Nos Partenaires

Auteur Sujet: prévisions météorologiques sur les signes de la Nature  (Lu 1866 fois)

26 avril 2015 à 18:12:54
Lu 1866 fois

Troll


Bonjour,

Depuis un moment maintenant, je trouve les prévisions de MétéoFrance de moins en moins précises et fiables. Naturellement, je ne parle que pour ma région de vie (Normandie : je vais beaucoup sur les côtes les WEs et je vis à l'intérieur des terres) et de travail (la région Parisienne).

C'est la raison pour laquelle, j'avais entrepris il y a un moment, l'écriture d'un "recueil" de signes naturels pour les prévisions à court terme. Je n'avais jamais trouvé jusqu'à maintenant le temps de le terminer. C'est maintenant chose faite !

Pour ce faire, je me suis reposé sur ma propre expérience ainsi que sur différentes recherches. J'entends par recherche le fait que parfois, je voyais des éléments dits de "prédiction" sans jamais faire le rapprochement entre le couple quasi systématique temps effectif / élément.

Il s'agit néanmoins de vérités disons "statistiques", ce sens qu'elles ne fonctionnent pas non plus à tous les coups, mais sont toujours plus précises et fiables que la météo télé. Par chez moi, globalement, elles fonctionnent 9 fois sur 10. En effet, j'ai complétement renoncé à la météo et préfère de loin regarder dehors.

Ce genre de prévisions, même s'il est plus ou moins caduque dans certains cas, voire beaucoup de cas, fait à mon sens partie d'une culture ancestrale à laquelle je tiens (mes grands-parents notamment étant assez attachés à ces pratiques). Ils sont aussi une simple base de connaissance...pour apprendre.

Peut-être serait-il intéressant de compléter et ou modifier cette liste et la faire partager sur le forum avec les expériences de chacun ? (c'est la raison pour laquelle je la laisse sous forme de document word modifiable)

Bien cordialement,

Troll

Semper potest proficio

26 avril 2015 à 20:03:29
Réponse #1

Arvernos


Bonsoir,
juste pour vérif ou pour info ... Quand tu parles de prévisions Météo France, tu parles de prévisions obtenues chez MF (via leur site Net, ou leurs répondeurs), ou ... des différentes daubes visibles sur les différentes chaînes télé ?
Parce que dans ce second cas, il faut savoir que sur les 25 ou 30 chaînes nationales dispo, une seule, oui, UNE SEULE, prend ses prévisions chez MF. TOUTES les autres (nationales) les achètent soit à un concurent privé de MF, soit carrément à l'étranger.
Comme la "qualité" chinoise pour des couteaux, par exemple ...
Ajoute à çà "l'emballage" des grands scientifiques de très haut niveau que sont les présentateurs météo télé, et au final on est bien loin de la prévi initiale MF.

Second point : objectivement, les prévisions MF ont en effet tendance à ne pas s'améliorer. Voire à décliner dans certaines situations. Au delà du fait qu'on est sans doute plus exigeant maintenant qu'il y a quelques années, il faut aussi intégrer la casse organisée et en bonne et due forme de ce service public autrefois exemplaire.
Un exemple, un seul : supprimer 2 centres départementaux sur 3 (moyenne nationale), pour faire faire tout le taf de prévision par ceux qui restent, A EFFECTIFS IDENTIQUES (i.e. ce qui était dimensionné pour un département), et EN AUGMENTANT LE PERIMETRE DE PREVISION à des zones pas ou moins connues de la part des prévisionnistes survivants,
INEVITABLEMENT,
ça aboutit à des prévisions moins nickel.

Question de moyens donnés aux services publics en général, à MF en particulier.
C'est un choix politique, thats'all.

Dommage que le grand public ignore tout ce qui précède ...
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                  François de La Rochefoucauld

26 avril 2015 à 20:29:41
Réponse #2

Troll


Bonjour,

Je parle pour leur site internet, et en particulier pour la zone géographique à H+24 qui m'intéresse.

Je suis bien d'accord qu'ils doivent "faire plus avec moins" et en cela, je ne doute pas du fait qu'ils doivent sans doute faire tout leur possible pour maintenir des prévisions de qualité. Le métier de la prévision, de quelque champ qu'il s'agisse, n'est de toute façon jamais simple.

Simplement, ne trouvant pas l'information que je cherche sur ledit site, je vais la chercher ailleurs... comme dit le proverbe "on est jamais si bien servi que par soi-même".

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

26 avril 2015 à 20:56:34
Réponse #3

Galileo


Tu peux aussi rajouter:

Les vaches qui tournent leur derrière au vent, donc si elle sont orientés vers est ou ouest cela peu donner une indication sur l arrivée d une dépression / haute pression

Des annaux autour de la lune, présence de particule de glace, annonce précipitation

26 avril 2015 à 20:58:28
Réponse #4

Arvernos


Je partage ton analyse sur
- jamais si bien servi que par soi-même :-)
- la piètre qualité du site Internet de MF.

Pour ce second point : quel dommage :down:.

Quand on sait de quelle finesse de prévison est (était ?) capable MF (bien sûr, en tenant compte des limites inhérentes à ce type d'exercie, ô combien délicat), quand on sait ce que peuvent (pouvaient ?) donner comme infos précises (en prévi immédiate) des prévisionnistes locaux, connaissant bien leur zone de responsabilité, il est difficile de se contenter des pictogrammes et autres bulletins très synthétiques que présente meteo.fr.

Là aussi, ce fut un choix délibéré de "grands décideurs" : privilégier la diffusion à grande échelle d'infos basiques (le Net par exemple), au détriment du "cousu main" local (conversations directes avec les prévis, ou au moins diffusion de bulletins détaillés sur des répondeurs).
Le second étant bien plus chronophage et encore moins rentable que le premier, le choix a dû prendre au moins 15 à 20 secondes dans les cerveaux compétents de l'époque 8).
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                  François de La Rochefoucauld

26 avril 2015 à 22:25:27
Réponse #5

Hurgoz


Yo,

Je crois qu'il y a une grande vérité sur terre: quand MF et Mère Nature ne sont pas d'accord, mère nature à toujours le dernier mot. ;#

Pour ma part, je vis dans un coin relativement montagneux. Il arrive fréquemment qu'il pleuve dans une vallée et pas la voisine; du coup, réussir à faire des prévisions météo là dessus semble difficile.

Du coup, j'ai pour habitude de dire que je connais la météo en regardant le ciel: si il est bleu, c'est qu'il fait beau; si il y a des nuages c'est qu'il est couvert ;)

Après, en signes avant coureur de la flotte, il y a le chant des oiseaux ou le vol des insectes: quand l'un ou/et l'autre s'arrête, c'est qu'il est temps de se planquer.

Enfin, dans n'import quel cas, si t'es pris par un orage, tu peux toujours dire "MF avait prédit du beau" ou "put**n, y a cinq minutes il faisait beau!" tu seras quand même sous l'orage ;)

Tcho

Hugo
« Modifié: 07 mai 2015 à 01:18:56 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

27 avril 2015 à 06:51:44
Réponse #6

Galileo


Dans le milieu années 2000 j ai bosse qqles annees a l'ECMWF, on collaboraient pas mal avec MF (IFS oblige) et le CERFACS a Toulouse entre autre. A l époque le truc a la mode c’était le downscaling , ils étaient tous fous de ce truc ou comment faire des prévisions locales a partir du modèle global, ils ne juraient que par ça (faire pleins d’économies en homme/ stations avec juste un plus gros calculateur), même l’armée s'y était mise avec le DMO. J'ai eu des échos quelques années plus tard de collègues norvégiens sur les performances du système en Afghanistan, pas brillant pour un sou.

27 avril 2015 à 09:10:16
Réponse #7

Troll


Bonjour,

J'ai incrémenté le fichier des différentes remarques données au dessus. Bien entendu, il reste et restera consultable / modifiable à loisir. Si d'autres suggestions et observations surviennent, n'hésitez surtout pas, je modifierai au fur et à mesure.

Pour en revenir à la fiabilité des prévisions, il est clair que chaque région à ses spécificités. Le downscaling, même si je ne suis pas météorologue est à mon sens scientifiquement douteux. Comme l'a souligné Hurgoz, en montagne, comment négliger / généraliser par exemple l'effet de Foehn ?

A mon niveau humble niveau j'ai aussi pu constater qu'il pouvait très bien pleuvoir en ayant du vent sur une ville de côte, et faire un "beau" temps seulement 10km plus loin - par beau j'entends couvert mais sans pluie, avec moins de vent. La seule différence venant de la géographie du lieu : ville ou village soit au niveau de la mer, soit en haut des falaises - localité encaissée dans un "croissant" face à la mer ou bien devant une plage parallèle à celle-ci, etc...

Bien cordialement,

Troll

PS: prévision de ce matin par chez moi: effectivement il crachine par intermittence ! ;)
Semper potest proficio

06 mai 2015 à 22:39:52
Réponse #8

guillaume


Salut Troll,

Hormis que certaines choses à la fin de ton doc qui sont plutôt spécifiques à une région, je tique sur une en particulier :

Citer
Un chêne verdissant avant un frêne est signe d’un été sec

Actuellement les Frênes sont touchés par le Chalara Fraxinea qui les décime littéralement. Une des façon de voir que le frêne est atteint est justement sa feuillaison tardive ;).

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

07 mai 2015 à 09:40:16
Réponse #9

Troll


Bonjour,

Je reconnais la faiblesse...ces observations ne prennent pas en compte les maladies et ou éventuels "dérèglements".

C'est la raison pour laquelle, étant donné la nature même du mode d'observation, il est bon d'en coupler plusieurs (exp : végétation + animaux, etc...).

Pour ma "défense", je n'ai pas dit que les modèles fournis étaient fiables à 100% hein ;) je les voulais simplement comme alternative / complément à des prévisions officielles ;)

Néanmoins, si tu as d'autres idées et précisions à apporter, je suis très intéressé !

Bien à cordialement,

Troll
Semper potest proficio

07 mai 2015 à 16:30:42
Réponse #10

Karto


Mes observations :

- tous les premiers nuages, tu pourrais les regrouper en un seul schéma qui explique l'étagement de l'arrivée d'un front chaud. Ca permet de piger le mécanisme plutôt que d'essayer de retenir par coeur des bidules somme toutes variables.

- les règles empiriques par rapport aux présages des nuages bas ou du sens du vent sont vachement régionales. Genre sur une île montagneuse (ex. Ecosse) un même vent d'ouest annonce la pluie sur la côte Ouest et des journées sèches sur la côte Est. D'ailleurs là où j'ai grandi c'était exactement le contraire de ton point 11, même si en pratique le vent était surtout soit de nord soit de sud.

- s'il t'en faut plus pour te convaincre du caractère régional, moi j'te dis celle que j'ai entendue hier pour que tu la rajoutes ;) : "quand l'trou de la Jeanne il est noir c'est qu'ça va mouiller ; sinon il peut faire couvert mais ça tomb'ra pas". Du coup j'ai appris que le trou de la Jeanne est un nom en vigueur sur la colline où j'habite : il désigne un creux créé par la perspective à cet endroit entre deux autres collines qui sont par ailleurs distantes et décalées en profondeur.

- je virerais tout ce qui prétend faire des annonces sur toute la saison, genre si t'as du mal à peler l'ail l'hiver sera froid. Même si la dynamique des saisons n'a jamais été parfaitement bien régulière ces indices avaient peut-être un peu de bon dans certaines régions à certaines époques ; mais alors ces années ci le chaos est particulièrement déréglé, et les cycles historiques paraissent peu exploitables.

- par contre les comportements des animaux pour avoir un indice à très court terme, ça j'ai l'impression que ça marche pas mal, ainsi que les manifestations immédiates du jeu entre l'humidité et les amplitudes thermiques (rosée le matin les beaux jours...)

Du coup, j'ai pour habitude de dire que je connais la météo en regardant le ciel: si il est bleu, c'est qu'il fait beau; si il y a des nuages c'est qu'il est couvert ;)

Ca a été formalisé sous le nom de "méthode LATS pour prédire la météo" : Look At The Sky.

07 mai 2015 à 18:30:23
Réponse #11

Troll


Bonjour,

Oki doki, je modifierai le fichier durant le WE alors ! ;)

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

07 mai 2015 à 22:27:35
Réponse #12

Frax


Merci Troll pour le partage de ce travail :-)
Te serait-il possible d'indiquer, dans le fichier, les sources des indications ?
Ça te fait du travail en plus mais comme tu as écrit que tu allais modifier le document ce week-end... Qui ne tente rien n'a rien ^^

07 mai 2015 à 22:38:31
Réponse #13

Troll


Bonjour,

Ça marche, j'indiquerai les sources en sus si tu le souhaites ;)

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

26 mai 2015 à 16:59:17
Réponse #14

Frax


Hello

Je reviens pour prendre des nouvelles de ton travail/fichier.
Si jamais je peux t'aider d'une quelconque façon pour améliorer ton document, n'hésite pas à m'en faire part. :)

A++

26 mai 2015 à 18:01:28
Réponse #15

zarmup


quelques dictons météo:
http://meteoetclimat.fr/wp-content/uploads/FocusLes-dictons-m%C3%A9t%C3%A9orologiques.pdf
J'ai un bouquin entier là-dessus et il faut -comme dit plus haut- faire gaffe à la micro-météo de chaque coin; avec des variables à l'infini.
   En revanche Troll, bravo pour le boulot auquel tu te colles!

edit: correction du lien
« Modifié: 26 mai 2015 à 18:36:10 par zarmup »
L'homme prévoit, Dieu rigole!

26 mai 2015 à 18:06:33
Réponse #16

Troll


Bonjour,

Je n'ai pas oublié de modifier / compléter le fichier en cours en fonction des remarques qui ont été faites. Je suis un petit peu sous l'eau au bureau et perso en ce moment, mais c'est en cours ! ça va venir, promis ;) Je fais du mieux que je peux hein :(

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité