Nos Partenaires

Auteur Sujet: Réparation d'un poêle à bois  (Lu 10405 fois)

24 novembre 2014 à 12:41:55
Lu 10405 fois

Mezig


Désolé si ce fil n'est pas à la bonne place et/ou pertinent.
Cette nuit une grande partie du revêtement interne de mon poêle à bois c'est détaché
C'est un vieux poêle de la marque "Franco Belge" qui a déjà bien vécu et apparemment c'est pas une marque réputé.

Est ce que je peut continuer a faire du feu dedans dans l'état sans danger ?
Et il possible de refixer le morceau qui est parti et comment ?

PS : pour l'instant mes recherche internet n'ont rien donner mais je persévère.
Les moyens sont la fin.

24 novembre 2014 à 13:10:55
Réponse #1

raphael


une ch'tite photo pour nous aider a comprendre ?  ;)
Se connaitre et s'accepter


24 novembre 2014 à 13:26:01
Réponse #2

Mezig


Et voila

URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=482222IMG3766.jpg][/URL]
Les moyens sont la fin.

24 novembre 2014 à 14:14:09
Réponse #3

raphael


J 'ai du mal a voir les dégâts  :-\ mais il existe du mortier réfractaire que tu peux mettre a la place
Se connaitre et s'accepter


24 novembre 2014 à 14:24:18
Réponse #4

Mezig


OK donc après un bon nettoyage je recolle les morceaux en place avec le mortier.
Y faut mouiller pour une meilleur accroche ?
Je suppose qu'une fois sec, il faut y aller progressivement pour la montée en température.
Merci pour tout, je fonce me procurer la colle.
Les moyens sont la fin.

24 novembre 2014 à 14:37:43
Réponse #5

azur


OK donc après un bon nettoyage je recolle les morceaux en place avec le mortier.
Y faut mouiller pour une meilleur accroche ?
Plutôt que d'essayer de réutiliser les morceaux (qui sont vieux et risquent de fragiliser la réparation), je partirais sur un remplacement pur et simple par du ciment: l'avantage, c'est que tu peux façonner la forme que tu veux
Tu peux peut-être t'inspirer des tuto pour fabriquer une forge à gaz maison: les températures sont autrement plus élevées que dans ton poêle  8)
Un exemple de réalisation: http://coustil.free.fr/atelier_forgeu_fr.html
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

24 novembre 2014 à 15:10:35
Réponse #6

BlasterDjé


salut,

Je confirme, j'ai réparé une cuisinière à bois qui me servait de chauffage et j'avais le même problème, le revêtement intérieur avait cassé et tombait.

Le mortier réfractaire a sauvé la cuisinière et j'ai réussi à m'en servir deux ans de plus, sachant que j'avais réparé ça vite fait et que j'avais déjà prévu d'acheter un poêle, avec une réparation appliquée y'a moyen que ça tienne longtemps ou au pire tu renouvelles l’opération tous les deux ou trois ans  ;)

En plus c'est pas cher et c'est vendu en sac de 3kg me semble t il !

Il y a deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine ... mais pour l'univers je suis pas sûr !      A.Einstein

24 novembre 2014 à 15:25:37
Réponse #7

Enid


Merci pour le tuyau. Ma cuisinière à bois a une petite fissure dans le foyer, et j'hésitais à la relancer cet hiver sans réparation.  :)
"Personne n'interdit à qui que ce soit de vivre sa vie comme un voyage ou comme autre chose qu'il se choisit. Y'a des contraintes, mais elles sont quand-même vachement larges. Faut juste pas avoir l'ambition de prouver à belle-maman qu'on est sain d'esprit." Karto

Ancien pseudo : lourse

24 novembre 2014 à 15:53:42
Réponse #8

raphael


Faut bien laisser sécher avant de monter en température  ::) sinon ça va se fissurer de partout
Se connaitre et s'accepter


24 novembre 2014 à 16:20:17
Réponse #9

Mezig


Voila, c'est fait.
Finalement, j'ai suivi le conseil d'Azur et me suis pas embêté a faire du puzzle avec les morceaux.
Demain, je vais reboucher les p'tites fissures présentent dans le reste du revêtement et puis il me faudra patienter 28 jours pour voir si maconnerie ma maçonnerie réfractaire tien la route.
Et puis bien sure vous tenir au parfum du résulta
Les moyens sont la fin.

24 novembre 2014 à 20:43:38
Réponse #10

azur


Oui, comme il est indiqué sur Coustil: "Laisser sécher quelques semaines. Pour la mise en service, faire des feux de plus en plus chauds, pour "cuire" le ciment réfractaire"
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

25 novembre 2014 à 08:50:29
Réponse #11

Mezig


Du coup, en attendant, je vais relire les fils sur la survie dans le froid. :)

Du coup, ca serrai peut être intéressante de définir un protocole de monté en température.
Genre :
Premier jour, quelque feuilles de journal
Le lendemain, une cagette
Cagette plus un peut de fagot
Plus de fagot
Fagot et une ou deux buchettes
Plus de buchettes
Remplissage normal du poêle sans réapprovisionnent
C'est parti mon kiki.

Ça pourrai rendre service et évité des déconvenue a ceux qui voudrait se lancé dans l'aventure de construire une forge, un four a pain, restaurer un vieux poêle ...

« Modifié: 25 novembre 2014 à 09:22:42 par Mezig »
Les moyens sont la fin.

25 novembre 2014 à 09:47:21
Réponse #12

bpc


un ouvrier soudeur qui réparait les chaudières des cargos sur bordeaux, autrefois, versait du verre pilé sur le sommet de l'isolant réfractaire des fours, ceux-ci éteints et refroidis , évidement.

quand les fours étaient remis en chauffe, tout ça se vitrifiait et se consolidait.

c'est peut être une solution de secours pour des poêles....... ?

25 novembre 2014 à 09:50:23
Réponse #13

Mezig


Doit falloir monter vachement haut en température pour arriver a fondre du verre, non ?
Les moyens sont la fin.

25 novembre 2014 à 10:00:31
Réponse #14

musher


Doit falloir monter vachement haut en température pour arriver a fondre du verre, non ?
Pas tant que ça, quand on était jeune, on mettait dans les feux de camp des canettes de bière ou des bouteilles de vin qu'on trouvait, pour les faire fondre et leur donner des formes bizarre

25 novembre 2014 à 10:05:00
Réponse #15

raphael


Pas tant que ça, quand on était jeune, on mettait dans les feux de camp des canettes de bière ou des bouteilles de vin qu'on trouvait, pour les faire fondre et leur donner des formes bizarre

Autour de 600 °C le ramollissement du verre
Se connaitre et s'accepter


25 novembre 2014 à 15:56:43
Réponse #16

Enid


 ::)
N'est-il pas à la fois plus simple, plus judicieux, plus juste techniquement parlant et beaucoup plus sûr de dépenser quelques sous dans un sac de ciment que de gâcher du bois pour vitrifier aléatoirement un foyer de poêle ménager ?

ok, c'est un peu une question rhétorique... :lol:

Le froid arrive assez tard en Bretagne (j'ai grandi en Lorraine, donc pour moi, il ne fait froid que quelques jours dans l'année ici), ça me laisse le temps de la réparation.
Et puis, si ça se trouve, j'ai des voisins qui seront preneurs aussi pour partager le ciment, youhou, resserage des liens sociaux, et bon apéro de fin de journée de travail en vue  :trash:
 
Pour la montée progressive en température, peut-être chercher du côté du dérhumage des fours à pain ?

Après, ma cuisinière est un petit modèle, et le foyer est tout piti, accessible d'en haut et du côté, donc c'est globalement facile de faire dans le progressif, je vois exactement ce que je fais, et je fais ce que je veux. The master of Fire Rahahahah... pardon je suis un peu fatiguée en ce moment ^^



"Personne n'interdit à qui que ce soit de vivre sa vie comme un voyage ou comme autre chose qu'il se choisit. Y'a des contraintes, mais elles sont quand-même vachement larges. Faut juste pas avoir l'ambition de prouver à belle-maman qu'on est sain d'esprit." Karto

Ancien pseudo : lourse

25 novembre 2014 à 19:09:47
Réponse #17

Loriot


De mémoire, le ciment fondu Lafarge a une résistance a la chaleur élevée et une durée de prise rapide. (Si cela peut t'aider a faire le travail plus vite)
Et sinon a la vue de la photo tu arrive peut être simplement a insérer une brique réfractaire en la taillant a la meuleuse.
Les joints si ils sont fins se fermeront d'eux même avec les cendres.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

27 novembre 2014 à 11:05:02
Réponse #18

Capucine


Bonjour,
Selon la marque du poêle, ol existe des briques réfractaires de rechange.

Par exemple chez Godin on trouve toutes les plaques pour refaire entierement l'interieur.

http://www.carre-lutz.com/acatalog/brique_refractaire_godin.html

C'est ce que nous allons faire pour remettre en route un vieux poêle !

Capucine

27 novembre 2014 à 12:59:55
Réponse #19

Mezig


Super merci a tous mais ça y est la réparation est faite et y a plus c'à attendre le séchage ( environ 4 semaines ).
Du coup, voila mon conseil du jour : Éviter de réparer votre poêle à bois l'hivers.
Les moyens sont la fin.

08 janvier 2015 à 13:45:11
Réponse #20

Mezig


Petit comte rendu après un mois de chauffe.
 La réparation tien le coup maintenant si c'était a refaire; je crois que je ferrai un bricolage provisoire pour continuer a utiliser le poêle car vue que les températures extérieur ont flirter avec le 0° pendant la période de séchage, j'ai perdu une bonne partie de ma récolte de buternut.
 De plus, n'étant toujours pas remit d'un gros burn-out en Novembre, j'ai très mal vécu cette période sans chauffage.
Voili
Les moyens sont la fin.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité