Nos Partenaires

Auteur Sujet: voyager loin en europe pour les fauchés, ou pour pas cher  (Lu 2500 fois)

01 janvier 2015 à 14:58:07
Lu 2500 fois

promeneur4d


Salut,
dans la vie ordinaire, on a parfois des cours dans un autre pays, on a de la famille qu'on a pas vu pendent des années, ou pleins d'autres bonnes raisons de devoir voyager loin.  :)

Il y a deja un fil sur l'auto stop, http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,4584.60.html mais qui n'est pas trop pratique si on doit voyager loin (et donc dormir en chemin, peut etre en ville.) Un site web qui permet de trouver des bons spots: faudrait un smartphone pour ca http://hitchwiki.org/ Il y a aussi des trucs et astuces, ainsi que des retours.

Il y a le systeme de www.carpooling.fr (si quelqu'un a une autre adresse, je peux la mettre ici aussi) qui permet au conducteur de se financer une partie de l'essence, et au passager de rouler pour pas cher. L'avantage c'est que l'arrivée a temps est plus sure qu'avec le stop, inconvénient y a pas beaucoup de monde inscrit. Pas encore fait.

Il y a des gens qui connaissent des camionneurs, ou qui connaissent quelqu'un qui connait quelqu'un... Jamais fait. Astuces? A qui demander?

Il y a le velo. Coute du temps et de la bouffe.  ;# Permet de mieux planifier des places pour dormir qu'avec le stop.

Quelles autres possibilité voyez vous pour voyager pour pas cher?
J'aimerais aller au sud de l'espagne depuis la suisse, et le train coute cher...

merci
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

01 janvier 2015 à 15:15:08
Réponse #1

Claude Ponthieu


Quelles autres possibilité voyez vous pour voyager pour pas cher?
J'aimerais aller au sud de l'espagne depuis la suisse, et le train coute cher...

Suisse, où ?
Sud Espagne, où ?
Quelle période de l'année ?

Il existe des vols low cost depuis la France et très probablement depuis l'Allemagne. ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

01 janvier 2015 à 15:35:42
Réponse #2

promeneur4d


@Claude Ponthieu: La suisse c'est petit, donc peu importe. J'aimerais aller quelque part au sud pour la fin du mois.

L'avion je refuse de prendre pour des trajets "courts". (chuis con a avoir des principes  :blink: ). J'aime pas externaliser les couts.
« Modifié: 30 janvier 2015 à 14:03:29 par promeneur4d »
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

01 janvier 2015 à 16:01:14
Réponse #3

Pouçot


Il y a deja un fil sur l'auto stop, mais qui n'est pas trop pratique si on doit voyager loin (et donc dormir en chemin, peut etre en ville.)

Pourquoi donc ? Je ne vois rien qui s'oppose aux longs trajets en autostop; bien au contraire, dirais-je.
Cela peut être vraiment très rapide (parfois plus rapide qu'en train, en fonction de là ou l'on se trouve...), en se déplaçant d'aires de repos d'autoroutes à aires de repos d'autoroutes ...

Il y a le systeme de www.carpooling.fr (si quelqu'un a une autre adresse, je peux la mettre ici aussi)

http://www.covoiturage.fr/
Il y en a d'autres, mais ce site est la référence en terme de nombre d'utilisateurs / trajets proposés.

Il y a des gens qui connaissent des camionneurs, ou qui connaissent quelqu'un qui connait quelqu'un... Jamais fait. Astuces? A qui demander?

C'est assez simple. Il faut aller leur demander directement, aux endroits ou ils sont les plus susceptibles de se trouver : aires de repos, stations-essence ...

Il convient toutefois de noter que les routiers prennent de moins en moins (et c'est exponentiel) les pouceux, car ils ne sont pour la plupart simplement pas couverts par leurs assurances si une personne est présente avec eux en cabine lors d'un quelconque problème, quand ce n'est pas directement un ordre direct de leurs boites.  :closedeyes:

Ceci étant dit, il m'est arrivé encore plusieurs fois d'être embarqué par des routiers en 2014...

Quelles autres possibilité voyez vous pour voyager pour pas cher?

Les rollers, la trottinette, le skate-board, ... (etc)  ;#


L'intitulé de ton sujet insiste sur le côté "pas cher" du moyen de déplacement.
Puis tu dis ensuite que tu n'aimes "pas externaliser les coûts". Pourquoi, dès lors, ne pas pousser la logique jusqu'au bout, et voyager gratuitement, plutôt que de manière économe ? CF. la première phrase de mon post.

01 janvier 2015 à 16:14:06
Réponse #4

promeneur4d


Peut etre parce que je suis un ptit suisse bien confortable qui n'a jamais fait de stop en dehors de son pays.   :-[  ;D et qui se voit mal dormir dans une grande ville.

Tu conterais combien de jours depuis la Suisse au sud de l'Espagne?

Edit: les aires d'autoroute francaises, c'est tranquille pour dormir un peu derriere?
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

01 janvier 2015 à 17:17:09
Réponse #5

Claude Ponthieu


Tu conterais combien de jours depuis la Suisse au sud de l'Espagne?

En 2 à 5 jours — en fonction d’un certain nombre de facteurs  ;)


les aires d'autoroute francaises, c'est tranquille pour dormir un peu derriere?

Qu’entends-tu par tranquille ?
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

01 janvier 2015 à 17:30:12
Réponse #6

Aleksi


Salut Amigo promeneur4d, et à tous les autres,

Franchement, le stop me semble vraiment adapté à ta demande. Ton trajet peut-être plié en 2 jours (mais tu ne peux jamais être certain, c'est aussi le jeux et le charme). J'ai régulièrement effectué en une journée des Paris-Bordeaux, Paris-Avignon, Nice-Bordeaux (plus difficile).

Je rejoins PouÇot, qui en connait un rayon également. Mes conseils :
Accepte toujours un lift, même de 2-3 kilomètres : En 2-3 kilomètres, tu passes un certains nombres d'embranchements et de maisons qui sont également d'autant plus de potentiels voitures.

Surtout, ne quitte jamais l'autoroute si la vitesse du trajet est un critère, ou tu risques de galèrer en ville pour sortir, rejoindre l'autoroute, etc.

Habille toi correctement mais decontract, et smile =>  ;D 

Pour rejoindre l'autoroute, si la personne ne va pas loin, demande lui de te droper à la première station service. Ne te laisse pas embarquer => Lose !  :)
Une fois sur station, tu as le choix :
-Tu demandes aux voitures, une par une, ou elles vont, si elles peuvent t'emmener pour un bout, etc. N'oublie pas de tchecker les plaques d'immatriculations, ça peut donner des informations sur la destination.
-Tu te mets à la sortie et lève le pouce (quand tu as la flemme de faire la conversation, ou marre de te faire recale par des gens pas toujours amicaux)


Il n'y a aucun problème à dormir derrière les stations services, sous les camions, etc etc. Je l'ai fais (et le fais toujours) un nombre incalculable de fois. Si tu as un petit hamac, tu peux même demander aux chauffeurs poids lourds si tu peux le mettre sous leurs camions, super cool quand il pleut et que tu ne trouves rien pour t'habriter.

Tu crains de dormir en ville : Je le répète, si tu as à passer une nuit en ville, c'est que tu as fais une erreur stratégique (mais ca arrive, souvenir d'une mauvaise nuit à Toulouse pour moi).

Tu as le choix d'utiliser une pencarte ou non. Personnellement, je n'en ai jamais utilisé et voici ma théorie, sans études scientifiques à l'appuis : La personne qui te vois sur le bord de la route n'a que quelques secondes pour t'analyser et décider de t'emmener ou non ; ce qui fais que le critère dominant est physique, visuel (d'ou l'importance du sourire et de ton style, on a pas deux occasions de faire une bonne première impression  ;)). Ensuite, la pencarte a mon sens filtre trop, visuellement. La personne est concentré à lire ton inscription, et si cela ne correspond pas à sa destination, même pleins de bonnes intentions, ne t'embarquera pas. Pas le temps de penser que, ah ! finalement, sa destination t'aurais avancé la moitié du trajet. Trop tard, il te regarde dans le retro.

Pour finir, si le stop ne te semble pas pratique pour partir loin, il m'a tout de même bougé les fesses aux quatres coins de l'Europe, en Afrique, sur les Océans également, j'usqu'ici en Bolivie.

Pour moi, c'est ta solution. Fonce, tu vas t'amuser en plus.  ;)

Bonne route amigo, et bonne fin de journée à tous.
Quand ma compagne et partenaire d'aventure se décide à publier quelques photos : http://eetiski.tumblr.com/

01 janvier 2015 à 17:55:22
Réponse #7

promeneur4d


Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

30 janvier 2015 à 14:05:53
Réponse #8

promeneur4d


Ok, j'y suis, apres 6 jour de rencontres superbes, intéressantes  8)  :doubleup:  :blink:  :lol:
Dormir sur les aires d'autoroutes ca va bien... mon poncho est juste un peu petit pour du vent et de la pluie.
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

30 janvier 2015 à 14:47:15
Réponse #9

Claude Ponthieu


Ok, j'y suis, apres 6 jour de rencontres superbes, intéressantes  8)  :doubleup:  :blink:  :lol:
Dormir sur les aires d'autoroutes ca va bien... mon poncho est juste un peu petit pour du vent et de la pluie.

Les grands sacs poubelles sont très utiles. ;)
Nous avons eu une culture riche en expérience et pauvre en information.
Aujourd’hui, nous sommes riches en information, mais au seuil de pauvreté de l’expérience réelle.

20 mai 2016 à 00:54:32
Réponse #10

Merenguey


D'après mes cours de fac sur la mobilité et l'énergie, le vélo est le mode de déplacement terrestre le plus économique (+ que la marche) selon un ratio énergie dépensée/distance parcourue. En moyenne bien sûr :D Ne commencez pas à me sortir la montée d'un col ^^

Donc dans une perspective autarcique, un vélo est un bon plan en cas de crise. Il faut aussi prendre en compte l'usure des pièces. Mais bref, pour la majeur partie du continent européen, un vélo ça peut le faire.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité