tout ce dont on a besoin...

Au final, je trouve qu'il a bien fait d'aller à l'hôtel. Au moins, il ne s'est pas fait trop mal, il n'a pas fait trop  mal à sa famille en cherchant coûte que coûte à rester chez lui en mode "warrior", et il aura juste perdu quelques dizaines d'euros pour une nuit à l'hôtel (pas la mer à boire...).

Bref, un conseil à lui donner : faire plus de camping !
il aurait monté la tente dans la maison, avec matelas, tapis de sol, duvet, couverture, etc. + un bon réchaud pour faire à manger et quelques bouteilles d'eau en réserve ... et déjà ça passait beaucoup mieux.
En plus camper sous la tente dans le salon, ça peut être marrant pour les enfants ! En tout cas, mes filles elles adorent, on le fait souvent !!  ;D

Fab
« Modifié: 18 janvier 2016 à 13:18:56 par fabien8242 »
"l'humour, c'est comme les essuies-glaces, ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer"

18 janvier 2016 à 12:37:16
Réponse #9

Mishkin


Bonjour toutes et tous  :)

Ah vi quand même  :lol:
J'aurais pas voulu les avoir comme voisins en 99 ceux-là. 2 semaines sans jus et ils demandaient le statut de réfugiés climatiques.

Pour pas se cailler dans le pageot, je fais chauffer une grosse pierre ou une brique réfractaire puis enroulée dans une serviette. Prévoir au moins une par personne dans le lit because risque de dispute pour pouvoir y mettre ses pieds dessus  :love:

à+

Mishkin

18 janvier 2016 à 13:55:22
Réponse #10

Pierrot


Citer
Là aussi, c'était surement très  dur psychologiquement de quitter sa maison,  surtout quand on a la croyance que cette maison peut nous apporter tout ce dont on a besoin...

Au delà de la moquerie, cette histoire montre justement que si on ne se prépare pas un peu, la maison n'est pas le havre de paix que l'on croyait.

Je note un manque de prévoyance et d'adaptabilité, il y a de la neige, il a un insert, ce ne devait pas être trop difficile de faire marcher les toilettes....

12° dans la chambre, c'est la température de ma chambre tout l'hiver... depuis que j'ai mis le double vitrage, j'ai connu la buée gelée à l'intérieur.

Bref, j'en retire qu'une majorité de gens a pris l'habitude d'être totalement assistée, et ça m'inquiète pour le jour où nous serons vraiment dans la m*rde.

18 janvier 2016 à 13:58:23
Réponse #11

Moleson


Bonjour toutes et tous  :)

Ah vi quand même  :lol:
J'aurais pas voulu les avoir comme voisins en 99 ceux-là. 2 semaines sans jus et ils demandaient le statut de réfugiés climatiques.

Pour pas se cailler dans le pageot, je fais chauffer une grosse pierre ou une brique réfractaire puis enroulée dans une serviette. Prévoir au moins une par personne dans le lit because risque de dispute pour pouvoir y mettre ses pieds dessus  :love:

à+

Mishkin

Pas mettre la pierre dans la flamme. Ça éclate.

18 janvier 2016 à 14:17:48
Réponse #12

azur


C'est à me demander comment mes parents ont fait en janvier 2000 pour tenir 14 jours sans électricité... et avec 10 gosses à la maison! :blink:
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

18 janvier 2016 à 14:53:31
Réponse #13

Loriot


C'est à me demander comment mes parents ont fait en janvier 2000 pour tenir 14 jours sans électricité... et avec 10 gosses à la maison! :blink:

Simplement...
 Autre lieux, autre sensibilité, autres besoins...
Je suis sûr que certains habitants du monde trouvent l'EDC de certains (même en version minimaliste) terriblement surfait.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

18 janvier 2016 à 15:44:39
Réponse #14

Hadrien


Moi, je le comprends, le type. Mais je ne suis pas un dur à cuire comme vous. Il n'a jamais imaginé que son confort pouvait "s'écrouler" : plus de chauffage, plus de télé, plus de gsm, plus d'eau, les détenteurs de savoir (autorités, fournisseurs, police, etc) aux abonnés absents...
Plus que sur le plan matériel, c'est un effondrement moral : une m*rde (relative, mais une m*rde quand même) arrive dans le ventilo et on est...seul . Et c'est là qu'on se dit...et si...
Deux réflexions tout de même
- il n'y a pas eu de morts ni même de blessés graves en Belgique suite à cet épisode
- l'état, ben c'est qqn qui t'offre un parapluie quand il fait beau et te le retire quand il pleut...

Varius, multiplex, multiformis

18 janvier 2016 à 16:12:22
Réponse #15

Jco


Le gars donne quand même quelques pistes (bien connues sur ce forum, mais ca vaut le coup de les répéter):
- prévoir un backup au GSM (téléphone analogique fonctionnant avec la tension de ligne)
- prévoir un réchaud à gaz (et de quoi cuisiner avec)
- prévoir une radio à piles
- stocker de l'eau potable
- sympathiser avec ses voisins
- pouvoir partir vers une "base arrière" (ici en l'occurence l'hotel)

18 janvier 2016 à 18:27:11
Réponse #16

gmaz87


Moi ça a été 7 jours sans électricité et de la neige en masse  :D, mais bon c'était à la campagne où il y a belle lurette que nous avons compris que "l'état" avait d'autres préocupations que de se soucier de notre confort, et c'est bien ainsi!
Donc on est paré et les voisins itou et la fée électricité on en use mais on sait que parfois il faut s'en passer.
Ce que je retiens de cette mésaventure Belge c'est que sans doute ce monsieur a bien compris que la fois suivante il ne se laissera pas prendre de la même manière et si ce n'est pas le cas, tant pis cette fois il ne pourra s'en prendre qu'à lui-même.
Surtout avec des gosses, encore que les siens ne semblent pas au berceau, un minimum de préparation, matos et savoir faire ( d'autant que c'est plus du bon sens que du savoir), sont de rigueur.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

18 janvier 2016 à 19:07:25
Réponse #17

Pierrot


Citer
Oui ! À mon avis ceux qui se moquent n'ont pas d'enfants, ou alors ils les ont vraiment élevés à la dure. Parce qu'après le côté ludique des premières heures, avec des gamins qui réclament du chauffage, de la lumière, des bains chauds et de l'électricité pour les jouets et la télé, je comprends qu'il ait préféré partir à l'hôtel

La panne a duré 40 heures, même pas deux jours, qu'est ce qu'il fera quand ça durera 10 ou 20 jours, en plus vous m'excuserez mais s'il a pu aller au restoroute ( comme il dit ) et ensuite à l'hôtel, ben c'est que ce n'était pas bien grave.

Ma fille qui a bénéficié du confort moderne se serait très bien accommodée d'une coupure de cette durée.

En revanche , moi, vieux con des cavernes, en me réveillant à 7 heures sous la neige comme ce monsieur, je ne serais pas allé conduire dans le blizzard pour l'amener à l'école, elle serait restée en sécurité à la maison.

Et quand on a des enfants, justement, on prévoit pour eux, et on prévoit le pire.

Le CEET'S a de beaux jours devant lui.


18 janvier 2016 à 19:29:04
Réponse #18

azur


Simplement...
 Autre lieux, autre sensibilité, autres besoins...
Je suis sûr que certains habitants du monde trouvent l'EDC de certains (même en version minimaliste) terriblement surfait.
L'article est surtout révélateur d'une passivité générale chez bon nombre de nos concitoyens... Et quand on s'habitue, quand on est éduqué tout petit à tout recevoir tout cuit sans avoir à se remonter les manches, il y a forcément un moment où le réveil est brutal!
Je ne lui jetterai surement pas la pierre, ce n'est que le fruit d'une succession de renoncements...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

18 janvier 2016 à 19:44:23
Réponse #19

Kilbith


Les gens sont devenus dépendants et idiots a ce point ? Ils ne s'occupent plus de rien, ils attendent qu'on viennent les aider... Bande d'assistés !  >:( >:( >:(

C'est une façon de voir.

D'un autre coté, quand tu finances une structure en moyenne à hauteur de 45% de tes revenus....il parait logique d’attendre de cette structure (l'Etat Français) un certain "service" en cas de pépin.

Aux USA le taux est (en moyenne) de 25% : cela fait pas mal de ressource supplémentaire que l'on peut allouer à des "back up". En Suisse c'est environ 27%.

Ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9l%C3%A8vements_obligatoires

(mon post n'est pas polémique ni politique, c'est juste une façon particulière de percevoir la réalité. Je vous assure, j'ai de quoi tenir 40h sans électricité.)
« Modifié: 18 janvier 2016 à 19:49:29 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

18 janvier 2016 à 20:51:24
Réponse #20

olivcody


ce que je trouve un peu gros c'est qu'il considere que les acteurs du dépannage n'ont rien fait. et le gars de l'electricité qui se tape 2 jours de dépannage par grand froid et sous la neige, c'est un c*nnard????

la pauvre gonzesse qui n'a pas plus d'info ni de moyens d'aider et qui se fait pourrir, elle a pas droit à une baisse de moral??

bref, j'ai envie de dire sort toi les doigts.
meme si on paye pour un service faut savoir relativiser

18 janvier 2016 à 20:53:57
Réponse #21

Jan Kenpon


J'ai vécu une situation similaire il y'a quelques années.

Un appartement en location (ancienne fermette retapé), tout à l'électrique, isolation qui laisse à désirer avec 3 m sous plafond et les 3 murs sur 4 au vent. La neige avait fait céder sous son poids les câbles électrique principaux, résultat 3 jours dans le froid.

Quant on quitte le logis familial pour s'installer avec sa douce, on s'attend pas à ce genre de situations, surtout que mes parents sont tout sauf prévoyant...
On a appris à la dure... et je peux comprendre la réaction du gars (bien que excessive) qui ne s'attendait à se retrouver sans service public . Je pense qu'il n'oubliera pas la mésaventure et se montrera un peu plus prévoyant, enfin j'espère...

Perso j'ai rejoint le forum suite à ça, il faudrait également lui conseiller le site ou au moins le récap' des 72h sans service public: http://www.dotmana.com/weblog/2013/03/jai-suivi-une-formation-avec-un-instructeur-en-survie/

On a tous été con un jour mais au moins on peu s'améliorer. :D

18 janvier 2016 à 21:00:42
Réponse #22

Pierrot


Juste un truc, mais que je trouve important, je lis dans le post d'Hadrien:

Citer
Moi, je le comprends, le type. Mais je ne suis pas un dur à cuire comme vous.


Justement, je parle pour moi, je ne suis pas un dur à cuire, j'en suis même très très loin.

Et c'est bien pour ça que je prévois en amont, j'ai un poêle à bois, des bougies, une réserve de gaz, un stock d'eau et de quoi en rendre potable s'il le faut.

A manger aussi bien sûr.

Bref de quoi attendre confortablement que ça se passe.  ;)

19 janvier 2016 à 03:46:06
Réponse #23

gmaz87


Oui ! À mon avis ceux qui se moquent n'ont pas d'enfants, ou alors ils les ont vraiment élevés à la dure. Parce qu'après le côté ludique des premières heures, avec des gamins qui réclament du chauffage, de la lumière, des bains chauds et de l'électricité pour les jouets et la télé, je comprends qu'il ait préféré partir à l'hôtel  :) PAVC

Perso je ne rigole pas, ça me navre plutot car en fait son cas reste soft ( la bouffe et le coucher au chaud à proximité de sa carte bancaire), non je pense qu'il aurait sans doute pu se trouver dans une pire situation, du style impossibilité de se déplacer et là sans matos de base il aurait vraiment été dans la m*rde.
Son comportement est proche de celui des gens qui quasiment chaque année se trouvent bloqué dans leur voiture par des chutes de neige ( souvent annoncées) et qui gueulent au loup car sans rien pour y faire face, pas de chaines, pas de couvertures, de bouffe ou de flotte et qui ne comprennent pas que les "secours", ne soient pas déja arrivés.
Comme Azur, je pense qu'à force de renoncer et d'attendre trop de "l'Etat", tout en le vilipendant, on arrive à ce genre de comportements.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

19 janvier 2016 à 04:42:23
Réponse #24

AC


Moi aussi je pense avoir de quoi tenir un moment sans services publics (merci le forum). Mais je trouve injuste de s'acharner sur ce gars alors qu'il avait:
  • un logement pas si mal isolé
  • une cheminée en plus de son chauffage principal
  • des seaux pour stocker de l'eau
  • un congélateur en plus du frigo
  • un téléphone sans alimentation externe
  • une batterie 12 V et un onduleur de 150 W

Avec ça il est probablement plus autonome que 95% des urbains. Si il avait dû rester sur place il aurait redécouvert les astuces qui lui manquaient (fondre la neige, la voiture comme groupe électrogène) et il s'en serait tiré.

Ce qu'on peut critiquer, c'est le côté "caliméro" de son récit. Mais ça ce n'est pas seulement un problème d'assistanat; c'est aussi le résultat d'une culture médiatique qui glorifie les victimes et ne s'intéresse pas aux gens sans histoires et aux résilients qui survivent sans broncher.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité