Nos Partenaires

Auteur Sujet: Discussion autour des designs de couteaux  (Lu 6964 fois)

20 août 2015 à 20:52:34
Réponse #25

Ulf


Tiens j'avais pas pensé aux ka-bars... 7", bon manche en Kraton, bon étui plastoc, léger. Il y a juste ce contre tranchant de braconneur de joggeuse qui bouffe les bâtons...

On peut bâtonner le pommeau sans casser le montage ?
Ils n'ont pas un peut trop tendance à casser au niveau de la soie et / ou du poinçon ?
Au pire, ça se démonte bien un kabar ? (idée => garder la poignée et l'étui, faire forger une lame par un artisan)


20 août 2015 à 23:19:12
Réponse #26

Hurgoz


Yo,

Karto a refais le manche d'un il y a quelque années. Il aura peut être une idée ;)

(je sais: c'est pas beau de balancer :lol: :lol: )

Tcho

Hugo
« Modifié: 20 août 2015 à 23:32:13 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

25 août 2015 à 22:30:56
Réponse #27

max65871


Si je peux me permettre, premièrement, un montage sur soie, c'est pas du tout fait pour taper dessus. Vouloir une garantie en béton pour une ferrari parce que tu vas faire du 4X4 offroad avec, c'est pas malin si tu vois ce que je veux dire...

Niveau ricasso, trouve un couteau qui te convient et aiguise le ricasso... Enfin, si t'as envie de te salir les mains :) Idem pour l'étui. Mais attention, un étui qui ne nécessite pas de virer la ceinture est toujours moins sécure/plus gadget qu'un passant fermé.

Je pense que ça peut être plus cool de mettre la main à la pâte plutôt que de jouer les ricains ;)
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

25 août 2015 à 23:13:26
Réponse #28

Ulf


Si je peux me permettre, premièrement, un montage sur soie, c'est pas du tout fait pour taper dessus.

Il y a moyen de faire des soies solides.
->augmenter la quantité de matière
-> trempe différentielle
-> hauteur de soie dégressive plutôt qu'une réglette de métal carrée collée à une lame

Le vrai problème avec les soies, c'est le matériau du manche. Il me semble que David Manise avait un scrapyard (ou dans le genre) avec un manche en plastique, sans talon dépassant -> il a explosé le manche à force de bâtonner sur le talon du couteau... Il a mis par la suite un manche en rondelles de cuir.

Une plate semelle, c'est du poids en plus et un équilibre vers le manche (en comparaison avec une soie).

Citer
Vouloir une garantie en béton pour une ferrari parce que tu vas faire du 4X4 offroad avec, c'est pas malin si tu vois ce que je veux dire...

Je vois ce que tu veux dire: tu me prends pour un con.  :lol:

Un industriel qui propose une bonne garantie, c'est
1 le gage d'un contrôle qualité rigoureux: pas de paille dans l'acier, trait. therm. homogène d'un couteau à l'autre etc. 
2 dans le cas de garanties type ESEE, pouvoir expérimenter/s'amuser sans trop d'arrières pensées puisque le couteau est assuré (les frais de port font office de franchise tout de même).

Citer
Niveau ricasso, trouve un couteau qui te convient et aiguise le ricasso... Enfin, si t'as envie de te salir les mains :)

J'avais envisagé cette option sur le recon scout -> couper la garde supérieure, élargir le creux pour en faire un finger choil... Mais je préfère élaborer mon couteau avec un artisan super sympa. 

Citer
Idem pour l'étui. Mais attention, un étui qui ne nécessite pas de virer la ceinture est toujours moins sécure/plus gadget qu'un passant fermé.

De mon point de vue, un étui chiant est gadget. Tu constateras que je ne te contredis pas forcément  ;) (ni que je suis d'accord).

Citer
Je pense que ça peut être plus cool de mettre la main à la pâte plutôt que de jouer les ricains ;)

Ouais ouais, va donc présenter ta dernière création sur youtube avec une bonne musique country  bushcraft en générique.  ;#
« Modifié: 25 août 2015 à 23:22:23 par Ulf »

25 août 2015 à 23:24:44
Réponse #29

Hurgoz


Yo,

Le vrai problème avec les soies, c'est le matériau du manche. Il me semble que David Manise avait un scrapyard (ou dans le genre) avec un manche en plastique, sans talon dépassant -> il a explosé le manche à force de bâtonner sur le talon du couteau... Il a mis par la suite un manche en rondelles de cuir.

En faite, c'est plutôt le compromis entre longueur de lame et matériau du manche qui va jouer (sauf quand tu tapes sur de plastoc en batonnant: mais c'est pas le même problème).

Je m'explique: plus la lame est longue, plus les secousses qui vont résulter de la frappe sur du bois vont être importantes....sans compter que le bois à tendance à renvoyer les vibrations, surtout lorsqu'on bloque la lame de dans. Il faut ajouter à cela que plus la lame est longue, plus le bras de levier va être important et les contraintes sur la poignée également.

Pour ma part, j'ai déjà fais exploser des manches sur des longues lames (90cm et plus), j'ai même déjà vrillé une lame dans la longueur. Parcontre, sur des longueurs plus dans ce que tu veux faire: RAS.

Qui plus est, si l'idée de la gomme pour la poignée est toujours d'actualité, je ne me fais pas trop de soucis.

Là où il faut faire plus attention (mais tu connais déjà avec le kukri CS, je dis ça pour les autres), se sont les points de corrosion, notamment si la soie est collée à la poignée: le point de jonction des deux, généralement caché sous une plaquette, peut être ennuyeux.

Edit:
Niveau ricasso, trouve un couteau qui te convient et aiguise le ricasso... Enfin, si t'as envie de te salir les mains :)

I y a un truc auquel il faut prendre garde lorsqu'on fait ça: ne pas faire trop chauffer au risque de détremper....et c'est vraiment pas le bon endroit pour ça.

Tcho

Hugo
« Modifié: 25 août 2015 à 23:46:55 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

25 août 2015 à 23:33:26
Réponse #30

max65871


Nope, je suis vachement loin de te prendre pour un con ;) Sorry, je suis en exams et mes propos peuvent être un poil brute en cette période de stress ;)

Selon moi, une soie, c'est fin, pour économiser de la matière et rendre très léger. En gros, pour moi une soie, c'est fait en forgeant la lame à partir d'un morceau d'acier dont la taille correspond grosso modo à ce dont tu as besoin pour la lame et tu étires le reste pour former l'âme ;)  Je pensais qu'on parlait de la même chose. Mais du coup, ce que tu cherches, c'est ce que j'appelle une plate semelle recouverte, en un peu moins large quoi :) Comme une lame de fallkniven en un peu plus étroit quoi :)

Ouais ouais, va donc présenter ta dernière création sur youtube avec une bonne musique country  bushcraft en générique.  ;#


Celle là je ne l'ai pas pigée !
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

26 août 2015 à 11:56:55
Réponse #31

Al Bundy


Fais customiser ton 911 (grind + manche que tu souhaites)
La t'as déjà l'acier indestructible et une soie de 5mm incassable
J'avais demandé à Tony L. vite fait si il pouvait refaire un manche sur un swamp dont j'avais défoncé le manche, et ça paraissait envisageable (j'ai pas donné suite au final)
Être libre consiste dans le fait de tirer du seul exercice de notre vie le sentiment de contentement. N.G.

26 août 2015 à 12:11:40
Réponse #32

Ghjallone


De mon point de vue, un étui chiant est gadget. Tu constateras que je ne te contredis pas forcément  ;) (ni que je suis d'accord).
Les Teklok sont faits pour ca, et sont aussi fiables qu'indestructibles.
Mais un peu lourds et épais... on peut pas tout avoir. :)


Il y a moyen de faire des soies solides.
->augmenter la quantité de matière
-> trempe différentielle
-> hauteur de soie dégressive plutôt qu'une réglette de métal carrée collée à une lame

Le vrai problème avec les soies, c'est le matériau du manche. Il me semble que David Manise avait un scrapyard (ou dans le genre) avec un manche en plastique, sans talon dépassant -> il a explosé le manche à force de bâtonner sur le talon du couteau... Il a mis par la suite un manche en rondelles de cuir.

Une plate semelle, c'est du poids en plus et un équilibre vers le manche (en comparaison avec une soie).
Tu peut regarder du coté des demies plates semelles, Lionsteel en fait un monté de cette facon, le M7.
Et ca dépase au cul.
https://www.lionsteel.it/n/en/category/173/m7
« Modifié: 26 août 2015 à 12:18:26 par Ghjallone »
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

27 août 2015 à 07:06:09
Réponse #33

Ulf


Merci.

J'avais déjà vu le design du M7 et l'étui est pas mal (virer le molle back et refaire une boucle + légère).

Mais je ne connais pas l'acier Sleipnir (un inox  60-61 HRC.  :o :-\)  et l'absence de métal dans la garde... Je ne sais pas trop quoi en penser...



Mais du reste, c'est le truc indus qui se rapproche LE PLUS de ce que je cherche.
« Modifié: 27 août 2015 à 07:19:36 par Ulf »

27 août 2015 à 08:28:41
Réponse #34

Ghjallone


La garde en Micarta ne risque pas de lacher, c'est vachement résistant comme matériau.
Pour ce qui est de l'acier, c'est la dureté habituelle, et c'est sensé être comme du D2 mais plus résistant aux dents et à la casse. Et 61hrc c'est pas si dur que ca, avec une petite pierre genre DC4 ca se reprend en 2 minutes.  ;)
Pour l'instant je n'ai lu que du positif, par contre ca n'a pas l'air super inox...

Pour les étuis, j'ai récemment achté un étui SpecOps Basic modular, c'est simple, solide et extrèmement léger. Si la largeur de la lame le permet, ca pourrait le faire.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

27 août 2015 à 08:57:42
Réponse #35

Ulf


La garde en Micarta ne risque pas de lacher, c'est vachement résistant comme matériau.
Pour ce qui est de l'acier, c'est la dureté habituelle, et c'est sensé être comme du D2 mais plus résistant aux dents et à la casse. Et 61hrc c'est pas si dur que ca, avec une petite pierre genre DC4 ca se reprend en 2 minutes.  ;)

Ce n'est pas l'affutage qui me fait peur mais de faire des chips par exemple en choppant près du sol ou en creusant.

Citer
Pour l'instant je n'ai lu que du positif, par contre ca n'a pas l'air super inox...

La rouille, je m'en fiche.

Citer
Pour les étuis, j'ai récemment achté un étui SpecOps Basic modular, c'est simple, solide et extrèmement léger. Si la largeur de la lame le permet, ca pourrait le faire.

Faut voir le poids.
EDIT: je viens de regarder. Je ne comprend pas l’intérêt fonctionnel de mettre un étui en plastique dans une chaussette en nylon.

Amha, la meilleure solution est représentée par les étuis Cold steel et Fallkniven: une boucle ceinture est vissée/rivetée à l'étui en plastique. On obtient alors le meilleur rapport poids / fonction*

*j'exclue les systèmes MOLLE back et les boucles qui prennent tout le dos d'un étui kydex, comme chez ESEE ou sur ce M7.


« Modifié: 27 août 2015 à 09:15:40 par Ulf »

27 août 2015 à 10:07:14
Réponse #36

Ghjallone


Il me semblait avoir mis le lien... Désolé.
http://www.specopsbrand.com/knife-sheaths/basic-modular-knife-sheath.html
Il fait 140 grammes, d'après ce que j'ai trouvé sur internet.
Et non, il n'y a pas de passants Mole au dos,. Cet étui est le plus simple, fin et léger de la marque.  ;)

Sinon pour le reste, je ne connais aucun acier qui résiste à ce genre de chose... À la limite un acier qu'on peut passer au brunissoir?
« Modifié: 27 août 2015 à 10:12:49 par Ghjallone »
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

27 août 2015 à 10:14:34
Réponse #37

Ulf


140g, c'est pas mal !

Citer
Sinon pour le reste, je ne connais aucun acier qui résiste à ce genre de chose... À la limite un acier qu'on peut passer au brunissoir?

L'acier des Esee et des machettes s'écrase / roule plutôt que casser en petites dents. Je sais que tu sais, on a du mal se comprendre  ;)

27 août 2015 à 10:25:50
Réponse #38

Ghjallone


Oui mais le problème est le même, il faut affuter ou au moins affiler.

Bohler Uddlelholm dit que c'est un acier qui résiste très bien aux dents, et que c'est un acier "à outils pour le travail à froid".
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

27 août 2015 à 10:50:04
Réponse #39

Ulf


Oui mais le problème est le même, il faut affuter ou au moins affiler.

Bohler Uddlelholm dit que c'est un acier qui résiste très bien aux dents, et que c'est un acier "à outils pour le travail à froid".

Monsieur "bushcampintools" dit que ça fait des dents. Que croire...

  http://hardcorecampingtools.blogspot.fr/2014/08/lionsteel-m7-and-sleipner-steel-ok-here.html

27 août 2015 à 11:17:04
Réponse #40

max65871


C'est quoi le problème si ça fait des dents ? C'est pas plus agréable d'avoir un petit éclat et le reste qui coupe encore plutot que toute une zone qui roule ?
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

27 août 2015 à 11:17:54
Réponse #41

Ghjallone


Il a refait un test plus tard (Ou c'est la vidéo de la première revue, je n'ai pas bien compris), et à priori ca se passe mieux.
http://hardcorecampingtools.blogspot.fr/2014/09/lionsteel-m7-knife-field-test-and.html
Cela dit vu ce qu'il coupe, c'est normal que la lame morfle: c'est plein de sable, comme il le dit lui même.
Dans la description de la video sur Youtube, il écrit qu'il n'a pas eu besoin d'affuter pendant deux mois... Ce mec a probablement la meme définition des "dents" que moi: les coups qu'on ne voit pas et qu'on ne peut que sentir avec l'ongle.  ;D

https://www.youtube.com/watch?list=UUtl5F7TB7PynSJ4dXN0LW4Q&v=-WtN0BIDZas
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

27 août 2015 à 11:26:29
Réponse #42

Ghjallone


C'est quoi le problème si ça fait des dents ? C'est pas plus agréable d'avoir un petit éclat et le reste qui coupe encore plutot que toute une zone qui roule ?
Non, c'est carément l'inverse.
Si ca roule, ca peut se redresser en 15 secondes avec le dos d'un autre couteau plus dur.
Si ca casse, il faut sortir la pierre, et réaffuter. Parce que ca ne fait jamais une dent, ca en fait plein et ton couteau ne coupe plus. Et si tu frapes fort dans un caillou (ou un clou... Ca m'arrive souvent, l'intégralité de la montagne Corse ayant été utilisée par les bergers, il peut y avoir eu des clotures n'importe ou), il vaut mieux tordre le fil qu'en perdre un éclat, c'est plus facile à réparer.

C'est bien l'avantage des aciers des poudres sur les aciers conventionnels, le fait de rouler plutot que de faire des dents à plus de 60HRC. Et justement, de ne pas rouler, parce qu'on peut les tremper très dur.

Maintenant si on parle de petits éclats (micro chipping), c'est sur que sur un gros couteau on s'en fout.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

27 août 2015 à 16:15:11
Réponse #43

Kilbith


Monsieur "bushcampintools" dit que ça fait des dents. Que croire...

  http://hardcorecampingtools.blogspot.fr/2014/08/lionsteel-m7-and-sleipner-steel-ok-here.html

Dans les propos on relève de nombreuses approximations et incohérences. Cela ne veut pas dire que ce que dis ce monsieur est faux....mais (malgré son CV plaisamment partagé) cela ne vaut pas "argument d'autorité".

Citer
I've got to say that I think Uddeholm Sleipner is not as good for knives as D2. It's use for outdoor knives is a secondary function in terms of it's original applications, ie in the tooling industry.
...comme le D2 (D pour "die": outil).

Citer
For a start my Kizlyar Supreme Maximus made from D2 does not suffer from the rusting like the Sleipner.
Dans les mêmes conditions?  ::)

Citer
Yes, I know Sleipner has even less Chromium (Cr) than D2, quite a lot less.
Parfois : "trop peu de science peut nuire".

Comme c'est expliqué dans la réponse d'Uddelhom en bas de la page (le truc en bleu), ce qui compte c'est le Cr disponible. Or, le Cr va se lier au carbone disponible (ce qui dépend aussi des autres éléments d'alliages) et selon le traitement thermique faire des composés (carbures) de composition diverses qui laisseront plus ou moins de Cr disponibles pour les propriétés anti oxydante (grande différence pour les aciers inox entre les revenus à basse ou haute température...).

ici : https://en.wikipedia.org/wiki/Intergranular_corrosion

Ceci dit c'est vrai que les aciers complexes (ou élaborés de façon complexe) sont particulièrement sujets à l'oxydation perforante (pitting) ou intergranulaire et assez peu à l'oxydation classique. Particulièrement en milieu oxydant.

Citer
My D2 blade has never chipped but my Sleipner alloy blade of the M7 has multiple chips from some rather light work,
Le fait de chipper dépend du traitement thermique, du profil de la lame et de l'aiguisage. Secondairement de la nature de l'alliage.


Parfois, on constate un "micro chipping" sur les lames en acier complexe.  C'est souvent le résultat d'un affutage mécanique agressif (sans refroidissement). De nombreux aciers complexes prennent une trempe à l'air s'ils sont assez fin et (sur)chauffés localement (au tranchant) ou bien subissent un revenu par chauffage (friction) dans la zone de fragilité. Il suffit de reprendre légèrement le tranchant (si on ne veut pas refaire le traitement thermique).

Contre l'oxydation : n'oubliez pas de ne pas aiguiser vos couteaux inox et "simple carbone" sur les mêmes surfaces.

« Modifié: 27 août 2015 à 16:32:50 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 août 2015 à 17:26:07
Réponse #44

Ghjallone


Je suis d'accord, sur les photos on dirait que c'est l'affutage d'origine... Un tranchant concave et couvert de rayures profondes, c'est forcément plus fragile qu'un tranchant poli, plat ou convexe.

Et d'ailleurs, je viens de réaliser que les dents dont il parle, pourraient etre dues à l'oxydation, vu la rouille sur la lame: dans le texte sous la vidéo de Youtube, il dit qu'après un an d'usage, le couteau tient tres bien la coupe et qu'il est très solide.
Quelques affutages semblent avoir résolu son souci de départ.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

27 août 2015 à 20:04:11
Réponse #45

Ulf


Citer
Ceci dit c'est vrai que les aciers complexes (ou élaborés de façon complexe) sont particulièrement sujets à l'oxydation perforante (pitting) ou intergranulaire et assez peu à l'oxydation classique. Particulièrement en milieu oxydant.

Demande de précision: les aciers complexes, ce sont bien ces aciers qui comportent autre chose que du fer et du carbone ? Ou bien ça englobe en plus les traitements thermiques *étranges* style cryogénisation.

L'oxydation inter-granulaire est elle un *vrai* problème en ce qui concerne l'adepte de "camping sauvage outillé" en condition lambda (moyenne montagne pluvieuse)  ?

Ce M7 aurait été super sympa en 1095 à 57-58 HRC .

27 août 2015 à 23:03:29
Réponse #46

jacqueline



Contre l'oxydation : n'oubliez pas de ne pas aiguiser vos couteaux inox et "simple carbone" sur les mêmes surfaces.

 C 'est la première fois que je lis cette recommandation. Merci Kilbith.

 Mais je prévoyais des pierres à eau pour les aciers carbone et pierre belge naturelle  plus une céramique diamant DC4 pour les inox réputés plus durs à aiguiser.

28 août 2015 à 09:09:04
Réponse #47

Kilbith


Demande de précision: les aciers complexes, ce sont bien ces aciers qui comportent autre chose que du fer et du carbone ? Ou bien ça englobe en plus les traitements thermiques *étranges* style cryogénisation.

L'oxydation inter-granulaire est elle un *vrai* problème en ce qui concerne l'adepte de "camping sauvage outillé" en condition lambda (moyenne montagne pluvieuse)  ?

Ce M7 aurait été super sympa en 1095 à 57-58 HRC .

J'appelle "acier complexes" ceux qui comprennent autre chose que du Fe, du carbone (moins de 1,3%) et du manganèse tout en ayant très peu de souffre, phosphore et autres impuretés.
On oublie souvent le manganèse, pourtant sans cet additif récent nombre d'utilisateur "d'acier carbone comme au bon vieux temps" pleurerait leur mère au moment de la trempe. Idem en présence de nombreuses impuretés.

Les aciers complexes (qui peuvent être très résistant à l'oxydation ou pas) comportent des additifs de plusieurs types :
- Ceux qui permettent une meilleure trempe (on doit moins se grouiller et on peut tremper de grosses pièces). Le plus courant c'est le manganèse et le molybdène (ce dernier permettant même une trempe à l'air)
- Ceux qui évitent le grossissement du grain (bon pour la solidité, la qualité du tranchant)
- Ceux qui permettent la formation de carbures très durs, si possibles petits (molybdène, vanadium, titane, tungstène, niobium...) ce qui est bon pour la durabilité du tranchant sous certaines conditions (typiquement : couper du carton qui contient de la silice ou dépecer un sanglier).
- Ceux qui limitent l'oxydation (le chrome...). Sachant qu'il existe plusieurs type d'oxydation.
- Ceux qui permettent de conserver les propriétés de l'acier à chaud (utile pour les machines devant travailler vite avec de gros copeaux, RAB pour un couteau)

Le traitement cryogénique permet seulement de transformer complétement l'austénite en martensite pour les aciers dont "Ms" est bas et donc le "Mf" situé à une température inférieure à 0°C.
Il permet aussi parfois de créer des carbures plus petits sous certaines conditions. Dans certain cas, les traitements cryogéniques peuvent changer la résistance à la corrosion en l'amoindrissant.

L'oxydation perforante et inter granulaire (qui est présente aussi dans les aciers simples au carbone en milieu salin, encore plus sur les forgés) n'est pas un problème....si on entretien ses outils.  8)


C'est là qu'il faut se souvenir qu'acier "inox" n'est pas une bonne appellation. Il serait préférable de garder à l'esprit le mot anglais "stainless" (kirouille moins).

A défaut on se retrouve avec les problèmes des premiers "M16" au Vietnam : comme on avait laissé entendre que ces armes "en plastique et métaux légers" étaient "sans entretien" : le soldat a rapidement fait l'impasse sur l'entretien. Évidemment, il y a eu des problèmes.

L'oxydation peut devenir un problème aux endroits cachés (sous les manches par exemple). Il existe aussi des formes d'oxydation favorisés au niveau des zones de contrainte et/ou lorsqu'on fait subir une usure mécanique.
 
Il faut aussi se méfier quand deux métaux différents (ou ayant subis un TT différent) sont au contact en milieu conducteur (eau saline...).

De même un étui en cuir au Chrome (acide) ou favorisant la stagnation de l'humidité (vive les étuis de bois) vont favoriser l'oxydation.

On retrouve donc l'importance primordiale du design du couteau (et de l'étui).


« Modifié: 28 août 2015 à 11:03:20 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

28 août 2015 à 10:39:31
Réponse #48

Kilbith


Un excellent document sur l'acier inox 12C27 (les aciers inox suivent approximativement les mêmes lois). Comme le 12C27 est courant, on a accès à de nombreuses études sérieuses et pas à des élucubrations invérifiables :

source : http://www.kmts.co.za/stores/afri-thipa/articleimages/SandvikHardening%20Guide.pdf

extrait page 17 :
Citer
Tempering temperatures below 175°C should be used only in exceptional cases, when extreme demands are made on high hardness, since very low tempering temperatures will result in a very brittle material.
Similarly, tempering temperatures above 350°C should be avoided, since this could give rise to tempering embrittlement and impaired corrosion resistance.

Lors de l'affûtage mécanique il est très facile de chauffer localement l'acier sur le tranchant au delà de 350°C (n'oublions pas que l'inox est en général peu conducteur).
C'est d'autant plus vrai avec les marques qui se vantent d'avoir un tranchant "rasoir" à la livraison mais qui généralement travaillent à la meule électrique. Ce qui peut entrainer un tranchant dur, cassant et s'oxydant plus facilement.

Souvent, il suffit de reprendre le tranchant car le problème n'existe que sur un mm ou deux.
« Modifié: 28 août 2015 à 11:20:50 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

28 août 2015 à 10:46:53
Réponse #49

Kilbith


Les variantes "CPM" des aciers standards sont théoriquement plus résistantes à la corrosion.

MAIS c'est sous réserve que le TT soient les mêmes ainsi que traitement du reste de la lame....ce qui est rarement le cas ne serait-ce que du fait des variations constatées en production (comparez deux BRK identiques pour vous convaincre, ce que j'ai fait lors de mon passage dans le Michigan).

Exemple : le D2 et le 154 comparés à leurs versions CPM


source : http://www.hudsontoolsteel.com/technical-data/knifesteelbasics


(ces informations sont présentes sur le forum, mais il m'a semblé utile de faire un petit rappel. Si pas utile on peut sans problèmes virer messieurs les modos.)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité