Nos Partenaires

Auteur Sujet: Port d'un couteau  (Lu 1398 fois)

12 mai 2006 à 13:04:10
Lu 1398 fois

Ancien forum



Posté par Diesel

Issu du post sur le Becker c/u7

C'est vrai que le port du couteau n'a pas été abordé (enfin pas à ma connaissance).
En piochant à droite et à gauche et en regardant un peu, on finit par touver des astuces toutes bêtes que l'on aurait jamais eu tellement elles sont simples.
Indirectement, durant le stage, j'ai appris plein de petit truc tout c*n juste en observant ici et là.  8-)

12 mai 2006 à 13:42:20
Réponse #1

Ancien forum



Posté par kartoffel

Bin, c'est pas pour me faire mousser  ::) mais je portais déjà une "grosse" lame (un kabar) de cette manière longtemps avant de connaître David (ça y est, je me suis fait mousser ; pas taper  ;D). Et franchement, j'ai pas trouvé ça si confortable, pour moi ; de pas pouvoir me plier comme je veux... faut voir que la taille de la lame par rapport à la taille du David est négligeable, c'est un peu comme si nous on se mettait un couteau suisse à l'horizontale sur la ceinture  ;D

Un gros couteau comme ça c'est encombrant, et c'est tout, faut pas espérer le trimballer longtemps sur toutes sortes de terrains sans gêne. Je comprends pas tous ces messages qui disent "je veux pas mettre le couteau de camp dans mon sac, je peux en avoir besoin n'importe quand !". Ah oui ? Quand ça ? Pour faire la peau à ce tronc d'arbre tombé en travers de notre chemin ? Pour dégainer d'un coup et se retenir héroïquement à la pente comme avec un piolet ? (fallait avoir un piolet  ;D)

Sérieux ?! Pourquoi ne pas le mettre dans le sac ?
Pour ceux qui tiennent vraiment à l'avoir accessible n'importe quand, sous le sac à l'horizontale ça le fait pas mal aussi. Discret, pas gênant dans les mouvements, et disponible en un clin d'oeil.

12 mai 2006 à 14:00:22
Réponse #2

Ancien forum



Posté par Diesel

Karto, Quand je vais dans les bois pour chercher un truc, je laisse mon sac.
Je ne vais pas trimballer 11kg de plus pour aller chercher du bois ou quoi que ce soit.  ;)
C'est rare que je parte avec 2 sacs à dos donc il me faut bien une façon de porter mon couteau puisque la version cowboy du port me me plait pas.
Tu te doute bien qu'il reste dans le sac quand je marche quand même.
Dans mon cas, c'est une constatation que j'ai fait faite durant le stage de vie sauvage. Le couteau trainait sur le sol ou sur le sac à dos. Normalement, je suis nomade mais cette fois ci, j'aurais bien moins fait d'aller et retour si je l'avais eu de cette façon...  C'est plus pour la vie de camp, pas pour la marche.  ;)

Mon ex-vieux couteau était calé derrière la ceinture de hanche de mon sac pour info.

12 mai 2006 à 14:03:04
Réponse #3

Ancien forum



Posté par DavidManise

Tu fais bien de te faire mousser, Mathias.  Ça fait du bien, une fois de temps en temps.  Moi-même j'ai du mal à résister...  donc je suis mal placé pour te lancer la première pelle cold steel ;)

Ceci dit, le port à l'horizontal, j'ai trouvé ça tout seul (moi aussi, je suis pas le seul).  Pour que ça soit confortable, il faut que la lame soit solidement arrimée à la centure, et que la lame repose en bas des hanches, juste au-dessus de la pliure des jambes.  

Sinon horizontal mais dans le dos, c'est pas mal aussi.  Pas facile à rengainer, mais là c'est vraiment pas chiant.  Souvent, quand je fais de la cueillette par exemple, et que je suis longtemps plié en deux, je fais simplement pivoter la lame sur la ceinture, de devant vers le dos.  

Évidemment, mon gabarit est un avantage.  Il ne faut pas que la lame soit plus large que la largeur du bassin, sinon c'est encombrant.  Du coup je porte le CT ou le ka-bar comme ça, mais pas le Becker Brute ni le potong 9".  C'est trop large, ça s'accroche partout dans les branches, c'est galère.

7", c'est le max pour moi.  Après, comme toi, Karto, c'est dans/sur le sac.

Ciao ;)

David

12 mai 2006 à 14:05:17
Réponse #4

Ancien forum



Posté par strider

hello

pour le port de couteau dont la lame ne depasse pas les 7 pouces vous pouvez aussi le glisser dans le dos, au niveau de la ceinture (dans le panth en fait) le manche du coté de votre main forte, couteau completement en travers des reins en degageant la garde de façon a pouvoir le sortir facilement...

une chemise non rentree dans le panth ou un tshirt large et le tour est joué...

beaucoup disent que cela pose pr en cas de chute sur le dos, ce qui est fort probable, mais j ai tjrs porté mes couteaux de cette facon en "civil" et jamais eu de pb....

avec l habitude, vous ne le sentez meme plus et pouvez meme vous assoir au volant de votre voiture sans sentir de gene

bien evidement, plus la lame est courte (sous les 7 pouces) plus c est simple a dissimuler et "agreable" a porter...


12 mai 2006 à 14:15:32
Réponse #5

Ancien forum



Posté par LeVoisin

Salut aussi,
Ma solution pour le portage de la ferraille :
- couteau de camp 7" : dans le sac pendant les déplacements, et au camp en bandoulière, avec le fourreau suspendu par une longueur de paracorde (qui peut facilement s'enrouler autour de l'étui si temporairement on préfère le port normal à la ceinture).
- petit couteau (3-4"): j'ai fait fabriquer pour mon F1 un étui kydex tout simple, avec 2 trous pour l'attache d'un Tek-lok, qui permet le port à la ceinture en horizontal ou vertical. C'est bien plus confortable en horizontal. Par contre, la sangle ventrale su sac à dos m'interdit d'accrocher des trucs à la ceinture, donc le F1 (et son kydex) se retrouve dans la poche du pantalon tout simplement.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité