Nos Partenaires

Auteur Sujet: Demande de conseils - Voyage opportuniste en Suède  (Lu 2096 fois)

10 juillet 2015 à 18:58:17
Lu 2096 fois

Frax


Bonjour tout le monde

Un ami forgeron/taillandier va se rendre en Suède le mois prochain pour faire un stage et visiter le pays (durée du périple : 3 semaines environ). Ayant encore un peu de temps sur cette période, j'ai décidé de l'accompagner dans ce pays totalement inconnu pour moi.
Comme je vais surement avoir la bougeotte pendant sa semaine de stage, je pense randonner à pied et en solo à ce moment là, soit entre le 24 et le 31 août. Connaissez-vous des coins (rêvons même un peu : une boucle ?) sympa à faire aux alentours de Bergsjö ?
J'avoue que je galère un peu à rassembler des infos. Il s'agirait d'une ballade en mode "cool Raoul" car je compte bien prendre des photos, rêvasser tel le Bamby de base, visiter s'il y a des trucs pas trop incompréhensibles pour une non-suédophone... ce qui prend vite du temps et réduit les kilomètres potentiels.

Après avoir lu quelques sujets à propos de la question des ours sur le forum, je me demande aussi si mon projet est bien réaliste.. Bref, que pensez-vous de tout cela ?

A++

Frax
« Modifié: 11 juillet 2015 à 11:51:40 par Frax »

16 juillet 2015 à 13:18:08
Réponse #1

Arnaud


Plop,

J'ai demandé à mes deux copains suédois et à mon frangin dont la copine à une maison par là-bas et qui y vit quelque mois de l'année, pas beacoup d'infos au final mais je te donne ce que j'ai ;)

- Pour les trucs à voir, le mieux s'est de se renseigner sur place à l'office du tourisme, à priori c'est une région minère: peut être des mines à visiter...
- Philosophie d'accès à la nature à la nordique: tu vas et tu campes à peu prêt ou tu veux.
- Peu voire pas de tourisme dans le coin: ambiance trou du cul du monde a priori.
- Pas de problèmes avec ours, loups, etc.. rencontres toujours possibles bien sûr.
- Pour l'itinéraire, la région est assez "exploitée" beacoup de chemins en forêt, sur la côte mais pas de chemin de randonnée à proprement parler sauf peut être vers Hassela au nord qui est une station de ski.
- Les grands lacs de Norra Dellen pourait offrir un bon compromis pour mes potes suédois, mon frangin lui te conseil plutôt une ballade sur la côte.

Voilà.

Latcho drom,
Arnaud.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

17 juillet 2015 à 15:18:04
Réponse #2

Merlin06


Je ne connais pas le coin mais prépare une virée beaucoup plus au nord.
Attention aux moustiques et aux variations de température/météo qui peuvent être très importante.
L'âme sûre ruse mal. ;)

17 juillet 2015 à 20:41:01
Réponse #3

Frax


Hello

Merci beaucoup à vous deux ! :-D
Vu qu'il est également prévu que nous nous rendions à Mora après Bergsjö, je pense que nous allons voir les lacs de Norra Dellen.
Du coup, j'irai à l'OT du coin s'il y en a un ou vers la côte si je ne trouve pas plus d'infos :-)

Pour les moustiques, j'ai trouvé un produit qui contient du DEET (même si j'aimerais bien trouver un truc un peu plus naturel). Sinon, pour les températures, d'après ce que j'ai lu ça peut descendre à 10°C en septembre. Est-ce une information juste ?

A++

17 juillet 2015 à 22:25:06
Réponse #4

Merlin06


5°C à 20°C, avec des extrêmes à 5°C de chaque côté d'après ce site: https://weatherspark.com/#!dashboard;ws=28939
Le petit filet de tête MUL c'est bien si tu ne veux pas te bombarder, le DEET bouffe les fibres synthétiques et la perméthrine ne dure pas trop.
L'âme sûre ruse mal. ;)

18 juillet 2015 à 17:23:12
Réponse #5

Frax


Merci :-) J'ai bien fait de demander !
Dans tous les cas, c'est ok, je suis équipée pour ce genre de températures.
Il ne reste plus qu'à récupérer un filet de tête (vu sur amazon, ça a l'air peu cher, simple et léger) et à apprendre quelques mots de suédois  :ohmy:

Bonne virée dans le nord du pays !

A++


18 juillet 2015 à 18:58:04
Réponse #6

guillaume


Des dires de Lemuel, il vaut mieux acheter la moustiquaire sur place : tu en trouveras facilement, à pas trop cher et surtout avec les mailles assez fines pour les insectes de là-bas ;).

a+

19 juillet 2015 à 20:54:21
Réponse #7

Diesel


Oui et par dessus un chapeau à large bord !!!
ça évitera de te faire bouffer à l'endroit ou la moustiquaire touche la tête si tu la mets sous une casquette ou un chapeau.

Bon voyage Frax  ;)

P.S. @Guillaume, c'est foutu pour la pendaison de crémaillère chez toi, j'ai du modifier mes dates de congés d'une semaine pour faire le camp mul, je reprends logiquement une semaine plus tôt.  :'(

20 juillet 2015 à 20:26:36
Réponse #8

Frax


Ok bien noté !
Je vais pouvoir ressortir mon cuir avec une vraie justification et pas simplement "pour faire joli".  :D
(Il faut juste que j'y ajoute un cordon pour qu'il ne m'arrive pas la même chose qu'à Arnaud dans les Cévennes...)

20 juillet 2015 à 23:11:50
Réponse #9

Merlin06


Cordon qui passe dans la sangle du sternum=sécurité du couvre-chef :D
L'âme sûre ruse mal. ;)

27 juillet 2015 à 16:38:19
Réponse #10

Arnaud


Mon chapeau... *snif*

Quelques infos supplémentaires envoyées par mon frangin.

Le pseudo site de l'office de tourisme de la commune: http://www.upplevnordanstig.se

On y trouve des adresses où manger, où loger, et quelques lieux que l'on peut visiter. Le problème c'est que comme ce n'est pas une destination touristique pour les étrangers, il n'y a aucune info en anglais, tout est en suédois.

L'adresse de l'office du tourisme:

Upplev Nordanstig/Nordanstigs turistbyrå
Landsvägen 1
820 76 JÄTTENDAL

Mis à part les balades en forêt sur les sentiers balisés (ou pas) - il y a 19 réserves naturelles sur la commune - ce qui lui semble le plus attrayant c'est ce qu'ils appellent "Kustleden", plus d'infos sur cette page : http://www.upplevnordanstig.se/sv/se-gora/gora-i-nordanstig

C'est un chemin de randonnée le long de la côte qui fait quelques centaines de bornes....

Il y a surement d'autres trucs mais pas visible sur le net ou alors bien planqués ;)

Arnaud.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

28 juillet 2015 à 11:34:05
Réponse #11

Frax


Cool ! Merci :-)
Je suis vraiment contente que ce coin ne soit pas touristique.
Ça risque d'être plus compliqué pour communiquer mais je me sens souvent mieux quand il n'y a pas trop de touristes français au km². Si ça restreint les visites touristiques, tant pis. Même si j'aime toujours bien en faire quelques unes, ce n'est pas vraiment pour cela que j'y vais de toute façon.

Du coup, je pense glisser un g'palémo dans mon sac ainsi qu'un mini dico français/anglais et un guide de conversation en suédois. Je laisse tomber le guide d'allemand car on ne restera pas longtemps dans ce pays. C'est vraiment pratique d'avoir un Trafic en backup, ça me change pas mal de mes habituels 12Kg max, eau incluse ^^

Sinon, pour la préparation, google trad est mon ami. Ce n'est pas vraiment idéal mais au moins ça me donne une idée de ce qui est marqué.
En ce moment, j'essaie de compiler les coutumes locales histoire de ne pas passer pour quelqu'un qui a été élevé chez des sangliers.

28 juillet 2015 à 12:20:23
Réponse #12

Claude Ponthieu


Malgré leur froideur apparente, les Suédois sont serviables, accueillants et prêts à renseigner.

Avec leur coutume du droit de passage on peut bivouaquer/stationner quasiment partout.

Dans bien des parcs, tu auras des surprises agréables — tranquillité, discrétion…

En un mot c’est une autre culture. ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

30 juillet 2015 à 12:47:48
Réponse #13

Frax


Claude, tu es déjà allé en Suède ?!? Il me semblait que tu tombais en hypothermie en dessous des 30°C réglementaires. Comment as-tu fait pour survivre à la température ?  :nana:

30 juillet 2015 à 14:09:40
Réponse #14

Claude Ponthieu


Claude, tu es déjà allé en Suède ?!? Il me semblait que tu tombais en hypothermie en dessous des 30°C réglementaires. Comment as-tu fait pour survivre à la température ?  :nana:

Hé ouais, l’été 2004 pendant 3 mois, j’y suis allé avec ma fille qui préférait le froid — compromis oblige. :glare:

Mais cette année là, au-delà du cercle polaire il faisait 35°C — comme quoi il y a une certaine justice divine. :nana:

J’en avais profité pour acheter une Gränsfors manche spécial directement à l’usine.

Au fait, ma fille te dit d’aller voir la maison du Père Noël — elle l’a vu plusieurs jours d’affilée… :D
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

30 juillet 2015 à 17:09:36
Réponse #15

Frax


La maison du Père Noël ? Je pensais qu'elle est en Finlande à Rovaniemi.  :huh: (enfin celle du vrai Père Noël hein, pas celle des copies chinoises ^^)
Blague à part, pourquoi pas. J'ai appris aujourd'hui que mon camarade de voyage souhaite aller au nord du pays histoire d'y jeter un œil après son stage. On passera peut-être pas loin.

Pour l'anecdote, c'est justement chez Gränsfors Bruk que mon poto va faire son stage et parler boutique.

30 juillet 2015 à 18:59:57
Réponse #16

Claude Ponthieu


Pour l'anecdote, c'est justement chez Gränsfors Bruk que mon poto va faire son stage et parler boutique.
À la pose, les ouvriers s’ exerçaient au lancer de hache — tu pourras t’y entraîner, mais vise bien ;)
Leur musée est petit, mais intéressant.

Profites en pour voir les différents fabricants de Mora, par contre il y a beaucoup de touristes !

Johan Staff m’a fait un couteau de très bonne facture. :love:
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

31 juillet 2015 à 11:01:50
Réponse #17

lambda


Salut Frax.

Un chouette périple que vous allez faire, ton ami et toi. beau pays, campagne riante et espace plus sauvage au nord à gogo, gens sympas et prompt à faire connaitre leur pays.

Ici un retour du stage que j'avais fait en été 2012, si ca peut vous donner quelques infos utiles...


http://lesmondesdeloulou.fr/Davidmanise/6520861_8b82452c9e_d.pdf

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

31 juillet 2015 à 15:56:03
Réponse #18

Frax


@ Lambda : merci beaucoup ! Je vais transmettre ton document à mon compagnon de voyage. Les passages sur le stage lui parleront bien plus qu'à moi. Page 4, il y une photo d'un tarp. Est-ce ton installation récurrente de bivouac ? Le cas échéant, y as-tu vu des avantages et des inconvénients propres au terrain ? Pour ma part, j'hésite entre un tarp et une tarptent, laquelle est pourvue d'une moustiquaire et d'un sol mais n'est pas autoportante.

@ Claude : Nous avons prévu d'aller à Mora aussi. Je ne sais pas si mon camarade connais Johan Staff et vais lui transmettre le lien. Merci :-)
Pour le lancer de hache.. on va voir. Je ne sais pas si j'ai les bras assez costauds pour ça. A la rigueur, éducation familiale oblige, mon truc serait plutôt les épées.. mais ça ne se lance pas vraiment ^^

31 juillet 2015 à 16:28:34
Réponse #19

lambda


Salut Frax.

Oui, c'est mon abri habituel.... c'était le premier soir juste à mon arrive sur les lieux, au bord d'un lac voisin. Pour les autres nuitées pour tout le stage, j'avais re-planté mon tarp/poncho derrière une haie au bord d'un champ à proximité de l'usine ou a lieu les stages (usine de production aussi).

c'est typiquement ce genre d'installation que j'utilise en effet.

Pour ces questionnements, n'hésite pas à consulter les archives, il y a des tonnes de discussions sur les avantages/inconvénienst tarps/tente/tarptent etc... j'utilise juste une solution qui me va parce que simpliste à l'extrême et ne nécessitant pas de se poser trop de questions sur l'adéquation choix de montage/terrain.

Sur place, pas de souci de terrain herbeux plat et propre, presence d'arbres pour y tendre l'abri (ou avec 2 batons de marches...) Bref, ne te prends pas trop le choux, simple, pas trop lourd, avec un minimum d'espace de vie la dessous.... tout ce qui collera a ce genre de contrainte, pour ton projet actuel: crapahute suédoise opportuniste estivale, pas trop engage ou "hors piste" (mais un peu quand meme ;) ), avec contact potentiel avec l'habitant et passage par des villages, ira bien....

Seule constante, la moustiququqire (intégrée ou pas à ta solution choisie).... au plus simple, si tu veux utiliser un simple tart, une grande mousseline jetée par dessus ton tarp et qui retombe autour bien au sol fera très bien l'affaire. :)

Bonne preparation!

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

02 août 2015 à 09:05:44
Réponse #20

Frax


Merci d'avoir pris le temps de me répondre :-)
J'avais déjà compulsé ces archives et celles de RL avant de finalement opter pour ma tarptent.
Vu que le terrain n'a pas l'air d'avoir de difficulté particulière, je pense que je vais la glisser dans mon paquetage de rando... et emporter le tarp pour les autres semaines (plus convivial).




 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité