Nos Partenaires

Auteur Sujet: stage ACDS technique d'action immédiate (TAI) Lyon 18 octobre  (Lu 2160 fois)

15 septembre 2014 à 20:11:56
Lu 2160 fois

bison solitaire


hello,
je me copie-colle un lien provenant de kwoon.org à propos du stage cité en objet…
18 octobre, club du rhône, 12h-19h, 50 euros… par PP
Renseignements et inscriptions : ahuapancombateskrima[arobase]yahoo.fr

http://www.kwoon.org/viewtopic.php?f=7&t=3099

19 octobre 2014 à 13:27:30
Réponse #1

burgenland


pour mon 1er stage acds j'ai trouvé ça excellent.
Super Pédagogie de la part de PP et des instructeurs qui l'accompagnaient.
Des explications claires et simples pour des techniques simples et pragmatiques le tout étayé par des exemples concrets qui sentaient le vécu ou l'expérience du terrain.
On apprend à tout âge :)

19 octobre 2014 à 19:32:14
Réponse #2

bison solitaire


beaucoup plus light qu'à mon habitude, et si j'arrive à formuler je mettrais quelques mots sur la pédagogie, parce que, warf, c'est abouti comme truc quand même...

- drill de bousculade, laisser les participants trouver leur rôle (celui qui escalade ou inversement) ; laisser couler, désescalader…
- position universelle de paix (position d’interview), ensuite trouver celle qui nous correspond le plus (bras croisés, dubitatif…)
- parade universelle (travail sur large crochet), accepter un coup, deux, mais pas trois => frappe aux yeux, à la gorge, sortir de l’axe de la ligne médiane du corps et/ou dégager la notre, venir coller (notamment pour éviter de se prendre un coude) et projeter ou faire chuter (attention aux cervicales et dorsales)
- prendre l’initiative par une frappe ; les deux mains agissent, ex : la gauche vient claquer l’épaule, la droite frappe plexus, gorge, yeux et même travail que tout à l’heure.
N.B : une fois qu’on est engagé physiquement, on est sur des rails, il est illusoire de penser à se désaxer, à flanquer. Si on flanque c’est avant, pour une prise d’initiative
- travail similaire mais par trois : le troisième agrippe celui qui défend comme s’il l’empêchait de se battre. Il s’agit donc d’enchainer quelques frappes en prenant l’initiative ou pas et ensuite, seulement, le cas échéant aller s’occuper de celui qui saisit.
- pour faire monter le cardio : par deux, on s’agrippe (on s’embrasse) l’un résiste pendant que l’autre essaie de le faire tourner, puis un moment celui qui résiste bloque tout.
N.B : ces deux derniers exercices permettent aussi de faire monter le cardio et d’amener ceux qui ont peu l’habitude de toucher autrui d’aller au contact sans douleur.
- travail en vision périphérique et en discutant pour prendre l’initiative avec les techniques précédemment vues ;
- travail du contre par coup de pied de face et pas au dessus du genou, sans chercher à remiser, chercher à reculer…
- travail pour aller pincer : permet à ceux qui sont peu habitués de se rendre compte qu’ils sont capables de supporter une certaine douleur ; préciser que ce n’est pas une fin en soi, s’applique très bien avec la main au visage, la pique au yeux… (cible= joue, triceps, dos, pecs… attention aux dents si pouce dans la bouche). Arrêter l’exercice dès que ça vient à qui supporte le plus la douleur (contreproductif) ;
- travail à 3 : le défenseur ferme les yeux pendant que les deux autres se positionnent, puis le défenseur ouvre les yeux => analyse de la situation, et choisir si on prend l’initiative ou non, si on recule, de quel côté on passe…
- idem avec un juste un clignement des yeux (ouvrir fermer) et intervenir les yeux fermés => travail souple, ne pas chercher la vitesse. S’agit de repérer les issues, les mains cachées et/ou armées…
- travail de contre sur soumission avec une arme à feu : à distance on fait ce qu’on nous dit, proche ou à bout touchant, si on sait faire on fait, si on se pose la question, ce n’est plus la peine. Se désaxer et désaxer l’arme par le poignet (par le poignet permet de pallier la petite taille d’une arme, il reste pour l’heure plus probable de rencontrer le porteur d’un 6.35 plutôt que d’un .45, du coup agripper le poignet évitera de placer la main ou un doigt devant le canon d’une arme de petite taille), désarmer par le bas, se servir de l’arme en percussion… Il reste possible de désarmer sur le côté ou vers haut, mais vers le bas peut vraiment s’appliquer à toute taille d’arme de poing. ATTENTION : si on désaxe, vers quelle cible pointe l’arme adverse. Et même pour le travail en salle, veiller à ce que la soumission soit une surprise et non un consentement => faire fermer les yeux au « défenseur » pour qu’en ouvrant les yeux ils découvrent la situation.

4ème édition…je modifie comme ça me revient…et si des participants veulent compléter ou rectifier…pas hésiter  :)
« Modifié: 21 octobre 2014 à 07:39:28 par bison solitaire »

20 octobre 2014 à 22:22:29
Réponse #3

Oim


Il semblerait que l'ACDS s'implante à Lyon .
 ;)
La bonne parole se propage...
" The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. "  GrandMaster B.R.
"tous les survivalistes ne sont pas paranoiaques, mais b*rdel j'ai l'impression que tous les paranoiaques deviennent survivalistes..." Le taulier

21 octobre 2014 à 08:17:25
Réponse #4

b@s


 ^-^  jusqu'au bout j'espérais y aller, mais ...dommage visiblement c'était top !

21 octobre 2014 à 11:45:12
Réponse #5

burgenland


Partage des activités du groupe débutant avec ACDS.

Différentes interventions sur le fait de vivre avec ses choix, ses actes et leurs conséquences personnelles, financières, juridiques. Le avant/pendant/après.

Début des techniques
Travail sur la position d'interview pour désescalade car le non combat est la cible première, puis passage en garde générique si évitement du conflit impossible, en tentant de toujours parler pour désamorcer d'abord puis pour s'oxygéner, perturber l'agresseur et vis-à-vis de potentiels témoins garder le rôle d'agressé.

Le fait de toujours parler est intéressant pour conserver la conscience de la situation, pour rester "détendu"/souple et ainsi passer plus facilement par les états Off-On-Off.

Petit rappel sur la différence entre principe et technique - merci l'exemple du "pipi" qui est connu de tous et effectivement marque les esprits :)

Nous avons travailler sur des percussions d'arrêt pied ou mains. Un point important est lié au travail main ouverte plutôt que poing fermé toujours en visant la réduction des blessures et la non raideur des actions.

Travail sur la ligne médiane pour les actions en mode réactif ou proactif, avec des exercices de griffe au visage, de poussée au visage, de frappe aux points de VRM - vision, respiration, mobilité (tiens ça rappelle qq chose :D)

Drill intéressant sur ce que l'on peut faire avec l'oreille d'un agresseur en laissant ressortir le côté animal. Grognements sauvages, hurlements, morsures et plus si affinités.

Divers exercices d'enchaînements techniques afin de réduire l'affrontement et de travailler dans la continuité sur le retour à Off et quitter les lieux en sécurité en observant l'environnement, la recherche du point de fuite, vérification de l'état de l'agresseur, et passage par la case dépôt de plainte.

Durant les drills, il y a du contact (du vrai) pour garder à l'esprit que lors d'un affrontement nous serons toucher et qu'il faut l'accepter.

Voila quelques éléments, comme Bison je mettrai à jour pour compléter.

Je confirme une ACDS lyon pourrait être créer d'ici quelques temps avec des moniteurs régionaux. La classe !
On apprend à tout âge :)

21 octobre 2014 à 11:47:50
Réponse #6

bison solitaire


Ah oui!! important le off-on-off... désescalader tant qu'on peut, pas être serpillère pour autant, engager, redescendre, porter/appeler secours...
Merci!!  :)

21 octobre 2014 à 12:22:34
Réponse #7

b@s


j'en profite pour poser une question bête : quel est le cursus pour être moniteur ACDS ? parce que Lyon ça reste loin pour une pratique régulière ...

21 octobre 2014 à 18:09:06
Réponse #8

Jco


J'arrive pas trop à accéder au calendrier des stages sur Bruxelles (ou plutot, j'arrive pas à utiliser le calendrier Google intégré au site ACDS). Quelqu'un pourrait indiquer quand aura lieu le prochain ?

Par avance merci.

21 octobre 2014 à 21:34:50
Réponse #9

burgenland


j'en profite pour poser une question bête : quel est le cursus pour être moniteur ACDS ? parce que Lyon ça reste loin pour une pratique régulière ...
Si j'ai bien compris suivre des cours/stages acds de façon régulière et/afin d' être capable de restituer les modules et plus particulièrement le FAB ( face a l'arme blanche).
Pour les stages, le calendrier google ne fonctionne pas vraiment :).
Le mieux semble etre le relais des organisateurs ici et/ou sur kwoon.info et donc clavier à oreille.

A savoir que plusieurs associations sont déjà en place en région. Lyon sera une des prochaines mais plusieurs existent déjà.
On apprend à tout âge :)

22 octobre 2014 à 09:07:28
Réponse #10

Coq boiteux


Il semblerait que l'ACDS s'implante à Lyon .
 ;)
La bonne parole se propage...
Vous avez plus d'info là dessus ?

22 octobre 2014 à 10:41:12
Réponse #11

Oim


Apparemment le club de Kali Eskrima (Ahuapan) de Thomas Roussel (9 rue de l'épée dans le 3ème) ouvrirait prochainement une section ACDS ...
« Modifié: 22 octobre 2014 à 11:26:12 par Oim »
" The trouble with the world is that the stupid are cocksure and the intelligent are full of doubt. "  GrandMaster B.R.
"tous les survivalistes ne sont pas paranoiaques, mais b*rdel j'ai l'impression que tous les paranoiaques deviennent survivalistes..." Le taulier

22 octobre 2014 à 17:59:30
Réponse #12

burgenland


Ce qui a été évoqué c'est la création d'une association ACDS à lyon qui pourrait utiliser les locaux de club du rhône pour pratiquer.

Je n'ai pas compris que l'association serait en lien avec le club de Kali bien que Thomas et un pratiquant (Instructeur ACDS en cours de formation) soit partie prenante de l'association + Bison qui sera aussi instructeur.

Je pense que Bison pourra donner plus de détails.
On apprend à tout âge :)

22 octobre 2014 à 18:13:39
Réponse #13

bison solitaire


 :)
euh ce qui est important c'est juste de savoir où se feront les séances non?
Si ça se passe dans les locaux d'un club d'arts martiaux, y'aurait forcément un lien au moins pour tolérer qu'un autre courant utilise les locaux, et pour pas qu'il y ait de confusion dans les créneaux d'occupation des salles...
 ;#

22 octobre 2014 à 19:12:46
Réponse #14

burgenland


Pas faux le principal étant d'avoir des séances, c'était plus pour dire que le club du rhone ne sera peut-être pas à même de répondre sur la création de l'acds lyonnaise et qu'un contact direct pour le moment avec Thomas ou toi sera plus simple dans un premier temps.
On apprend à tout âge :)

22 octobre 2014 à 20:15:21
Réponse #15

bison solitaire


disons qu'on devrait en profiter pour améliorer la communication  :D

25 octobre 2014 à 13:57:47
Réponse #16

bison solitaire


une petite chose qui me revient mais qui est une constante chez PP…
Lorsqu'il livre quelques anecdotes, ce n'est pas pour accroitre sa légitimité, c'est plutôt pour indiquer qu'il est comme la plupart d'entre nous un être humain sujet à des variations émotionnelles et qu'on a beau avoir conscience qu'il est nécessaire de deséscalader, et bien parfois, on n'en a pas envie (je fais référence à cette anecdote de la queue de poisson et à l'autodesescalade quand on s'aperçoit qu'au lieu d'avoir un type dans la voiture, non seulement il est plus "gros" mais qu'en plus ils sont quatre)…
Dans toutes les anecdotes qu'il peut nous livrer, c'est plutôt pour nous faire part de ses "erreurs" (de jugement comme de fait) pour qu'on puisse en tirer profit et aussi, je pense, pour ne pas que les participants en fassent un gourou…
(parce qu'on incrimine beaucoup les gourous, mais faut reconnaitre que beaucoup souhaite avoir un chef/gourou…plus simple de se laisser guider sans rien remettre en cause…mais autre débat)

29 octobre 2014 à 13:29:04
Réponse #17

Low profile


C'était aussi mon premier stage ACDS, et c'était vraiment très bien, pédagogique didactique, bref ça donne vraiment envie de faire les autres stages et les séances mensuelles à Lyon.
On reconnait bien les origines intellectuelles de la pédagogie des stages CEETS, on retrouve ou on trouve de suite ses marques.

Encadrants et participants de très belle facture, au delà de la formation, un beau moment d'humanité.

Merci.

29 octobre 2014 à 19:54:33
Réponse #18

gurkhan


super c'est une bonne nouvelle que des stages soient organisés dans le coin  :doubleup:
"donner largement sans rien attendre en retour" GHC CONCEPT tous droits réservés             

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité