Nos Partenaires

Auteur Sujet: Carte de présence des méduses  (Lu 1267 fois)

16 juillet 2014 à 19:11:29
Lu 1267 fois

Outdoorsman


L'Observatoire des méduses en Méditerranée indique qu'il n'existe pas de réseau d'observation systématique des apparitions des méduses. En revanche, cet institut appelle baigneurs, collectivités locales, scientifiques et acteurs de l'industrie marine à lui transmettre leurs observations, via un formulaire en ligne (inscription préalable). Les données collectées sont ainsi réunies et « présentées en direct » dans une carte collaborative :

http://meduse.acri.fr/carte/carte.php

Que faire en cas de piqure ?

« Surtout, ne pas frotter la zone piquée », conseille le site du portail d'observation de méduses en Méditerranée et ôter rapidement à l'aide d'une pince ou tout autre objet à disposition (papier, plastique, coquillage ou encore morceau d'algue) les fragments restés sur la peau avant de rincer à l'eau de mer.

Le site de la Croix-Rouge préconise une méthode approchante qui consiste à recouvrir de sable la plaie, préalablement rincée à l'eau de mer, de laisser sécher avant de retirer le « cataplasme » avec un objet rigide afin d'éliminer les parties urticantes.

Si la douleur persiste, administrer un antalgique, de type paracétamol, ou consulter un médecin. Les marques cutanées peuvent mettre 15 jours pour disparaître.

"On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du coté de la forêt. " Ivan Tourgueniev
"Là où il y a une volonté, il y a un chemin" Edward Whimper
"Dégaine toi du rêve anxieux des bien-assis" Léo Ferré

16 juillet 2014 à 19:30:15
Réponse #1

Lanceolatus


Bonjour à tous.

Malheureusement tout ne prend pas la même tournure à chaque fois.
En été 2001 ou 2002, pendant la canicule, je me suis baigné en Méditerranée.
En voulant sortir je me suis laissé porter par les vagues et en arrivant sur le sable je me suis fait piquer sur le côté gauche du ventre.

J'étais déjà adulte et mon vieux était avec moi. J'ai soudain ressenti une grande douleur (la plus forte physiquiment à ce jour) et eu du mal à respirer. La zone atteinte était boursouflée, rouge et grande (environ 20 cm de diamètre). Nous avons été à la pharmacie et ils m'ont automatiquement envoyé chez un médecin en voyant la "brûlure". Pendant que je me tordais de douleur le médecin plaisantait sur le fait que c'était "une bieng belle piqûre peu chère" mais en précisant qu'il ne pouvait pas faire grand chose à part appliquer une petite pommade.

J'ai souffert le martyre pendant quelques jours (tout en bossant pour la saison là bas) puis voyant des croûtes commencer à apparaître suis retourné voir un autre toubib qui a trouvé utile de m’engueuler parce que j'avais des croûtes. Re-pommade pour enlever ça.... 4 jours après ça faisait des trous et ça s'infectait.

Direction hôpital. Quand ils ont vu la blessure ils ont reculé et m'ont dit " on va vous soigner Mr, mais d'abord est-ce qu'on peut prendre une photo ??? " .

Là ils ont fait ce qu'il faut. Et la guérison s'est rapidement fait sentir. Néanmoins j'ai maintenant une grosse cicatrice à vie.

Moralité :

1 - Essayer de pas vous faire piquer, on sait jamais si vous réagissiez comme moi
2 - Les médecins dans le sud pendant la saison estivale sont aussi efficace qu'un Mcdo contre la faim. C'est le fast food, on soigne à la va vite car y a du monde....

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité