Nos Partenaires

Auteur Sujet: Gants médicaux : quelle matière favoriser ?  (Lu 1958 fois)

21 octobre 2015 à 12:24:24
Lu 1958 fois

sebastienb


Bonjour tous,

Les gants médicaux sont proposés dans de multiples matières : latex, vynil, nitrile... Pour un particulier souhaitant avoir un stock de gants quelle matière est à favoriser ? Si on fait abstraction des éventuelles allergies au latex, certaines matières se dégradent-elles plus rapidement dans le temps, ou sont elles plus fragiles à l'usage ?

21 octobre 2015 à 14:21:52
Réponse #1

Arnaud


« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

21 octobre 2015 à 17:17:45
Réponse #2

Baptiste


Bonjour,

ici, tous les gants utilisés par les services de secours de première ligne sont en nitrile.
Après, il existe plein d'autres gants, suivant la situation (désincarcération,...), mais systématiquement, le gant en nitrile est dessous quand il y a saignement.

Bonne journée.

B.
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

21 octobre 2015 à 17:22:20
Réponse #3

sebastienb


Merci beaucoup Arnaud et Baptiste. Le nitrile / latex semblent donc les plus adaptés.

21 octobre 2015 à 18:19:09
Réponse #4

nfkb


Salut,

pour l'usage que tu décris, le vinyle suffit.

Au bloc, on nous a imposé ça pour des raisons de coût... on arrive quand même à travailler. Alors, pour une utilisation très occasionnelle...

nfkb, anesthésiste

P.S. chouette blog

21 octobre 2015 à 20:10:09
Réponse #5

Le Tervueren


Salut,

Le vinyle est plus solide que le latex, et j'imagine qu'il doit mieux vieillir dans le temps. C'est un peu plus galère à enfiler, puisque moins souple, mais ça fait le taf  ;)

21 octobre 2015 à 20:31:08
Réponse #6

Nävis


Du moins cher au plus cher: vinyle, latex, nitrile
Du moins protecteur au plus protecteur*: vinyle, latex, nitrile
Du moins moulant au plus moulant: vinyle, nitrile, latex

* protection contre certains produits chimiques et à la perforation.

Pour stocker des gants pour un usage large, les vinyles sont bien suffisants. Le petit plus, trouver une marque avec une taille qui nous va ... comme un gant.

Le petit tableau dans le lien proposé par Arnaud est très clair.

Fiche de l'INRS sur les gants de protection avec plein d'infos.

21 octobre 2015 à 20:52:42
Réponse #7

setrus


Rien à voir avec la santé, mais j'utilise pour mon boulot (chauffagiste) des gants en nitrile, après avoir testé du vinyle et du latex.

Ils sont vraiment beaucoup plus résistants (avec des limites), et absolument étanche, aucune odeur sur les doigts après avoir joué avec du fioul par exemple, ce qui n'était pas du tout le cas avec ceux en vinyle. Ils s'enfilent (et s'enlèvent) bien plus facilement aussi.
Question sensibilité, ils sont vraiment au top aussi, il n'y a que quand je dois faire des travaux très précis (électrique/tronique surtout) que je les retire.

Mais c'est plus cher.


21 octobre 2015 à 22:10:22
Réponse #8

bloodyfrog


J'ai opté pour le nitrile.
Question résistance il n'y a pas photo avec le vinyle.

Disclaimer: je ne suis pas un professionnel de la santé, je fais juste part d'un retex perso

Lors d'un stage Premiers soins, j'avais avec moi des gants nitrile tacticool, ceux fournis avec les kits soins militaires.
La plupart des stagiaires piochaient leurs gants (vinyle) dans la boite de 100 posée sur une table par le formateur.
Je me suis fait la remarque que j'étais bien couillon de m'être fait avoir par le marketing du truc, avec mes gants comme les Pararescue de l'Air Force, qui n'avaient à première vue pas grand chose de plus que les paires de vinyle distribuées.

Après une demi journée à déshabiller des "victimes", velcros, boucles de ceintures, de sacs à dos, zips et autres trucs agressifs, ben mes gants nitrile étaient toujours vaillants, alors que les collègues avaient tous changé leurs gants plusieurs fois.

Changer de gants peut ne pas poser de problème au bloc ou même dans l'ambulance.
Dans la verte ou sur le macadam sans assistance, avoir des gants un minimum résistants n'est à mon avis pas un luxe.

Manu.

21 octobre 2015 à 22:41:45
Réponse #9

Llunatik


J'ai une nette préférence pour le nitrile également, surtout pour sa résistance et le côté tactile.
Je n'ai jamais eu de soucis pour travailler finement (c'est à dire poser des perfusions par exemple) avec du vinyle, mais le confort n'est pas le même.

Dans mon médic bag que j'apporte régulièrement sur le terrain et qui a maintenant quelques années derrière lui, j'ai retrouvé récemment de vieux gants en latex au fond d'une poche. Ils avaient sechés, semblaient moins élastiques (pas testé en situation mais j'ai eu l'impression qu'ils allaient craquer plus facilement). A côté de ça j'ai une vieille boite de gants en vinyle et eux n'ont pas bougé. Donc un point négatif pour la conservation à long terme du latex (pas de comparaison avec le nitrile cependant).

22 octobre 2015 à 09:21:47
Réponse #10

azur


Lors d'un stage Premiers soins, j'avais avec moi des gants nitrile tacticool, ceux fournis avec les kits soins militaires.
Tu parles des gants noirs, nervurés au niveau de la pulpe des doigts, utilisés par les équipes médicales militaires sur le terrain?
Si quelqu'un a un filon pour en avoir,  je suis preneur car ces gants sont d'excellente qualité et vraiment résistants.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

22 octobre 2015 à 09:25:52
Réponse #11

Rosetta


a bove ante ab asino retro a stulto undique caveto

22 octobre 2015 à 09:52:04
Réponse #12

Llunatik


Ils doivent pouvoir se trouver en pharmacie. Ma tatoueuse utilise ceux là et va les acheter directement à la pharmacie.

Petite précision également, en dehors de la matière, l'utilisation de gants non poudrés est à privilégier sur le terrain. La poudre (même sur des gants "très légèrement poudrés") rend l'utilisation d'une solution hydro alcoolique impossible, et comme on n'a pas toujours un point d'eau à proximité...
La parade que j'ai trouvé est d'avoir dans mon kit de premiers secours des lingettes nettoyantes pour les mains (en sachets unidoses, imprégnées de solution hydroalcoolique), ce qui permet de les utiliser sur des mains visiblement souillées.
« Modifié: 22 octobre 2015 à 09:59:49 par Llunatik »

22 octobre 2015 à 10:01:28
Réponse #13

jeanluc


La "poudre" est egalement responsable des allergies au latex en servant d'agent de transfert des molecules de latex vers la peau
Une diminution très sensible des risques en utilisant les gants non-poudrés , même si un peu moins facile à mettre-enlever.Et n'oublions pas la " gadoue " en cas de transpiration (port prolongé/ chaleur importante  ...ou stress!)

22 octobre 2015 à 10:59:35
Réponse #14

azur


http://www.esdt.com/medical/protection/narescue-gants-soin-nitrile-black-talon-b1143.html

Ceux-ci ?
Ça y ressemble fortement, mais ceux que j'ai pu utiliser avaient des petites nervures (irrégulières) au niveau de la pulpe des doigts, ce qui facilitait la préhension et manipulation de petits objets...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

22 octobre 2015 à 11:59:49
Réponse #15

bloodyfrog


Mes gants viennent d'un site spécialisé US, Rescue-essentials.com.

http://www.rescue-essentials.com/personal-protection-3/

Noir n'est pas mon premier choix de couleur. En situation dégradée, il est plus difficile d'y voir du sang que sur une couleur plus claire (lors d'une palpation par exemple à la recherche d'une blessure secondaire... qui peut être la primaire!)

Manu.

22 octobre 2015 à 14:52:45
Réponse #16

nfkb


Je retiens :

- bcp de soins possibles ou prévus dans la pampa en situation dégradée  : Nitrile
- des gants dans un coin au cas où... : vinyle

(Et juste en passant : même si je comprends qu'un afflux de blessés c'est compliqué à gérer, on est quand même censé éviter de souiller l'un avec les humeurs de l'autre. Donc, IMHO, on change de gants en changeant de patient. Après, je n'ai jamais fait perso de triage sur un PMA)

22 octobre 2015 à 22:36:55
Réponse #17

AC


Pour mes travaux de bricolage j'ai choisi le nitrile. Les gants en latex sont plus fragiles. À cause de leur faible élasticité les gants en vinyle ne sont jamais à la bonne taille (soit je flotte dedans, soit je perds en dextérité); je suis surpris qu'on les utilise en milieu médical, d'autant plus que l'économie doit être négligeable par rapport aux autres frais.

Les docs d'Arnaud et de Nävis suggèrent que ce sont l'ozone et la lumière qui dégradent le nitrile et le latex. Peut-être qu'en les emballant correctement on peut espérer les stocker plus longtemps. La durée de vie dans l'emballage d'origine ("shelf life") est généralement de 3 ans pour les gants non poudrés et 5 ans pour les poudrés.

27 octobre 2015 à 20:12:14
Réponse #18

musher


Bonsoir,

J'ai utilisé les 3 matières.
Dans le temps, le latex tient pas : lorsque j'ai utilisé des gants stockés longtemps, ils se déchiraient dès que je les utilisais.

Le nitrile est beaucoup plus solide que le vinyle et plus souple.

Ca dépend de l'utilisation, de la possibilité d'en changer en situation, du temps de stockage.

Pour un usage occasionnel, je pense que le prix est moins important

28 octobre 2015 à 10:41:27
Réponse #19

sebastienb


Merci à tous pour ces retours  :doubleup:

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité