Nos Partenaires

Auteur Sujet: [DIY] Tracker maison  (Lu 6110 fois)

02 mars 2006 à 11:31:48
Lu 6110 fois

Ancien forum



Posté par Maximil

      Je lance un nouveau sujet qui fait suite au post sur le couteau idéal et se trouve donc dans la continuité de fabrication de mon p'tit dernier. Ce sujet est mis en [DIY] parceque je vais expliciter les étapes de la fabrication afin que vous puissiez vous lancer dedans si cela vous interesse.
    Rappel : je voulais un couteau qui puisse me permettre de me passer de ma hachette de temps en temps, mais qui coupe tout de même de jolies branches. Un modèle semble pouvoir réunir ces qualités (en attendant que l'on en découvre un autre  ;) hein David), c'est le Tracker de Brown ou de Beck:


Il y a pas mal de polémique sur ce couteau: tout d'abord parceque beaucoup s'imaginent qu'il a été créé pour le film "Hunted" et est donc un couteau artistique. Oui, Brown l'a "créé" pour ce film, mais Beck en avait déjà fait avant lui, bref, là c'est un problème de conccurence et de magouilles. Mais plusieurs choses: Beck, Brown etc  ne sont pas des inconnus dans leur domaine, loin de là. Ensuite, ce design ne lui est pas exclusif puisque ce couteau existe depuis au moins 1980 de toutes facons.
 On le rencontre sous les appellation Tracker, WSK etc...  Prenez une hache, diminuez la de taille, cela vous fait une hachette. Plutôt qu'un manche en bois, preferez un manche tout metal, en une seule partie avec la tête. Et puis vu que vous avez une grande barre de métal, entre la poignée et la tête, aiguisez là pour en faire une lame. raccourcicez le tout, et vous obtenez le design. Si certains sont interessés, j'ai les croquis originaux (enfin une copie de ceux-ci) de Brown mais aussi d'autres exemples. Certains utilisent l'argument suivant: si ce couteau était si bon, tous les instructeurs, les baroudeurs, les soldats indépendants, les guérilléros etc... s'en serviraient. Bon d'un autre côté, ce n'est pas le couteau le plus discret qui existe, peu le fabriquent donc on le rencontre peu, c'est logique, et puis il ne perfore pas comme un bowie donc en combat, c'est différent. Ensuite, il y a les machettes, les hachettes, les kuhkris, les camp tramp, les couteaux de camp, les bowie etc... tous utilisent des couteaux différents. Il n'y en a pas un qui soit pourtant "nul", non ? Je pense que c'est pareil avec le tracker: question d'habitude.
Celui de gauche date des années 50, puis 70 et 80. Puma a vendu un de ses plus célèbres modèles sur ce style de lame.
Le design: ca surpend oui, autant que peut surprendre une hachette à celui qui ne connait que les machettes ou un kukhris pour celui qui ne connait que les couteaux suisses...
Le réaiguisage sur le terrain: en quoi serait-ce plus difficile ou non qu'un autre au moins pour la lame à frapper ? Perso, je ne vois pas. Et pour la lame à couper, une petite pierre fera l'affaire, en aiguisage ou en martelage.


Mais il y a des choses qui ne me plaisaient pas sur ce couteau.

       Tout d'abord,  la "scie à bois": Sur le modèle en photo, ce n'est même pas une scie à bois, peut être une scie à beurre comme disait quelqu'un sur ce forum. Il y a d'autres modèles avec de vrais scies. Mais de toutes façons, je ne me suis jamais servi d'une scie à bois jusqu'à maintenant pendant mes randos, donc ce n'est pas maintenant que cela va commencer. Et puis elle doit faire dans les 6cm de long, c'est un poil court, surtout que le couteau fonctionne en mode hachette. En revanche, on ne peut pas batonner avec un tel modèle: donc disparition de la scie au profit d'une surface épaisse et plate sur laquelle on pourra joyeusement se défouler.

       Ensuite, l'angle du manche ne me plait pas: c'est un angle classique, alors qu'il serait beaucoup plus efficace que celui-ci soit légèrement incliné afin que le poignet n'ait pas à être cassé vers le bas pour que le milieu de la lame à frapper soit parallèlle à la surface à couper (c'est clair  :D). Bref, un manche plus incliné: j'ai déjà vu sur un tracker maison. Ca sera ainsi sur mon modèle.
      Les plaquettes seront en principe en micarta fait maison. A voir.

Liste du materiel utilisé:
-> acier de lame de ressort de camion
-> lunettes de protection (OBLIGATOIRE)
-> protections auditives (coton dans les oreilles car le travail à la meuleuse use vite)
-> étau (obligatoire puisqu'il faut tenir la meuleuse à deux mains)
-> meuleuse d'angle (modèle haut de gamme... à 6.95 euros) et pour le moment 2 disques (de bonnes qualité par contre)
-> ponceuse excentrique
-> perceuse et mèches
-> il serait bon d'avoir un masque à poussière pour ne pas ingerer comme moi de la poussière de métal: on crache noir, on se mouche noir, et on tousse noir... pas bon pour la santé à mon avis.


Premier problème: trouver l'acier. J'ai eu de la chance, j'ai trouvé pour rien du tout 80kg d'acier pas mauvais dans un garage PL près de chez moi. Un coup de fil, je fais un tour en voiture, et sous les yeux incrédules du patron qui ne comprends pas comment je vais obtenir des couteaux à part de ces trucs là, il me refile gratuitement des lames d'amortisseur de camion. Euh non... un amortisseur complet de camion  :-/ soit 80kg d'acier de 1m50 de long dans la voiture. Pour le mettre nous étions 2, mais pour le retirer j'étaits tout seul, moi et mon mal de dos. Bref, j'ai cru que j'avais cassé la dalle de la maison, mais j'ai réussi à le sortir. Voici une vue de l'amortisseur déjà tronconné un peu avec un chausson de taille 46 pour se faire une idée du bestiau




Deuxième problème: séparer les lames. Les lames sont boulonnées entre elles, mais quand cela est fait, les lames sont bien droites. Maintenant elles sont cintrées sur les côtés, ce qui veut dire deux choses: on pourra difficilement utiliser les extremités, le boulon n'est plus démontable car sous contrainte. La meuleuse va commencer son boulot. :exclamation Puisque sous contrainte, quand le boulon sera presque entièrement coupé, les lames vont se détendre, et le boulon va être ejecté de façon violente. J'ai eu deux lames qui ont sauté aussi. Bref, y'a moyen de se blesser ou d'abimer des trucs donc il faut faire attention.
Voilà la chose, ca sera un futur couteau. Pour le moment, il faut de l'imagination.



Ensuite, il s'agit de reporter le croquis sur le lame. rien de difficile, pensez juste à nettoyer la lame un peu avant car les feutres, même indélébiles n'accrochent pas sur le graisse.
Et là, la meuleuse peut commencer son travail et vous votre calvaire: on coupe les extremités des lames qui ne servent à rien, puis on coupe en suivant les grands axes du couteau en laissant quelques millimètres de large.
Une photo de la première ébauche, faite avec finesse... à la meuleuse d'angle ! ;D

Et pour obtenir cette ébauche grossière, ca fait çà en poussière (et encore, on ne voit pas sur l'atelier):

Protegez-vous !!!

Une fois l'ébauche finie, on obtient une première idée de ce que cela va donner: un couteau de 29 cm de long, 10 mm d'épaisseur (mais qui va suivre une cure d'amaigrissement pour atteindre 7mm sur la lame et en biseau sur l'arrière), et un poids de 960gr pour le moment. On voit bien la différence entre la lame d'amort. à droite, et mon dernier couteau à gauche pourtant déjà bien solide

J'estime que le poids final devrait être de 450-500 gr maximum. Le centre de gravité se situera entre la lame à frapper et la lame à couper.
A titre de comparaison avec mes deux derniers couteaux:


Je me suis aperçu que le couteau était quand même un peu cintré. Un peu trop à mon goût (je veux la perfection au minimum).  la photo accentue un peu le cintrage quand même (faut pas déconner non plus )

J'ai essayé toute la soirée de redresser cetet fichue barre. J'ai ramené à 7mm l'épaisseur de la lame au milieu (puis ce sera sur tout la lame) pour aider au cintrage.... RIEN. J'ai essayé de chauffer la barre, mais à la cuisinière, essayez de porter au rouge cerise un barreau de 10mm d'épaisseur. J'ai essayé, je l'ai laissé suffisamment longtemps pour que tout soit chaud sur la cuisinière, mais c'était encore insuffisant. N'ayant plus de bois pour la cheminée, je n'ai pas pu essayer avec un feu. Bref... Je n'ai pas réussi. Pour finir, je l'ai adossé à une plaque cintrée dans l'auter sens et plus épaisse, deux serre-joints à un bouts, une meche de perceuse au milieu entre les deux plaques, et un étau à l'autre bout, et on sert jusqu'à avoir une courbure dans l'autre sens. En refroidissant, il n'y a plus qu'à esperer que le couteau aura perdu un peu de sa courbure originale. Par contre, cela force tellement en chauffant que j'en ai tordu un serre-joint !  :o
Bon sinon les contours de la forme finale sont presque finis. Il y a une bonne prise en main déjà alors qu'aucun angle n'est fait. J'ai hâte d'essayer. Il pèse pour le moment 802gr (soit 158gr de perdu depuis la dernière ébauche).Je maintiens mon pronostoc d'un poids total inferieur à 470gr.



A suivre...................



02 mars 2006 à 16:07:45
Réponse #1

Ancien forum



Posté par Pierrot

Eh bien, ton couteau prend tournure, cet acier est en principe excellent pour faire des lames.
J'ai hate de le voir fini.

En revanche les bouts cintrés peuvent peut être intêresser un forgeron qui lui n'aura aucun mal à les redresser.

Bon courage.

02 mars 2006 à 16:15:17
Réponse #2

Ancien forum



Posté par Maximil

Merci Pierrot,
Si cela interesse un forgeron prêt à venir les chercher ou à payer les frais de ports (sinon départements 61, ou Caen, ou 76), y'a aucun problème, je lui file çà de bon coeur, j'en ai en stock  :D
J'en ai tellement que je vais même en revendre à un ferrailleur (mais où va-t-il faire, çà c'est une autre question   ::)).


02 mars 2006 à 16:25:33
Réponse #3

Ancien forum



Posté par EH

Je suis prêt à t'encourager autant que tu veux.  :D
C'est super de pouvoir réaliser son propre couteau soi-même.
Vas'y Maximil !  :D
Je suis curieux de suivre les différentes étapes.  :o

02 mars 2006 à 17:17:56
Réponse #4

Ancien forum



Posté par bloodyfrog

Bravo!

J'aime pas le design, je l'ai déjà dit, mais j'aime le projet...

Bravo aussi à tes voisins, doivent plus faire de sieste l'après midi maintenant...

 ;)

Manu.

02 mars 2006 à 17:36:24
Réponse #5

Ancien forum



Posté par Maximil

Attends, l'après midi je travaille moi. C'est le soir que j'usine çà à la meuleuse... entre 19H et 01H du matin. D'ailleurs, ca fait 3 soirs de suite que je ne prends même pas le temps de manger  ;D Et je dors plus assez. Mais au moins je fais quelque chose d'interessant pour passer le temps.
Là je vais retourner acheter des disques opur ma meuleuse, je change les plaquettes de freins de ma tuture et je m'y recolle. Le contour définitif devrait être fini ce soir et peut être un début d'amincissement avec...

02 mars 2006 à 18:48:34
Réponse #6

Ancien forum



Posté par guillaume

C'est pas trop difficile de faire 2 lames  :-??
Sinon 100% tafdac avec Manu, mùais effectivement si c'est ça qui te conviens  :)...
a+

02 mars 2006 à 21:01:10
Réponse #7

Ancien forum



Posté par DavidManise

J'ai hâte de voir le produit fini ;)

Sinon...  cet après-midi je suis passé chez un vendeur/réparateur de tronçonneuses.  Je lui ai demandé s'il n'avais pas des vieux guides de chaînes de tronco qui l'embarrassaient et qu'il devrait balancer.  Il a souri, il s'est tourné vers la poubelle, et il m'en a sorti...  4 !!!  J'ai de quoi m'amuser.  Du coup je suis allé me payer une disqueuse, juste pour rigoler ;)

Le gars était content de vider un peu sa poubelle.  Et comme c'est un fan de couteaux, je lui ai promis de lui en filer un...  il était comme un fou et il m'a dit de repasser, qu'il en changeait une dizaine par semaine, de ces guides ;)

Ciao !

David

02 mars 2006 à 22:47:24
Réponse #8

Ancien forum



Posté par survivalfred

Super Maximill ... je suis impatient de voir ce que tu arrives à a faire dans le genre Tracker, bon courage et défoule-toi bien  ;)

David, pas mal l'idée des guides de tronçonneuse, j'dois justement aller chercher une bougie pour ma tondeuse, j'vais essayer de négocier le coup avec le gars (il fait dans la tronço aussi)  :)
P'têtre qu'un jour on fera tous du stock removal sur le site  8-)

Fred

03 mars 2006 à 09:33:45
Réponse #9

Ancien forum



Posté par Maximil

Guillaume: je ne sais pas si deux lames seront faciles à aiguiser. On verra bien.

Citation de: DavidManise link=1141295509/0#7 date=1141329670
J'ai hâte de voir le produit fini ;)
Sinon...  cet après-midi je suis passé chez un vendeur/réparateur de tronçonneuses.  Je lui ai demandé s'il n'avais pas des vieux guides de chaînes de tronco qui l'embarrassaient et qu'il devrait balancer.  Il a souri, il s'est tourné vers la poubelle, et il m'en a sorti...  4 !!!  J'ai de quoi m'amuser.  Du coup je suis allé me payer une disqueuse, juste pour rigoler ;)
David, çà fait quelle épaisseur ces guides ?

03 mars 2006 à 10:11:10
Réponse #10

Ancien forum



Posté par DavidManise

Citation de: Maximil link=1141295509/0#9 date=1141374825
David, çà fait quelle épaisseur ces guides ?

Ça varie entre 3 et 5mm.  Pas de quoi se faire une hache ou un khukuri, mais pour un bowie et moins, ça le fait.

T'as disqué hier soir ?  T'as des nouvelles photos ? :)

Ciao ;)

David

03 mars 2006 à 10:42:26
Réponse #11

Ancien forum



Posté par Maximil

Oui j'en remettrais une de plus, mais visuellement, il n'y a pas grand changements comme je l'explique puisque je n'ai pas réussi à faire chauffer la lame au rouge pour la redresser...

03 mars 2006 à 11:20:32
Réponse #12

Ancien forum



Posté par lapinot

Super projet !!
Je te souhaite bon courage : j'ai tenté une fois un couteau dans une lame de ressort ; il me sert maintenant de presse papier (normal, il fait 1.5 kg et ne coupe pas autre chose que le bout de mes doigts).

Pour info et pour "départager" Beck et Brown : le couteau original est le fruit d'une collaboration entre les deux hommes.
Tom Brown a réfléchi à un modèle de couteau qu'il a présenté à Beck pour réalisation. Beck a apporté quelques modifications (il a "redressé" le dos de la lame notamment) et a produit le couteau, à la main donc au compte goutte : le WSK (wilderness survival knife). Succès du design : ce couteau s'arrache désormais à prix d'or sur Ebay.
Dave Beck a quasi cessé sa production, pour des raisons de santé; le design a été repris par Mike Fuller, de TOPS, probablement sur la demande de Tom Brown et le couteau est retourné à la production, au moment de la sortie du film "the hunted".
Lors du passage à la production de masse, le couteau a perdu deux trois bricoles importantes notamment une scie fonctionnelle et un acier de meilleure qualité.
Toujours est il que la version TOPS a eu un certain succès. Certains ont cependant constaté une qualité moindre (forcément, on était passé du custom à une production plus importante) et ont demandé à des couteliers custom de produire de nouveaux WSK, sur le modèle du Beck plutôt que sur le modèle du TOPS.
Pour voir de très belles photos du WSK par Roger Linger, vous pouvez suivre ces liens dans bladeforum :

http://www.bladeforums.com/forums/showthread.php?t=389881&highlight=linger

http://www.bladeforums.com/forums/showthread.php?t=326146&highlight=WSK


Voilà...

Antoine


photo du design original, avant modification de D. Beck:




 

03 mars 2006 à 11:28:40
Réponse #13

Ancien forum



Posté par Maximil

Merci, même si j'ai déjà toutes ces photos (y compris celles en lien). J'ai un dossier de photos, de descriptif, de tests etc.. de forums et d'historique de ce couteau là de près de 65 Mo... ::)
Oui, je me renseigne toujours un peu avant de me lancer dans quelque chose. :)

1.5kg la lame ?  :o C'est une épée 2 mains que tu as fait ? Parceque j'en suis plus qu'à 900 et quelques grammes, alors que c'est encore du 10mm et un design massif !
S'il ne coupe rien, çà, çà ne vient pas du couteau mais du coutelier  ;D

Bon feu de bois et briques ou chalumeau ? personne ne veut me répondre ?

03 mars 2006 à 11:46:19
Réponse #14

Ancien forum



Posté par Pierrot

Si tu dispose d'un vrai chalumeau, pas de problèmes. Sinon un feu de bois dans un foyer de briques réfractaires, en boostant la braise avec un sèche cheveux ou toute autre soufflerie, même un petit soufflet de cheminée, ça doit le faire.

si tu arrives à le redresser, ton acier sera détrempé mais je crois que ce type d'acier à ressort est trempable à l'air.
En revanche, évites la trempe à l'eau si tu ne veux pas avoir une lame en deux morceaux à la première frappe.

03 mars 2006 à 11:50:22
Réponse #15

Ancien forum



Posté par kartoffel

Bin Max, je suis pas Grinch ou PH, mais comme je suis là et que j'ai eu l'occasion de faire un peu mumuse avec des chalumeaux...

Le chalumeau à souder (acéthylène+oxygène) ça chauffe très fort mais c'est très localisé. Si tu bouges pas le chalumeau, t'auras pas de mal à faire fondre un point d'acier sur la surface de ta pièce, mais par contre t'as pas assez de puissance pour chauffer toute la pièce de 900g au rouge, ou c'est vraiment pas facile, à ce que j'ai vu. Sinon, t'as le grand modèle, comme on voit parfois dans les mains d'ouvriers dans la rue, qui fait une grand flamme. Ca, j'ai jamais vu quelqu'un chauffer une pièce au rouge avec ; s'entend, ça veut pas dire que c'est impossible, mais ce que j'ai vu c'est qu'ils le laissaient parfois une heure devant une pièce compacte de deux ou trois kilogrammes (pour la sécher) et ça ne la chauffait pas plus que ça. Je crois qu'il n'y a pas le débit nécessaire.

Reste soit un feu de bois avec une bonne ventilation forcée, soit, vu que tu te lances un peu sérieusement, un forge à gaz avec un bon débit...

Dans le feu de bois ce qui compte c'est d'avoir des braises, c'est elles qui chauffent la pièce. Tu enterres un peu la pièce dans les braises et tu pousses la ventilation bien fort. Ca te donne une idée de la taille du tas de braises qu'il faut en fonction de la taille de ta pièce. Je sais pas si ta cheminée est assez grande pour ça, ou si tu n'as qu'un petit poële.

Les forges à gaz, jamais vu en vrai. Je pense que tu connais déjà.


Evidemment nos amis coutelliers me corrigeront si besoin ;)

03 mars 2006 à 12:04:17
Réponse #16

Ancien forum



Posté par Maximil

Je ne connais pas les forges à gaz.
J'ai une cheminée confortable ici. Investir dans une vrai forge, c'est non. Je n'ai ni les moyens, ni l'envie surtout que je vais redéménagé d'ici un an peut être pour peut être me retrouver en appartement (argh  >:( ).
Je veux juste chauffer cette sal#*%* de lame pour la redresser. D'un autre côté, après il va falloir que je la trempe et fasse les revenus (au four plutôt je pense). Donc le côté feu de bois avec un ventilo est peut être une meilleure option non ? Et puis cela éviterait d'acheter bouteille de gaz, détendeur, tuyau et tête de chalumeau... Sinon, est-ce qu'un chalumeau comme çà ca suffirait avec des briques refractaires (je pense que non mais sait-on jamais)

Des avis svp, que je m'en occupe ce week-end...


03 mars 2006 à 12:09:08
Réponse #17

Ancien forum



Posté par kartoffel

Ah crotte, désolé, j'avais pas compris que c'était pour redresser la partie cintrée  ::) Le boulet... je croyais que c'était pour chauffer le couteau.

Pour redresser la partie cintrée, tu la détacheras du reste de la pièce ? Parce que sinon évidemment beaucoup de chaleur sera perdue et ça t'obligera à surdimensionner ton système de chauffe et rendra l'exercice d'autant plus difficile.

Pour ton petit chalumeau à gaz, je sais pas. Avec le chalumeau seul, c'est sûr que tu n'y arriveras pas, faut bel et bien essayer si avec des briques réfactaires t'arrives à refléter assez de chaleur pour chauffer suffisamment de l'acier. Mais si tu emploies des briques, attention à la surchauffe du corps de chalumeau (et de la bouteille  ::)).

Toi qui as l'habitude que les trucs explosent...

03 mars 2006 à 14:03:04
Réponse #18

Ancien forum



Posté par Pierrot

A mon avis, le tas de braise et la soufflerie restent la meilleure solution, de plus tu économiseras les recharge de gaz.

03 mars 2006 à 14:15:57
Réponse #19

Ancien forum



Posté par kartoffel

Tafdak avec Pierrot.
Ne te reste plus qu'à concevoir une soufflerie qui dépote... pas si évident que ça en a l'air  ;)
Moi j'avais carrément construit une petite forge en briques (non réfractaires, mais creuses) dans le jadin, et copieusement percé les briques qui servaient de support au tas de charbon de bois, installé une conduite-maison en tôle pliée dessous et mis un gros ventilateur domestique à l'entrée de la conduite.

Ca marchait pas mal du tout pour des petites pièces, de la taille d'un solide couteau de poche... jusqu'au jour où le ventilateur a brûlé, c'est à dire après que j'aie pu faire mumuse un jour ou deux, pas plus  >:(

Ca reste AMHA la méthode la plus facile à réaliser et sans gros risque.

03 mars 2006 à 14:23:05
Réponse #20

Ancien forum



Posté par Maximil

Bon je vais m'occuper de trouver du bois et des briques refractaires.
Concernant le ventilo, aucun problème. J'ai fais énormément d'electronique, et aussi de l'aéro modélisme, donc j'ai ce qu'il faut...

03 mars 2006 à 14:25:55
Réponse #21

Ancien forum



Posté par Pierrot

Je crois qu'un ventilo d'ordinateur peut suffire comme soufflerie malgré sa petite taille.
Si tu ne trouves pas de bois, tu peux toujours aller au bricomerlin du coin et acheter du charbon de bois pour barbeuc, c'est pas le top mais pour une fois ça peut aller.

03 mars 2006 à 14:43:30
Réponse #22

Ancien forum



Posté par Maximil

Citation de: Pierrot link=1141295509/15#21 date=1141392355
Je crois qu'un ventilo d'ordinateur peut suffire comme soufflerie malgré sa petite taille..
J'ai des trucs qui soufflent 100 fois plus fort en cas de besoin ;)

Citation de: Pierrot link=1141295509/15#21 date=1141392355
Si tu ne trouves pas de bois, tu peux toujours aller au bricomerlin du coin et acheter du charbon de bois pour barbeuc, c'est pas le top mais pour une fois ça peut aller.
Disons que pour le bois, j'ai une petite forêt pas loin de chez moi (20km de long sur ?? de large) donc je ne devrais pas avoir trop de mal à 1/avoir du bois 2/choisir l'essence qui me convient.
Faut juste que j'y aille un soir quoi. Bah si je rentre pas sur Rouen, j'irais ce soir tiens (avec un peu de chance, je pourrais faire tourner la forge dès ce oir  ;D Non non, je ne suis pas du genre pressé ! ::)


03 mars 2006 à 17:17:42
Réponse #23

Ancien forum



Posté par lapinot

Citation de: Maximil link=1141295509/0#13 date=1141381720

1.5kg la lame ?  :o C'est une épée 2 mains que tu as fait ? Parceque j'en suis plus qu'à 900 et quelques grammes, alors que c'est encore du 10mm et un design massif !
S'il ne coupe rien, çà, çà ne vient pas du couteau mais du coutelier  ;D

Bon feu de bois et briques ou chalumeau ? personne ne veut me répondre ?

Je suis parti d'un très gros bout de ressort, pour en faire un petit couteau.
Pour le poids, ça s'explique par un manche plein très épais (1 cm) et une lame courte mais ... hem, trapue...
C'était ma première tentative et soyons clair, ça ressemble plus à une briquette qu'à un couteau. Les essais suivants sont un peu plus concluants mais pas encore top.

Tu dois connaitre ces sources concernant la forge mais je les mets quand même :

http://64.176.180.203/tutorials.htm : les tutoriaux de Tim Lively, forgeron très "racine".
http://www.forgefr.com : très bonnes archives techniques, accessibles après inscription au site. Il y a un tuto pour fabriquer un brûleur de forge à gaz, si ça t'intéresse (cherche bruleur Yaco)

Antoine

03 mars 2006 à 22:41:53
Réponse #24

Ancien forum



Posté par PH

Si tu n'as pas grand chose, un trou dans le sol, un sac de charbon de bois (ça chauffe bien, on peux meme faire des soudures avec) une ralonge  et un seche cheveux a 2 sous (il va sans doute finir par griller :-/ )

Sinon,  pour les bricoleurs, il y a l'aspirateur branché a l'envers.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité