Nos Partenaires

Auteur Sujet: Comment être moins stupide - 3 secondes sans intelligence/vigilance/conscience  (Lu 2625 fois)

22 octobre 2015 à 14:00:24
Lu 2625 fois

Jco


Vous connaissez tous la fameuse "règle des trois":

On survit:
  • 3 minutes sans oxygène dans les centres vitaux
  • 3 heures sans regulation thermique
  • 3 jours sans eau
  • 3 semaines sans nourriture

David Manise ajoute souvent (je crois que c'est lui qui l'a proposé/popularisé) la règle "3 secondes avec la connerie" (ou le corolaire "3 secondes sans intelligence / vigilance / conscience).

Je suis tombé sur un article, basé sur une étude (malheureusement payante) qui analyse "qu'est-ce qui est jugé stupide", et "à quel point est-ce jugé stupide".

L'étude identifie trois types de causes/comportements jugés stupides:

1. "Confident ignorance"
Lorsqu'une personne se perçoit compétent alors qu'il n'a pas la compétence.
Ce comportement, dans l'étude, est perçu par les sujets comme étant "le plus stupide". Il se rapproche de l'effet "Dunning-Kruger", qui est un biais cognitif de "surconfiance". Selon ce concept, les moins compétents dans un domaine surestiment leur compétence alors que les plus compétents auraient tendance à sous-estimer leur niveau de compétence.

Ici, l'information est disponible. Elle est toutefois ignorée / non-prise en compte.

2. Comportement compulsif/manque de controle
Lorsqu'une personne a perdu la capacité d'agir autrement. Il peut s'agir d'un manque de contrôle ("la paresse tue"), d'un comportement compulsif/obsessionnel).

Ici, l'information est disponible aussi, mais elle n'est pas transformée en action.

3. Etourderie / distraction / manque de sens pratique ou de bon sens
Ici il s'agit soit d'un manque d'attention, de "awareness", soit d'un manque d'information/connaissance.

Ici, l'information n'est PAS disponible. Cela peut être volontaire ou involontaire.

La conclusion de l'étude est intéressante:
Citer
These stupidity categories can potentially predict what environmental or inner states increase the likelihood that one would behave in a way that others could call stupid. For example, ingested substances or excessive social support can promote confidence disproportionate to competence. Executing habitual behaviors or multi-tasking can lead to absentmindedness. Intensive affective states can result in failure of behavior control. Our findings would suggest that these environmental or inner contexts make us more susceptible to commit foolishness. An interaction of individual differences and environmental factors may serve as predictors for people's propensity to show behavior that others would label as stupid.

Pour résumer en français:

L'état de notre environnement ou de notre psychée peut être un indicateur de notre tendance à agir de façon stupide:
  • Des substances psychotropes, ou un statut social excessif peuvent induire une confiance disproportionnée par rapport à ses compétences réelles (exemple: "l'expert" qui ne tient pas compte de certains éléments parce qu'il ne veut pas se remettre en cause ou veut en "mettre plein la vue" aux autres)
  • Des comportements répétitifs ou multi-taches peuvent entrainer un manque d'attention (on pourrait rajouter le manque de sommeil...)
  • Un état affectif intense peut entrainer un manque de maitrise de soi (on retourne à l'importance du "mindset": une personne sans volonté n'arrivera pas à "se bouger" pour se protéger)


L'article pointe aussi vers un autre article: "I'm so intelligent that I'm stupid".

L'article reprend l'idée développée dans l'excellent bouquin "Thinking fast & slow": on aurait deux cerveaux: un qui va vite (et qui répond à la question "2+2"), et un qui va lentement (et qui répond à la question "37*12").

Le cerveau "rapide" est plus vulnérable aux erreurs que l'autre: il va vite, fait des raccourcis, et parfois se plante. A la question "Quelle est la matière première qui constitue les arbres", le cerveau rapide répondrait "la terre" (parce que l'arbre plonge ses racines dans le sol), le cerveau lent repondrait que c'est la photosynthèse qui permet à un arbre de grandir, et que donc la matière provient de l'air (le CO2 en l'occurence).

De ce fait, les personnes "instruites" (qui ont un cerveau rapide "bien rempli") seraient plus susceptibles de faire des erreurs de jugement, et ce sans s'en rendre compte (c'est une version très édulcorée du bouquin lol).

Alors, comment être moins stupide?

Quelques pistes:
  • La modestie? En étant modeste sur ses compétences, on serait plus prudent.
  • L'environnement? Dans le monde du travail, on connait bien le lien qui existe entre les tâches répétitives et le risque d'accidents (surtout si on cherche à aller vite), mais je n'ai pas trop de ressources à ce sujet
  • La curiosité? Pour ne pas mourir stupide  ;) (par exemple, connaitre le "triangle du feu" pour la gestion d'incendies)
  • L'entrainement? Pour que les gestes puissent être appliqués même si on est en mode "stupide"
  • Se poser la question "qu'est ce que je ferais si j'étais moins con"?

D'autres idées?

PS: J'ai cherché dans l'index mais n'ai pas vu d'autres fils sur ce sujet. J'espère ne pas ré-inventer l'eau chaude.



22 octobre 2015 à 19:18:09
Réponse #1

guillaume


Intéressant.

Cependant, cela ne traite pas des phénomènes de groupe et autres.

Nous en avions discuté il y a fort longtemps par ici :

http://forum.davidmanise.com/index.php/topic,2855.0.html

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

29 octobre 2015 à 08:19:48
Réponse #2

Dalz


Travaillant dans une grande école j'ai la chance d'avoir accès à ça... Diffusez pas trop SVP...

29 octobre 2015 à 12:50:30
Réponse #3

Troll


Bonjour,

Souvenir souvenir ce genre d'articles ;D...

A priori, la stupidité est le qualificatif pour 3 situations:
=> confondre confiance en sa capacité à faire quelque chose d'une part, et sa capacité réelle à faire quelque chose d'autre part
=> manque d'attention
=> manque de contrôle

De plus, le "niveau de stupidité" dépend quant à lui de deux facteurs:
=> du statut, c'est-à-dire du niveau de responsabilité de la personne
=> des conséquentes potentielles

Il faut néanmoins faire attention au fait que cette notion est assez personnelle, pour ne pas dire quasi-systématiquement subjective. En effet elle dépend de nos interprétations et de notre situation. En somme "tout est relatif".

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

29 octobre 2015 à 13:25:38
Réponse #4

DavidManise


Extrêmement intéressant.

Ce rejoint pas mal d'observations de terrain que j'ai faites, notamment pour l'accidentologie "couteau" où parfois de mettre trop d'emphase sur la sécurité lors du module couteau et d'être trop directif va mettre certains mal à l'aise et provoquer un accident, au final... 

Idem pour la "culture d'entreprise" souvent partagée par les sous-off des unités de combat où on sait quasiment instinctivement détecter les limites précises et contextualisées de leurs hommes.  Genre "lui il va bien sauf si...", etc.

Merci pour le partage !

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

29 octobre 2015 à 19:27:07
Réponse #5

Ulf


Une chose évidente non évoquée:

La déshydratation, le froid, la fatigue et la faim modifient votre état de conscience (chacun à sa manière).



29 octobre 2015 à 22:52:14
Réponse #6

Troll


Bonjour,

On en revient donc au schéma "stupidité / altérations physiques / mauvaises décisions". La question étant in fine de savoir à partir de quel élément on commence, et dans quel sens on tourne.

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité