Nos Partenaires

Auteur Sujet: un petit test de couteaux  (Lu 4824 fois)

27 mai 2006 à 14:07:57
Lu 4824 fois

Ancien forum



Posté par frederic

bonjours
profitant de quelques heures de libre avec un autre menbre de ce forum nous avons tester divers outils tranchants dans le programme demontage et fracassage de palette
un hachette forgé
une hachette gransfors bruks
un couperet viet forge dans un ressort
un mora 2000
un pelle cold steel affuter at home
la meme neuve
et un petit couteau forgé dans un fer a cheval
pour detruire tester les hachette le viet et les pelle
plutot decu par les hachette il faut bien le dire malgrés leurs prix elle sont pas mauvaise, mais reste loin derriere la pelle qui coupe mieus et fend ce type de bois bien mieux(deja tester sur des rondin type8 a 10 cm avec des resultat plutot bon).
le modele affuter maison (lime + pierre gros grains) donne toute ca dimenssion en coupe meme apres qlq clous toucher fortement.
bref pour moi deja tres partisan de cette outil je reste sure que c'est un outil surestimé
le viet c'est sort pas mal comme camp et puis vue que cela a du me couter - de 5 francs a hanoi c'est une valeur sure.
le mora 2000 mieux que pas de couteau certe mais a couper des copeaux dans les planches il perd vite sont tranchant (le modele carbone standart est tres nettement superieur comme vous le savez deja .
le petit fer forgé
realiser a la forge au charbon de bois et passer a la corne apres chaque chauffe destiner a tomber l'emouture puis ecrouie a froid avant une trempe a l'eau.
en finition papier a l'eau de 220 il rase et ont attaque des planche de sapin pour faire des coupes 100 coupes d'environs un bon centimetre de profondeur apres quoi nous avons couper un planche de sapin de 2.5 cm par2 cm.
resultat cette m*rde rase encore.
bien que cela n'ai rien de excetionnel cela permet de rapeller que la recherche des acier ultra technique c'est tres bien, mais avec un fer a cheval un forge de jardin du charbon de bois une enclume un marteau et du papier de carrosier il reste posible de faire un couteau pas trop ridicule.
a+
fred2
ps je vais faire quelques photos
  

27 mai 2006 à 16:41:46
Réponse #1

Ancien forum



Posté par humpfrey

Merci pour ce test ! :)
Une pelle Cold Steel sera sans doute un de mes futurs achats  :D ;), histoire de creuser jusqu'à la nappe phréatique (entre autre...) ;D

27 mai 2006 à 16:58:04
Réponse #2

Ancien forum



Posté par Patrick 3 C

Citation de: frederic link=1148731678/0#0 date=1148731677
plutot decu par les hachette il faut bien le dire malgrés leurs prix elle sont pas mauvaise, mais reste loin derriere la pelle qui coupe mieus et fend ce type de bois bien mieux(deja tester sur des rondin type8 a 10 cm avec des resultat plutot bon).
le modele affuter maison (lime + pierre gros grains) donne toute ca dimenssion en coupe meme apres qlq clous toucher fortement.
bref pour moi deja tres partisan de cette outil je reste sure que c'est un outil surestimé
Le stage du 18 juin sera l'occasion où jamais de nous montrer ce que tu fais avec ta pelle.

Bein oui, la pelle du 18 juin  :)





27 mai 2006 à 17:18:48
Réponse #3

Ancien forum



Posté par frederic

salut pat
oui je serai au stage de juin avec ma pelle je prendrai quelque autres trucs sympa
a+
fred2

27 mai 2006 à 18:12:52
Réponse #4

Ancien forum



Posté par DavidManise

Salut tous,

Frederic m'a fait parvenir quelques photos des tests.  Les voici !



























Ciao et merci à tous les deux ;)

C'est la pelle de la forêt ;)  

Ciao :)

David

27 mai 2006 à 18:26:09
Réponse #5

Ancien forum



Posté par survivalfred

Humm, vivement le 17 et 18 juin, un bon stage de terrassement à la pelle ... moi tant qu'on veut pas m'en rouler, des pelles  ;D

Jolis petits tests ... je suis tout ému qu'une pelle soit plus efficace qu'une hachette et qu'un fer à cheval forgé soit beaucoup mieux qu'un Mora 2000 ... mais bon, vu que j'ai pas tout pigé dans sa réalisation je pense aussi que tout vient SURTOUT du forgeron !

Non ?

@ +

Fred

27 mai 2006 à 18:28:41
Réponse #6

Ancien forum



Posté par Pierre

Frédéric,

Impressionants les tests.
Mais juste une question bète à propos de la pelle. Tu ne peux plus l'utiliser comme pelle une fois qu'elle est affutée sinon tu risque de détruire le fil ? Non ? Ou alors je n'ai rien compris !!!

Pierre

27 mai 2006 à 18:28:48
Réponse #7

Ancien forum



Posté par frederic

merci a toi david
sur une de photo de penetretion de la pelle ont vois bien l'effet coin que permet la courbe de la pelle.une partie de l'efficacite pour fendre reside dans cette forme;l'autre avantage de cette outil est qu'il s'affute bien a la lime comme les tramontina
une question pour tous nos utilisateurs que penser vous de couteaux comme les green river'acier assez pauvre en carbone un peut comme mon fer a cheval forgé) qui eux aussi s'affute a la lime voir a la pierre.ces couteaux etais utiliser par les trappeurs en amerique du nord d'apres les historiens ceux ci avait entre6 et 12 lames pour une saison de chasse.
a+
fred2

27 mai 2006 à 18:36:52
Réponse #8

Ancien forum



Posté par frederic

pierre
la pelle peut etre uitiliser pour creuser sans probleme un coup de lime permet de refaire le tranchant de plus cela permet de mieux cruser dans des terrains avec des racines ou de decouper des parties de sols (ex usage militaire pour miner ou la realisation de cache).
la pelle pour moi reste un outil tres polyvalent elle creuse ;coupe;fend le bois;sert de couteau a faute de mieux ;de marteau;de prelever des braise ;a activer un feux c'est en plus une arme redoutable aussi
survivalfred
le fer forgé donne des resultat pas trop minable le mora 2000 en inox a ete tester avec sont affutage de base il doit avoir moyen d faire mieux,le mora carbone lui ce defend pas mal du tous
a+
fred2

27 mai 2006 à 20:42:07
Réponse #9

Ancien forum



Posté par DavidManise

Salut :)

Moi j'aime beaucoup l'idée qu'avec un bout de ferraille, un peu de savoir faire et quelques outils simples on puisse réaliser des lames qui fonctionnent vraiment bien.

Merci de remettre les choses à leur place, Fred ;)  C'est vraiment génial.  J'adore.

Ciao ;)

David

27 mai 2006 à 20:53:40
Réponse #10

Ancien forum



Posté par bison_solitaire

Sur la photo gauche, j'aime bien les deux couteaux de gauche... aller savoir pourquoi  ;)

27 mai 2006 à 20:59:53
Réponse #11

Ancien forum



Posté par frederic

bonsoir bison solitaire
les 2 couteaux sont un camps en acier a ressort (5160 ou 55s7) forgé avec une garde alu et un manche en corne de buffle d'eau vietnamien.
l'autre est un bushknife realiser dans une tramontina c'est un couteau leger et extra plat tres cool pour travailler dans de la vegetation type liane ronce et autre trucs sympa a couper.
a+
fred2

27 mai 2006 à 21:05:05
Réponse #12

Ancien forum



Posté par bison_solitaire

Merci pour les précisions Frédéric, z'ont un look sympa, et je n'ai aucun doute sur leur efficacité.
Enfin moi tout ça avec la pelle du 18 juin, ça me file comme une gaulle.
...
certes c'est un peu en dessous de la ceinture, mais bon, c'est le soir...
...
 ;D ;D ;D Elle est con mais j'en suis fier!!!

27 mai 2006 à 23:34:53
Réponse #13

Ancien forum



Posté par bloodyfrog

Salut Fred,

Merci pour ces petits tests sympathiques... :)
Je sens que quelques uns vont investir dans de la pelle de compet... ::) ;D

Citer
que penser vous de couteaux comme les green river'acier assez pauvre en carbone

Du bien!  :)
Les Green River, Sheffield ou autres trade knives ont fait vivre et/ou survivre quelques générations de coureurs des bois, je pense que ça suffit pour convaincre de leur utilité.
Faut les voir plutôt comme des couteaux de cuisine à tout faire, leur lame est assez fine et flexible, leur acier perd la coupe assez vite mais s'affute sur une pierre de torrent.
Ils étaient souvent doublé d'une hachette pour le travail du bois, mais pour le camp (préparation du gibier/repas, travail des peaux, etc...), ils étaient l'outil idéal.

Citer
d'apres les historiens ceux ci avait entre6 et 12 lames pour une saison de chasse.

Ils en emportaient plus encore sans doute mais...
Une saison de chasse, c'était aussi quelques centaines de peaux de castors...
Z'avait plus de couteaux que nous (enfin... p'tet pas que toi... ;)), mais ils s'en servaient plus aussi!(enfin... p'tet pas que toi... ;D)
Ces couteaux étaient aussi très appréciés des amérindiens (je devrais dire amérindiennes, car c'étaient surtout les dames qui bossaient avec...), et servaient donc de monnaie d'échange.
Valait mieux en avoir quelques uns avec toi si tu voulais garder ton scalp jusqu'au prochain "rendez-vous"... :)

A +,

Manu.

28 mai 2006 à 08:38:20
Réponse #14

Ancien forum



Posté par frederic

salut bloodyfrog
je vois que nous avons le meme avis sur les green river et autre trade knives ca reste des outils bien meconnu encore de nos jours.le pire c'est qu'il y a quelques anneés j'avais acheter un stock de ce type de couteaux produit a thiers ;apres des usages de tous types en restant dans la logique par rapport a ces lames force et de constater que c'est tres bien comme couteaux . de meme au bresil tramontina produit des couteau de cusine dans les meme formes la aussi c'est vraimment de bon couteau d'usage general (si l'ont oublie l'usage couteau de camp pour le bois).
cela repose la meme question
pour un utilitaire de taille moyenne (9 a 12 cm de lame) vaut-il mieux un acier dur (coupe longtemps?)ou un acier plus tendre (coupe bien mais se reaffute plus souvent)
a+
fred2

28 mai 2006 à 09:13:33
Réponse #15

Ancien forum



Posté par humpfrey

Moi je commence à préférer la deuxième option : je préfère un couteau plus facile à aiguiser (au sharpmaker  ;) :D) mais qui coupe moins longtemps qu'un super acier impossible à réaiguiser sans y passer des heures...
Mon p'tit Douk Douk est hyper chouette pour ça et vu le prix, je suis pas inquiet d'y aller franco...
Il en va de même pour mon Cold Steel Bushman... :)

28 mai 2006 à 09:53:16
Réponse #16

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut,

Oui, je pense que pour moi aussi, la facilité de réaiguisser un couteau est aussi importante que la durée (et donc la dureté) de son tranchant. Le tranchant d'origine finira toujours par s'émousser et c'est tout de même plus agréable de pouvoir refaire rapidement un tranchant soi-même.

C'est peut-être pour ça que dans l'absolu, j'ai toujours eu plus d'affection pour une lame carbone qu'une Inox (Opinel, Mora ...).

Sauf pour quelques exceptions: couteau pour la pêche, pliant de bonne facture (EDC surtout) ou l'Inox est appréciable en cas d'oubli de la lame au fond d'une boîte de pêche, lame restant longtemps dans le coffre de la voiture ... etc

@+

Fred

28 mai 2006 à 11:06:09
Réponse #17

Ancien forum



Posté par Patrick 3 C

Rahhhhhhhhhhhhhh ! ton bowie camp est un ravissement pour les yeux en même depuis que je vous connais satanés amis forgerons, mon banquier est beaucoup plus froid quand je le rencontre  :)

Va savoir pourquoi  ;D

28 mai 2006 à 11:23:28
Réponse #18

Ancien forum



Posté par frederic

salut pat
le pire de tous sur la photo de groupe des coutils reste mon jungle honey (la grande lame) durant la tempete de 99 j'ai élager des centaines de morceaux de bois avec il m'a fallu 6 jours pour cliner la zone de bois chez mon pere avec bien sure 2 tronconeuses et mon jungle pour tous ce qui etais branchages et petite branches jusqua 8 cm de diametre ca ce coupe sur un coup.
cette lame est forgé dans de l'acier 1095 je l'utilise depuis 8 ans et je doit dire que ca envoi grave de plus ca se reaffute tres bien.
dans un futur proche je testerai quelque autre trucs sympa que j'ai en stock
a+
fred2

28 mai 2006 à 11:37:11
Réponse #19

Ancien forum



Posté par Patrick 3 C

Citation de: frederic link=1148731678/15#18 date=1148808208
salut pat
le pire de tous sur la photo de groupe des coutils reste mon jungle honey (la grande lame)
Le Jimmy Fikes ? Je savais pas qu'il l'avait faite pour faire des DZ d'hélico  :)



28 mai 2006 à 13:22:24
Réponse #20

Ancien forum



Posté par DavidManise

Citation de: frederic link=1148731678/0#14 date=1148798300
cela repose la meme question
pour un utilitaire de taille moyenne (9 a 12 cm de lame) vaut-il mieux un acier dur (coupe longtemps?)ou un acier plus tendre (coupe bien mais se reaffute plus souvent)

Salut :)

Comme tu le dis si bien, fred, peu importe la dureté de l'acier, un moment donné tu vas finir par devoir le réaiguiser.

Je vois deux problèmes aux tranchants très durs :

1) c'est difficile à affûter sur le terrain, si t'as pas quelque chose de plus dur.  En même temps, c'est pas difficile de transporter un bout de papier de verre ou un petit affûteur diamant...  sauf que si tu le perds, ben t'as plus rien pour aiguiser...  Malgré tout, pour quelqu'un qui peut trouver et tailler du silex, celui-ci reste une solution.  On peut utiliser un angle de silex comme un fusil/brunissoir.  Ça marche bien, même avec des lames à 60 HRC et plus.

2) les aciers très durs cassent à l'impact.  Si tu percutes un os ou un caillou avec une lame très dure (60 HRC et plus), tu te retrouves avec un couteau à dents.  Le tranchant d'un couteau mou se déforme, et se répare vite en le tapant ou en le limant (même sur une pierre).  Et si t'as pas une trempe différentielle, tu risques de casser carrément toute ta lame.  À partir de 56 HRC, ça devient un risque sérieux, je pense.

Bref, c'est comme tout.  Il ne faut pas être à genoux devant les RC.  Il y a du pour et du contre, et un couteau mou, moyennement dur ou très dur reste un outil, avec ses limites et ses avantages.  Le tout est de savoir ce que tu peux faire avec ton outil, et de l'utiliser en respectant ses limites...  et en profitant de ses avantages.

Ce qui est sûr, c'est que quand je dois débroussailler ou si je risque de taper des caillasses ou des clous, je vais plutôt faire prendre l'air à ma bonne vieille machette  Tramontina.  Je sais que même si je fais un pet dessus je ne vais pas passer deux heures à limer pour qu'elle retrouve un tranchant correct.  Après, j'avoue que j'ai un faible pour les couteaux qui tiennent leur mordant assez longtemps, mais pas au point de lever le nez sur les autres, loin de là !!! ;)

Ciao :)

David

28 mai 2006 à 18:15:17
Réponse #21

Ancien forum



Posté par frederic

bonjours
pour pat
jimmy a fait des couteaux pour cleaner tous ce que tu veut je peut meme te dire qu'il a fait 2 camps pour des leader d'une guerrilla ethenique du laos.

pour revenir a la durete des divers outils coupant un douk tourne a 52 hrc c'est pas tres haut mais ca va pas si mal.
la dureté n'est pas tous enfin je crois je pense que la forme de l'emouture ainsi que l'angle d'affutage joue pas mal dans la capacité de coupe est aussi dans la duré du trachant.
a+
fred2

28 mai 2006 à 22:04:34
Réponse #22

Ancien forum



Posté par DavidManise

C'est clair qu'on a tendance à surestimer l'utilité d'avoir une dureté élevée.  

Je me rends compte que -- sans réfléchir -- je vais avoir tendance à prendre des trucs moins durs quand je veux FAIRE quelque chose.  C'est pas nécessairement mes couteaux préférés pour me la péter devant les copains, mais celui qui est dans ma poche tous les jours c'est le douk-douk.  Je pense que ça veut tout dire.  

C'est vrai aussi, fred, que l'angle du tranchant est très important.  J'ai l'impression que plus l'angle général du couteau (émouture principale) est plate et mince, et mieux ça pénètre dans la matière.  J'ai l'impression aussi que si l'émouture secondaire est sous les 10 ou 12° par côté (donc 20 ou 22° combiné), ça permet un tranchant extrême mais qui reste TRÈS fragile peu importe l'acier ou la dureté.  À 12° par côté, et une émouture bien mince, t'as un tranchant robuste et qui coupe bien...  paradoxalement même quand il est relativement émoussé au niveau du tranchant.

Bref, le fil microscopique joue un petit rôle dans le pouvoir de coupe, et il tient mieux l'usure quand la lame est plus dure, mais le plus important c'est encore l'angle général de l'émouture principale et l'angle de l'émouture secondaire...  C'est pour ça qu'un Opinel, même émoussé, coupe toujours assez bien, et qu'un Becker Brute ou qu'un Cold Steel SRK, même s'ils rasent les poils, vont te faire forcer comme un boeuf pour couper du bois.

Bref...  Fuck les HRC élevés, finalement.  C'est pas ÇA qui fait la qualité du couteau.

Le problème, peut-être, c'est que quand on fait un pitch marketing pour vendre un schlasse, c'est plus compliqué d'essayer de faire comprendre aux mecs toute la subtilité de la géométrie de la lame que d'écrire un chiffre qui pète, style 61 HRC.  Y'en a, tu leur vendras une barre à mine tant que c'est écrit 60HRC et un nom d'acier qui pète bien sur la lame.  

Ciao ;)

David

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité