Nos Partenaires

Auteur Sujet: FAQ pour les outils coupants et liens  (Lu 16823 fois)

16 février 2006 à 17:37:49
Lu 16823 fois

Ancien forum


Posté par Maximil

FOIRE AUX QUESTIONS :




- Les outils coupants sont-ils utiles pour la vie et la survie, en nature, en ville, chez soi ?
Oui, oui et oui. Pour couper une corde, une branche, atteindre le coeur sec d'un tronc d'arbre humide, couper sa nourriture, se faire un abri, sculpter un objet, etc... Si l'outil coupant est l'outil le plus fréquent sur terre, ce n'est pas pour rien.

- Est-il nécessaire d'avoir le couteau de Rambo en vie/survie ?
Absolument pas. Beaucoup se contentent d'un petit couteau de cou, d'une petite lame fixe ou pliante. Mais on a parfois besoin d'une lame plus grosse pour des travaux plus rudes. Le choix peut alors se porter sur des scies, des très grandes lames (kukhris, golok, machette), des haches ou hachettes, ou des lames fixes solides (couteau de camp, grands bowies etc...)

- Ne ressentez-vous pas le besoin d'une grande lame pour vous rassurer psychologiquement et inconsciemment (symbole phallique) ?
Peut être mais je mets au défi n'importe qui d'aller creuser un tronc d'arbre avec autre chose qu'un outil coupant solide.

- Grande lame, scie ou hachette ?
Là, ca dépend énormément des désidératas et habitudes de chacun. Nombreux sont ceux qui ont le choix entre les trois chez eux et qui prennent l'un ou l'autre suivant les besoins.

- Doit-on l'aiguiser avec une pierre, un appareil electrique ou du papier de verre ?
Plusieurs techniques existent, chacunes ayant leurs adeptes.
  • Les appareils electriques sont, pour la plupart, des tueurs de lames: ils aiguisent trop vite, usent trop d'acier, et laissent un fini moyen, voir mauvais. Materiel très déconseillé.
  • Le papier de verre (avec un tapis de souris ou un tapis de sol) est la technique la moins couteuse et la plus facile d'accès pour un débutant. Elle peut donner un aiguisage rasoir si l'on monte dans les grains (600 et + ou 600 usé). Beaucoup sur ce forum l'utilisent. Ce n'est pas la "meilleur façon" mais du moment que çà marche...
  • Les affuteurs modernes, souvent composés de tiges de céramiques plantés plus ou moins verticalement suivant l'angle désiré, semble donner beaucoup de satisfaction à leurs proprietaires. En revanche, il est à noter que les tiges sont fragiles et peuvent être cassées, que le choix des angles est limité, et que tous les appareils ne se valent pas.
  • Les pierres à huile ou à eau existent depuis de nombreux siècles. A noter qu'une pierre à huile peut être utilisée avec de l'eau si elle n'a jamais vu d'huile mais pas l'inverse. L'eau ou l'huile sont là pour empêcher que les particules de métal ne viennent boucher le grain de la pierre. Les pierres sont de différents grains, du plus grossier au plus fin. Des pierres comme les pierres d'Arkensas par exemple sont les plus connues. Elles ont pour avantage une grande durée de vie et une bonne solidité, et comme inconvénient une taille parfois un peu limitée, et surtout le prix à l'achat puisqu'il faut une pierre par grain. En revanche, elles durent des années.
  • Le fusil, outil qu'à votre boucher, n'est pas bon dans ce qui nous interesse. Celui-ci laisse des micro-dentures sur la lame, ce qui est très bien pour couper de la viande, mais n'est pas versatile. En plus, ces micro-dentures vont s'user très vite. C'est pour cela que le boucher réaffute sans cesse sa lame. Modèle déconseillé pour notre usage
  • La meule à eau permet un travail rapide et soigné mais nécessite beaucoup de place et n'est que peu transportable. On la reservera donc à un atelier équipé.
  • Sur le terrain, on peut aiguiser avec ce qui nous tombe sous la main: galet, morceau de verre, vitre etc... toute matière assez solide est susceptible d'aiguiser, seul la rapidité d'aiguisage va changer. Pour un auguisage d'urgence uniquement. Sinon, prévoyez une petite pierre à affuter ou un bout de papier de verre.

- Jusqu'à quel point faut-il aiguiser sa lame ?
Là je crois que c'est clair: jusqu'à ce qu'elle coupe  ;D Tout ne se coupe pas de la même façon ? Et bien tous les couteaux ne s'aiguise pas non plus de la même façon. En règle générale, il faut retenir que plus l'angle de la lame (le biseau) est effilé (donc plus proche de 10° plutôt que de 50° ) et mieux cela va couper, mais plus le fil sera fragile et s'usera vite. Donc on a au choix une très très bonne qualité de coupe (un rasoir) mais au premier choc, la lame s'émousse, ou bien une très très grande solidité (vous découpez les parpaings et vos clous avec) mais pas question de couper 5 ou 6 bouteilles d'eau d'un coup ni même une tomate mûre, et entre les deux vous avez tout le reste. C'est pour cela qu'il existe une grande varieté d'acier, de traitements, d'épaisseur de lame et de formes.

- L'acier truc-muche est-il meilleur que l'acier machin-chose ?
En règle général, il n'y a pas un meilleur acier qu'un autre à quelques exceptions près qui se justifie rarement pour nos usages. L'important n'est pas tant l'acier utilisé que les traitements qu'il a subis: cryogénisation, trempe, trempes, trempe partielle, revenus etc... Là encore, tout dépend de ce que l'on veut faire avec. Mieux vaut un acier dit "de base" bien traité, que le dernier acier sandwich à la mode mal traité.

- Trempe, revenu, késako ?
La trempe est une opération par laquelle l'acier va être chauffé au dessus de la température critique, puis refroidi très rapidement dans de l'eau, de l'huile etc... Cette opération a pour but de rendre l'acier beaucoup plus résistant, mais aussi très cassant, trop cassant puisque la lame peut se briser pendant cette opération. Donc pour éviter qu'il ne se brise au moindre choc, on applique un ou plusieurs revenus. C'est à dire que l'on chauffe de nouveau l'acier mais en dessous de sa température critique, puis on le laisse refroidir très lentement (dans de la cendre ou une étuve par exemple pendant plusieurs heures). L'acier va retrouver une certaine partie de sa souplesse et être moins cassant.
On peut sélectionner (avec de l'argile par exemple) les parties de la lame à être trempées et revenues (trempe et revenu sélectif). Cela permet de donner beaucoup de dureté au fil et de la souplesse au dos de la lame. Pour faire apparaître cette "selection", on trempe la lame dans un liquide corrosif qui va faire apparaître la ligne de trempe. C'est la même méthode que pour réveler l'acier "Damas".

- Lame pliante, fixe ou automatique ?
La lame pliante a l'avantage de ne tenir que peu de place une fois rangée et ne necessite pas d'étui. Les mécanismes sont variés, tout comme les systèmes de blocage quand il y en a (cf reglementation et lois sur les armes blanches). En revanche, il faut bien voir que de par les points de rotation et les mécanismes en jeu, une lame pliante sera toujours plus fragile qu'une lame fixe.
La lame fixe a l'avantage d'être particulièrement solide, massive, mais est plus encombrante. Un étui est obligatoirement nécessaire. Sauf les rares modèles ayant une lame qui s'arrête avec la garde, il existe plusieurs montages: les montages à plate semelle( la soie (partie de la lame qui se trouve dans le manche) a le même profil que le manche et va donc jusqu'à la base du couteau) c'est le montage le plus solide, les plaquettes sont alors vissées, rivetées, serties etc... sur la soie, les montages à soie débouchante, la soie s'encastre dans le manche et est matté ou vissée sur le talon du manche, et enfin les montages à soie non débouchante: la soie s'arrête quelque part dans le manche: sur certains couteaux bas de gamme, la soie s'arrête un centimètre après la garde. C'est le pire niveau solidité.
Automatique: les couteaux à ouverture automatique (cran d'arrêt) n'ont aucun interêt pour nos activités.

- Quel prix faut-il mettre pour avoir un bon couteau ?
De 1 euros à ....euros. Tout dépend de votre utilisation. Pour découper des cartons toute la journée et ne pas avoir peur de le perdre, un couteau à 1 euro peut suffire. Un bon couteau pour faire palier de jalousie tout votre entourage de connaisseur va coûter très très cher.
Mais il y a bon couteau et bon couteau: à petits prix (<20 euros), les Opinels, les Moras et les Douk douk disposent de très bons atouts. Pas besoin de mettre plus si c'est pour votre premier couteau. Ensuite, vous pouvez monter jusqu'à une centaine d'euros et là vous aurez à peu près tous les modèles que vous voulez. A ces prix là, vous pouvez sans problème faire appel à des couteliers particuliers qui pourront vous faire votre couteau sur vos spécifications. Vous pouvez aussi le fabriquer vous même, à la forge si vous avec le temps d'apprendre, par émouture, si vous êtes un peu plus pressés et bien outillé, ou en achetant la lame de votre choix et en fabriquant le manche suivant vos désirs.
Quelques couteaux versatiles existent: les couteaux suisse de Victorinox et les mutlifonctions genre Leatherman. Mais ils restent des couteaux à tout faire n'attirant que peu l'attention et sont peu plébiscités pour la vie/survie nature ou urbaine.
Rappel: le meilleur couteau de survie est celui que l'on a sous la main quand on en a besoin. Mais aussi, il se peut que votre vie se joue grâce au couteau que vous avez dans les mains: confier sa vie à un Victorinox est mieux que rien mais n'est pas tranquillisant, n'est-ce pas ? C'est pour cela que beaucoup ont un petit modèle pliant pour la vie de tous les jours, un petit fixe comme lame solide, et un gros fixe ou hachette ou scie en plus.

- Est-ce que le dernier couteau de chez SpyderknivenACE en acier x-875 au titanium pour 490 euros est bien?
NON !  ;) le X-932 à 780 euros est mieux, mais c'est à vous de voir. Blague à part, à moins d'être très riche et bête, ou collectionneur, il n'y a aucun interêt à mettre autant dans un couteau, que vous aurez peur de perdre, de rayer, d'abimer etc... Cela dépend des finances de chacun, mais n'oubliez pas que ce n'est pas le couteau qui fait l'homme. C'est juste un outil. Et surtout, à ces prix, un coutelier forgeron de renom (on en a sur ce forum) pourra vous faire VOTRE modèle.

- Puis je me servir d'un couteau pour me défendre ?
Non, non, non et NON !!! Beaucoup trop dangereux (plus qu'une arme à feu). Les blessures arrivent très vite (votre opposant mais aussi vous), crééent de graves séquelles (genre la mort  :'() et vous mettent en totale illégalité (donc prison dans le meilleur des cas).

- Mais si l'autre en face à un couteau ?
Dialoguez, excusez-vous, dialoguez, raisonnez, courez, fuyez, priez, et dans le pire des cas, à vous de voir, mais sans couteau. Les bagarres avec des armes blanches où personne ne se blesse (blocage, parade etc...) appartiennent au monde virtuel du cinéma. Dans la réalité, cela ne se passe que très très rarement ainsi.

- Que faire si je me coupe avec mon couteau, ma scie ?
Faire un tour de façon préventive sur la partie Premiers Secours du forum, passez votre AFPS, et sinon, appelez le 15.  ::)

« Modifié: 03 mars 2008 à 07:33:46 par Maximil »

06 juin 2008 à 22:32:13
Réponse #1

leif


salut

je ne sais pas si cela trouve ça place ici mais voici un petit kerambit maison.

affuter avec les moyens du bord et lacet pour la poignée.

[IMG]http://img112.imageshack
Ciao

03 août 2008 à 16:18:02
Réponse #2

djinnzfree


http://www.knifekits.com

ressorts pour ouverture automatique, accessoires pour Scoubidoo, acier, kits à assembler, outils, étuis pour plusieurs couteaux, etc etc etc... catalogue en format .pdf
c'est aux états-unis. c'est en anglais.

25 novembre 2008 à 16:28:13
Réponse #3

chasseur


Bonjour

Mon message servira de petit up au cas ou vous auriez d'autre lien a ajouté lié aux couteaux, a leur fabrication....
Voici ma contribution parce qu'ils n'etaient pas noté, et c'est dommage:
http://www.qualichutes.com/catalogue.html (quelques morceaux d'acier interressant....)
http://www.couteaucustom.com/index.php?option=com_virtuemart&Itemid=15&vmcchk=1&Itemid=10
N'hesitez pas a en rajouté encore et toujours, ça peu servir aux noob comme moi  :-[

Bye
« Modifié: 25 novembre 2008 à 22:33:11 par chasseur »
Par le temps que je prends - Pour ne penser qu'à toi - Par mes rêves de jour - Où tu règnes en idole - ... - J'en déduis que je t'aime.

25 novembre 2008 à 18:30:45
Réponse #4

Gros Calou


Salut Chasseur.

Tu as vu le pro, tu vires le tiret et hop, tu es le roi de la steppe !

Merci Jean Phil.

 ;)

25 novembre 2008 à 22:34:03
Réponse #5

chasseur


Oula, je suis vraiment passé pour le gros boulet de service là  :down:
Je le ferai plus, promis  :-[
Par le temps que je prends - Pour ne penser qu'à toi - Par mes rêves de jour - Où tu règnes en idole - ... - J'en déduis que je t'aime.

02 juillet 2009 à 17:22:39
Réponse #6

Léo


Bonjour,
je ne sais pas si cette question a sa place ici mais je ne sais pas où la poser alors je le fais ici...
Comment fait on pour mettre des images dans un message ?
C'est peut etre idiot mais je ne suis pas un pro de l'informatique..
Merci d'avance,
Léo

02 juillet 2009 à 17:36:05
Réponse #7

Outdoorsman


1ère solution pour mettre 2 images max : va dans "options supplémentaires" en bas du cadre où tu écris les messages

2ème solution pour mettre en ligne plus de photos : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,352.0.html
"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

29 juillet 2009 à 18:58:35
Réponse #8

Spip


Bonjour tout le monde,

je ne vois pas ce lien ici, alors je le propose
http://a-couteaux-tires.zevillage.org/

ce n'est pas un site de vente, mais un site de critiques sur nos chères lames, je le trouve très pertinant, belles photos, tout ce qu'il faut.

A bientot
Spip.

23 avril 2012 à 18:08:07
Réponse #9

Dalz


En surfant sur Deviant Art je viens de trouver des tutos sur la création de couteaux, bon, on est loin de la forge, mais ça peut aider à se lancer éventuellement.... http://night-everclear.deviantart.com/gallery/33053107

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité