Nos Partenaires

Auteur Sujet: Quel couteau choisir ?  (Lu 3969 fois)

29 mai 2015 à 09:21:26
Lu 3969 fois

Axy61


bonjour à tous !
Je sais que le titre parait bateau mais la j'ai besoin de conseils . Je vous explique ...
Je part pour 24 mois en Finlande près de Haapavesi et je recherche désespérément un couteau digne de ce nom ( je veut pas partir avec un mora 2000 ) XD .
Enfin bon je cherchais un couteau manche en bois mais qui accroche et surtout un port horizontal mais la ... Je galère légèrement. Si jamais vous avez des couteaux a me conseiller je suis preneur ;)

Merci d'avance :D
Sur le ruisseau elle cour aprés son reflet...la libellule
Chiyo-Ni

29 mai 2015 à 09:40:43
Réponse #1

VieuxMora


Bonjour,
Pourquoi pas une visite à la quincaillerie locale en arrivant ?
Tu devrais trouver l'opinel local qui va bien, et pas trop cher.

29 mai 2015 à 09:48:24
Réponse #2

bloodyfrog


Bonjour,

Alors...

24 mois en Finlande, t'as peut être intérêt d'attendre d'être sur place pour acheter ton couteau, ce n'est pas le matos de qualité, simple et éprouvé, qui manque sous ces latitudes.

Si tu veux vraiment d'équiper avant de partir, ben un couteau scandinave est ce qui risque d'être le plus adapté la-haut (socialement et pour l'usage), et pour cause. Ce n'est pas le choix qui manque, et toutes les recommandations que nous pourrions te faire n'aideront pas ton choix, souvent dicté par le feeling et le look du couteau (la preuve, tu ne veux pas d'un Mora basique pourtant très performant)

Le port horizontal, ce n'est pas le choix du couteau mais de l'étui. Choisis ton couteau, tu adapteras ou feras faire un étui ensuite.
 
La méthode tradi de porter un couteau scandi, c'est pendant à la ceinture, très mobile, de sorte à ne pas gêner le port du sac ou les mouvements, lorsque que tu bosses au camp notamment, autour du feu. Y'a une raison à ça.

Manu.

Edit: grillé par VM, qui sait un tout petit peu de quoi il parle...

29 mai 2015 à 09:54:21
Réponse #3

Troll


Bonjour,

Je plussoie sur l'achat "local et éprouvé" ! ;) Pour ma part, sans aller jusqu'en Finlande, j'ai trouvé un excellent couteau basque...au Pays-Basque : excellente facture et prix "modique" par rapport au même acheté ailleurs

Voici cependant deux liens pour informations:
lien1
lien 2

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

29 mai 2015 à 11:15:06
Réponse #4

Mrod


Concernant le couteau tout ou presque à été dit. Mais le principal facteur de choix sera ce que tu souhaites en faire.

Pour ce qui est du port horizontal:
Je suis facteur d'étui et beaucoup de gens me demande ce type de port sans l'avoir testé (le plus souvent). Certes ce type de port est discret entre autres avantages mais très franchement pour un couteau fixe je le déconseille très fortement. D'une part ça s'avère très souvent gênant et ce n'est pas ergonomique du tout car le geste n'est pas naturel. Si le geste (dégainage, rengainage) n'est pas parfait cela crée une usure prématurée et très rapide de la gaine. Avec un étui kydex ça limite un peu l'usure, mais avec un étui cuir ça s'use très rapidement jusqu'au jour où la lame va transpercer la gaine ou sectionner la couture.
Dis nous ce que tu veux faire avec ton couteau et on te dira quel type de port est le plus adapté.
Si c'est un souci de discrétion voici en photo (PJ) une des possibilités qu'offre entre autre les étuis scandinaves.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

29 mai 2015 à 11:33:30
Réponse #5

Troll


Bonjour,

Amha, le gros du sujet a été traité. J'ajouterais néanmoins ce dernier point: si comme Mrod l'évoque, la discrétion est un de tes critères d'achat (il va sans doute me détester car je ne vais pas faire de publicité hélas...) pourquoi ne pas envisager un pliant (même si globalement moins robuste...enfin c'est comme tout, c'est fonction de ton utilisation).

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

29 mai 2015 à 11:50:42
Réponse #6

Axy61


Merci a vous tous :D
J'avais effectivement penser a me fournir sur place et visiblement d'après ce que vous me dite ça va se faire comme ça :D
Pour le port horizontal c'est plus pour le côté esthétique qu'autre chose ;) je vais pas en avoir un usage hyper intense mais bon . Et ne vous inquietez pas mon mora suivra quand même le voyage mais bon je voudrait pas en faire mon couteau principal :D
Sur le ruisseau elle cour aprés son reflet...la libellule
Chiyo-Ni

29 mai 2015 à 12:55:44
Réponse #7

Kilbith


Pour le port horizontal c'est plus pour le côté esthétique qu'autre chose ;)

A la différence de Mrod, je trouve que le port en horizontal c'est pas mal pour les couteaux de moins de 10 cm de lame. C'est pratique quand on est assis par exemple. On peut aussi le sortir d'une seule main habituellement. Mais, il y a plusieurs défauts.

-Le premier est celui signalé par Mrod (usure de l'étui), pouvant entrainer d'ailleurs une blessure.
-Le second c'est que la ceinture de sécurité de la voiture porte dessus....pas glop en cas d'accident.
-Le troisième c'est que c'est discret. Chez nous cela peut être un avantage, dans une culture ou on peut porter un couteau relativement librement : il n'y a que les thugs qui veulent être discrets. Pas très bon d'être catalogué de la sorte.
- Et puis dans les conditions hivernales scandinaves, tu as vite plein de couche de vêtement : la ceinture du pantalon est rarement facilement accessible (si c'est une ceitnure dédiée je ne vois pas trop l'intérêt).
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

29 mai 2015 à 13:17:48
Réponse #8

Hurgoz


Yo,

Sur le port horizontal, en vrac:
  • Perso, je trouve le mouvement pour sortir la lame beaucoup plus fluide qu'avec un port vertical; pour le rentrer, c'est plus chiant: faut s'y habituer.
  • En cas de chute, il y a moins de chance que la lame traverse l'étui et se plante dans de la barbaque
  • Très chiant à porter avec un sac avec une ceinture
  • Ca demande un étui relativement rigide pour pas qu'il plie une fois la lame dehors

Après, switcher d'un port vertical à un port horizontal (et vice-versa), ça demande un bout de ficelle et fin de la bataille, donc....  ;)

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

29 mai 2015 à 13:29:03
Réponse #9

musher


Pour le port horizontal, si on n'a pas bien mis le couteau dans son étui, il va vite tomber (merci Newton)
Avec les sangles, vétements, sacs..., il peut être sorti de son étui sans qu'on s'en rende compte et tomber (j'ai perdu mon premier mora comme ça)

Ou alors, il faut un étui vraiment prévu pour ça qui s'écurise la fixation du couteau dans l'étui.

Perso, le couteau fixe, c'est dans une poche (de sac, de banane...) et quand j'en ai besoin, je le sors et le met autour du cou et je le remets dans le sac quand j'ai fini. Sinon, c'est le pliant dans la poche du pantalon pour les menus taches.
 

29 mai 2015 à 13:56:12
Réponse #10

Diesel


J'ai porté un temps un couteau de bonne taille de cette façon  (Cold Steel SRK) sur le ventre
L'avantage que j'y ai trouvé est une grande discrétion (pas de truc qui pendouille à la jambe façon rambo),
En mettant simplement  la main devant le manche, ou en passant son T-shirt, ça passe presque inaperçu.
La sortie du couteau était beaucoup plus aisé et naturel que le port traditionnel mais ce port ne convient pas à tout les étuis. Je ne ne conseillerai pas aux étuis en nylon ou en cuir trop souple pour ma part.
Celui du SRK est en thermoplastique et la lame est parfaitement bloquée sans avoir besoin de passants supplémentaires qu'un geste pourrait faire sauter.
Le point noir était plutôt l'insertion du la lame dans l'étui. c'est proche du seppuku dans cette position.  :o
Mieux vaut bien guider la lame dans l'étui.

Malgré tout, pour ce qui est de couteau à tout faire, un pliant reste quand même incontournable. C'est le meilleur compromis entre longueur de lame, portabilité et discrétion.
Même si je suis un inconditionnel du couteau à lame fixe, il ne se justifie que rarement dans les faits.
Pour la taille d'un petit fixe (3 doigts, lame de 6cm) on dépasse déjà d'un bon tiers la taille d'un couteau pliant avec une lame de 9cm qui sera au moins aussi utile (sauf à bâtonner comme un fou).

Les petits couteaux ne justifient en rien un tel port à mon sens. Glissés dans la poche, ça marche très bien.

29 mai 2015 à 15:20:52
Réponse #11

Mrod


Y'a tout un tas de type de port avec des avantages et inconvéniants. Personnellement j'affectionne particulièrement le port à 45° à la ceinture. C'est pour moi le plus ergonomique et le moins gênant (dans la verte). Ou, le reste du temps, dans la poche, attaché au passant de ceinture. Le tour de cou c'est seulement pour les tout petits fixe.

Après je plussoie avec Diesel. Le meilleur couteau c'est celui qu'on a toujours sur soit. Et malgré que moi aussi je sois un inconditionnel du fixe. Au final ceux que j'ai toujours sur moi sont un opinel dans la besace et un douk à la ceinture (port horizontal). Le fixe c'est seulement quand je part en balade ou parfois sur les chantiers.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

29 mai 2015 à 15:57:54
Réponse #12

Ulf


Concernant le couteau tout ou presque à été dit. Mais le principal facteur de choix sera ce que tu souhaites en faire.

Pour ce qui est du port horizontal:
Je suis facteur d'étui et beaucoup de gens me demande ce type de port sans l'avoir testé (le plus souvent). Certes ce type de port est discret entre autres avantages mais très franchement pour un couteau fixe je le déconseille très fortement. D'une part ça s'avère très souvent gênant et ce n'est pas ergonomique du tout car le geste n'est pas naturel. Si le geste (dégainage, rengainage) n'est pas parfait cela crée une usure prématurée et très rapide de la gaine. Avec un étui kydex ça limite un peu l'usure, mais avec un étui cuir ça s'use très rapidement jusqu'au jour où la lame va transpercer la gaine ou sectionner la couture.
Dis nous ce que tu veux faire avec ton couteau et on te dira quel type de port est le plus adapté.
Si c'est un souci de discrétion voici en photo (PJ) une des possibilités qu'offre entre autre les étuis scandinaves.

Nico

99% du temps que je passe dehors, j'emporte un "Mora like". 108g, 8€, nickel.

Je le porte exactement de la manière montrée par Mrod, à la différence près que le couteau repose dans la poche de la veste (une smock) et est attaché par un cordon à un bouton canadien.

En mode inactif, l'étui est dans la poche. En mode actif, l'étui pendouille sur le devant de ma veste.

On ne passe pas pour une personne dangereuse et le couteau est accessible facilement assis/debout/avec un sac etc.

29 mai 2015 à 16:16:43
Réponse #13

Troll


Bonjour,

@Ulf: le clip de l'étui qui maintien le couteau en place ne s'abîme pas à la longue ? (au risque d'une perte "sans s'en rendre compte" car le couteau est léger)

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

29 mai 2015 à 16:22:31
Réponse #14

Mrod


Si c'est un b*hco clipper, j'utilise l'étui d'origine en élagage et y'a pas de souci avec le clip car il s’appuie sur la "garde" du couteau, donc ça ne s'use pas tellement. En même temps je le dégaine pas souvent puisqu'il est seulement là au cas où faudrait couper une sangle où une corde. Le reste du temps il est dans un étui cuir.

Après, avec un étui bien conçu et bien fait, même avec un couteau léger y'a pas de risque qu'il s'échappe. Soit par un système de rétention costaud, soit avec un étui très enveloppant et bien ajusté comme les étuis traditionnel scandinaves.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

29 mai 2015 à 16:52:36
Réponse #15

Ulf


Bonjour,

@Ulf: le clip de l'étui qui maintien le couteau en place ne s'abîme pas à la longue ? (au risque d'une perte "sans s'en rendre compte" car le couteau est léger)

Bien cordialement,

Troll

Pas d'usure constatée de l'étui. (tu parles du clip ceinture ou du système de rétention ?) 

Pour assurer la rétention hors utilisation, le manche du couteau est rendu solidaire avec l'étui à l'aide d'une cordelette+bloqueur (de mercerie). Aucun risque de voir le couteau se libérer et lacérer ce qui l'entoure.

C'est cette même cordelette + bloqueur qui permet d'attacher l'étui à ma veste en mode "utilisation".
« Modifié: 29 mai 2015 à 16:59:55 par Ulf »

29 mai 2015 à 17:08:07
Réponse #16

Troll


Bonjour,

Je parlais du système de rétention du couteau hors utilisation. Désolé de ne pas avoir été bien clair :(

Merci de ton explication en tout cas ;)

Bien à toi,

Troll
Semper potest proficio

30 mai 2015 à 22:02:12
Réponse #17

jeanluc


Personnellement , en rando ou à la pêche , je porte un petit fait maison , lame Karesuendo de 10,5 cm , manche en daim , dans un etui à port horizntal fait aussi maison , parce que c'est la meilleure solution que j'ai trouvé
L'etui est en cuir assez epais , enveloppant plus que la moitié de la hauteur du manche. La lame, et ma brioche, sont securisés par une partie en PVC (tube de 25mm, pour electricité
Aucun risque de perte , la retention par le cuir sur la garde est suffisamment forte pour çà!
Pour la securité au rengainage , voici la petite astuce que j'ai trouvé: la partie " ventrale deborde au delà de la partie exterieure du cuir.Plus exactement la partie en face du tranchant, sur environ deux centimètres ( le cuir est replié en biais pour faire l'etui) pas de risque , en faisant attention bien sur, de rater l'entrée et de piquer le "bidou" , et l'insert en PVC interdit de passer au travers
Inconvenient : c'est tellement discret , qu'il m'arrive de l'oublier , et de rentrer chez moi , au volant , puis à pied avec mon coutal sur moi ! quasi invisible sous le bord du gilet de pêche !

31 mai 2015 à 08:47:07
Réponse #18

Troll


Bonjour,

@jeanluc:
Tu parles d'une lame Karesuendo. Je constate donc que tu as une lame "nordique" robuste (avec une soie qui se prolonge si je ne me trompe pas, dans toute la longueur du manche).

Il me semble que ces lames existent typiquement en deux aciers:
XC100 : acier "carbone" : plus dur et tranchant mais plus difficile à affûter et résiste moins bien à la corrosion / milieu humide (à moins de le sécher après chaque utilisation)
12C27 "sandvik": acier inox : bon compromis entre qualité du tranchant sur le long-terme et l'entretien (pour l'affûtage qui est plus commode et offre une meilleure résistance à la corrosion).

Ou bien l'as-tu en acier Damas ?

Je présume que tu as le 2nd si tu fais de la pêche avec ? Ou bien es-tu très précautionneux dans le cas du premier acier ?

@Axys61
Enfin, pour 24 mois en Finlande, si un achat en France est envisagé et que les capacités d'entretien sont limitées, je conseillerais à Axys61 de prendre le 2nd (12C27).

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

31 mai 2015 à 09:40:38
Réponse #19

jeanluc


Bonjour Troll
Celui dont je parle ici est en 12C27, mais c'est celui avec le dos bombé et la soie est courte , et fixée avec un rivet traversant (chiant lorsqu'on n'a pas de perceuse à colonne , mais on y arrive , c'est le quatrième ou cinquième que je fais !)
J'ai également monté l'autre lame à profil"bowie" en plusieurs exemplaires , dont un pour un pote de pêche/rando/ survie/canyon(autrefois :-[) en C100
Le dit C100 est difficile à affuter (c'est toujours moi qui m'y cogne!) , se patine (!!!!) et va à la pêche aussi (pas de traces d'oxydation en deux ans et demi et pourtant le pote n'en prends pas particulièrement soin !
Cette lame-là a effectivement une soie longue (emmerdant pour le montage vu que l'epaisseur n'est que de 3 mm, ce qui pose le problême de la longueur de la mêche de la perceuse.... j'ai parfois été obligé de reduire cette longueur ,mais avec une bonne epoxy à prise lente , avant qu'il y ait separation des corps...il se sera écoulé de l'eau sous les ponts !et vu la taille du couteau , il n'y a pas d'efforts " surhumains" ...
On est largement HS sur ce fil , mais , on est dimanche! ;D
En tous cas pour revenir à notre camarade Axys 61, le 12C27 de chez Karesuendo semble avoir un bon TTH, ce qui n'est pas le cas pour tout le monde, et les couteaux Karesuendo sont TRES beaux(ce qui ne gâche rien ) et sont munis d'une garde (ce qui est TRES appreciable! surtout lorsqu' on envisage un voyage loin de tout :'( ) et cette garde ne procure aucune gêne , juste suffisante pour la sécurité
J'espère avoir repondu à tes "angoisses" :lol:

03 juin 2015 à 11:54:17
Réponse #20

Troll


Bonjour,

Si on est un petit peu "jusqu'au boutiste", on peut aussi choisir de graisser la lame si cette dernière ne sert pas régulièrement. Ainsi, au niveau des huiles alimentaires, on peut frotter simplement son doigt enduit prélablement d'huile d'olive par exemple, ou bien d'un mélange à 50/50 de camélia et clou de girogle. Ce mélange présente l'avantage de ne pas coller / enduire la lame, de même qu'il ne sèche pas et ne rancit pas.

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

07 juin 2015 à 09:41:47
Réponse #21

max65871


Pour répondre à ta question, Axy, si tu cherches un couteau et que tu veux des conseils, il faudrait commencer par nous dire ce que tu veux en faire ;)

Si tu pars en Finlande pour pêcher, randonner ou chasser, tes besoins seront vraiment différents ;)

Pour répondre à la question de l'étui, selon moi, c'est pas une bonne idée : si tu pars dans la verte, il y a de fortes chances que tu doives porter un sac à dos : tu oublies de le porter à l'horizontale dans le dos. :/ Et si tu dois porter un sac à dos, c'est que tu dois marcher, passer là où une voiture ne passe pas, soit te baisser pour passer sous des branches ou regarder un truc, grimper un petit peu, ce qui rend le port horizontal sur l'avant très gênant (c'est comme porter une ceinture avec une énorme boucle). Et si tu veux autre chose qu'un mora 2000, tu veux un couteau sérieux, comme tu pars tu n'auras pas beaucoup d'outils je suppose. Donc il te faut un truc polyvalent, on oublie la lame de 6cm, il te faut un couteau dont la lame fait environ 10 à 15cm. Et un fixe d'une lame de 10 cm un peu polyvalent, hors tout, on est vite à 25cm. Essaye, le we quand t'es à la maison, tu t'attaches une branche de 25cm de long en horizontal à la ceinture. C'est pour devenir fou :D

Puis le port horizontal n'a pas d'avantages selon moi ^^
- Plus difficile de rentrer la lame dans l'étui
- Plus discret ? Si t'es en rando, un petit couteau comme ça ne fera peur à personne par là bas. Et si t'es en ville et que t'as besoin de cacher ton couteau, c'est qu'il est interdit => Dans le sac.
- un étui en cuir horizontal, c'est rajouter deux bandes de cuir en plus des deux ou trois épaisseurs déjà présentes. Donc ça fait pas mal : En vertical, au niveau de la lame on est à max 1.05cm de large et en horizontal, on est à 2.05 cm en trois couches et sans bouton pression !
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

07 juin 2015 à 16:10:04
Réponse #22

Sam Sebja


Si c'est pour le sortir plus vite, genre "l'homme qui plante plus vite que son ombre", tu as le port sur la bretelle du sac, poignée vers le bas... Il faut un bon fourreau...

07 juin 2015 à 23:19:09
Réponse #23

Hurgoz


Yo,

Il existe un type de port horizontal qui permet l'usage du sac à dos, celui du saxe:



Mais là, c'est à réserver à la foret; c'est un peu too much pour la ville, à mon sens.

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

07 juin 2015 à 23:25:40
Réponse #24

Ulf



Mais là, c'est à réserver à la foret; c'est un peu too much pour la ville, à mon sens.

Tcho

Hugo

Je vois pas le problème, on peut parfaitement accéder à ses tickets de métro avec un tel port.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité