Nos Partenaires

Auteur Sujet: Colle epoxy, rapport qualité/prix  (Lu 3235 fois)

25 août 2014 à 06:56:09
Lu 3235 fois

justin80


Ci dessous, pour montage couteau, une liste non exhaustive des différentes colle epoxy.
Sur le papier, on a :

JBWELD

7,10 € + 2,99€ FP
http://www.jbweld.com/product/j-b-weld/
http://en.wikipedia.org/wiki/J-B_Weld
-55°c à +260°c
gris metal
"étanche" => ca ne veut pas dire grand chose
278Kg/cm2
lent à secher
=> facile à trouver, pas cher, cdc rempli largement


UHU

http://www.amazon.fr/dp/B000WGYSVO/ref=wl_it_dp_o_pC_nS_ttl?_encoding=UTF8&colid=1EAQJIK5YROGC&coliid=I3HB09VBW10COU
12,10 €
300kg/cm2
-20°c à +100°c
transparent
"resiste à l'humidité"
lent à secher
=> trouvable sur amazon, pas trop cher, "resiste à l'humidité"

BISON

13,70 € + 11 FP€
http://www.bison.net/en/products/647-2-components-adhesives/product/2273-epoxy-metal/information/
180kg/cm2
-40°c à +60°c
gris metal
étanche (eau de mer aussi)
lent à secher

SADER

ca n'a pas l'air bon

PATEX

http://www.pattex.fr/fr/produits-pattex/colle-epoxy.html
Trop rapide => 5mins

ARALDITE

http://www.go-araldite.com/fr/produits/epoxy-adhesives/araldite-metal-2-x-15ml
5mins trop court
http://www.go-araldite.com/fr/produits/epoxy-adhesives/araldite-standard-2-x-15ml-tube
8€38
-30°C à +65°C.
transparent
"résiste à l'humidité"
pas de donnée de dureté

De mon coté, premier couteau (kit enzo), commandé la JBWELD. On verra ce que ca donnera. De votre coté, avec vous des retours + ou - ? d'autre marques?

ps: si ce n'est pas dans la bonne section, ne pas hésiter à déplacer svp. merci.
« Modifié: 25 août 2014 à 07:03:50 par justin80 »
le vent se lève, il faut tenter de vivre

25 août 2014 à 19:29:21
Réponse #1

jonasvoile


Salut, en parlant de colle
Si votre colle est trops fluide, vous pouvez la chargez en silice (trouvable en shipschandler) attention au poumon
Et si la colle n est pas assez fluide, la rechaufez legerement, max 40°C, attention au poumon

Et dans rous les as utilisez des gants type latex

@+ jonas

26 août 2014 à 09:08:12
Réponse #2

gargle


Je rajouterais, dans les précaution d'utilisation, que même si ça ne sent pas la mort comme la résine polyester, c'est aussi nocif à respirer --> VENTILATION

autre point important, en dessous de 18°, la résine ne polymérise pas du tout, du coup, si le local est trop froid, ça durcira jamais.
Par contre, ça peut être une solution pour prolonger le temps de travail, dans une fourchette raisonnable.

Et si c'est possible, il faut faire durcir à une température élevé, genre sous une lampe, ou sur un déshydrateur pendant quelques heures.

26 août 2014 à 09:17:54
Réponse #3

justin80


Bonjour,
Auriez vous des conseils pour faire un travail propre? Je vais faire des tests pour voir comment l'epoxy réagit, mais :
 - vaut il mieux badigeonner et essuyer après le surplus et poncer enfin?
 - vaut il mieux mettre le strict minimum pour que cela remplisse au risque qu'elle n'ai pas une répartition parfaite?
Merci d'avance.
le vent se lève, il faut tenter de vivre

26 août 2014 à 11:25:34
Réponse #4

gargle


fait d'abord un test sur un petit bout de bois, car certaines epoxy se colorent en séchant (j'ai l'impression que ca dépends de la base, mais pas sur).
J'ai obtenu des joli orange DDE, qui feraient un peu désordre sur un couteau.

normalement, le joint de colle sera fin, mais pour éviter qu'il y ai des petit trous difficile à nettoyer par la suite, j'en mettrai un peu plus.

attention, c'est "assez" difficile à poncer, surtout avec du bois à coté.

en modélisme, je procède comme ça :
- badigeon
- raclage de la surface encollée avec genre une carte fidélité (pour enlever le trop, et égaliser)
- nettoyage du surplus (raclage des bords, sopalin)
- mise sous presse
- re nettoyage du surplus (même méthode +  alcool à bruler ou acétone)
- application d'un bout de film étirable sur le joint, pour glacer le collage (ca facile le ponçage par la suite, car la couche sera plus fine)

Souvent, on en prépare 3 fois trop. Pas le choix pour avoir un mélange homogène.
En profiter pour coller des truc cassé dans la maison, ... (grouper les collage)

Attention de bien mettre la bonne quantité des 2. Quand je dose, je met généralement  d'abord la résine (quantité juste nécessaire au collage) puis le durcisseur. Comme ca, on peux rajouter un peu plus de durcisseur au cas ou. Les seringues sont pas mal, mais attention a presser bien au centre, car les pistons se déforment et souvent il n'y a pas la même quantité. Si c'est plus de durcisseur, c'est pas grave, si c'est plus de résine, ca prendra plus de temps à durcir, voir restera collante au bout de 24H. (un coup sous la lampe chaude permettra d'y remédier normalement)

le cycle de résine est le suivant :
- pâteux (lors du mélange des 2)
- fluide  (limite d'utilisation)
- dur genre caramel mais collant en surface (trop tard pour encoller, nettoyage difficile)
- dur  (ca peut mettre beaucoup plus de temps que annoncé, en fonction de la température, de la quantité de durcisseur, ...)

26 août 2014 à 13:37:44
Réponse #5

justin80


Merci j'apprécie vraiment vos conseils.
le vent se lève, il faut tenter de vivre

26 août 2014 à 15:42:57
Réponse #6

fosa


Pour le mélange, je fais un carré avec trois couches de film alimentaire transparent, je mets les deux traits durcisseur, colle en parralèle.
Puis je rassemble les coins pour faire un pochon, je malaxe jusqu'à obtention d'une couleur homogène, au besoin je chauffe légèrement avec un lister.
Je fais un trou avec une aiguille et en appuyant sur le "pochon" j'ai un filet de colle qui coule, (je porte des gants latex toujours les epoxy sont presque tous capable de "rentrer" sous la peau et certains sont cancérigènes...
je nettoye les bavures à l'alcool à bruler de suite.
Je préfère un séchage lent (25° pour l'araldite lente soit 24h00) à un rapide (40 mn à 80° pour la même -température d'un four ménager à Th7 la PORTE OUVERTE)
L'araldite et beaucoup d'epoxy sont plus cassante en séchage rapide... le film de colle doit être très fin, la colle casse si elle est trop épaisse...
Par contre aucune humidité pour le séchage, c'est vital !
Pour info j'ai aménagé ces process en copiant ceux que j'ai vu chez Air France Industries...
Le nettoyage des surfaces à coller, la pression pendant le collage sont sous entendu...
« Modifié: 28 août 2014 à 22:46:09 par fosa »

28 août 2014 à 11:22:56
Réponse #7

snakeye


Salut

SADER

ca n'a pas l'air bon

Mes deux centimes : j'en ai utilisé de cette marque pour coller des plaquettes de couteau en plate semelle ou sur soie, et ça fait le boulot. Elle a le mérite d'être disponible en grande surface de bricolage. Seul défaut pour moi : elle se vend en petite quantité.

28 août 2014 à 21:49:52
Réponse #8

justin80


Mes deux centimes : j'en ai utilisé de cette marque pour coller des plaquettes de couteau en plate semelle ou sur soie, et ça fait le boulot. Elle a le mérite d'être disponible en grande surface de bricolage. Seul défaut pour moi : elle se vend en petite quantité.
Oui... c'est clair que je parle sans savoir. je n'ai pas testé. j'ai plutôt regarder en comparaison / aux autres et au prix. Elle ne méritait sans doute pas un si mauvais apriori.

Bon, j'ai fait mon collage.

MERCI LA COLLE 25 MINS DE PRISE!!!! (et merci aux 3 pairs de gants latex utilisé pendant l'opération. RIP)

je n'ai pas été particulièrement bon.

Pour le mélange, je fais un carré avec trois couches de film alimentaire transparent, je mets les deux traits durcisseur, colle en parralèle.
Puis je fais rassemble les coins pour faire un pochon, je malaxe jusqu'à obtention d'une couleur homogène, au besoin je chauffe légèrement avec un lister.
en gros, le film alimentaire s'est creuvé. l'idée était bonne, mais j'aurai du utiliser un de déménagement qu'on avait au bureau. ou alors j'y suis allé comme un bourin.

bref:
 - 1 . nettoyé, poncé un coup proprement, alcool à bruler sur la lame et essuyage.
 - 2 . melange. si vous voulez des photos de la mauvaise manip...
 - 3 . badigeonnage. reprise en 3 fois (merci les 25 mins)
 - 4 . nettoyage à l'acool à bruler l'ensemble et vérification 3 fois car ct vraiment pas propre. (merci l'alcool à bruler aussi, super!)

au final, j'ai sauvé les meubles. ca sèche. merci encore pour tous vos conseils en tout cas.

ps: désolé du hors sujet du sujet initial, mais tous vos messages m'ont sacrement aidé.
le vent se lève, il faut tenter de vivre

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité