Nos Partenaires

Auteur Sujet: Mora classic n°3  (Lu 2984 fois)

19 octobre 2015 à 20:10:22
Lu 2984 fois

Thrawn


Bonjour,

Je m'interroge concernant ce modèle de couteau.


J'aime beaucoup les puukkos et assimilés, mais je trouve ceux-ci trop courts pour être bâtonnés et préparer efficacement un feu.

Alors mon attention s'est portée sur le Mora classic n°3, à la lame plus longue que ses homologues.
Au surplus, cette longueur de lame permettrait également une utilisation en tant que simili-plane en bushcraft.

Mais je me souviens que durant ma découverte du monde des couteaux, j'avais été bluffé par d'un côté la maniabilité et la précision d'un couteau court (précisément type puukko), et de l'autre l'efficacité des couteaux "lourds" (type kukri) pour taper dans du bois (couteaux que je ne souhaite pas trimballer quand je pars dans la verte pour tout un tas de raisons).
Et les couteaux légers de 15 cm de lame qui constituaient mes premières amours avaient été oubliés jusqu'ici.

Dans l'idée d'un kit léger, je ré-étudie la question.
J'envisage donc le combo scie pliante (15/20 cm de lame) / mora 3.
La scie pour couper les bûches, le couteau pour refendre les plus petites afin de trouver le coeur sec du bois, et préparer les feathersticks/hérissons/le tout-petit bois d'allumage.

Est ce que selon vous, cette idée semble intéressante ou non?

19 octobre 2015 à 20:37:48
Réponse #1

Rosetta


Hello,

Je suis pas experte en bâtonnage, mais la lame paraît fine non ?
Par ailleurs pour un couteau que tu envisages polyvalent, l'absence de garde ne te poserait pas problème d'autant que le manche semble fait exprès pour glisser ?
a bove ante ab asino retro a stulto undique caveto

19 octobre 2015 à 20:56:54
Réponse #2

Thrawn


La finesse de la lame (2.5mm) est effectivement à prendre en compte. Connaissant la qualité des Mora, je l'imagine assez flexible pour ne pas souffrir tant qu'on ne la bâtonne pas à travers les noeuds (ce qui reviendrait à se compliquer la vie... le chemin de moindre résistance, c'est bien sympa parfois!).

Pour le manche... j'utilise régulièrement un puukko au manche très similaire depuis des années, sans souci, donc dans mon cas, ça ne me semble pas un souci. D'autant que j'ai déjà un couteau croche Mora qui a le même manche, dans la même essence, et qu'il ne me semble vraiment pas glissant.
Mais effectivement, cet aspect est personnel: un autre individu avec d'autres habitudes/techniques estimera qu'une garde est absolument nécessaire.

19 octobre 2015 à 21:18:30
Réponse #3

lamenature


Bonjour,
C'est presque une question de philosophie. Je veux dire que partir avec un Mora ou pukko + une scie c'est très bien, mais d'autres préféreront un seul outil capable de tout faire ... On peut aussi inclure un couteau Suisse dans l'équation ... Bref autant de réponse que d'individu à mon humble avis. Par contre, je me permet d'attirer ton attention sur l'étui qui est un vrai danger publique. Il m'est arrivé de voir mon mora Classic tomber de l'étui, j'étais dans ma cuisine et ma fille n'était pas loin, elle aurait pu être blessée.
Tu peux peut-être te bricoler un étui en cuir, même grossier. En suivant certains tuto qu'on trouve sur le net, tu obtiendras une meilleure rétention et il aura de la gueule.

19 octobre 2015 à 21:36:58
Réponse #4

Thrawn


partir avec un (...) pukko + une scie c'est très bien

Un puukko, c'est trop petit... si je ne peux pas refendre une bûchette pour chercher du bois sec, ou si l'environnement ne me fournis pas ce petit bois sec, je ne suis pas assez calé pour démarrer un feu :/

Par contre, je me permet d'attirer ton attention sur l'étui qui est un vrai danger publique.
bon à savoir, merci ;)

20 octobre 2015 à 11:27:20
Réponse #5

spica


A mon avis, même si c'est pas super épais comme lame, ça convient pour du batonnage tant que tu fais attention (comme tu dis, on va pas se prendre la tête à chercher le bois le plus noueux...). J'ai déjà fendu sans gros problème des bonnes bûches avec mon Mora.
Après, tu as aussi d'autres modèles de mora qui ont grosso modo la même lame et un manche légèrement différent pour répondre à lamenature ou Rosetta, notamment un manche caoutchouc qui glisse moins (dans la main comme dans l'étui) et avec une légère garde.
cf. http://www.coutellerie-tourangelle.com/mor10731-mora-sweden-round-xml-897_177_966-15432.html
ou http://www.coutellerie-tourangelle.com/mor12204-mora-sweden-xml-897_177_966-15433.html

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité