Nos Partenaires

Auteur Sujet: Coutelier à Baleine  (Lu 7918 fois)

19 août 2013 à 16:52:15
Réponse #25

azur


Je sais que Gilles passe régulièrement ici en visiteur...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

13 octobre 2013 à 22:01:24
Réponse #26

azur


Et il te reste à le tester et pourquoi un review avec photos en situation ?
E tout cas la conception à été visiblement très réfléchit  :doubleup:
Un petit review en image...

Tout d'abord, il fallait habiller le petit nouveau. Je lui ai d'abord taillé un costume en cuir avec 2 passants horizontaux reprenant les dimensions des passants MOLLE. Ce système permet de varier les possibilités de fixation en reprenant les divers passant existants:



L'étui en cuir est bien pour l'avoir à la ceinture ou sur un sac, immédiatement disponible, mais a tendance à glisser un peu, donc pour une protection dans le transport avec un minimum de rétention, j'ai également fait une protection en kydex:



Un aperçu de la prise en main: le manche est adapté à ma main. Certains pourraient le trouver petit, je dirais que c'est voulu, pour avoir un tranchant plutôt long avec un longueur générale contenue. Ça permet d'avoir le couteau bien en main et calé entre le ricasso et le pommeau (assez conséquent donc une bonne tenue). Le guillochage pour le pouce n'est pas agressif et améliore bien la tenue lorsqu'on veut pousser sur la lame.





La lanière permet de faire une garde qui améliore la tenue et main et élimine tout risque de dérapage pendant les travaux de taille.





Passée autour du poignet en tenant uniquement le pommeau, on augmente la puissance de frappe. Il m'a fallu moins de 5 minutes pour couper entièrement un morceau de bois sec de près de 7-8cm de diamètre. Pas de crampe à la main et le couteau est bien maintenu





Le test du batonnage dans un morceau de chêne... une simple formalité, et la longueur du tranchant permet de voir venir!





un petit hérisson sur un morceau de chêne:



Conclusion:
- le manche en gaïac est vraiment très bon pour la prise en main. Le manche globalement rond permet de l'utiliser dans de multiples positions. En contrepartie, pas de possibilité de l'utiliser en torsion. Le pommeau proéminent est une très bonne aide pour varier la position de la main dans la longueur.
- la lame: le tranchant est très efficace et Gilles lui a donné l'angle idéal: il tient bien l'affutage mais il a beaucoup de "mordant" et permet de travailler finement.

Voilà pour les premiers retours.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

16 octobre 2013 à 18:38:52
Réponse #27

Zecrow


Pour suivre les production de Gil sur webarcherie notamment, je sais qu'il est capable de tout (au bon sens du terme)  :love:
Aciers standard, sandwich, damas... Tous les designs, du bushcraft aux inspirations les plus diverses, avec toujours une sorte d'invitation au voyage.
http://www.forgebaleine.com/
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité