Nos Partenaires

Auteur Sujet: confection d'une veste a partir de couverture de laine (recherche patron)  (Lu 4483 fois)

13 février 2015 à 20:00:56
Lu 4483 fois

cbounemouette


Bonjour,

je lance un nouveau sujet sur la confection d'une veste/chemise en laine a partir de couverture de laine de surplus.

Suite au informations glanées sur ce forum, je redécouvre moi même les bienfaits de la laine depuis 2 ans, après une longue période de tout synthétique... 

Je lorgne de plus en plus vers une veste/chemise en laine pour la porté en 3eme couche l’hiver. J'aime bien les swanndri bushirt mais je n'ai pas le budget...

En fouillant sur le net, j'ai vu qu'un anglais fabriquait lui même une boreal shirt a partir de couverture de surplus :

http://www.bushcraftuk.com/forum/entry.php?b=45

Ma question est la suivante : est ce que quelqu'un aurai en sa possession le patron pour coudre ce type de vêtement, ou alors une adresse pour ce le procurer??
En effet, j'ai la chance d'avoir une sœur couturière qui devrais pouvoir me faire ça sans problème pour peu que je lui fournisse la laine et surtout que je lui trouve le patron.

J'aurai bien demandé directement au gars qui les fabrique,mais comme il semble faire commerce de ses chemises je ne veux pas abuser...

13 février 2015 à 20:45:30
Réponse #1

Pierrot


Citer
est ce que quelqu'un aurai en sa possession le patron pour coudre ce type de vêtement, ou alors une adresse pour ce le procurer??

Le monsieur qui a fait les photos à pris la peine d'indiquer les mesures à relever nécessaires à la réalisation de cette chemise.

Si ta sœur est couturière, elle n'aura aucun mal à la réaliser.

Et merci pour le lien, je vais voir si je peux trouver une couverture en laine pour me faire une belle chemise moi aussi.  :up:


13 février 2015 à 22:03:43
Réponse #2

Olivier


Tiens, c'es marrant, le p'tit gars de Paname Bushcraft en fabrique une sur le même modèle:

https://www.youtube.com/watch?v=VKLJ4R5DhM4

Apparemment le site Facebook n'est plus actif.

13 février 2015 à 23:07:45
Réponse #3

cbounemouette


Bah justement non d'après elle, en tout cas ce n'est pas si simple, elle me demande le patron pour avoir  la coupe exacte, la profondeur de la capuche, la largeur des manches  etc... après si ce n'est que les 3 mesures pour déterminer la taille, là effectivement, elle s'en serais même sortie sans que je lui montre ce blog.

Oui sur la video il a une veste dans le même esprit, mais je la voudrais plus longue et avec une meilleur protection du coup, vraiment comme sur le lien que j'ai mis. En tous cas son travaille a l'air vraiment sympa.

13 février 2015 à 23:21:58
Réponse #4

Thomas 47310


Projet intéressant.
Un pourquoi ne pas partir sur un patron de Duffle-coat et l'adapter en conséquence? Google en est plein...
"Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements."
(Charles Darwin / 1809-1882)

14 février 2015 à 17:19:21
Réponse #5

raphael


Se connaitre et s'accepter


04 mars 2015 à 10:23:39
Réponse #6

cbounemouette


merci pour les infos, ça fait une base de réflexion!!

J'ai repensé au duffle-coat et autre variante de veste et je me suis dis que la boreal shirt n'est peut etre pas le plus adapté pour mon utilisation... a savoir balade dans la nature 90% du temps en Bretagne. J'ai peur que ce type de veste soit trop chaud et trop compliqué a faire tenir sous une couche imperméable (hormis un poncho) en cas de pluie, ce qui soyons honnête, arrive parfois par chez nous... ;D

Du coup je me demandai s'il ne serait pas plus approprié de faire, toujours en couverture en laine, une veste avec comme une coupe de chemise genre woolrich.

http://www.woolrich.com/woolrich/details/men-s-classic-field-wool-coat/_/R-503

Ma sœur ma fait une chemise en flanelle de laine pour mon anniversaire et je pense repartir du même patron, une taille au dessus et ajouter des poches poitrine et peut être une capuche...je me tâte.

petite image de la chemise en passant car je l'adore :



voila ou en est la réflexion...

04 mars 2015 à 11:22:13
Réponse #7

Kilbith


Bonjour,

En général les femmes préfèrent les veste ouvrantes (ça décoiffe moins...) que les vestes de type anorak. Et c'est vrai aussi que c'est plus simple de réguler la chaleur (mais la laine est plus confortable sur une grande plage de température que les autres matières).

Le problème peut venir d'une moindre isolation, surtout avec de la laine épaisse et compacte (donc pas avec la flanelle). Le vent s'engouffre assez facilement par l'ouverture boutonnée (pour une veste flanelle, il s'engouffre partout).

Les poches poitrines me semble indispensables pour bénéficier du coté pratique de la chemise et d'un renfort d'isolation et coupe vent à cet endroit. La capuche n'est pas indispensable, col classique mais opérationnel (donc puvant se bloquer en haut) est suffisant.

La coupe la plus astucieuse adaptée que je connaisse (et j'ai testé par mal de truc) c'est celle comprenant un volet qui forme cape sur les épaules.   
On a une bonne résistance au vent, à l'humidité, des poches pratiques et cela reste assez léger. C'est valable même avec un tissu de type "couverture" pas trop épais et pas vraiment coupe vent. La double épaisseur sur les épaules et le devant est un vrai plus.

Cinq photos. La première et la seconde sont en laine (80/20), les autres c'est parce que le contraste est amélioré. La dernière est celle de Fred Asbell, la capuche peut être amovible.

En général la cape est soit laissée "flottante" sur les épaules par devant et par derrière (sauf sur la couture du dessus pour la fixer, mais il existe chez F.Asbell des modèles amovibles pouvant même comprendre une capuche). Soit elle est cousue derrière, le devant restant libre puisqu'il forme la fermeture des poches de poitrine. Elle est plus ou moins lâche selon que l'on couse aussi les rebords.

On peut intégrer des poches basses et on doit choisir entre une fermeture zip ou des boutons ou des pressions. Chaque solution a ses partisans.

La classique de chez Johnson en tissu assez peu dense mais épais genre couverture classique légère 300g/m². On peut remonter le col et parfois il se fixe en position debout par une petite patte et une boutonnière



La Woolrich, généralement dans un tissu plus dense.





Ici la cape est laissée très lâche, alors qu'elle est généralement prise dans la couture sur les bords et le contour des épaules (mais toujours non cousue devant pour faire poche, et parfois aussi derrière).


Chez Fred Asbell :
« Modifié: 04 mars 2015 à 11:55:25 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 mars 2015 à 14:31:12
Réponse #8

Kilbith


Un modèle avec cape très abouti et assez simple à réaliser (comme les vêtements classiques de chez filson) avec une économie de moyen grâce à l'intelligence de la conception : la wool cape coat

L'astuce réside dans les deux grands empiècements sur le devant qui font " poche huates/poche et repose main bas" et en même temps panneau coupe vent.


Vue arrière de la cape
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 mars 2015 à 15:01:46
Réponse #9

Nemorale


Niveau patron, tu as un livre qui propose une veste "sportswear" mais elle n'a pas tous les détails présentés après par Kilbith : http://www.threadandneedles.fr/blog/27406-livre-couture-casual-wear-homme/

04 mars 2015 à 18:46:46
Réponse #10

camoléon


Kilbith, merci de nous faire rêver avec ces belles photos! ;D ;)
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"


05 mars 2015 à 17:04:16
Réponse #12

camoléon


Citer
J'ai trouvé celà, si ca peut aider.
http://pages.infinit.net/folken/medieval/images/chasseur.gif
http://pages.infinit.net/folken/medieval/images/pellerin.gif

Jp

Dans la même idée,pour en avoir confectionné un, je trouve que la tunique ou le kaftan varégue correspond énormément à la coupe d'une Swanndri. Il faudra ajouter une capuche.Plus de schémas sous la main mais Google est (presque)ton ami. ;)
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

27 juin 2019 à 08:59:12
Réponse #13

Kilbith


Bonjour,


Je poste ici car la photo ci-dessous illustre assez bien un concept que nous avons souvent évoqué, par exemple plus haut dans ce fil : le port d'une pèlerine amovible en toile sur un vêtement de drap/couverture de laine.

De cette façon c'est "combat proven".  :D



Ici ce soldat del a Grande guerre porte au dessus de sa capote Poiret de laine une pèlerine en toile de coton ou de lin (peut être ciré).



Avec ce renfort, ce type de vêtement de laine est aussi bien plus chaud grâce à l'effet coupe vent. Il devient aussi résistant à la pluie. Le cape/pèlerine ressemble au cuculus remontant aux gaulois.

Ce type d'ajout est encore fréquemment porté par les chasseurs afin de compléter l'imperméabilité de leur veste de toile.

C'est utile même avec une veste possédant une doublure goretex séparée. Car avec ce type de veste sous une grosse pluie on est trempé (le goretex étant placé en doublure sous un tissu épais).

De plus les vestes de chasses n'ont pas souvent des capuches (par efficacité et par sécurité : elles empêcheraient d'entendre et de voir latéralement).

Quand on est sous une forte pluie, on sort la petite pèlerine qui recouvre alors le haut de la veste et la coiffe. De cette façon le haut du corps reste sec et chaud et il persiste une certaine ventilation. En fin de journée il est bien plus simple de gérer la pèlerine plutôt que de faire sécher une grosse veste.


Notez les débuts de la montre de poignet avec un adaptateur pour la montre à gousset (on remarque le remontoir placé en haut).

Pour coller au sujet initial : le descriptif pour la capote Poiret
https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fissuu.com%2Ftogroupe%2Fdocs%2Fcapote_poiret_19_sept_1914&h=AT1hELfX-AndCVMStG8dS1qpySZ7AHXZ18A4YTXJ988Pf-E2yy39YTGy2UIwvWqY8v61j_LGpwqAvZU3IHSulhUJpTGRrge1SHtlmNYR5_FlfWStYhkEGIbVkjKBzVoK44fXsja2miVP2UVJOay2zUpxMCRj8CS7avcCXdQKFXHEqHVEknH92UCim_8TU8oL-AAmeb3VcvpDd74tq243_pPU7oOH8cY6GrIM53lwP-9JJYLZdBM98AYUPNl0Nblgt6uxT_mTpmaGUW0vpiQA6U7nfbb_hsVqdTF0HBjV8hXa80gf5usv-vbxnDzu2MXYCuJJMzm_BS_VNNa18OhUMs5rkqOaLTo_CdBRhyoKaHdrvd_2cemxa5jAuT0jjUrXN-U4-P8SyDM3Z_uq7hG000Hq5LLOqP6JJB6puklyJTn0OOxlrSW4P8VVgNDlEAX71qt2C3-cV2mBREEc89N45b21FmjjcOW68iGRd8Ay-h-CfWDYZ9jEPDk2rG8tbi_adOleRmhk565q0fUXWDqzQ8pQNhG0mZAn1C-N0wHF_ialUqeQjzeiLtpncES3k2JbhlKfwZckl6zpULAKMHcMe41SVTt069iuG_XrIIFiZ4yKuoqjfNuWtrxqs24gRxXExVWC4Zmky3zwjLmw0Js
« Modifié: 27 juin 2019 à 10:34:37 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité