Nos Partenaires

Auteur Sujet: Modèle paléo : mise à jour, commentaires  (Lu 6985 fois)

04 février 2015 à 17:02:00
Lu 6985 fois

nfkb


J'aime beaucoup les réflexions de David Manise sur le mode "less is more". J'essaye de faire un travail sur moi pour tendre vers ça, même si je reste un peu trop dépensier... (internet, achat trop faciles, toussa...)

Cependant, comme je suis passionné par ce sujet, je ne peux pas m'empêcher de réagir.

1) génome & co.
Il faut arrêter d'utiliser cet argument. L'expression génique est super compliquée. Il existe moults modulations de l'expression des gènes et transformation de l'ARN qui en découle et finalement des protéines. Le génome est une chose, la manière dont il s'exprime en est une autre. L'épigénétique nous montre toute la complexité du sujet. Sans même parler du phénomène de degeneracy que je ne sais pas bien traduire...
Ce que je veux dire c'est que sous pression environnementale on exprime différemment certains gènes, on peut en quelque sorte s'adapter sans que ça constitue des évolutions génétiques.

2) Le sucre est bon pour nous. J'en veux pour preuve la mauvaise tolérance (hors quelques exceptions et je demande à les voir ***en vrai***) des régimes VLC (very low carb). Quand y'a pas de sucre, les variations naturelles de la leptine se perdent et les conséquences endocriniennes sont établies (surtout l'hypothyroïdie et l'insuffisance de l'axe hypophyso-gonadique)

3) Ce sont les aliments vides de nutriments et gorgés de sucres simples qui sont une ineptie. Et encore... une fois de temps en temps... pour recharger les muscles en glycogène, why not. Mais comme vous le savez c'est plus un problème d'abus et de surabondance qu'autre chose.

4) En fait ce qui m'ennuie avec tous ces régimes, ce sont les gourous et les nouvelles religions (avec les oboles bien sûr) qui en découle. Internet permet de nous cultiver, l'info est partout, comparons les infos avant d'aller à fond dans un nouveau mode de vie.

5) La biologie est super compliquée. C'est un leurre que d'essayer de croire qu'on peut la bricoler sciemment. La Médecine essaye, c'est parfois super mais souvent ça ne reste que du blabla (et ou de l iatrogénie :-( ). La meilleure façon de ne pas se gourer est donc pour moi de manger le plus varié possible et de mettre du hasard dans la vie, dans nos activités et dans nos assiettes.

6) Enfin, je vous invite à ne jamais faire de biologie/d'examens médicaux s'il n'y a pas de symptôme ou de plainte... la pêche à la ligne en Médecine ça ne rapporte que des emmerdes. (quid de ce dosage de plaquettes ?). Je ne connais pas aujourd'hui d'exemple de dépistage large dans une population non ciblée qui sauve des vies.

Voilà, je m'arrête pas là sinon ça va devenir illisible. J'ai un peu écrit sur ces différents sujets sur mon blog si certains veulent d'autres pistes ou des références. http://www.nfkb0.com

merci pour vos commentaires :)

04 février 2015 à 20:56:20
Réponse #1

mrfroggy


Salut  a toi  :)
tes réponses sont vraiment intéressantes .
A propos de la ligne 6 : que veux tu dire exactement? je me demande si je ne comprends pas ton message de travers en fait  :-[  tu voudrais dire que ça peut emmener vers une certaine hypocondrie?
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

04 février 2015 à 22:05:21
Réponse #2

Chris-C


Merci pour ton apport.

J'ai pas les connaissances me permettant de rentrer dans le danse sur la biologie.
Cependant par des test perso sur le régime paléo, je peux confronter quelques retex.

2) le régime paléo contient des glucides, tu en trouves dans les légumes , les fruits frais, les fruits à coque...
L’intérêt de les limiter en utilisant que ceux contenus dans les aliments cités plus haut, ces d'utiliser les lipides pour fabriquer les glucides utiliser par les muscles et le cerveaux. D'où l’expression -devenir un bruleur de graisse-.
Je crois même avoir compris que dans les efforts aérobie, les lipides sont d'autant mieux utiliser pour libérer de l'énergie si il à des glucides.

3) Du coup pourquoi, hormis pour le plaisir gustatif, utiliser des aliments "creux" pour recharger les batteries?
L’expérience du régime paléo apporte aussi un confort digestif, que la consommation d'aliment dit glucide lent perturbe.
Bien sur un peu de riz ou de pâte, ou une soirée crêpes une fois dans la semaine aide à recharger le glycogène et ne pose guère de problème sur le système digestif, sauf si y'a des restes pour le lendemain  :D

4) Oui, mais là tu peux tester une nouvelle façon de te nourrir sur 21 jours. Et
les retours positifs même sur le long terme sont faciles à trouver. Je pourrais même pousser jusqu'à dire que autour de moi, moi compris ceux qui bouffent paléo sont loin d'avoir besoin de gourou ou qu'ont les prennes par la mains en règle général.

5)
Citer
La meilleure façon de ne pas se gourer est donc pour moi de manger le plus varié possible et de mettre du hasard dans la vie, dans nos activités et dans nos assiettes.

Oui mais regarder d’où on vient, et prendre en compte que l'humanité s'est nourrit autrement et tester par soi même pourquoi pas. non?

6) tu veux dire pas de dépistage?
pourquoi ne pas justement faire un bilan sanguin avant d'attaquer un nouveau mode de vie?

a+

04 février 2015 à 22:57:47
Réponse #3

nfkb


A propos de la ligne 6 : que veux tu dire exactement? je me demande si je ne comprends pas ton message de travers en fait  :-[  tu voudrais dire que ça peut emmener vers une certaine hypocondrie?

Hello,

non, je ne sous-entendais pas une certaine hypochondrie. Au contraire. L'hypocondriaque c'est celui qui s'imagine avoir une maladie (un cancer du colon par exemple) dès qu'il a un pet coincé. Il s'agit alors de symptômes +/- exagérés et de maladies fantasmées.

Les examens pour rien, ce sont les "bilans PAsteur", la biologie pour voir, le petit contrôle annuel, etc.

Le problème de faire de la biologie ou des examens médicaux sans point d'appel, sans plainte précise, c'est 1) on sait pas ce qu'on doit chercher finalement 2) on finit par trouver des trucs qui sortent des normes, stresser les gens pour rien, faire des examens plus invasifs qui apportent parfois des complications (ex ponction de prostate après dosage de l'antigène prostatique PSA) ou donner des traitements qui n'aideront pas tellement le patient (ex anticholestérol prescrit juste suite à une prise de sang de routine sans problème cardiaque sévère)

Par exemple, pour une thrombopénie (baisse des plaquettes) inexpliquée, après quelques autres dosages de routine, l'étape d'après c'est faire une ponction avec une énorme aiguille dans le sternum (médullogramme), ça vous parait moins anodin tout de suite non ?

04 février 2015 à 23:14:10
Réponse #4

nfkb



2) le régime paléo contient des glucides, tu en trouves dans les légumes , les fruits frais, les fruits à coque...
L’intérêt de les limiter en utilisant que ceux contenus dans les aliments cités plus haut, ces d'utiliser les lipides pour fabriquer les glucides utiliser par les muscles et le cerveaux. D'où l’expression -devenir un bruleur de graisse-.
Je crois même avoir compris que dans les efforts aérobie, les lipides sont d'autant mieux utiliser pour libérer de l'énergie si il à des glucides.

3) Du coup pourquoi, hormis pour le plaisir gustatif, utiliser des aliments "creux" pour recharger les batteries?
L’expérience du régime paléo apporte aussi un confort digestif, que la consommation d'aliment dit glucide lent perturbe.
Bien sur un peu de riz ou de pâte, ou une soirée crêpes une fois dans la semaine aide à recharger le glycogène et ne pose guère de problème sur le système digestif, sauf si y'a des restes pour le lendemain  :D

4) Oui, mais là tu peux tester une nouvelle façon de te nourrir sur 21 jours. Et
les retours positifs même sur le long terme sont faciles à trouver. Je pourrais même pousser jusqu'à dire que autour de moi, moi compris ceux qui bouffent paléo sont loin d'avoir besoin de gourou ou qu'ont les prennes par la mains en règle général.

5)
Oui mais regarder d’où on vient, et prendre en compte que l'humanité s'est nourrit autrement et tester par soi même pourquoi pas. non?

6) tu veux dire pas de dépistage?
pourquoi ne pas justement faire un bilan sanguin avant d'attaquer un nouveau mode de vie?

a+

2) ok, le régime paléo lui ne bannit pas les glucides mais ils les diabolisent un peu par excès... après j'aimerais bien voir si les gens qui se disent paléo mangent le volume de fruits et légumes préconisés (comme c'est bien testé dans l'étude ADILAN par exemple). Enfin les fruits à coque c'est plutôt de l'ordre de 1% de glucides dans ma mémoire.

3) l'intérêt de prendre baguette/confiture ou nutella (#provoc) après l'effort c'est de profiter de la fenêtre d'absorption optimale des sucres par le muscle. Je vois que tu restes assez open en mangeant des céréales, je trouve ça plus sain :) (y'a plein de Blue Zones où l'on mange des céréales/légumineuses riches en glucides : haricots ou maïs par exemple)

4) pour lire de temps en temps ce forum, je veux bien croire qu'il exsite ici une proportion de gens plus autonomes et indépendants que la moyenne :) Mais regardez aux US... et ici les blogs ou sites qui se revendiquent paléo ont tous un truc à vendre (et tim ferris par exemple même si ça n'est pas un gourou paléo est un excellent exemple de mec qui a toujours un truc à vendre)

5) l'humanité s'est nourrit autrement... toujours le même argument... oui et la mortalité infantile super hard à la sélection, elle était comment aussi ? Aujourd'hui nous montons en épingle des craintes alimentaires qui sont peut être légitimes mais disproportionnées par rapport à d'autres problèmes sanitaires. Je crois qu'il y a plus de mort à cause du tabac qu'à cause du soja OGM non ? et on fait quoi contre le tabac ? rien. que dalle. Mais allons y, nourrissons nous de racines si c'est si bon... et gaffe au pipi de renard pour la cueillette ;) Mais bon, pour ceux à qui ça convient, tant mieux pour eux. Je serais juste curieux de savoir combien passe le cap d'un an avec un régime paléo comme les "gourous" le décrivent. Ma conclusion est que si ça vous apporte des contraintes, franchement c'est de la prise de tête inutile. Si pour vous c'est naturel de manger comme ça, roulez jeunesse.

6) c'est pas un peu paradoxal de faire de la cytométrie de son sang avec des automates lorsqu'on veut se baser sur un mode de vie ancestral ? ne pourrait on pas plus s'écouter attentivement pour percevoir ce qui va ou pas ? ?  ;D
Plus sérieusement, ce que je veux vraiment dire est dans mon autre réponse.

Good night

05 février 2015 à 07:54:51
Réponse #5

fosa


Pour faire court
En mai 2012 j'étais arrivé à 89 kg pour 1 m71... Mon poids de forme quand j'étais athlète de haut niveau, 25 ans auparavant était de 69 kg...
Malbouffe, soucis, bonne bouffe aussi  ;) mais trop...
Quelques essais (protéiné type dukan etc...) m'avais appris le yoyo... Et surtout la tristesse de ce type de régime...
Découverte, par hasard du Paléo.
Décision radicale, 6 semaine strictes moins 10 kg...
Depuis sur les 21 repas d'une semaine, 4 ne sont pas dans les clous du paléo, resto parfois, voire Mac Do etc...
Je suis descendu en un an à 72 kg, et je suis remonté progressivement à 78 avec un physique différent (reprise de masse musculaire, lié à un sports pratiqué depuis septembre 2012 à raison de 7h30 par semaine)...
Il me reste à gommer, la ceinture abdominale encore enrobé...
Mon poids est stable à 78 depuis mi 2013...
Je fais attention à ce que je mange, même si je ne trouve pas toujours des produits "bio"...
En comparaison, ceux de mon entourage qui sont en surpoids, n'ont pas réussi à régler leur problème, malgré le divers régimes avec lequel ils "maltraitent" leurs corps...
Je fais 4 analyses de sang etc par an... je vais descendre à 2... Je n'ai plus de cholestérol, pas d'albumine (malgré beaucoup d'oeufs...) et enfin je me sens mieux de manière indéniable...
Et puis le verre de vin rouge certains soirs... Hummm   ;) ::) ;D


05 février 2015 à 08:31:51
Réponse #6

nfkb



Je fais 4 analyses de sang etc par an... je vais descendre à 2... Je n'ai plus de cholestérol, pas d'albumine (malgré beaucoup d'oeufs...) et enfin je me sens mieux de manière indéniable...
Et puis le verre de vin rouge certains soirs... Hummm   ;) ::) ;D

Le dosage de l'albuminémie n'est pas corrélé au fait de manger des prots ou pas... aucun intérêt de faire ce dosage sanguin chez quelqu'un qui va bien. C'est plutôt un marqueur de dénutrition et/ou utile dans certaines pathologies rénales ou hépatiques. Cf les remarques du dessus sur la biologie et les check-ups sans réel problème médical.

05 février 2015 à 09:16:15
Réponse #7

musher


Lorsque je lis les personnes qui pratiquent le régime paléo (ici et sur d'autres blogs, forums français), j'ai l'impression qu'il y a souvent un problème de poids, d'anciens sportifs qui ont arrêté avec les conséquences qui vont avec..., à l'origine du passage au régime paléo


05 février 2015 à 10:41:37
Réponse #8

gandalf99


Bonjour à tous,

Je souhaitais m'inscrire pour une petite remarque sur le modèle paleo.

A propos du sucre, il y en a de nombreuses sources, qui n'ont pas toutes les mêmes effets.
C'est maintenant de plus en plus connus, mais le sucre blanc est particulièrement néfaste à différents niveau, notamment du fait que c'est une des causes les plus importante pour provoquer la carie dentaire (même si on se brosse les dents) et d'autres effets désagréables.

Si on prend du jus de canne à sucre qu'on évapore, on a le sucre de canne non raffiné, très bon.
Si on enlève la mélasse, on obtiens le sucre brun.
Si à ce sucre brun on raffine encore et enlève les sels minéraux, on obtiens un sucre très pauvre, peu digeste et perdant beaucoup de ce qu'il avait de bons : le sucre blanc.

Le sucre de canne non raffiné ne provoque pas la carie dentaire. Mieux, il a de bons effets sur les dents.

D'autres sources de sucres sont très intéressants :
- le sucre provenant de la coco, appelé sucre de coco, avec un faible indice glycémique (diminue le taux de sucre dans la sang, très bon pour les diabétique et les personnes ayant des soucis de surpoids), mais en même temps un excellent gout.

- La stevia, c'est une plante contenant quasiment aucune calorie, avec un très grand pouvoir sucrant, édulcorant officiel au Japon. Son seul "désavantage" est son goût un peu réglissé qui ne plait pas à tous.

Peut être que d'essayer d'autres sucres peut changer certaines choses. En tout cas, le sucre blanc, plus on s'en passe, mieux on se porte.

Concernant le calcium, en général, on n'est pas en manque dans notre civilisation. Pour en être carencé, il faudrait vraiment y aller fort et se priver de beaucoup de choses. Par contre, une carence importante est celle de magnésium, et cet élément marche avec le calcium. Notamment, un bon taux de magnésium permet une bonne fixation du calcium, mais également d'éliminer le dépôt de calcium malsains qui peuvent causer des douleurs articulaires.

Une pénurie de magnésium entraîne des soucis sur la gestion du calciums, notamment des dépôts qui peuvent être douloureux et qui peuvent même aller à favoriser la production de calculs.

Aussi, je pense qu'en général, se recharger en magnésium ne fait pas de mal.

A ce sujet, deux méthodes fonctionnent bien :
- en absorber par voie orale (hépar, chlorure de magnésium achetable en pharmacie...), à boire si possible plusieurs fois tout au long de la journée car l'instestin empêche de fixer plus d'une certaine quantité de magnésium à la fois. Il faut donc éviter d'en prendre une énorme dose d'un seul coup, mais répartir la forte dose sur la journée pour une assimilation maximale.

- en absorber par voie cutanée. Dans ce cas on utilise une "huile de magnésium", en fait pas vraiment une huile même si cela en a la consistance, qu'on pulvérise sur la peau. L'absorption est très forte par ce canal, mais cela peut procurer une sensation de brulure légère et momentanée.

Comme quelqu'un parlait de nutella, même d'un point de vue humoristique, c'est essentiellement de l'huile (raffinée) et du sucre (blanc), pour un total de à peu près 75 %, les environ 25 % restant sont pour la noisette et le cacao.
Donc, certes, c'est bon, mais pour un régime, c’est peut être pas le top.

Et sur le côté alimentaire, il me semble aussi important d'appuyer sur l'importance de la mastication. En prenant le temps de bien mâcher, déjà on profite vraiment de la saveur de son repas, ou alors si il est pas bon on s'en rend très vite compte !, la digestion est plus facile, et les réflexes de satiété arrivent beaucoup plus rapidement, permettant de moins manger si on le désir.

Je me souviens durant une semaine de survie en nature, je ne mangeais que des feuilles, et j'étais étonné, en mâchant très longuement, d'avoir beaucoup d'énergie finalement avec quasiment rien, et une diminution de la sensation de faim.

Bon, j'espère que ces infos pourront être utile, et bonne journée à tous


05 février 2015 à 11:32:39
Réponse #9

nfkb




Aussi, je pense qu'en général, se recharger en magnésium ne fait pas de mal.



aucun traitement ou complément alimentaire n'est anodin.

aucun intérêt à se supplémenter en magnésium si on ne prend pas certains médicaments et/ou qu'on n'a pas de maladie rénale bien précise.

05 février 2015 à 11:49:57
Réponse #10

Moleson


Le dosage de l'albuminémie n'est pas corrélé au fait de manger des prots ou pas... aucun intérêt de faire ce dosage sanguin chez quelqu'un qui va bien. C'est plutôt un marqueur de dénutrition et/ou utile dans certaines pathologies rénales ou hépatiques. Cf les remarques du dessus sur la biologie et les check-ups sans réel problème médical.

Je me demande s'il ne parle pas d'albuminurie (micro). Et s'il n'a pas par la même occasion réglé un problème d'hypertension.

05 février 2015 à 11:54:16
Réponse #11

Moleson


Bonjour à tous,

Je souhaitais m'inscrire pour une petite remarque sur le modèle paleo.

A propos du sucre, il y en a de nombreuses sources, qui n'ont pas toutes les mêmes effets.
C'est maintenant de plus en plus connus, mais le sucre blanc est particulièrement néfaste à différents niveau, notamment du fait que c'est une des causes les plus importante pour provoquer la carie dentaire (même si on se brosse les dents) et d'autres effets désagréables.

Si on prend du jus de canne à sucre qu'on évapore, on a le sucre de canne non raffiné, très bon.
Si on enlève la mélasse, on obtiens le sucre brun.
Si à ce sucre brun on raffine encore et enlève les sels minéraux, on obtiens un sucre très pauvre, peu digeste et perdant beaucoup de ce qu'il avait de bons : le sucre blanc.

Le sucre de canne non raffiné ne provoque pas la carie dentaire. Mieux, il a de bons effets sur les dents.

D'autres sources de sucres sont très intéressants :
- le sucre provenant de la coco, appelé sucre de coco, avec un faible indice glycémique (diminue le taux de sucre dans la sang, très bon pour les diabétique et les personnes ayant des soucis de surpoids), mais en même temps un excellent gout.
...
Bon, j'espère que ces infos pourront être utile, et bonne journée à tous

Désolé c'est un peu du n'importe quoi et un doux mélange.

Il y a différents types de sucre, glucose, saccharose, fructose etc.. dont on va trouver des proportions différentes selon la provenance. Le fait de raffiner ou pas, de nouveau c'est pour le bobo qui pense brun c'est mieux de blanc. Dans les fait c'est tous des sucres rapides avec peut-être des effets métaboliques un peu différents.

Les sucres dit lent, c'est des sucres complexes qui doivent être séparés en sucre simple par des enzymes. Donc ça prend du temps et la glycémie monte lentement.

C'est trés simplifié, mais un premier jet.

05 février 2015 à 12:03:24
Réponse #12

musher


Lorsque on raffine le sucre pour faire du sucre blanc, il y a des processus chimiques qui peuvent provoquer des allergies

C'est pour ça que des personnes prennent du sucre brun non raffiné à la place du sucre blanc

Ensuite, il y a du sucre brun qui est du sucre blanc auquel on a rajouté de la mélasse (donc aussi mauvais que du sucre blanc) car ça coute moins cher de rajouter de la mélasse en fin de processus que t'extraire une partie du jus pour le traiter à part.

Mais si le problème est le glucose, tous les sucres de canne ou de bettrave raffiné ou non, seront aussi mauvais

05 février 2015 à 12:09:52
Réponse #13

nfkb


Je me demande s'il ne parle pas d'albuminurie (micro). Et s'il n'a pas par la même occasion réglé un problème d'hypertension.

oui ça m'a traversé l'esprit d'où ma précision sur l 'albuminémie
néanmoins microalbuminurie et consommation de protéines, je tiens le même discours qu'au dessus ;)

05 février 2015 à 12:12:21
Réponse #14

xackurush


aucun intérêt à se supplémenter en magnésium si on ne prend pas certains médicaments et/ou qu'on n'a pas de maladie rénale bien précise.

Est ce que c'est aussi le cas lors d'une pratique sportive quasi-quotidienne?
Sachant que si l'on se nourrit suffisamment et de manière équilibrée, on devrait normalement ingérer une dose journalière de magnésium supérieure à un sédentaire, j'aurais tendance à penser que ça compense suffisamment les pertes engendrées lors de l'effort. Est ce que tu as déjà pu te renseigner là dessus?

Je suis ton blog depuis quelque temps et je te remercie de l'effort que tu mets à trouver des sources et parfois remettre en cause toutes les informations que tu donnes! Il est de plus très agréable à lire :)

05 février 2015 à 12:57:47
Réponse #15

fosa


Non aucune hypertension avant... Ni maintenant  ;D
Chlolestérol un peu fort avant (beaucoup de fromages, énormément de fromages looool) maintenant que des fromages de brebis et chèvres, frais et au lait cru...
Un petit peu d'autre chose, mon foie n'a pas aimé un très grave palu en 2004, mais ça aussi ça se remet...
Pour le reste, ma toubib me fait une liste incroyable pour les recherches d'analyses... Elle a peur des carences et aussi surcharges que mon régime amènerait...
Mais elle avoue être étonné par le résultat...

05 février 2015 à 13:07:20
Réponse #16

nfkb


Est ce que c'est aussi le cas lors d'une pratique sportive quasi-quotidienne?
Sachant que si l'on se nourrit suffisamment et de manière équilibrée, on devrait normalement ingérer une dose journalière de magnésium supérieure à un sédentaire, j'aurais tendance à penser que ça compense suffisamment les pertes engendrées lors de l'effort. Est ce que tu as déjà pu te renseigner là dessus?

Je suis ton blog depuis quelque temps et je te remercie de l'effort que tu mets à trouver des sources et parfois remettre en cause toutes les informations que tu donnes! Il est de plus très agréable à lire :)

Hello,

les compléments, j'y ai cru, j'ai beaucoup beaucoup lu sur le sujet et ma conclusion est là http://www.nfkb0.com/2014/02/08/les-complements-alimentaires-sont-inutiles/

Merci pour ton gentil commentaire

05 février 2015 à 13:09:38
Réponse #17

nfkb


Pour le reste, ma toubib me fait une liste incroyable pour les recherches d'analyses... Elle a peur des carences et aussi surcharges que mon régime amènerait...
Mais elle avoue être étonné par le résultat...

malheureusement les médecins sont peu formés -et/ou peu intéressés par la première médecine d'Hippocrate : la nutrition.

Avant d'arriver à des carences dans nos pays modernes il faut aller vraiment loin dans la restriction et/ou dans l'activité physique (je ne parle pas des orpailleurs de Guyane qui vivent avec une ration de riz tous les jours pendant 3 mois...) ou avoir des pathologies.

05 février 2015 à 22:02:30
Réponse #18

Moleson


Lorsque on raffine le sucre pour faire du sucre blanc, il y a des processus chimiques qui peuvent provoquer des allergies
Non quand t'achète ton kg de sucre c'est 100% de sucre. De plus les processus chimiques sont assez bénins.

Citer
Mais si le problème est le glucose, tous les sucres de canne ou de betterave raffiné ou non, seront aussi mauvais
Ben oui c'est effectivement le cas. Parce que le problème est l'élévation rapide de la glycémie. Ceci dit, si on reste raisonnable et que le problème c'est de sucrer la tasse de café du matin, on peut s'épargner le débat.

05 février 2015 à 22:15:58
Réponse #19

Moleson


Non aucune hypertension avant... Ni maintenant  ;D
Chlolestérol un peu fort avant (beaucoup de fromages, énormément de fromages looool) maintenant que des fromages de brebis et chèvres, frais et au lait cru...
Un petit peu d'autre chose, mon foie n'a pas aimé un très grave palu en 2004, mais ça aussi ça se remet...
Pour le reste, ma toubib me fait une liste incroyable pour les recherches d'analyses... Elle a peur des carences et aussi surcharges que mon régime amènerait...
Mais elle avoue être étonné par le résultat...

A priori j'aime pas trop critiquer sans connaître de visu, mais dans mon expériences les collègues qui font des listes d'analyses répétitives et exhaustives sans rechercher de pathologie particulière en raison d'une suspicion clinique le font soit pour mettre du beurre dans les épinards soit par manque de confiance en soi (le syndrome du je pourrais rater quelque chose).

Le problème avec cette manière de faire est que l'on va immanquablement tomber sur des dosages qui vont sortir de la norme en dépit d'une personne en parfaite santé. C'est lié à la manière dont est déterminé la normalité dans les dosages sanguins.

Dans la description présente, le taux d'albumine et/ou de protéine dans le sang n'est jamais dosé sauf en cas de pathologies très précise et très rare.

Pour le cholestérol, c'est en plus compliqué par le fait qu'on a du bon et du mauvais cholestérol et qu'en plus dans le mauvais cholestérol (ldl) il y en a du beaucoup plus méchant. De plus ce dosage doit être vu dans un contexte global de facteurs de risques cardiovasculaires vu qu'ils sont multiplicatifs.
Ceci dit, le meilleur moyen d'améliorer son profil lipidique est de perdre de la graisse abdominale et encore ça dépend de la prédisposition génétique.

Comme nfkb le dit, à la fin on peut faire énormément par la nutrition sans même mesurer quoique ce soit. Mais même dans ce domaine il faut se rendre compte que des dogmes établi depuis des décennies sont très fortement remis en question.

06 février 2015 à 11:44:55
Réponse #20

lambda


Bonjour à vous. :)

Je me permets ici ce petit témoignage de ma part, si ca peut apporter un peu d'échantillonnage supplémentaire dans le set de data:

Depuis tout début janvier, j'ai démarré une diète que je j'aurai du mal à qualifier de "paléolithique", pour diverses raisons, mais plus simplement "low carb" (?).

Bref de façon assez stricte (un repas "joker" par semaine et demi, en gros).

- suppression quasi totale des sucres "visibles", détectables par moi (lecture étiquettes ingrédients, cuisine maison...). le qausi est du a la présence de sucre dans des aliments comme le chocolat noir à 99 % ( de mémoire, je crois 2gr de sucre pour 100 gr de produit fini), ou encore lorsque je me fais lors du repas joker une tasse de chocolat au lait.

- suppression totale de tout produits céréaliers.

- je maintiens les viandes , poissons, et vois ma consomation d'oeuf augmenter.

- diminution de la consommation de lait de moitié (j'étais un gros gros gros buveur de lait, mangeur de yaourt...), et remplacement de la moitié récente de lait de vache par du lait de chêvre.

A titre de remarque concernant mon "background" alimentaire, de toute ma vie je n'ai jamais noté aucune intolérance au produit laitier de toute sorte, parfois, même après un gros repas familial, le lendemain, il n'y avait qu'un bout de fromage et un verre de lait qui passait...

- gros mangeur de fromage, j'en mange toujours beaucoup, mais je le remplace par du fromage au lait cru.

- je mange plus de noix/amandes qu'avant... souvent le soir tard avec un bout de roquefort.

- beaucop plus de légmes: typiquement aubergine, courgete, concombre, carotte, tomates, brocolli, beaucoup de brocolli, quelques olives...qu'avant

- 30 mn de velo pour aller au boulot le matin, à jeun, 30 mn pour en revenir le soir.
escaliers systématique au boulot. ca varie suivant les nécessités du boulot, de plusieurs fois par jours 5 étages à 18 étages plus rarement. séries de pompes placées aléatoirement dans la journée...

Constatations à l'heure actuelles:

Taille du bonhomme: 1.69m

le 4 janvier 2015: 85.5 kg.
le 5 fevrier 2015: 83.2 kg.

donc 2.3 kg en moins en 1 mois.

Feeling alimentaire: Bien en fait, je n'ai pas vraiment faim, les aliments "blancs" ne me manquent pas. Parfois dans le "repas joker", une tartine de paté me fait plaisir, mais sinon, ca va.... Paradoxalement, moi qui suis depuis toujours "très dessert", ca ne me manque pas... le sucré en fait, je m'an passe très bien.
Le plus contraignant reste pour moi la limitation des produits laitiers, ca ca me manque en fait: yaourts et plus de lait/fromage en général...

Feeling "mécanique": Ca va plutôt bien, j'ai démarré ce type de diète pas vraiment pour une raison de surpoids, quoique un peu enrobé en sortir des fêtes, mais plutôt, parce que je manquais de pêche, dynamisme, et que physiquement, je commençais sans me rendre compte à trâiner, "marcher au ralenti" ou sur "trois pattes", comme un moteur mal rêglé... j'ai pas vraiment d'autres images en tête, là... même mes sens, quelque part commençaient à s'émousser, je trouvais... bizarre comme sensation de se sentir vivre et évoluer un peu comme dans un flou hamiltonien pastellisé...

Là je reprends du poil de la bête, apprécie à nouveau de m'exposer "aux éléments" dans la vie de tous les jours, même urbaine, surtout parce qu'elle est urbaine... j'attends la flotte qui me trempe sur le vélo, ou en allant me promener de ci de-là, le pet de zef, le gelée qui croustille...

Le souffle revient, les temps de réactions me semblent moins "empatés", certaines raideurs articulaires qui commencaient à s'installer disparaissent,
je retrouve de la toncicité musculairement parlant... bref ca va mieux clairement.

Au niveau énergie dans l'absolu, j'ai pas l'impression d'en avoir forcément plus, mais c'est clairement plus régulièrement réparti tout au long de la journée, sans effet yoyo à la con, plus de coup de pompe après la bouffe du midi. et elle me semble plus "disponible" quand j'en ai besoin, lors d'un rush quelconque soudain...

Niveau poids, contraiement à pas mal de témoignages lus et discussions avec des amis suivant un modèle "paléo", ces premières semaines ne se sont pas accompagnées d'une perte vertigineuse de poids. Ca m'a l'air progressif, sans que je m'en rende compte vraiment, mais toujours en pente négative, mênme si sur une semaine, c'est juste 200 gr, par exemple.

Lä ou j'aimerais améliorer:

- c'est bien sûr augmenter l'activité physique, mais en respectant le côté aléatoire des nécessités de la journée, (à une époque de ma vie, j'ai fais énormément de salle plannifiée stricte, j'ai plus envie de ce genre de truc). Un sprint à la con "même pour rien", arquer plus sur le vélo "même pour rien"... intégrer des ballades nocturnes sur plage "pour le fun", pas bien habillé pour la saison "exprès", pour réapprendre à me cailler un peu... etc...

- remplacer le lait pasteurisé, même de chêvre, par du cru...

- boire plus de flotte: j'ai jamais bu beaucoup à la journée, depuis toujours, faut que je me "force" pour boire de la flotte parfois...

- travailler à suivre ma faim "en temps réel", plutôt que les conventions temporelles rythmées des repas.

- essayer d'améliorer la qualité de mon sommeil, surout dormir un peu plus...

Bref.... je continue cette expérience, presque autant par curiosité intellectuelle que par envie "d'améliorer un peu la mécanique"...

Je sais pas si ce baragouin peut-être utile à quelqu'un, surtout que j'ai très peu de recul encore, mais j'avais envie de le partager avec vous.

à+,

merci. :)
Lambda

ps: amis modo, c'est peut-être pas le bon endroit pour ce type de baraguoin, n'hésiter pas à supprimer, déplacer, suivant les "nécessités" du forum. :)
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

06 février 2015 à 19:47:44
Réponse #21

nfkb


Hello lambda,

je soutiens ton entreprise surtout dans l'activité physique aléatoire pour le fun et l'augmentation du sommeil.

Par contre augmentation la ration de flotte c'est inutile, faut boire à sa soif. L'encouragement aux boissons est une légende urbaine.

Tu nous donneras un retex dans six mois de ton adhérence au low carb ?

06 février 2015 à 20:10:08
Réponse #22

Chris-C


Citer
Par contre augmentation la ration de flotte c'est inutile, faut boire à sa soif. L'encouragement aux boissons est une légende urbaine.

faut pisser claire et abondant à chaque miction. Si c'est pas le cas augmenter sa conso n'est pas con.

Dire "faut boire à sa soif" c'est un peu comme dire "dormir quand on a sommeil", pour un Européen actif c'est un conseil qui se perd englouti par l'agitation de la vie.
Ceci dit c'est ce qui devrait être fait.....

06 février 2015 à 22:12:36
Réponse #23

lambda


Oui Nfkb, trankilou je raconterai de facon succincte l evolution du truc. :)

Pour l'eau, je bois vraiment pas beacoup, et dans l'action n y pense pas vraiment, bien que pissant clair...

Je pense que prendre l habitude de rajouter un petit litre ou plus de flotte dans la journee, a ce que je bois a la base, ca sera pas du luxe non plus.... surtout en mangeant plus de proteine...

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

07 février 2015 à 06:53:14
Réponse #24

nfkb


faut pisser claire et abondant à chaque miction.

Et d'où vient cette recommandation ?

De nulle part.

Je peux faire le parallèle avec la légende urbaine qui dit que dans les sports d'endurance on perd 10% de perf à chaque 1% de déshydratation. C'est aussi complètement faux.

Cf http://perruchenautomne.eu/wordpress/?p=2931 et http://www.nfkb0.com/2012/07/20/lhydratation-pour-le-sport-encore-une-enooooorme-legende-urbaine/

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité