Nos Partenaires

Auteur Sujet: Un bout de Jura enneigé cet hiver ? du 06 au 08 Mars 2015  (Lu 18541 fois)

13 octobre 2014 à 15:01:13
Lu 18541 fois

Draven


Je m'y prends tôt, mais ça laissera le temps de prévoir les dates comme ça !

J'envisage de faire une sortie sur plusieurs jours ( 3/4 ? a voir suivant les dates.. ), en raquette ( a voir suivant la neige... voir sortie de l'an passé... ) avec bivouac ( plus ou moins luxueux, en fonction des abri trouvés en chemin ).

Pour l'itinéraire, y'a quelques coins vers chez moi ou j'aimerais vraiment passé en raquette, donc j'ai déja une petite idée du tracé, a voir en fonction du tracé du GTJ Raquette, car il faut maintenant s'acquitter d'une redevance pour suivre les tracés balisés, et ça y'a un truc en moi qui refuse de payer pour marcher en forêt... :p

Dans l'idée on partirait je sais pas d'ou, pour arriver a Mouthe, ou j'organiserais un rapatriement par mon épouse ( on habite a moins de 20mn de Mouthe ), donc possibilité de laisser les voitures la bas avant de partir, ou chez moi en fonction de l'enneigement.
Rythme cool, discussions, contemplation et pétage de panse aux bivouacs !

Voila !

Pour les dates, probablement entre le 21/02/15 et le 09/03/15, vacances scolaire de ma zone. Mais j'essaierais d'organiser un w-e en janvier je pense, et peut être décembre si on a de la neige !

Des interressés ?

Dates définitives fixées : du 06 au 08 Mars 2015.


Liste des participants :

- Draven
- Arnaud
- azur
- raphael
- ?
« Modifié: 15 janvier 2015 à 13:10:28 par Draven »
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

13 octobre 2014 à 15:18:05
Réponse #1

Arnaud


Fin Février c'est pas sûr, ça dépendra de mon planning de chasse par contre sur Mars c'est sans soucis.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

13 octobre 2014 à 15:38:24
Réponse #2

azur


Tu comptes dormir dans la combe noire? ;# t'as intérêt à prévoir un paquet d'anti-gel!!!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

13 octobre 2014 à 15:58:33
Réponse #3

Kilbith


Bonjour,

Cela fait un moment que le Jura me tente. En revanche j'ai très peu de temps disponible en Janv/fev/mars. D'autant plus que je m'échappe une semaine en février normalement.

Mais je vais suivre le fil avec attention.

Si quelque chose se faisait fin décembre, je serais vivement intéressé.  :closedeyes:
« Modifié: 14 octobre 2014 à 15:26:46 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 octobre 2014 à 16:14:15
Réponse #4

Draven


Bah j'ai envie de me faire un week end par ci par la d'ici la, donc si j'arrive a l'organiser a l'avance je mettrais un message ici.

Pour les dates de la sortie un peu plus longue, j'suis obligé de faire avec les vacances scolaires, donc ça bloque des créneaux...

Et pas besoin d'anti-gel, j'ai un Wiggy's !  :love:
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

13 octobre 2014 à 16:15:26
Réponse #5

Phil67


Des interressés ?
Oui... excellente initiative ! 8)

En revanche il m'est absolument impossible de me prononcer sur ma disponibilité (même pour un gros WE). Ça pourrait se décider au dernier moment... ou pas. :-\

Je vais donc suivre ce sujet, mais faites comme si je n'étais pas là pour l'instant...


EDIT :
Et pas besoin d'anti-gel, j'ai un Wiggy's !  :love:
C'est réservé aux bûcherons adeptes de la théorie du gros avec une grosse lame et ayant fait les stages N1/2/3 ? ;)
Nous avons deux vies, la seconde commence lorsqu'on réalise qu'on en a qu'une.

13 octobre 2014 à 18:11:11
Réponse #6

Ulf


Idem je vais suivre le fil.

13 octobre 2014 à 23:04:13
Réponse #7

guillaume


Sous réserve des dates, je serais présent !

14 octobre 2014 à 08:15:41
Réponse #8

zangetsu74


Hello,
Intéressé également ; et comme quelques uns pas encore beaucoup de visibilité quant à mes dispos en début d'année prochaine.
Je vais suivre avec grand intérêt ce fil :)
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

14 octobre 2014 à 09:14:14
Réponse #9

Draven


EDIT :C'est réservé aux bûcherons adeptes de la théorie du gros avec une grosse lame et ayant fait les stages N1/2/3 ? ;)

Du tout ! Mais j'ai pas envie de finir sur un buchet MUL en étant traité d'hérétique  ;# ;# ;#

Tout le monde est le bienvenue, si possible avec une expérience de l'hivernal ( il peux faire très froid dans les coins que j'envisage... ), après pour le matos spécifique ça peux se préter, etc...
Vis a vis des gens qui envisage de venir, je pense qu'on aura a nous tous suffisament d'expérience pour aider/conseiller/initier si vraiment il le faut. Ou tout simplement annuler la sortie si vraiment les conditions ne s'y prètent pas !



En matériel obligatoire sur cette sortie :

- un duvet minimum -15°c confort confirmé ( -20°c confort serait bien mieux ).
- un système de couches thermique pour le soir/back up la nuit ( doudoune, empilage de polaires, etc.. )
- une paire de raquette et des batons si vous avez l'habitude de dormir avec
- un tarp et un tapis de sol

Ensuite, chacun est libre de faire suivant ses habitudes et matériel déja validé ( tente, pied d'éléphant, sursac, matelas, etc... ).
Mais les items de la liste au dessus sont, je pense, le minimum vital pour la sortie. Y'aura surement des abris, des trucs pour servir de matelas, etc... Mais le duvet bien chaud, l'abri perso et la couche thermique c'est perso ;)

Pour les plus joueurs j'ai un Sac de couchage TTA Trapézoidale que j'peux préter  :lol: :lol: ( je déconne hein ).
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

14 octobre 2014 à 12:33:04
Réponse #10

musher


Dans le même coin que l'année dernière ?

Ca va dépendre de mes sorties neige.

Suivant le coin de bivouac, je passerai peut être faire un coucou avec mes poilus.

Sinon Draven, il y aura des sorties "poilus" comme l'année dernière dans le jura avec des copains.

Si tu veux venir avec ta miss en cani-raquettes, pas de souci.

Taches de pas chopper la drouille cette fois  ;D

14 octobre 2014 à 13:36:06
Réponse #11

Phil67


j'ai pas envie de finir sur un buchet MUL en étant traité d'hérétique  ;# ;# ;#
Il n'y a pas grand-choses à craindre d'un bûcher MUL fait de quelques brindilles taillées à l'Opinel n°2 : faut juste éviter des chaussures en plastique risquant de fondre sur des chaussettes en synthétique ! ;#


Citer
En matériel obligatoire sur cette sortie :

- un duvet minimum -15°c confort confirmé ( -20°c confort serait bien mieux ).
Fichtre, je ne suis jamais descendu aussi bas même pour tester rapidement en vallée dans les Alpes ou sur les hauteurs vosgiennes.

En général j'avais assez de neige pour bien pourrir la bâche et gagner en isolation : à la louche je ne suis pas descendu sous les -5/-8°C une fois bien isolé (et sans feu).

Du coup un manque de neige pourrait paradoxalement faire ressentir plus le froid.

Quelles sont approximativement les plages de températures nocturnes et diurnes dans le secteur (je préfère un négatif bien sec qu'un proche de zéro humide) ?


Citer
- une paire de raquette et des batons si vous avez l'habitude de dormir avec
Effectivement il faut un "gros" duvet pour arriver à y dormir avec les raquettes et les bâtons ! ;#

Sinon quid d'une pelle à neige (en faisant l'impasse sur le kit complet avec DVA et sonde vu que c'est le Jura) ?
Nous avons deux vies, la seconde commence lorsqu'on réalise qu'on en a qu'une.

14 octobre 2014 à 14:06:40
Réponse #12

Loriot


C'est dans mes dates. Je ne promet rien, mais ça me tente.

En plus cette période tombe sur ma sortie dans les combes de la vallée de joux...
Au pire, on pourra communiquer en morse avec nos lampes de poche...
Je connais deux trois abris 3 étoiles sous le Mont Tendre... Ce serais dommage de s'en priver...

Une petite photo pour les indécis...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

14 octobre 2014 à 14:13:04
Réponse #13

Loriot


Il n'y a pas grand-choses à craindre d'un bûcher MUL fait de quelques brindilles taillées à l'Opinel n°2 : faut juste éviter des chaussures en plastique risquant de fondre sur des chaussettes en synthétique ! ;#

Fichtre, je ne suis jamais descendu aussi bas même pour tester rapidement en vallée dans les Alpes ou sur les hauteurs vosgiennes.

En général j'avais assez de neige pour bien pourrir la bâche et gagner en isolation : à la louche je ne suis pas descendu sous les -5/-8°C une fois bien isolé (et sans feu).

Du coup un manque de neige pourrait paradoxalement faire ressentir plus le froid.

Quelles sont approximativement les plages de températures nocturnes et diurnes dans le secteur (je préfère un négatif bien sec qu'un proche de zéro humide) ?

Effectivement il faut un "gros" duvet pour arriver à y dormir avec les raquettes et les bâtons ! ;#

Sinon quid d'une pelle à neige (en faisant l'impasse sur le kit complet avec DVA et sonde vu que c'est le Jura) ?

L'hiver 2013 (ou 2012, j'ai un doute) la température est descendue en dessous des -25... Le Jura a cela de particulier de bénéficier de combe a froid...
Une large cuvette, dégagée, ou l'air froid s'accumule et le rayonnement (froid) est particulièrement intense...

Écrit la Brévine sur g**gle et tu comprendra mieux. ;D
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

14 octobre 2014 à 15:15:22
Réponse #14

azur


Pour les combes à froid, il y a aussi la combe noire, à quelques km de chez Draven: la température est négative la nuit presque toute l'année, et l'hiver ça descend très bas!
Le problème du Jura, c'est qu'il est rare que ça soit très sec: il y a des tourbières, pas mal de neige l'hiver, de l'eau un peu partout... bref, même en sous-bois et avec une température très basse, on peut rapidement mouiller les affaires si on ne fait pas gaffe.
Après, en cas d'urgence, c'est pas un pays de sauvages et on peut trouver des anciennes granges où s'abriter si ça craint vraiment!
Mais si on veut rester dehors, mieux vaut être prévoyant.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

14 octobre 2014 à 15:52:00
Réponse #15

VieuxMora


Mouthe est connu pour être le pôle du froid en France (record a -36,7°C)

14 octobre 2014 à 16:02:00
Réponse #16

Kilbith


Après, en cas d'urgence, c'est pas un pays de sauvages et on peut trouver des anciennes granges où s'abriter si ça craint vraiment!
Mais si on veut rester dehors, mieux vaut être prévoyant.

C'est ce qui est intéressant :

On peut travailler les compétences dans un milieu proche de celui des contrées boréales, l'engagement en moins. On peut donc tester mais pas risquer. 

Donc autant prévoir le matériel adéquat pour apprendre. Comme le faisait remarquer Draven, dans ce type de regroupement il y a toujours des plus expérimentées qui vont partager le "know how" avec les moins avancés.

Une sorte de TP/TD par rapport au forum.

 ;)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

14 octobre 2014 à 16:31:43
Réponse #17

Draven


Pour essayer de répondre a peu près dans l'ordre :

Les t° nocturnes/diurnes sont pas évidentes a dire, en 2012 ( hiver très froid ), j'ai marcher de jour par -25°c dans le secteur du Brassus ( frontière suisse, du coté des Rousses ), la nuit on tournaient a -10°c dans un abri en bois rudimentaire ( 0°c durant la soirée, y'avais un poele a bois anémique et nos réchauds pour lutter contre les courants d'air... ).
A contrario, l'an passé avec azur, on a " affrontés " des t° de l'ordre de 0°c toute la journée/nuit, par contre de la neige fondu tombait, tout était humide, etc... Paradoxalement j'ai trouvé ça bien plus désagréable que les -25°c venteux mais ensoleillés que j'avais déja pu tester...
L'hiver 2014 a été exceptionnel, pas beaucoup de neige et t° élevée quasi tout l'hiver ( -11°c au mini chez moi, a la fin de l'automne ! l'hiver a été + chaud... ). Donc faut plutôt tabler sur du froid sec, et si y'a des précipitations, ça sera sous forme de gros flocons  :love:

Après sous un abri fermé, sans courant d'air et avec un bon matelas, un duvet -10°c doit suffire, quitte a passer une mauvaise nuit en cas de t° extrèmement basse ( mais a y survivre, mais vu que c'est pas le but de la sortie, si la météo est trop extrème on annulera ou trouvera un autre truc a faire ).

Pour la pelle à neige, du fait de l'absence de risque d'avalanche, ce n'est pas un objet a avoir absolument a titre individuel, faudra faire le point avec les participants, mais une pelle pour deux ou trois personnes ça fait le taff, un qui creuse pendant que les autres vont chercher du bois mort, etc...
Perso j'emporte une ortovox systématiquement en sortie hivernale, mais j'aime bien creuser :D

Secteur : j'aimerais finir par Chapelle des Bois et Mouthe, donc en fonction des conditions d'enneigement, de la météo et de la durée qu'on prévoient je verrais le point de départ en fonction, mais la fin du parcours je l'imagine bien la... Chapelle des Bois sous la neige c'est juste magnifique comme coin...

Voila, Kilbith et azur ont bien résumés : on peux avoir une météo très viril, mais ça reste la France, donc villages accessibles en quelques heures en cas de soucis ( ou Mme Draven avec sa voiture ), et on est quelques un ici a pratiquer et a avoir du matériel adapté, donc ça peux être formateur pour des totalement néophytes qui ont un minimum de matos.
Y'a pas réellement de risques au vue du groupe qui semble interressé, et du secteur géographique.

Le seul risque serait d'oublier le Mont d'Or dans le feu...  :lol: :lol: Mais en principe le " manger " est apprecié dans ces coins la, demandez a azur, il a pas eu a se plaindre de la pitance l'an passé  ;# ;#

Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

14 octobre 2014 à 16:49:47
Réponse #18

zangetsu74


Je fais partie des néophytes en conditions hivernales, clairement.  :-[
Pour ma défense, je fais le "grand froid" fin janvier à Die, en espérant que la sortie soit après...  ;#
Et sinon, ben de toutes façons, va falloir que j'apprenne, et j'aurais le matos indispensable, puisque demandé pour le stage grand froid.  :lol:
Je saurais peut-être moyennent quoi en faire, mais je pense clairement que vous saurez m'aider si besoin...
La différence entre la théorie et la pratique ?
En théorie il n'y en a pas, mais en pratique il y en a une.

14 octobre 2014 à 20:14:49
Réponse #19

azur


L'avantage de ce genre de sortie avec Draven, c'est qu'il s'agit d'abord de passer un moment convivial... y a pas d'objectif à atteindre coute que coute, c'est juste une sortie entre amis (raisonnables et responsables).
Dans ce genre d'ambiance, on apprend vraiment très vite, et sans prendre de risque. Comme le dit Kilbith, c'est une très bonne occasion de TP/TD!
Et puis la région est magique pour qui aime la nature!!!

Si je peux me libérer... ben je viendrai sans hésiter, et peut-être avec de la famille!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

14 octobre 2014 à 20:49:59
Réponse #20

Tompouss


Même si j'ai l'habitude de vivre dehors je suis super néophyte pour les randos de cette durée et par ce froid, je me laisserai bien tenter mais je ne peux rien dire à l'avance avec le boulot  :-\


15 octobre 2014 à 13:56:50
Réponse #21

Draven


Tu aura déja le duvet qui va bien, le reste ça s'apprend  ;D
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

15 octobre 2014 à 15:48:30
Réponse #22

Loriot


Si jamais, du côté Suisse, dans le Risoux, il y a une flopée de cabanne forestiere. Comme replis en cas de problèmes... C'est juste le luxe... Avec un espace autour pour bivouaquer.
Je sais bien que l'on est pas sensé y passer la nuit ... Sauf en cas d'urgence...
Au cas ou...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

15 octobre 2014 à 16:53:57
Réponse #23

Kilbith


Même si j'ai l'habitude de vivre dehors je suis super néophyte pour les randos de cette durée et par ce froid, je me laisserai bien tenter mais je ne peux rien dire à l'avance avec le boulot  :-\

Par expérience avec "ceux d'en face" :

Le dodo est rarement un problème, sous réserve de ne pas être très joueur OU d'oublier l’importance du matelas.

Ce qui pose problème c'est les longs moment à l'arrêt, ce qui est courant quand on est en groupe (on est justement là pour échanger).

Beaucoup de gens sous estiment la quantité d'isolant que l'on doit porter sur une longue période dans le froid car ils se basent soit  sur leur expérience "en rando" soit sur leur vie quotidienne. Dans le premier cas on a une activité physique importante, dans le second cas on est exposé que quelques minutes ou au maximum une heure ou deux.  Pour plusieurs heures et sans se réchauffer sur plusieurs jours, il faut juste prévoir un chandail de plus que nécessaire et si possible un collant.

Le gros problème c'est les pieds.
Pas facile d'avoir une chaussure confortable quand on marche et chaude à l'arrêt. Sous réserve d'avoir des chaussures correctes (pas des éponges, ni des ballerines)...Dans nos contrées, la solution passe, entre autre, par de nombreuses paires de chaussettes de rechange. Pas par de plus grosses chaussettes que d’habitude, seulement plusieurs paires. C'est incontournable.

 ;)
« Modifié: 15 octobre 2014 à 17:35:36 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

15 octobre 2014 à 18:56:05
Réponse #24

Tompouss


En termes de vêtement je suis à peu près au point, même si en statique par -15 ça doit quand même être limite, pour les chaussures par contre en statique je me pèle mais c'est pas du haut de gamme et elles ont vécu (6 ans avec plus de 100 jours par an aux pieds)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité