Nos Partenaires

Auteur Sujet: Mon élevage d'escargots  (Lu 4928 fois)

10 décembre 2015 à 16:41:02
Lu 4928 fois

LaMouette


C'est un élevage qui demande peu de place et peu d’investissement pour un bon apport en protéines, sans oublier les plaisirs de la gastronomie.

Pour les nourrir, des épluchures de légumes et un aliment en poudre fait maison :
400g de farine de blé ménagère (je mets de la farine intégrale faite avec le blé des poules)
300g de farine de haricots secs (ou autre fabacée)
300g de blanc de Meudon (ou blanc d'Espagne)
Minéraux et vitamines en poudre pour poules pondeuses

J'ai commencé début novembre 2014 avec quatre escargots petits-gris trouvés dans mon jardin que j’ai gardés en bac à la maison, bien nourris pendant encore un mois, jusqu’à fin novembre, puis j’ai préparé l’hibernation en procédant au "séchage".
Pour cela, je les ai mis, pendant une semaine, dans leur boite à hibernation, sans nourriture et sans humidité, toujours à la maison à 20°, soit une température supérieure à celle d’hibernation qui est inférieure à 12 - 15°C.
Ensuite, je les ai placés une journée dans une pièce plus fraîche afin de faire une transition douce, puis au garage à une température inférieure à 12°, où ils sont restés tout l’hiver.

Boite à hibernation improvisée :


Réveil et ponte

Trois mois plus tard, début mars, je les ai remis dans un bac afin qu'ils se réveillent. Quelques heures plus tard, ils s'empressaient de manger.

Le bac de reproduction avec un pot de terreau pour pondre. D'autres adultes ont rejoint les premiers.


D'après ce que j'avais lu dans divers documents, ils auraient dû commencer de pondre au bout d'environ un mois et demi. Ce fut bien plus long, un bon mois de plus... Est-ce une hibernation trop courte puisque dans la nature elle dure de 4 à 6 mois? L'hiver prochain je les laisserai hiberner quatre mois pour en avoir le cœur net.

Une ponte :


Après être restés dans le terreau humide pendant 12 à 14 jours à une température d'au moins 20°, les œufs éclosent. Encore 1 jour ou 2 et presque tous sont en haut :


La nurserie, pontes en attente d'éclosion et premier bac d'élevage (couvercle aéré enlevé pour la photo), le tout placé dans un bac plus grand,couvercle aussi enlevé pour la photo, avec une éponge pour maintenir le taux d'humidité.


Les bacs d'élevage

Après la nurserie, le petit bac d'environ 5 litres


Puis le premier grand bac d'une dizaine de litres. Les escargots font environ 1/2 cm de diamètre. (Ils y sont entassés car la photo est prise juste après le changement de bac pour nettoyage).


Le deuxième grand bac où ils restent jusqu'à ce qu'ils mesurent environ 1 cm de diamètre, taille à laquelle ils doivent rejoindre l'escargotière.



 L'escargotière

Pour le corps, on a utilisé 2 planches de coffrage. Elle fait 0,6 m2, de quoi loger 200 petits gris.

Les étapes de la construction

Vue de dessous.
Les gouttières formeront une barrière anti-évasion.


Agrafage de la moustiquaire, puis du grillage.


Le système d'arrosage.


De plus près, un asperseur.


Positionnement du système d'arrosage.


Le couvercle, fait avec des tasseaux, avec la moustiquaire et par dessus, du grillage.


Un sac de terreau est versé dedans. Si l'on avait fait plus tôt cette escargotière, il aurait été bon d'y semer à l’avance un mélange de gazon et de colza ou navette ou cameline.


Mise en place de la mangeoire. Un seau retourné protège la nourriture de l'arrosage et de la pluie et test de l'arrosage.


Une fois le dessous des gouttières enduit d'un mélange de suif et de sel, les premiers habitants sont prêts à emménager


Une cagette retournée pour que les escargots puissent se coller et une éponge pour une réserve d’humidité (sans doute inutile).


Sur le couvercle, des canisses pour protéger du soleil.


Et une vieille plaque ondulée à mettre quand la pluie est trop forte



Bilan de l’année

J'avais 4 reproducteurs au printemps, d'autres s'y sont ajoutés par la suite . Tous ont pondu tout le long de la saison. Quelques uns sont morts et il y en maintenant 11 en hibernation au garage depuis le 1er Novembre

Pour les petits, les premières naissances ont été plus tardives d’un mois et la croissance a été bien plus lente que ce que j'avais lu dans la documentation, les plus gros faisant 1,5 cm de diamètre en fin de saison alors qu’ils étaient censés devenir adultes.
Je les ai mis dans l'escargotière quand elle a été terminée, les autres les rejoignaient dès qu'ils atteignaient 7 à 8 mm de diamètre.
Cette faible croissance est-elle due au manque de place dans les bacs le temps que l'escargotière soit faite (Nous ne l’avons terminée qu’au tout début de septembre), ou bien à la nourriture?
Pour le manque de place j'aurai la réponse l'année prochaine avec la nouvelle génération.
Pour la nourriture, je n'ai pu trouver de vitamines à ajouter comme dans la recette d’origine mais, même si j'en avais mis, la nourriture industrielle booste-t-elle la croissance mieux que celle faite maison?
J'ai constaté beaucoup de pertes pour ceux qui étaient encore dans les bacs en octobre, de l'ordre de 10% tous les deux jours. Est-ce dû à la température à la limite de celle de l'hibernation (<15°) dans la pièce où étaient mes bacs alors qu'il y avait de l'humidité dans ces bacs? J'ai mis les rescapés dans l'escargotière.

Dans l'escargotière, difficile de voir combien il y en a en tout, donc dans quelle mesure il y a eu des pertes. J'ai dû en mettre entre 60 et 70 mais je crains que les 10 ou 20 derniers soient bien petits pour avoir des chances de survivre à l'hiver.

10 décembre 2015 à 18:30:32
Réponse #1

Loriot


Joli reportage, joli élevage!
Nous avions fait de même il y a quelques années. Depuis nous avons ouvert les "grilles" et offert le jardin à la radula acérée de nos futures victimes...
Personnellement à refaire j'opterai plutôt pour des Bourgognes, ils sont plus facile à préparer.
D'ailleurs je pense bien recommencer avec eux...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

10 décembre 2015 à 21:18:05
Réponse #2

jeanjacques


Je ne compte pas me mettre à l'élevage pour le moment mais j'apprécie ton post ;) Merci du partage !
Adhérent Unpact.

12 décembre 2015 à 10:26:33
Réponse #3

LaMouette


Loriot, as-tu eu les mêmes problèmes de croissance?
Comment les nourrissais-tu?
Les as-tu élevés directement en escargotière ou bien en bac tant qu'ils étaient petits, comme je l'ai fait?

Ce serait intéressant de comparer nos méthodes et nos résultats ;)

12 décembre 2015 à 14:48:59
Réponse #4

Loriot


Ca date un peu... Je pense environ 15 ans...
Non je ne me souviens pas de problèmes de croissances.
Nous élevions les jeunes dans des bacs à fleurs que sur lesquelles ont posais un grillage fin et un voile de protection pour légumes. Plus grand, ils étaient mis dans une couche a légumes.
Pour la nourriture ils avaient principalement des restes de légumes du jardin. Ils adoraient aussi la farine pour poule pondeuse...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

12 décembre 2015 à 18:50:32
Réponse #5

LaMouette



16 décembre 2015 à 08:30:53
Réponse #6

LaMouette


Si j'ai bien compris, les différences entre nos deux méthodes sont, d'une part que tu as élevés les tiens sur de la terre et non sur plastique nu comme moi (y a t-il des nutriments dans la terre qui auraient manqué aux miens ou est-ce dû à moins de fluctuations dans le taux d'humidité ?) et une alimentation différente, beaucoup plus de verdure et une farine industrielle sans doute plus nutritive et, au moins, plus riche en vitamines et minéraux.
Je vais tenir compte de ça pour la saison prochaine.

16 décembre 2015 à 16:03:28
Réponse #7

Troll


Hello,

Très intéressant retour !

Si je comprends bien, cela signifie qu'avec seulement 4 escargots au départ, dès l'instant où tu as de quoi les nourrir, il est possible de les élever "ad vitam aeternam" (c'est-à-dire, refaire un 2nd élevage avec les escargots nés du premier) ?

Si oui, il s'agit d'une culture particulièrement intéressante en ce sens que les escargots sont des aliments assez nutritifs (sources: ici et )

Il me semble, mais c'est à vérifier, que les escargots sont friands de calcium. Non ?

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

16 décembre 2015 à 16:21:05
Réponse #8

Djeep


que les escargots sont friands de calcium. Non ?

BJR Oui pour la pousse et la consolidation de leur coquille HN
« Modifié: 16 décembre 2015 à 20:46:03 par djeep »
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

16 décembre 2015 à 17:33:45
Réponse #9

Artic Killer


Super post intéressant, merci !
Je suis pas du tout fan de manger des escargots, mais je dois reconnaître que c'est un élevage très gerable en terme de coût et de place.

Petite question en passant, serait-il bien d'aménager un petit espace naturel dans un coin de ton jardin ? Un peu comme les poules, pouvoir les "sortir "de temps en temps de leur boîte ? Ou bien c'est trop compliqué / risqué ?
"Et du chaos une voix vint à me dire: souris, sois heureux, ça pourrait être pire.
Alors j'ai souris, je fus heureux, et ce fut pire."

16 décembre 2015 à 19:40:35
Réponse #10

Troll


Hello,

LaMouette ou Loriot, qui ont expérimenté le sujet répondront très sans doute plus précisément que moi et ma recherche sur le net. Néanmoins, dans le cadre d'un élevage "de compagnie" (ce qui au final revient au même car l'idée est de les garder en vie et de les faire se reproduire), il est dit ici de leur simuler un habitat "normal".

En tous cas, cela me donne bien envie de tenter l'aventure !

Les Experts confirment ? infirment ? nuancent ?

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

17 décembre 2015 à 10:15:53
Réponse #11

LaMouette


Si je n'avais que quatre escargots au départ, j'en ai eu d'autres ensuite, jusqu'à une douzaine, mais déjà ces quatre escargots ont donné une très nombreuse descendance.
Environ une cinquantaine de petits sont nés de chaque ponte et les pontes ont continué toute la saison mais je ne saurais dire combien de fois chaque escargot a pondu.
Par contre, pour  les élever "ad vitam aeternam" à partir de seulement quatre reproducteurs initiaux, je craindrais une pauvreté génétique et il serait bon d'ajouter quelques nouveaux reproducteurs à la deuxième génération et aux quelques suivantes.

D'après ce que j'avais lu, les escargots de l'année auraient dû devenir adultes et c'est là que j'ai échoué.
Dans mon élevage, même les premiers nés n'y sont pas arrivés et je crains que peu survivent à l'hibernation. J'aurais peut-être dû les conserver à la maison au lieu de les faire hiberner dans l'escargotière. Dans ce cas, l'entrée non chauffée où étaient mes bacs avait une température trop basse pour hiberner et trop haute pour qu'ils soient assez actifs pour bien se nourrir et supporter un environnement humide, chose à laquelle j'attribue les nombreuses pertes de l'automne.
J'aurais dû alors les mettre dans une pièce chauffée mais je n'en avais pas la place.

D'autre part, si je suppose qu'un hiver sans hibernation ne doit pas porter à conséquence, j'ai lu que des escargots qui n'hibernent pas deviennent stériles après quelques années.
Le test de la non hibernation au cours de la première année est en cours chez une amie à qui j'ai donné les plus petits qui n'auraient eu aucune chance de survie autrement.

Oui le calcium est important et c'est pourquoi dans la nourriture que je leur ai préparée, il y 30% de Blanc de Meudon.

Je crois, en effet qu'un espace naturel au jardin ou, au minimum leur simuler un habitat naturel aurait été meilleur que ce que j'ai fait et je modifierai ma méthode en conséquence l'année prochaine.
Je vais me pencher aussi sur la question de la nourriture, leur donner plus de verdure et tenter de trouver une meilleure nourriture sèche, préparée maison de préférence afin d'éviter les additifs.

Je suis convaincue que c'est un élevage qui en vaut la peine, transformant peu de nourriture de qualité (farine de céréales et légumineuses) et les déchets de légumes en une bonne source de protéines animales. Tout comme les poules mais nécessitant moins d'espace et pouvant même être pratiqué en ville sur un petit balcon.

Et puis, qu’est-ce que c'est bon les escargots! Miam!

Troll, j'espère tu vas te lancer aussi dans l'aventure car ce serait très instructif de comparer nos méthodes et résultats ici, afin d'affiner et améliorer tout cela. On est toujours plus efficaces à plusieurs et si d'autres suivent par la suite, on aura essuyé les plâtres pour eux ;)

17 décembre 2015 à 15:33:10
Réponse #12

Troll


Hello,

Penses-tu que l'on puisse encore démarrer le ramassage avec un temps aussi doux (et humide par chez moi) qu'en ce moment ?

Je profite de cette question sans doute bête pour poser ce lien sur la réglementation du ramassage. Le petit-gris peut cela dit être ramasser toute l'année.

Ici, quelques infos sur le petit gris. La gestation / élevage est intéressante.

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

17 décembre 2015 à 16:43:01
Réponse #13

LaMouette


Coucou!
Tu peux toujours tenter de trouver des petits-gris en cherchant sous les planches, cailloux, plaques de regards d'eau, bas de murs etc. près des endroits où ils s'installent pour hiberner.
Par contre les bourgognes ne conviennent pas pour l'élevage car on ne peut choisir leur moment d'hibernation et, de plus, ils hibernent dans la terre.

Merci pour la doc :)

17 décembre 2015 à 16:46:14
Réponse #14

LaMouette


Je vois sur le lien que tu as donné que, dans la nature ils sont adultes à deux ans. La nourriture industrielle pour escargot doit les booster afin qu'il soient adultes en quelques mois mais, est-ce bon?

17 décembre 2015 à 20:48:47
Réponse #15

Troll


Hello,

Je n'y connais pas grand chose, mais dans la nature, ils mangent ce qu'ils trouvent sans quoi ils meurent. Et lorsqu'ils mangent, ce sont des choses naturelles. Ainsi, j'aurais tendance à dire que si tu leur donnes des épluchures, des farines, etc... et que tu leur environnement de vie est une terre humide avec pourquoi pas un paillage, cela n'en sera que plus "réaliste" sans pour autant être chimique. Non ?

Tu soulignais également l'intérêt du peu de ressources financières de ce genre de culture. Acheter en plus reviendrait à perdre une partie de cet intérêt.

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

18 décembre 2015 à 08:26:27
Réponse #16

guillaume


Je profite de cette question sans doute bête pour poser ce lien sur la réglementation du ramassage. Le petit-gris peut cela dit être ramasser toute l'année.

Ci joint l'arrêté sur les escargots.

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

18 décembre 2015 à 19:11:17
Réponse #17

LaMouette


Merci pour ce lien ,Guillaume.
Donc, sauf arrêté préfectoral contraire, le ramassage du petit-gris est autorisé toute l'année à la condition qu'il soit bordé ("2° L'interdiction du ramassage de spécimens vivants à coquille non bordée d'Helix aspersa et de leur cession à titre gratuit ou onéreux en tout temps.")
C'est bon alors, je n'ai pas été dans l'illégalité puisque les reproducteurs que j'ai ramassé dans mon jardin, ainsi que ceux venant du jardin d'un copain, étaient tous bordés. Ce qu'il me fallait, d'ailleurs, afin qu'ils soient en âge de se reproduire.

Pour en revenir à l'élevage, effectivement l'achat de farines industrielles spéciales réduit l'intérêt de l'élevage amateur. Et puis, contrairement aux professionnels qui tentent d'en vivre, on peut bien attendre deux ans avant que les escargots deviennent adultes dans un environnement proche du naturel, mais sans qu'ils manquent de nourriture ni subissent de longues périodes de sécheresse, choses que l'on contrôle.
Et au niveau nutritionnel et gustatif, on est certainement gagnant. J'imagine que la différence doit être similaire à celle entre un poulet de ferme et un poulet de batterie.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité