Nos Partenaires

Auteur Sujet: Silex  (Lu 7622 fois)

24 mars 2006 à 19:23:10
Lu 7622 fois

Ancien forum



Posté par nico7218

Salut, je voudrais savoir comment faire pour faire un beau couteau assez facilement à partir d'une pierre de silex et si il peut subir plusieurs chose pour augmenter son esthétique.

Merci de vos réponses

@+

Nico

24 mars 2006 à 19:32:33
Réponse #1

Ancien forum



Posté par guillaume

T'as réussi à trouver du silex  :o, faudra que tu me montres  :o.
Je ne suis pas pros loin de là, mais je crois qu'il faut proceder par éclats: tu tape le silex avec du bois de cerf au autre ce qui te donne un éclat assez coupant  :).
Le problème étant que c'est une technique assez (j'ai pas dit très  :-?) difficile quand on a pas d'entrainement  :(.
a+

24 mars 2006 à 19:58:05
Réponse #2

Ancien forum



Posté par nico7218

C'est pour cela que j'ai précisé assez simple.
Mais je voulait aussi demander à KEPINSKI comment il faisait pour avoir d'aussi belle couleur sur sn silex???

@+

Nico

25 mars 2006 à 13:52:53
Réponse #3

Ancien forum



Posté par DavidManise

Le principe de base est simple.  Un peu comme le cube rubik :)

- Toutes les arêtes sur ta pierre qui font moins de 90° peuvent être cassées.  Et pas les autres.
- L'éclat qui part quand tu tapes sur une arête part toujours dessous (derrière la pierre quoi...) : si tu tapes du côté pile, l'éclat va partir du côté face...
- L'éclat qui part va avoir à peu près la forme d'un cône applati et en demi-cercle...  style coquille st-jacques.  Il part à peu près à 120° par rapport à l'angle de frappe.
- Plus tu frappes fort et à un angle proche de 0° par rapport à la tranche, plus tu décolles de gros éclats...
- Fais attention à tes doigts et porte des lunettes de sécurité ;)

Le premier outil pour décoller des éclats et dégrossir, c'est un percuteur en pierre : un petit caillou rond et qui tient bien en main.  

Le second outil, c'est le percuteur que j'appelle "fouetteur" : un bout d'os par exemple, ou même une pierre allongée avec un bout arrondi.  L'idée c'est de pouvoir taper avec plus de vitesse pour décoller de plus petits éclats.

Le troisième outil, c'est l'écailleur : un truc pointu que tu utilises un peu comme un burin, pour fignoler un tranchant ou fabriquer une tranchée dans la pierre qui permettra de décoller un éclat proprement (pour amincir une pièce notamment).  Tu peux utiliser l'écailleur juste en pression, ou en tapant dessus comme un ciseau à bois.

Pas obligatoire d'avoir un vrai silex pour s'entraîner.  Les pierres calcaires crystallisées (divers ton de gris, très douces) se comportent de la même manière ou presque.  Évidemment c'est pas aussi solide ni aussi coupant, ni aussi dur, mais ça marche quand-même, faute de mieux.

Yannick, notre capitaine caverne, pourra sans le MOINDRE doute rajouter des détails et donner des trucs s'il a le temps, mais je me doute qu'il doit être occupé à tailler des cailloux, là ;)

Son site : www.paleo.fr

Ciao ;)

David

25 mars 2006 à 14:13:31
Réponse #4

Ancien forum



Posté par guillaume

Citation de: DavidManise link=1143224593/0#3 date=1143291173
Son site: http://www.paleo.fr

;)

25 mars 2006 à 17:20:54
Réponse #5

Ancien forum



Posté par nico7218

Ok! Merci pour les conseils : j'essairais dès que j'orais du temps ce soir.
Et est-ce que vous savez si de la pierre peut subir des traitements???

@+

Nico

25 mars 2006 à 20:43:52
Réponse #6

Ancien forum



Posté par KEPINSKI

J'ai vu silex alors je suis passé, effectivement, j'ai pas trop le temps, mais je peux revenir, cela m'embête, mais j'ai le salon de Thiers qui arrive et comme dabe je suis a la bour. Je passe lire des fois de trois truc ,mais je ne reponds pas car, faut le temps pour suivre.
Je fais des stage de taille, je pense que le premier sera dans le mois de juillet.
@+ Yannick Kepinski (je file, mais....)

25 mars 2006 à 20:47:59
Réponse #7

Ancien forum



Posté par EH

Tu as les dates du salon de thiers ?. J'y passerai sûrement, c'est à 45mn de chez moi. J'y vais plus ou moins régulieremnt.......

26 mars 2006 à 10:22:57
Réponse #8

Ancien forum



Posté par KEPINSKI

Salut à tous,

Pour repondre: c'est un zest plus compliqué.
Le percuteur dure (pierre) fait des éclats epais, le percuteur tendre (bois vegetale bois animal ) fait des eclats plus fin. Le chasse lame en bois de cerf aide a être plus pressi dans le point d'impacte et dans l'angle de frappe. Le compresseur lui sert a faire les petite retouche, les pointes de flèche, tout le petit travail.
La violance du coup n'a rein a voir avec la taille de l'éclat, c'est le poid que fait le percuteur qui donne la taille de celui-ci.
L'angle de 90° et l'angle maxi qui permet d'enlever un éclat. L'angle idéale n'est pas, suivant ou l'on veut aller, il peut varier entre 80° et 90°, et l'angle de frappe doit être adapter a l'autre angle(angle de chasse). Et si une de ses donner est pas la l'eclat se trensforme en cagade, et le debitage ou le façonnage du bloc peut en être compremis. Je m'arrête car je vais tout compliquer, et c'est plus simple en le voyant. En tout cas bravo David.

La couleur sur certaine de mes lames et naturel, c'est de l'obsidienne.

Le salon de Thiers aura lieu le 13 et 14 mai 2006.

Je file a l'atelier, mais s'il y as des quetion je jeterai un oeil, donc faut pas hesiter.
@+ Yannick Kepinski

26 mars 2006 à 19:31:27
Réponse #9

Ancien forum



Posté par clems

Salut a tous,

Quelques petites questions qui me tarabustent depuis que j'ai visité ton site ( génial d'aiileurs, le site ).

Combien de temps pour realiser une piece ? ( disons une pointe de fleche, une pointe de sagaie et une lame de coutelas )

Combien de kilos de déchets et autres ratés pour une piece reussie ?

Et enfin combien de temps passé a chercher la matiere premiere ?

Merci pour les infos et pour le temps, qui t'es precieux , passé a nous repondre.

26 mars 2006 à 21:47:26
Réponse #10

Ancien forum



Posté par KEPINSKI

Salut à tous.

Pour une belle pointe avec une belle retouche qui couvre toute la pièce(retouche couvrante) 1heure +/- et en forme se jour la, de l'eclat  a la pointe fini, car n'importe quel eclat ne fais pas une pointe, etc.
Une pointe de sagaie tout depend de la taille. Et c'est les mêmes qui font les lames de couteaux. entre 2h00 ,4h00 (il y en a qui sont a peine plus grande qu'une pointe de flèche de grande taille et d'autre qui sont monstrueuse) .Elle se font en plusieurs etapes et je pense que je suis en dessous de la realiter. Après tout depend du bloc ou de l'eclat aussi.
Un couteau bien chiader une journee sans compter la ligature et le travail de veillisage.
Les etuis de 5h00 a 12 h00, j'ai etais jusqu'a 17h00, et un pour le mettre au point 4 jours, et il me faut 2 jour pour le refaire. la ausii sans compter le travail de veuillisage, la deco, et les plusieur couche de graisse. Mais je m'en fou je ne suis pas au pièce et je fais cela pour faire beau à mes yeux. Donc ....
La recherche de la matiere premiere??? c'est le plus dure. Des jours et faut juste savoir que seulement le bon silex fait de belle lame et que le bon silex c'est 5 à 10% d'une bonne region a silex car cela peut être 0% juste de quoi faire des outil basic pas de dentelle.
Ceal ma fait plaisir comme question car c'est la face que l'on ne vois jammais .
Dix ans après  très peu de dechet de casse je veux dire, un bloc 10/15 kilos une lame, un gros bloc 30 a 60kg qquatre cinq six eclat et plusieur lame potentiel. et de temps en temps je ferai mieux de rester devant l'ecran de mon pc pour faire autre chose, mais c'est tout le monde comme cela.
@+ Yannick Kepinski



26 mars 2006 à 22:35:45
Réponse #11

Ancien forum



Posté par clems

Merci pour ces reponses précises,

Incroyable !  J'aurais cru qu'il fallait plusieurs jours pour realiser une lame de couteau. Voir plusieurs semaines, le genre de truc qu'on remet sans cesse a l'ouvrage, puis qu'on laisse le temps que l'inspiration revienne.
J'avais oublié que pour nos ancetres, ça n'etait pas des oeuvres d'art mais bien des outils.

Le tailleur de pierre "atitré" d'un clan devait disposer d'une sacré influence sur ses compagnons, un personnage important, qui connaissait le secret des pierres, ou peut etre etait ce un savoir partagé par tous et que tout chasseur etait capable de tailler lui meme ces pointes de fleches ou de sagaies.
ça m'fascine moi

Salut

27 mars 2006 à 11:04:09
Réponse #12

Ancien forum



Posté par Pierrot

Citation de: clems link=1143224593/0#12 date=1143406115
Merci pour ces reponses précises,
Incroyable !  J'aurais cru qu'il fallait plusieurs jours pour realiser une lame de couteau. Voir plusieurs semaines, le genre de truc qu'on remet sans cesse a l'ouvrage, puis qu'on laisse le temps que l'inspiration revienne.

En revanche il doit falloir plusieurs jours ou plusieurs semaines pour acquérir le coup de main, au début on doit casser pas mal, bon courage.

27 mars 2006 à 11:22:30
Réponse #13

Ancien forum



Posté par DavidManise

Je pense qu'il est possible d'apprendre les bases de la taille en quelques minutes seulement, et ainsi d'obtenir au moins des éclats grossiers utilisables pour se débrouiller en quelques minutes.  L'autre fois en rando j'avais oublié mon couteau (eh oui, une fois n'est pas coutume ;D).  Je me suis penché, j'ai attrappé une pierre calcaire un peu cubique, et j'ai eu une lame assez tranchante pour couper un saucisson en très exactement 5 secondes.

Par contre entre ça et les résultats que Yannick obtient, il y a un MONDE.  Les lames et pointes de notre capitaine caverne sont du grand art.  Comparer une lame grossière comme je viens de décrire à ce genre de chef-d'oeuvres, c'est comme comparer des gribouillis de gamin avec les plus grands peintres de l'histoire.

Comme pour les grands peintres, il y a une part de technique, des trucs et des astuces, mais même avec la meilleure technique du monde, quiconque ne peut pas devenir un  Renoir, un Dali, un Van Gogh ou un Picasso...

Donc ben...  c'est un peu des deux : tout le monde peut apprendre à tailler, et tout le monde peut se fabriquer un truc qui coupe.  Je ne doute pas que la plupart des chasseurs du paléolithique savaient tailler un minimum, comme tout le monde ici sait aiguiser un minimum.  Après il y avait "tout le monde" et les "autres".  Ceux qui avaient vraiment le coup de main, le coup d'oeil, le sens de la taille.  Ceux là devaient effectivement être très respectés et admirés, un peu comme Yannick quoi ;)

Ciao :)

David

27 mars 2006 à 14:40:54
Réponse #14

Ancien forum



Posté par KEPINSKI

Salut à tous,
Sans vouloir dire que je fait des oeuvres d'art, je pense que David a entierement raison. Sortir un éclat d'un caillou(même pas du silex par exemple), c'est pas très compliqué. Cela le devient un problème, lorsqu'il faut gerer le nucleus(bloc) pour srtir le maxi qu'il puisse donner. Economiser une matiere rare. Malgrès se que l'on crois.
Je n'est pas vu le fims, mais je pense qu'il savait tous tailler, comme aujourd'hui on sait tous écrire, mais nous ne somme pas tous des écrivain de renom.Et certain comme moi fond une faute a tous les mots.
C'est deja bien asser long pour fabriquer une pièce que 4h00. C'est quatre heure a jouer au echeque avec la matiere(et je ne raconte pas de bêtise pour me faire mousser avis au amateur........) on a la tête en compote après. Chaque coup lorsque on est plus au stade de la preforme peut tout remettre en cause.

Et je dirai comme Picasso, pour faire cette pièces c'est DIX ANS. Car je pense que tout cela est relatif. Et c'est pour cela aussi que je ne calcul pas....et heureusement en plus..
Et l'inspiration est plus sur la totalite de la pièce, lame manche , etui, deco....
Pour faire un tableau, au bout du compte si on met toute les heure passée bout a bout c'est pareil, faut pas longtemps, mais on peut y avoir reflechi plusieur mois. Et avoir mi une vie pour arriver a la technique qui permette de le realiser.

Imaginer, madame Cros Magnon qui veut un outil, alors que sont bon a rien de marie est encore parti a la chasse....... ETC.............J'ai plus de grattoir ouuu, j'ai plus de grattoir.... Non même les enfant savait . Venais demander a mon fils de quatre ans, et en plus il chasse au propulseur, et se debrouille bien mieux que des centaine d'adulte scleroser que j'ai pu voir. C'est une affaire de positif et de vouloir en plus de la technique. Pas facile est le silex , mais gratifiant a l'arriver. Pour qui sait vouloir pouvoir.
Par contre , il est sur que celui qui savait tailler de très belle pièces devait avoir l'admiration de tous, et n'eatis pas donner a tous, mais ...............tant que cela fonctionne au diable les belle pièces. Et ben non car comme aujourd'hui l'homme aimer le beau, Lascaux...les venus....,les belle pointes de lance.

Et avec le silex on peut standardiser mais pas travailler a la chaine. Sinon la qualiter en pati, et ce très vite.

Mais faut pas etre fou, je travail une semaine sur une lame et je la vend combien..........................., vaut mieux que je change de boulot.
Je file avant d'embrouiller tout le monde, désolé...
@+ Yannick Kepinski, mais je suis toujour a l'ecoute....

27 mars 2006 à 16:36:35
Réponse #15

Ancien forum



Posté par Paintedhorse

Salut,

Petits renseignements sur le silex et plus particulièrement sur sa taille.
1. Pour comprendre le silex, il faut savoir qu'il a les même caractéristique que le verre. Idéal pour s'entrainer à peu de temps perdu à trouver du silex . Des bouteilles de coca ou de verre épais type bouteille de mousseux. Présentant des plan de clivage, cette roche distribue les onde de chocs dans la même direction ce qui permet d'obtenir des lames.
2. Les percuteurs: Si certe les bois de cerf ou de rennes sont super, tout bois dur comme du Buis est aussi efficace.
3. Concernant les déchets, je dirai que outre la dextérité du tailleur cela dépendra de la qualité du silex.
4.Toujours concernant les déchets, cela va aussi dépendre de ton type de taille, Un "biface" que l'on obtient en "dégrossissant un bloc  va donner plus de déchets qu'en taillant un série de lames.
5. Il ne faut pas trops phantasmer sur le pouvoir du tailleur de pierre, ils avaient tous intérêt à savoir tailler. Maintenant tous ne savaient pas nécessairement produire un feuille de laurier (http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/28/Biface_feuille_de_laurier.JPG/218px-Biface_feuille_de_laurier.JPG)
6. Pour la taille des lames, le plus important est la préparation de ce qu'on appele la "lame à crête" qui est un lame destinée à préparer les ondes de chocs lors des frappes pour obtenir les lames.
7. La seules chose que tu peux faire pour modifier sont aspect est le chauffer, on dit alors qu'il est rubéfier. Il présente une coloration rougeâtre.
8.Si la taille n'est pas trops complexe (patience et entrainement étant les maîtres mots) l'enmanchement est tout autre et bien plus important.
9. TRES IMPORTANT, le silex c'est comme le verre, c'est comme une lame de razoir qui n'a jamais été utilisée. On s'ouvre la moitié de la main que l'on ne c'est rendu compte de rien. Alors quand on taille: TOUJOURS se protéger les mains, soit avec des gants de très gros cuir, soit avec une peau très dure (histoire de faire primitif) et TOUJOURS se protéger le genoux (car souvant on pose la roche dessus) avec une grosse couverture ou un épais morceau de cuir. (ne pas oublier le sparadrap et les compresses)


A+

27 mars 2006 à 19:46:44
Réponse #16

Ancien forum



Posté par KEPINSKI

A qui a ton l'honneur !!! :)
@+

27 mars 2006 à 21:04:41
Réponse #17

Ancien forum



Posté par KEPINSKI

1) oui, il se comporte comme le verre, mais c'est deux matiere differente quand même. Et c'est comme avec l'obsidienne c'est un piège.
Par contre qui dit plan de clivage dit plus de taille possible. Faut rester avec une roche Homogène. Mais bon...
2) Oui c'est vrai, les deux bois vont bien tout les deux, même si le bois animale reste pour moi le mieux. Faudrais faire une experimentation...
3) Non, la qualiter du silex n'a rien a voir avec le ta de dechet. La qualiter du silex( en restant dans des roche homogène, bien sur) permet de tailler par pression. Car l'onde de fracture ou energie a besoin d'une matiere avec le moind de grain possible. Par contre avec un silex pourri, rougneux, on peut très bien faire une feuille de laurier de 25 cm, pour 1cm d'epaisseur. Et la casser avec un coup de percuteur lorsque on insiste trop, que la fatigue et la, et que l'on ferai mieux d'aller se coucher. C'est se qui m'est arriver la semaine derniere.
4) Alors la le but n'etant pas le même je ne compart pas. Le biface, c'est du façonnage, donc faire avec un bloc une pièce et le reste peu servir, mais la pluspart des tailleur moderne laisse tout cela en dechet..., Pour le laminaire, c'est faire un max de support pour faire un max d'outils donc...
Mais un archéologue a dit que le biface etait peut-être un nuclèus, qui termine comme outil( Erectus etais t il plus inteligent que nous???), donc adieu les dechets...
5) oui, mais les bon tailleur devait quaznd même jouir d'un certain respect comme les artiste qui on peind Lascaux, non,.... Et que tous savait tailler, demander a mon fils de 4 ans.
6) oui et non, si tu sais faire un lame a crete, tu sais pas forcement debiter le nuclus jusqu'au bout, et si tu sais pas le mettre en forme pas de lame a crête. ETC.....Et les tablette de reavivage????
7) oui, mais pas toujour, cela depent du silex, le rouge, c'est pour ce qui on de l'oxide de faire. Mais je vais trop m'etendre.
8) non, c'est vraiment pas ce qu'il y a de plus complique que de mettre un manche a un outils. Même un couteaux en silex...
9)La vos mieux changer de metier...., c'est dans les année 70 que les types tailler avec le barda du forgeron.


Mais le plus simple est quand même de faire une initiation avec un tailleur qui c'est de quoi il parle, et je ne dit pas cela pour defendre ma cremeri, c'est que c'est vite decourrageant, sur tout avec tout les terme du langague prehistoarcheotailleur, et certaine régle elementaire que l'on ne peut pas inventer, Au depart on n'y perd un peu son latin, qui lui est plus proche de nous.
Fait gaffe au yeux et sache que l'on se coupe souvent. Que les doigts personne n'aime se les ecrabouiller, donc on se fait mal qu'une fois ou deux.
La peau, molle en plusieur epaisseur est très utile( en plus de faire style cros mignon) pour l'energie qui fait l'eclat et pour le pantalon, car le frottement repetitif ne l'arrange pas.Et une fourrur cela est aussi très sympas, j'ai utiliser une peaux de chevreuil pendant très lontemps, mais le poile ne tient pas.
Pour les yeux si tu percute sec vers le bas sans remonter le precuteur, comme un furrieux apres. Tout par en bas. Et comme le force n'est pas ton allier, il n'y a pas de raison que cela se passe mal.
Pour etre franc, je me suis cogner une fois le pouce, dommeage pour lui, est je me suis fait plusieur fois des bleu (2 ou3 pas plus non plus)a la cuisse, mais rien de mechant.
Et je me suis mis un seul eclat dans l'oeil. Alors faut pas frotter est on pleur un petit coup, sinon on file voir le monsieur docteur des yeux.
Mais bon, je suis naze, desoler pour l'orthographe,
@+ Yannick Kepinski

27 mars 2006 à 21:13:08
Réponse #18

Ancien forum



Posté par KEPINSKI

Paintedhorse
La tu nous sort LA FEUILLE DE LAURIER, je suis aller sur ton lien, respect au monsieur qui la tailler.
28cm par 8 à 9mm, du dilire dans la retouche. Qui est reguliere . Et la je pense que la matiere la beaucoup aider, pour la retouche. Et encore j'ai vu une pièce tailler par le Dr Errett Callahan, qui dans une matiere rougneuse etais presque aussi belle dans la retouche.
Je suis fatigue et donc expeditif, mais je ne veux surtout pas être aggressif. Loin de moi cette pensé. Je dit cela , mais c'est -on jamais.  :) :) :), les joie d'internet et des forum son assi son piège.
@+ Yannick Kepinski

28 mars 2006 à 13:40:25
Réponse #19

Ancien forum



Posté par strider

Pour le plaisir des yeux...


28 mars 2006 à 13:40:49
Réponse #20

Ancien forum



Posté par strider


28 mars 2006 à 13:41:12
Réponse #21

Ancien forum



Posté par strider


28 mars 2006 à 13:45:32
Réponse #22

Ancien forum



28 mars 2006 à 13:46:14
Réponse #23

Ancien forum



Posté par strider




28 mars 2006 à 18:07:06
Réponse #24

Ancien forum



Posté par KEPINSKI

Strider:
Et bien merci, voilà un belle echantillons de silex chauffée et de couleur atteinte. Mais cela fait très rococo, mais a mon gout. C'est mieux sur des pointes seuls. Déjà je trouve que l'obsidienne est limite.Au usa ils sont très friand de ce genre de truc. J'avais une pointe dans un silex comme celui du milieu, mais plus zoner, tous le monde me demander si je l'avais peints, si c'etait de la resine. Et personne n'en voulais. Du coup le bloc en est rester la ou il en ait.

Je me demandais ou elle etais , je l'ai retrouvé, désolé pour la photo.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité