Nos Partenaires

Auteur Sujet: La ruche qui dit oui  (Lu 2248 fois)

18 octobre 2014 à 21:47:11
Lu 2248 fois

Hurgoz


Yo,


Une amie m'a indiquée cette initiative que je trouves plutôt intéressante: http://www.laruchequiditoui.fr

Le principe est le suivant: une personne décide d'ouvrir une ruche chez lui. Il s'incrit sur le site, toussa et devient gestionnaire de la ruche. Charge à lui ensuite de trouver des producteur et des personnes pour ça ruche.

Ensuite, le gestionnaire (ou une autre personne de bonne volonté), contacte les producteurs, pour savoir quels produit ils sont prêt à vendre à la ruche, à quel prix et à partir de quelle quantité.

De là, une vente est organisée dans la ruche, à travers le site, entre tout les produits de tout les producteurs et les abeilles (les gens). Si la quantité minimale d'un produit est atteinte, alors le producteur livre, sinon, non.

Puis, les abeilles vont récupérer leur produits une fois par semaine dans un lieu donné, qui comprendra tout les produit qui ont put être commandé (et elles seront biensûr prélevées que pour ces produits).

(plus d'infos, surement plus clair: https://www.youtube.com/watch?v=sVNSOkiH29o)

Les inconvénients:
On ne sait jamais vraiment à l'avance de quoi sera composé le panier
Si la distribution ne se fait qu'une fois par semaines, il faut être dispo pour aller chercher le panier
Tout les besoins ne sont pas forcément couvert. Un passage au supermarché peut être nécessaire

Les avantages
Les produits sont locaux, du producteur au consommateur, sont plutôt de bonne qualité, et ne traverse pas tout le globe avant d'arriver dans nos assiette
On participe au tissu économique local
En permettant au producteur de mieux gagner sa vie, on lui donne les moyens de se développer et donc de pouvoir mieux fournir. En cas de pépin (catastrophes diverses pouvant nous tomber sur le coin du museau), il aura donc les reins plus solides
On participe à une communauté locale

Après, niveau tarif, il n'y a pas de gros écart avec le super marché. Seule la façon dont tout ça est redistribué change ;)

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

19 octobre 2014 à 01:23:50
Réponse #1

Vef


Dans la ruche à laquelle je suis inscrit, on sait exactement de quoi sont composés les paniers fruits et legumes.

19 octobre 2014 à 03:11:42
Réponse #2

Hurgoz


Arf

J'ai du mal m'exprimer:

Ce que je voulais dire, c'est qu'on ne sait pas à l'avance si tout les produits qu'on a commandé auront atteint les minimas des producteurs et donc s'ils seront tous livrés.



Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

19 octobre 2014 à 08:52:29
Réponse #3

Vef


Effectivement. Mais c'est peut etre moi qui t'ai mal compris ;)

20 octobre 2014 à 10:49:03
Réponse #4

lataboge


Hello
Perso, je préfère l'AMAP pour le lien social, le bio et tout ça.
Lecture critique des ruches : http://www.amapbiodevant.fr/blog/actualites/reseau/attention-une-amap-na-rien-a-voir-avec-les-principes-de-ruches/


20 octobre 2014 à 16:00:31
Réponse #6

lataboge


LA RUCHE QUI DIT NON À LA CALOMNIE DES AMAP, c'est en 1ere réponse du lien précédent.
Si cela créé des emplois tant mieux.
Un point non évoqué : la régularité de la production.
Dans une AMAP le producteur connait la demande à l'avance et en cas de problème les amapiens sont solidaires.
Rien de tout ça dans la ruche qui dit oui.

20 octobre 2014 à 16:47:17
Réponse #7

Hurgoz


Yo,

Biensûr perso, je préfèrerais que le système se base sur de l'altruisme pure et dur: pas d'histoire de pognon, qu'une mise au service de la communauté. Mais bon, c'est pas vraiment le profil du monde dans lequel on vit aujourd'hui.  :bang:

Après, pour moi le débat est pas AMAP vs LRQDO. Que l'un et l'autre existent multiplies les échanges possibles, rend l'approvisionnement en miam encore plus décentralisé, et contribue utilement à l'économie locale.  :nana:

Enfin, comme tout ce qui brasse du fric, il faudra biensûr garder un oeil sur le camembert des parts: si sa devient une pompe à fric au détriment des gens et des producteurs, rien n'empêche de se casser et faire autrechose  :ninja:

Tcho

Hugo
« Modifié: 20 octobre 2014 à 17:09:34 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

20 octobre 2014 à 17:30:21
Réponse #8

Vef


Tout pareil comme Hurgoz.

Je ne défends pas du tout la ruche, je l'ai découverte car je n'avais pas d'AMAP proche de chez moi. Et je préfère de loin la ruche à Carre**** ou Lecl*** .


21 octobre 2014 à 13:03:01
Réponse #9

Hurgoz


Yo,

Un autre intéret aux systèmes dé-centralisés (AMAP, LRQDO, etc) est de permettre aux citadins - excessivement dépendants des ressources extra-muraux - de mettre en place des voies d'approvisionnement au delà des circuits habituels, qui reposent sur eux et les producteurs, et non plus par un tiers (supermaché, etc) sur lequel ils n'ont que peu d'emprise.

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

22 octobre 2014 à 07:17:40
Réponse #10

Tompouss


La boite dans laquelle je bosse a mis en place un système à peu près équivalent, où l'on reçoit une fois par semaine un panier composé au choix de légumes/pain/viande/fromages ou de tout, en bio. Le tarif est un poil élevé mais ça permet de soutenir des producteurs locaux, du coup on est pas mal à avoir adopté le système. Le côté "je fais pas détour dans mon coin pour aller chercher ces différents produits partout" est sympa pour l'environnement aussi.
Sometimes you gotta remember : everyone wasn't raised like you...

23 octobre 2014 à 19:06:42
Réponse #11

Hurgoz


Yo,

J'y pensais quand je suis allez récupérer ma commande ce soir, un autre point intéressant avec le système des paniers composés, dans lequel on ne sais pas forcément ce qu'on va avoir, c'est qu'on établi le menu en fonction de ce qu'on a, et au lieu d'acheter en fonction du menu qu'on veut.

Pour ma part, ça me pousse à chercher des recettes, à apprendre, et à m'adapter.

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité