Nos Partenaires

Auteur Sujet: Tapis de sol en sac recycles de superette  (Lu 2014 fois)

30 novembre 2015 à 05:05:16
Lu 2014 fois

Galileo


Aujourd’hui, j'ai visiter une exposition organisée par différentes associations qui s occupent des SDF ici a Edmonton.

Elles présentaient leurs activités et réalisations et parmi elles, il y en avait une qui montrait et apprenait a faire des tapis de sol pour les SDF a partir de sac plastique de supermarché recyclés  et autre.
C'est pour ceux et celles qui savent faire du crochet ( pas pour moi :'( )

J'ai touche c est assez rugueux mais j'ai appris que ca isolait bien (aussi bien qu un tapis acheté dans le commerce selon mon interlocutrice), séchait très vite, que les bugs détestaient ce type de tapis et qu il fallait entre 200 et 500 sacs pour en faire un modèle adulte.

C'est un concept venant des USA.

Voila 2 videos qui montrent comment faire pour les plus habiles.

https://www.youtube.com/watch?v=ELO0NjhYuSg

https://www.youtube.com/watch?v=MQtcpPBJc70

Un site qui offre des PPT, PDF et autres sur comment faire.
http://recyclemilkbags.pbworks.com/w/page/26969816/HomePage
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

30 novembre 2015 à 10:30:20
Réponse #1

fabien8242


Super chouet' ! 

visuellement, ça ressemble un peu au "jonc de mer".
question "confort", tu en sais plus?
des heures de boulot, mais mis à part ça, c'est à la portée de tout le monde  :up:

y-a-t-il un "programme" aux US pour enseigner cela aux SDF?
du style, on fournit les sacs et le matériel de base et vous venez réaliser votre matelas chez nous quand vous voulez.
ou alors "pour un sac récupéré, vous en fabriquez un avec nous... pour une autre personne dans le besoin"?

Fab

« Modifié: 30 novembre 2015 à 11:18:44 par fabien8242 »
"l'humour, c'est comme les essuies-glaces, ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer"

30 novembre 2015 à 18:20:24
Réponse #2

Galileo


Cote confort j ai pas teste, mais apparement c'est un succes aupres de homeless chez nous et ailleurs donc ca doit etre beaucoup mieux que de dormir sur du dur.

Ici et ailleurs au canada, c est plutot des retraitees ou jeunes adolescentes qui crochètes pour les fabriquer et pas les SDF. La demo que j ai vu elles allaient vite genre 80cm en 4-5 min, d ailleurs la boss nous disait que le plus long c était de faire les pelotes (elle le faisait faire aux enfants)
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

30 novembre 2015 à 22:43:46
Réponse #3

fabien8242


(elle le faisait faire aux enfants)
c'est une bonne activité à faire faire à mes "castors juniors" effectivement ! ;D

Fab
"l'humour, c'est comme les essuies-glaces, ça n'arrête pas la pluie mais ça permet d'avancer"

23 janvier 2016 à 14:37:03
Réponse #4

Claude Ponthieu


Avec ce genre de technique, cet été ma fille a appris à faire des sac au crochet — les enfants adorent ce genre d’activité.

Sandales au crochet

Au japon un sans-abri m’avait expliqué comment faire des waraji zori avec des cordages en sac plastique au lieu de vieux vêtements ou de paille. ;)


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

23 janvier 2016 à 18:43:33
Réponse #5

Cheyenne


que les bugs détestaient  ?????

23 janvier 2016 à 18:45:25
Réponse #6

Claude Ponthieu


Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

23 janvier 2016 à 19:26:03
Réponse #7

Cheyenne


oups! sorry. Pour moi c'était insecte/moustique
... sometimes you are the bug, sometimes you are the windscreen -(Dire Straits)
« Modifié: 23 janvier 2016 à 23:09:44 par Cheyenne »

23 janvier 2016 à 21:40:39
Réponse #8

Claude Ponthieu


oups! sorry. Pour moi c'était insecte/moustique

Littéralement Punaise, elles se foutent partout ! >:(
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

24 janvier 2016 à 01:41:48
Réponse #9

mrfroggy


Je ne vois pas très bien pourquoi les parasites détestent ce genre de tapis synthétiques, alors qu elles peuvent proliférer dans des sac de couchages ou autres  tapis eux même synthétiques?
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

24 janvier 2016 à 11:37:22
Réponse #10

Cheyenne


Peut-être tout simplement parce qu'elles ne peuvent pas s'accrocher  (hypothèse)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité