Nos Partenaires

Auteur Sujet: J'en ai Gros  (Lu 4969 fois)

22 juillet 2015 à 23:09:21
Lu 4969 fois

wolf


Bonjour,

j'ai (encore) besoin de vos conseils.

Voila mon histoire:

la quarantaine étant la, je me suis offert l'arrêt du tabac en janvier 2013.
6 mois à en chier et la libération enfin   :love:

Les 2 ans qui ont suivi n'ont été qu'une lente mais constante augmentation du poids.
J'ai toujours eu un problème avec la nourriture mais j'ai remplacé une addiction par une autre  :-\

J' avais du surpoids mais la je suis passé du coté obscur de l'IMC.

Janvier 2015, j'ai 35 kg de trop, je souffle pour monté 2 étages et je suis incapable de courir plus de 400m.......

Je prends les choses en main, je réduits les calories et les quantités ingurgités, je me remets à avoir une activité physique une fois par semaine puis 2 depuis 1 mois.

Juin 2015: je cours 10km 2 fois par semaine et j'ai perdu péniblement 10kg.

Depuis Juin je stagne au niveau poids, et la le moral en prend un sérieux coup ( a tel point que la reprise de la clope semble être parfois une option valable  >:( ).

Si vous avez quoique ce soit comme conseil, je suis preneur.
"Be the type of person that when your feet touch the floor in the morning, the devil says: "aww shit, they're up"   Dwayne johnson

22 juillet 2015 à 23:25:56
Réponse #1

Hurgoz


Yo,

Si je peux me permettre, dans tous les choix qui s'offrent à toi, la reprise de la cigarette est la moins bonne.

Au niveau du corps, faut voir que les progressions sont rarement linéaires: il y a des périodes à vide c'est là qu'est éprouvé ton engagement vis à vis de tes objectifs.

Après, niveau alimentation, tu as quoi comme stratégie?

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

22 juillet 2015 à 23:42:42
Réponse #2

Merlin-Max


Courir 10km c'est une super base, bravo!
Reste à travailler un petit peu le reste selon l'envie avec un programme pas trop chronophage genre HIIT, Simple and Sinister ou autre, le poids devrait suivre.
SS: http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=66363.0
HIIT: http://www.litobox.com/7-minutes-hiit

Tu peux également essayer d'améliorer ton régime alimentaire qualitativement.

Est-ce que tu dors bien? C'est super important.

Sois fort. :D
L'âme sûre ruse mal. ;)

22 juillet 2015 à 23:46:13
Réponse #3

wolf


Yo,

Si je peux me permettre, dans tous les choix qui s'offrent à toi, la reprise de la cigarette est la moins bonne.

Au niveau du corps, faut voir que les progressions sont rarement linéaires: il y a des périodes à vide c'est là qu'est éprouvé ton engagement vis à vis de tes objectifs.

Après, niveau alimentation, tu as quoi comme stratégie?

Tcho

Hugo

Pour la clope, je suis d'accord mais on est tox ou on l'es pas  ::).

J'ai passé plusieurs mois à me préparer des salades à base de salade verte, jambon ou poulet, fromage ail et fines herbes agrémenté de d'herbes pour le gout.

3/4 repas dans la semaine sont plus standard mais je fais attention à ma consommation de pain et aux quantités (assiette plus petite et je ne me ressert plus).

Je prend aussi des tablette de pectine de pomme, histoire de pas être trop tenter .

Courir 10km c'est une super base, bravo!
Reste à travailler un petit peu le reste selon l'envie avec un programme pas trop chronophage genre HIIT, Simple and Sinister ou autre, le poids devrait suivre.
SS: http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=66363.0
HIIT: http://www.litobox.com/7-minutes-hiit

Tu peux également essayer d'améliorer ton régime alimentaire qualitativement.

Est-ce que tu dors bien? C'est super important.

Sois fort. :D

Le sommeil est pourri entre les changements d'horaires, le rythme et le stress.....
"Be the type of person that when your feet touch the floor in the morning, the devil says: "aww shit, they're up"   Dwayne johnson

22 juillet 2015 à 23:51:32
Réponse #4

triskel


ne laisse pas tomber, je suis dans le même cas, sans la clop mais avec du diabète, les phases ou l´ont stagne sont les pires, courage.
l´aventure, c´est parcourir des sentiers ou les mains de l´homme n´on jamais mis les pieds !!!!!!!!!!!!!!!
Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire. proverbe chinois (je crois)

23 juillet 2015 à 00:03:41
Réponse #5

Nostoc


Ça peut paraître stagner, mais si tu regarde derrière toi, tu as repris le sport, tu augmente les quantités et tu n'as pas recommencé la cigarette. C'est une victoire que tu peux déguster, tu peux savourer le trophée de ce que tu fais chaque jour.
Et ça t'aidera à surmonter ce moment de baisse de niaque

Ça fait un an que je courre et je viens de passer un niveau supplémentaire. Je courrais avec facilité ce qui m'était impossible durant des mois. Je repensais à ce découragement, presque du mépris de moi même de stagner ainsi plusieurs mois alors que le démarrage avait été plus dynamique. alors que finalement, ça avance, doucement mais sûrement. Je ne me suis pas blessée. Et je courre encore un an après et en fait rien que ça c'est un exploit. Mais bon, on regarde nos objectifs au lieu de voir ce qu'on fait de si difficile. Du coup on se sent loin de nos buts au lieu de savourer la ténacité. Tu as été encouragé par les premiers moments très gratifiants, maintenant tu dois tenir pour faire durer. Et les progrès ne pourront que continuer, même si ça sera moins rapide qu'au départ.
Alors je te dis bravo,  :)

23 juillet 2015 à 00:31:38
Réponse #6

Ulf


Reprend pas la clope. C'est nuisible.

Essaye un rdv chez un nutritionniste ?

Essaye une rando en autonomie sur 1 semaine ? XD

23 juillet 2015 à 00:37:08
Réponse #7

wolf


Je compte pas arrêter, j'en trop chier pour en arriver la.

J'ai un mal fou à accepter l'idée que çà fonctionne pas à la vitesse que j'ai décidé (comme à 20 ans quoi :'( )

Pour la course, je cours sur des chemins forestiers depuis le début des chaleurs et çà c'est bon même si je crache mes poumons  :doubleup:.






"Be the type of person that when your feet touch the floor in the morning, the devil says: "aww shit, they're up"   Dwayne johnson

23 juillet 2015 à 01:00:44
Réponse #8

Hurgoz


Yo,

Citer
Ça peut paraître stagner, mais si tu regarde derrière toi, tu as repris le sport, tu augmente les quantités et tu n'as pas recommencé la cigarette. C'est une victoire que tu peux déguster, tu peux savourer le trophée de ce que tu fais chaque jour.
Et ça t'aidera à surmonter ce moment de baisse de niaque

+1000

Tu as des résultats: accroches toi! :)

Après attention avec ta balance: elle te donne ton poids, pas du tout ton ratio graisse/muscles. En soit tu peux perdre de la graisse et gagner en muscle sans que ta balance ne bouge... ;)

Niveau gestion du stress, un truc qui me fait énormément de bien c'est pendant une marche en foret me trouver un joli spot, tendre mon hamac, et profiter du temps qui passe :)

Edit: petit point quand même sur la perte de graisse: http://christophe-carrio.com/blog/files/701ef7e85449f21598e46d096e48b6e7-56.html

Bon courage

Hugo
« Modifié: 23 juillet 2015 à 01:20:36 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

23 juillet 2015 à 08:04:12
Réponse #9

Walter


Mon conseil à deux balles : Te focalise pas sur ton poids ou ton évolution. Continue dans cette voie, et espace (fortement) les prises de mesure. Tu le fais pour te sentir mieux, pas pour un  chiffre sur une balance.
Is this yours, Larry? Is this your homework, Larry?
Look, Larry. Have you ever heard of Vietnam?
You’re entering a world of pain, son. We know that this is your homework. We know that you stole a car.

23 juillet 2015 à 09:06:09
Réponse #10

Nostoc



Essaye une rando en autonomie sur 1 semaine ? XD
Je trouve que c'est une excellente idée.
Est ce que tu as le temps de marcher chaque jour ? Ou un boulot physique ?
J'avais pas lu les salades. Peut être aussi ton régime est trop dur et le corps se met en mode rebel. Je n'ai jamais fait de régime, mais déjà lu que ça pouvait empêcher de maigrir. Bon, je préfère soigner le mal par le bien et se faire plaisir. Je te souhaite bon plaisir (vs bon courage) !

23 juillet 2015 à 09:12:44
Réponse #11

wolf


Mon conseil à deux balles : Te focalise pas sur ton poids ou ton évolution. Continue dans cette voie, et espace (fortement) les prises de mesure. Tu le fais pour te sentir mieux, pas pour un  chiffre sur une balance.

Après attention avec ta balance: elle te donne ton poids, pas du tout ton ratio graisse/muscles. En soit tu peux perdre de la graisse et gagner en muscle sans que ta balance ne bouge... ;)

Je suis d'accord, c'est surtout mon périmètre abdo que je surveille.
Quand à la balance je compte porter plainte contre la fabricant si ca continue.... :lol:


Niveau gestion du stress, un truc qui me fait énormément de bien c'est pendant une marche en foret me trouver un joli spot, tendre mon hamac, et profiter du temps qui passe :)

Je note


Essaye une rando en autonomie sur 1 semaine ? XD

Les vacances arrivent  :]]

Je trouve que c'est une excellente idée.
Est ce que tu as le temps de marcher chaque jour ? Ou un boulot physique ?

Je déménage dans 1 mois, je vais me rapprocher suffisamment de mon taf pour que l'aller/ retour  à pied soit envisageable.
Mon taf est pas suffisamment physique pour que ce soit significatif.
"Be the type of person that when your feet touch the floor in the morning, the devil says: "aww shit, they're up"   Dwayne johnson

23 juillet 2015 à 09:13:48
Réponse #12

raphael


Tout d'abord bravo et c'est vrai que la perte de poids si on ne regarde que le chiffre de la balance peut  etre décourageant. Il y a des phases de stagnations et la prise de muscles peut compenser la perte de gras.

Question : as tu faim dans la journée ? et quelle est ta consommation de sucres rapides ?
Se connaitre et s'accepter


23 juillet 2015 à 09:19:47
Réponse #13

Al Bundy


Va voir un psychologue, pas pour la clope, pour voir pourquoi la clope et pourquoi la bouffe, identifier, calmer, détourner l'émotionnel, l'anxieux, le stressé, l'enfant insécure en toi ou la raison qui pousse à se satisfaire de cette manière.
Les réponses "mécaniques" peuvent marcher si par hasard ça débloque le bordel, comme taper sur un écran qui déconne et hop ça reconnecte deux câbles qui se touchaient plus, mais bon, ça peut prendre du temps ou ne jamais arriver, surtout quand ça concerne une "addiction", c'est à dire un processus psychologique
Si tu frôles ou est dans la caté obésité morbide, cela devient urgent, le cœur les artères and co n'apprécient pas.
Courage!
Être libre consiste dans le fait de tirer du seul exercice de notre vie le sentiment de contentement. N.G.

23 juillet 2015 à 10:00:05
Réponse #14

Claude Ponthieu


À part la constitution génétique, notre physique reflète notre mode de vie extérieure et intérieure — être bien dans sa peau, c’est être bien avec soi-même.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Notre mode de vie extérieure est relativement facile à constater — stress, etc.
Sa transformation peut être mis en place rapidement, ce n’est qu’une question de choix — certes, parfois très douloureux !
Un fois le processus enclenché, bien des doutes vont submerger : impression d’un manque indicible, mais bien ressenti.
Dans la majorité des cas, ces doutes ravageurs s’appuient sur un mode de vie intérieure vide.

Notre mode de vie intérieure a pour impératif de se connecter avec notre sacré — rien à voir avec la religion ou autre cogitation intellectuelle…
Ce sacré  développe une confiance en soi, espace dans lequel le paraître devient/est totalement futile.

Pour aller vers cette vie intérieure, l’un des meilleurs moyens est de l’aborder par des activités manuelles — et c’est pas ce qui manquent. ;)
Ces activités vont petit à petit libérer notre créativité qui n’est en fin de compte qu’une des expressions de notre sacré !

Attention, un des écueils de l’accès à cette vie intérieure est la recherche d’un but, souvent accompagné de comparaisons complètement inutiles voire contre productives, etc.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Par rapport à la bouffe, une explication possible par cette découverte.
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

23 juillet 2015 à 10:35:02
Réponse #15

Frax


Déjà bravo pour les efforts accomplis !

A l'instar de Merlin, je souhaite simplement attirer ton attention sur le fait que le repos est super important, ainsi que l'absence de stress. Cela ne veut pas forcément dire qu'il faut bazarder sa situation actuelle mais peut être que la tienne est optimisable sur ces deux points. J'entends par là que tu peux peut-être avoir prise sur certains facteurs qui augmentent la fatigue et le stress. En fait, pour être exacte, le triptyque gagnant est, dans cet ordre, repos, exercice et alimentation.
Quelques exemples basiques :
- il y a quelques années, j'ai banni la tv de chez moi. Résultat : je me couche moins tard et je ne suis plus polluée par les programmes stressants. 
- j'essaie le plus souvent possible de commencer ma journée en allant dehors, au moins quelques minutes. Ça n'a l'air de rien mais ça change vraiment la vie. Le tout est de "s'autoriser à être bien", ce qui n'est pas forcément si facile que cela.
- le yoga et/ou la méditation aident bien. Les trucs qui déglinguent tout : quelques salutations au soleil le matin dehors et la position dite "du cadavre" le soir, dans son lit, avant de dormir.

A++

23 juillet 2015 à 10:47:59
Réponse #16

Le Tervueren


Salut  :)

Tiens bon ! Même si tu as l'impression de stagner, tu as quand même progressé : tu es arrivé à arrêter de cloper, tu est passé de 400m à 10km de course, c'est pas rien !

Pour la bouffe et la perte de poids, quand on réduit les rations, le corps peut se "ralentir", et la perte de poids est lente (en gros, tu apportes moins de carburant que d'habitude, et le corps se dit que c'est pas normal et réduit la voilure en conso d'énergie. Voilà pourquoi des personnes qui commencent un régime se voient perdre peu de poids. C'est ce que nous avait expliqué un prof de physio quand j'étais en 1ère année). Peut être que tu pourrais rencontrer une diététicienne ou nutritionniste pour faire le point ?
Et comme dit plus haut, la perte de graisse a pu être compensée par de la prise de muscle.

Courage ! Essaie de ne pas trop de faire de fixette sur la valeur "poids", le mieux c'est d'être bien dans ta tête avant ça  ;)

23 juillet 2015 à 11:17:40
Réponse #17

Rosetta


Salut,

Déjà : bravo pour l'arrêt de la clope !
Reprendre n'est même pas qu'une bêtise pour ta santé (je juge pas hein, je clope comme un caille, et je sais pas m'arrêter), c'est un élément de plus qui fera plonger ton estime de toi. Même pas dit que ça te fasse maigrir en plus.

Je te donne une piste : la chrononutrition. Je ne sais pas si tu connais le principe mais en gros on ne se prive d'aucun aliment réellement (sauf des toxiques), on les ingère simplement au bon moment, c'est à dire au moment où le corps en a le plus besoin et où il est capable de bien les métaboliser.
J'ai découvert ça en allant voir un naturopathe (pour complètement autre chose, je suis pas épaisse de base). J'avais besoin de rééquilibrer certains trucs, niveau digestif, niveau stress et sommeil, et d'autres machins mais osef.
Ce n'est pas un régime à proprement parler, juste une autre manière de manger, et du coup c'est pas frustrant.
J'ai constaté depuis que je fais ça une perte de poids (le bide surtout - et j'ai pas arrêté la bière !). Même si c'était pas le sujet de base. Je me sens plus en forme, je dors mieux, je suis plus cool aussi, même si les occasions de m'énerver ne manquent pas.
Bon, il m'a aussi prescrit d'autres trucs en gemmothérapie et oligothérapie, mais à mon sens c'est beaucoup l'alimentation qui joue.
Ce que j'ai apprécié : être prise dans ma globalité, et pas décortiquée en pathologies indépendantes les unes des autres.

Du coup : je ne saurais que te suggérer si la piste t'interpelle de trouver un bon praticien naturopathe (choisir un praticien certifié OMNES c'est mieux, t'as moins voire pas de risque de tomber sur un foufou, et ils ont des obligations de formation régulières et validations d'acquis) près de chez toi pour faire un bilan global. Appliquer n'importe quel régime sur n'importe quelle personne n'a pas de sens, y'a des adaptations à faire en fonction du corps de chacun, de sa vie, etc..

Bon courage !
a bove ante ab asino retro a stulto undique caveto

23 juillet 2015 à 11:18:54
Réponse #18

Draven


Faut rester motivé, c'est le plus important !

Y'a des tonnes de bons conseils ici, essaye ne pas faire de fixette sur les mesures de poids et de mensurations, essaye de te sentir bien, cours selon tes envies et ton ressenti ( sans chrono, gps, etc... ).

Moi je rajouterais quelques séances de kettlebell, le swing est un excellent mouvement pour bruler des graisses ! Essayes de te rapprocher d'une salle de crossfit ou d'un coach compétent pour apprendre les mouvements corrects.
En plus ça renforce efficacement les muscles qui sont utilisés en trail et plus largement en course a pied ;)
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

23 juillet 2015 à 13:07:19
Réponse #19

DavidManise


Salut :)

Plein de bons conseils déjà...  je vais pas en rajouter.  J'ai peu de signal additionnel à rajouter.  Juste un truc déjà dit que je veux souligner, et donc l'importance est juste sous-estimée complètement : le plaisir. 

Le plaisir, dans nos cultures, c'est péché.  En réalité, c'est un signal que notre corps nous envoie pour nous dire qu'on lui fait du bien. 

Je parle pas du plaisir biaisé des substances comme la clope, l'alcool ou le sucre qui pervertissent nos capteurs à plaisir en les utilisant contre nous.  Je parle du plaisir qui demande du courage, parce que mal vu socialement : le plaisir de se faire vraiment du bien, de prendre soin de soi, de s'autoriser à vivre et à soigner ses petits bobos, et à soigner son corps, etc.

Dormir plus.  Prendre des vacances.  Faire du yoga ou de la méditation ou des étirements, ou un peu de tout ça.  Dire non.  Prendre du temps pour soi chaque jour, un petit peu.  Eliminer les grosses sources de stress (pas toujours facile mais on peut au moins prendre du recul par rapport aux trucs qu'on ne peut pas changer pour égoïstement profiter mieux de la vie : s'exciter seulement à l'intérieur de notre sphère d'influence quoi...).

Bref tu vois l'idée.

La clope est un moyen de compenser des trucs qui ne vont pas.  Pour s'en débarrasser vraiment il faut changer le truc en profondeur, régler le truc à la racine...  avant que la compensation ne devienne un problème cancérigène ;)

Pour la perte de poids, donne toi du temps...  et n'oublie pas que le sucre et les féculents font grossir même les athlètes de haut niveau.
Faut manger plus intelligemment (pas forcément moins).

Tchuss ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

23 juillet 2015 à 15:15:02
Réponse #20

b@s


Salut :)

Plein de bons conseils déjà...  je vais pas en rajouter.  J'ai peu de signal additionnel à rajouter.  Juste un truc déjà dit que je veux souligner, et donc l'importance est juste sous-estimée complètement : le plaisir. 

Le plaisir, dans nos cultures, c'est péché.  En réalité, c'est un signal que notre corps nous envoie pour nous dire qu'on lui fait du bien. 

Je parle pas du plaisir biaisé des substances comme la clope, l'alcool ou le sucre qui pervertissent nos capteurs à plaisir en les utilisant contre nous.  Je parle du plaisir qui demande du courage, parce que mal vu socialement : le plaisir de se faire vraiment du bien, de prendre soin de soi, de s'autoriser à vivre et à soigner ses petits bobos, et à soigner son corps, etc.

Dormir plus.  Prendre des vacances.  Faire du yoga ou de la méditation ou des étirements, ou un peu de tout ça.  Dire non.  Prendre du temps pour soi chaque jour, un petit peu.  Eliminer les grosses sources de stress (pas toujours facile mais on peut au moins prendre du recul par rapport aux trucs qu'on ne peut pas changer pour égoïstement profiter mieux de la vie : s'exciter seulement à l'intérieur de notre sphère d'influence quoi...).

Bref tu vois l'idée.

La clope est un moyen de compenser des trucs qui ne vont pas.  Pour s'en débarrasser vraiment il faut changer le truc en profondeur, régler le truc à la racine...  avant que la compensation ne devienne un problème cancérigène ;)

Pour la perte de poids, donne toi du temps...  et n'oublie pas que le sucre et les féculents font grossir même les athlètes de haut niveau.
Faut manger plus intelligemment (pas forcément moins).

Tchuss ;)

David

je plussoie grandement faute d'avoir su l'écrire : se faire du bien et se faire plaisir, mais ça ne veut pas dire se prendre une murge tous les soirs ou se gaver de sucre ...
je ne fume pas, je n'ai jamais fumé, mais par contre qu'est ce que je bouffe  >:( :o comme tu le dis il y a plein d'addictions ...qui sont une béquille face à un problème plus profond...
 moi je rêve de faire partie de ceux dont le stress coupe l'appétit ...

bref, ne pas remplacer une addiction par une autre (pas facile à éviter malgré tout... un gars que je connais a complètement arrêté la bibine et le pétard mais aujourd'hui il fait du vtt tout le temps ... moralité toujours pas dispo pour les siens, et toujours en combat avec son corps qui force malgré les blessures)

ce que dit David me parle et fait la synthèse des excellents conseils des autres : peu importe l'outil tant qu'il y a un traitement de la cause ...

du coup merci à tous (et en particulier à Wolf d'avoir permis ce cheminement)

23 juillet 2015 à 15:21:43
Réponse #21

bushiben


Courage à toi, moi j'ai opté pour une solution complètement radicale, à 40 ans,  la chirurgie de l'estomac, mais bon mon cas était beaucoup plus dramatique que le tient (140 kgs), obésité morbide et espérance de vie vraiment raccourcie....
J'ai perdu 72 kgs en moins d'un an et j'ai repris le sport comme un forcené. Courses à pied, rando, vélo et tout ce qui me passe sous la main (tractions, corde à sauter, gainage etc....).
Cela fait 6 mois que je suis stable à 68 kgs, je peux dire au jour d'aujourd'hui que je suis né une deuxième fois après cette perte de poids.
Tout ça pour dire que peut importe le moyen ou le temps qu'il faut, l'important c'est d’être bien dans sa peau, je côtoie des gars qui soulève de la fonte tout les jours et qui ont des abdos de malades et bien peu d'entre eux sont capable de courir deux fois 10 bornes par semaine. Donc garde le moral et ta motivation au meilleur d'eux même, tu verras que les paliers de perte de poids passent et que ça fini toujours par descendre enfin... ;)
- Ce que tu vis au sommet te change profondément et te devient indispensable...
- L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... - Gaston Rébuffat

- Grimpez si vous le voulez, mais n'oubliez jamais que le courage et la force ne sont rien sans prudence, et qu'un seul moment de négligence peut détruire une vie entière de bonheur. N'agissez jamais à la hâte, prenez garde au moindre pas.
Et dès le début, pensez que ce pourrait être la fin - Edward Whymper

23 juillet 2015 à 16:23:56
Réponse #22

fan


Un truc en plus , tiré d'un livre que j'ai trouvé très intéressant: "victime non merci, de Cornelia Gauthier", elle a aussi un site internet "nous sommes tous des abusés".
Quand tu es stressé, énervé.. et que tu vas peut être compenser par de la nourriture, prendre une feuille et un stylo et écrire (éventuellement sous forme d'une lettre adressée à celui qui t'as énervé), tout ce qui te passe par la tête.
NE PAS LAISSER TRAINER LA LETTRE NI LA REMETTRE AU DESTINATAIRE.
 Mettre les émotions à plat permet de se calmer.
Quand ça va mieux détrruire la lettre (déchirer en petit bouts fait aussi du bien).

Concernant la nourriture, c'est quand même un super plaisir dans la vie , est-ce-que tu te cuisines des bons petits plats? Il y a moyen de faire du diététiquement correct et très bon.

Enfin, je rejoins tout à fait les autres: bouger c'est aussi un plaisir, à chaque fois que tu bouges tu augmente ton métabolisme de base et tu consommes plus de calories. On bouge de plein de façons: en rentrant du bois, en faisant le ménage( et oui, il y a le plaisir du résultat quand c'est propre!), en bricolant, en faisant ses courses à vélo, en dansant...

Bon plaisir et bravo pour le parcours déjà fait.
Une pomme par jour éloigne le médecin...à condition de bien viser!

23 juillet 2015 à 19:36:54
Réponse #23

musher


Janvier 2015, j'ai 35 kg de trop, je souffle pour monté 2 étages et je suis incapable de courir plus de 400m.......
Juin 2015: je cours 10km 2 fois par semaine et j'ai perdu péniblement 10kg.
Depuis Juin je stagne au niveau poids,

Ben moi, je trouve que tu as fait vachement de progrès : de 400 m à 10 km en 6 mois, à 40 ans, c'est déjà bien.
Depuis juin, tu stagnes au niveau poids ? On est que fin juillet.

Les premiers kilos sont facile à perdre. Après, c'est plus dur car la graisse est remplacé par du muscle (plus lourd), le corps passe en mode stockage car il a décelé une perte de poids important et rapide donc il stocke (il est pas supposé savoir que c'est une perte volontaire car génétiquement perte de poids rapide = famine donc passage en mode "je stocke un max pour la suite"

Tu as des gens qui se sentent super bien à 110 kg et d'autres qui se sentent gros à 80 kg.

C'est ton corps qui te dit si tu as atteint ton poids de forme, pas le diktat de la mode.

Et pis fais toi plaisir, si ça fait pas maigrir, ça peut pas faire de mal  :D

Mais bon à 40 ans, on a plus le corps de ses 20 ans et on est pas tous égaux devant la balance.

J'ai un copain à 60 ans, il fume des gamins de 20 ans en VTT.  Ben tant mieux pour lui  ;D
 

24 juillet 2015 à 00:58:52
Réponse #24

Hurgoz


Yo,

Je te donne une piste : la chrononutrition. Je ne sais pas si tu connais le principe mais en gros on ne se prive d'aucun aliment réellement (sauf des toxiques), on les ingère simplement au bon moment, c'est à dire au moment où le corps en a le plus besoin et où il est capable de bien les métaboliser.

Avant de commencer, ce qui va suivre n'est pas une remarque spécifique à la chrononutrition, mais simplement un point de vue général

Ce qui t'a fait prendre du poids est une alimentation déréglée (en sur abondance ou mal équilibrée). Le challenge va donc être de modifier ton schéma alimentaire, pas seulement pour perdre le sur-poids mais pour "le restant de tes jours". Du coup, il va falloir penser à une stratégie que tu pourras au moins tenir à moyen terme (long terme, question nutrition, je n'y crois pas: on change, nos activités changent, le monde change). Sinon, tu risques de perdre du poids que tu va regagner après coup, ou alors de te décourager parce que trop contraignant.

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité