Nos Partenaires

Auteur Sujet: Seau Inox 30L  (Lu 8054 fois)

11 juillet 2014 à 22:24:24
Lu 8054 fois

Arnaud


Plop,

En vue de de les utiliser dans des toilettes sèches (TLB) je cherche à acheter quelques seaux en inox de 30L, emboutis et non soudés.

Jusqu'à présent j'ai trouvé des prix hallucinés...
le moins cher étant 75€ pièce fdpi chez http://www.seau-inox.fr/seau-inox-30-litres/

Est-ce qu l'un de vous aurait connaissance d'un meilleur prix ?

Merci d'avance,
Arnaud.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

11 juillet 2014 à 22:29:57
Réponse #1

Tompouss


Les prix sont juste abusé sur l'inox, pratiquant le brassage amateur le prix des marmites et cuves inox est juste une ruine, et avec la bière on a un liquide agressif donc pas trop le choix.

Avis perso j'essaierai de trouver une matière alternative si possible d'un point de vue corrosion, mais avec l'urine à part le plastique je vois pas trop.
"Pour celui qui ne sait pas vers quel port il navigue, aucun vent n'est favorable" Sénèque

12 juillet 2014 à 09:46:34
Réponse #2

christophe1977


l'inox est cher comme matière première, donc transformé c'est normal que les prix soient élevés.
pour les seaux on trouve surtout du plastique, du zinc et de l'alu. je ne vois pas l'intérêt de l'inox pour ton application.

12 juillet 2014 à 09:57:44
Réponse #3

Arnaud


D'après différent retours...

Les seaux en zinc, en aluminium et acier galvanisé seraient rongés en quelque mois d'utilisations.

Ceux en plastique finissent par puer.

Ceux en taule émaillée sont fragiles et finissent aussi par avoir de la rouille là ou l'émail a sautée et percer.

Inox ;)
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

12 juillet 2014 à 10:39:52
Réponse #4

Buffalo


Je te conseille de te rapprocher d'une entreprise de récupération de métaux pour y racheter à bas prix des futs de bière en inox mise au rebuts par les brasseries du secteur, j'en ai vu passés de temps en temps chez le "ferrailleur" qui me rachetait le cuivre quand j'étais plombier, j'en ai même un qui ma servi à faire une cuve de pulvérasiteur
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

12 juillet 2014 à 11:58:42
Réponse #5

Arnaud


J'ai peur que ça soit un peu lourd, mais je vais appeler un caviste que je connais, je vous tiens au courant.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

12 juillet 2014 à 12:09:25
Réponse #6

promeneur4d


Pour l'odeur: du papier journal a l'interieur (une couche au fond et tout autour. Fait avec le compost) facilite le nettoyage. Apres ca dépend de ton utilisation: Mixte ou a diversion? Combien et quoi come substrat?
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

12 juillet 2014 à 12:19:43
Réponse #7

Arnaud


L'odeur c'est surtout l'uréase qui décompose l'azote en ammoniac, la cellulose inhibe la réaction donc pour le substrat papier oui, copeaux et siure de bois bien sûr mais feuilles séchées et broyées ça marche encore mieux.

Mixte je suppose, je ne connaissais pas le terme, la diversion c'est une aberration donc non, surtout pas.

 
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

12 juillet 2014 à 13:27:48
Réponse #8

Arnaud


futs de bière en inox mise au rebuts par les brasseries du secteur

J'ai appelé mon pote, résultat 4 fûts inox 30L que son brasseur ne voulait pas lui reprendre... pour 0€ 0cts, faut juste que j'aille les chercher.

Une idée pour le découpage du dessus ?
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

12 juillet 2014 à 16:28:39
Réponse #9

Buffalo


moi je le ferais avec une Dremel et finissage à la lime ça prend un peu de temps mais il y a de quoi faire quelques choses de propre et facile d'entretien
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

12 juillet 2014 à 20:18:25
Réponse #10

jeanjacques


Autre piste pas trop cher, un fait-tout/marmite, quitte à couper les poignées et à rajouter une hanse. Vu à 15 ou 20€ pour une vingtaine de litre.
Adhérent Unpact.

12 juillet 2014 à 21:25:24
Réponse #11

inzemix


Pour le découpage, je pense que la disqueuse avec un disque adapté irait plus vite que la dremel (même si ca le fera aussi avec la dremel)
Puis, un petit disque a lamelles pour ébarber et ne pas risquer de se blesser en manipulant le seau.

12 juillet 2014 à 23:20:38
Réponse #12

Rammstein


Si l'épaisseur de paroi est trop faible, la disqueuse ne va pas attaquer l'acier mais seulement le déformer. Il vaut mieux percer un trou avec une mêche et découper la tôle avec une cisaille tourne-à-droite ou gauche.



Rammstein

13 juillet 2014 à 08:21:49
Réponse #13

Buffalo


Tu ne pourras pas découpé l'inox d'un fut à biére à la cisaille celui que j'ai fait 2 gros millimêtres d'épaisseur :o
Je cause pas aux cons, ça les instruit "Audiard"

13 juillet 2014 à 14:34:23
Réponse #14

promeneur4d


L'odeur c'est surtout l'uréase qui décompose l'azote en ammoniac, la cellulose inhibe la réaction donc pour le substrat papier oui, copeaux et siure de bois bien sûr mais feuilles séchées et broyées ça marche encore mieux.

Mixte je suppose, je ne connaissais pas le terme, la diversion c'est une aberration donc non, surtout pas.

Hmm, pas d'accord avec le fait que la diversion c'est une aberration, ca depend de l'utilisation. Des recherches en Allemagne ont montré que la lactofermentation marche seulement quand les flux sont séparés. Avec le pH bas (lactofermentation) l'urée degradée se trouve sous forme de NH3 et pas NH4, donc ne se volatilise pas, pas de mauvaise odeur. (et pas de perte d'azote)

Si tu as assez de matiere organique (copaux, paille...) pour absorber l'urine et composter, ca va en un. Ca fait juste plus de boulot/une tres bonne planification pour tout gerer. Sinon je pense que l'engrais liquide lactofermenté  c'est mieux, moins de pertes d'azote et moins de boulot.

Tu lis l'anglais ou l'allemand?
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

13 juillet 2014 à 18:23:19
Réponse #15

Arnaud


On est complètement hors sujet mais je lis l'anglais plus facilement que l’allemand ;)

Je ne connais pas les détails de ton utilisation, le problème de la séparation des déjections c'est que la majeure partie des utilisateurs stockent les urines sans se préoccuper de la dégradation en ammoniaque, nitrites et nitrates... et de l'autre coté se retrouve avec un stock de crottes séchées dont il ne savent pas quoi faire...  manifestement tu te donnes plus de mal.

Après, je ne connais pas les techniques de lactofermentation, mais je ne souhaite dans tous les cas pas utiliser l'urine comme un  engrais chimique... j'ai besoin de cette urine pour le compostage complet des déjection et la production d'humus.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

15 juillet 2014 à 04:30:11
Réponse #16

promeneur4d


Encore HS:
Les matieres fécales se conservent sans secher, sans odeur, aussi par lactofermentation. Ca s'apelle bokashi. (tu peux aussi le faire avec tes dechets de cuisine, le meme procedé que le silage).
Les vers adorent et le lombricompostage permet une hygienisation.

Si tu veux en savoir plus je peux te passer quelques pdf et liens, mp.

...
 j'ai besoin de cette urine pour le compostage complet des déjection et la production d'humus.


Ca c'est le meilleur que tu peux faire, produire de l'humus.  :up:

Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

15 juillet 2014 à 11:13:10
Réponse #17

Kilbith


Je ne sais pas si c'est HS : mais c'est très intéressant!  :love:
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

15 juillet 2014 à 13:46:17
Réponse #18

Mishkin


Salut,

Pour découper l'inox, je te conseille disqueuse de 125. Idéalement avec un disque spécial inox ou sinon un disque fin, couper en plusieurs passes sans faire bleuir (ou le moins possible). Tu dois ensuite redonner le même état de surface à la coupe que le reste de la pièce, tout "passiver". Avec disque à polir ou à la pogne. Si tu laisses la coupe à vif l'inox rouillera.

Tu peux aussi faire deux trous de perceuse, engager une lame de scie à métaux et t'armer de courage, là au moins t'es sur de pas faire bleuir mais à la fin tu ressembleras à un crabe-violoniste  ;D (et tu ne pourras pas pour autant te dispenser de la passivation).

à+

Mishkin

15 juillet 2014 à 15:07:13
Réponse #19

Arnaud


Merci.

Je me doutais que la corrosion serait un problème si je chauffais trop en découpant, exit le chalumeau et consort donc mais n'y connaissant quand même pas grand chose en acier, j'ai cherché ce que tu pouvais bien vouloir dire par "passiver", j'ai trouvé un lien qui explique bien, je le poste ici au cas ou ça intéresse quelqu'un d'autre.

http://www.euro-inox.org/pdf/map/Passivating_Pickling_FR.pdf
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

01 novembre 2014 à 13:33:59
Réponse #20

Arnaud


Up.

J'ai fait mes découpes, l'épaisseur de l'acier était moins importante que prévue, 1 à 2mm maxi suivant le modèle.

J'ai commencé à la disqueuse de 115, c'était clairement galère...

Passé à la disqueuse de 230, 1min par fût.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

03 novembre 2014 à 11:17:04
Réponse #21

Draven


La solution est trouvée pour Arnaud, mais pour les autres a l'avenir :

On utilise depuis 12mois des seau en plastique, qualité alimentaire, d'environ 28L. Utilisation quotidienne en toilette sèche, avec sciure et copeau de bois en compléments des déjections.

A part une légère coloration des seau dans le temps, aucune odeur... Pourtant on ne met rien a tremper dedans, etc... Juste vidage sur le tas de compost, nettoyage a l'eau et avec un produit de nettoyage biologique et brosse a chiotte. Séchage au soleil ou a l'essui tout quand on est pressé... On tourne avec 4 seau pour un chiotte, donc ils ont déja un peu servis chacun...

On avaient regarder pour des seau en inox, mais vu que c'était pour une famille nombreuse, et pour une grosse utilisation, ça revenait trop chère... On avais fait le pari de prendre du plastique pour tester dans un 1er temps, et finalement on ne le regrette pas !
Mais l'astuce des futs de bière est juste excellente ! Ils n'ont pas une forme trop bizzaroide ? Ca complique le nettoyage autrement...
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

03 novembre 2014 à 11:35:33
Réponse #22

Arnaud


Mais l'astuce des futs de bière est juste excellente ! Ils n'ont pas une forme trop bizzaroide ? Ca complique le nettoyage autrement...

Au final j'ai recupéré des 30L et des 50L, les 30L sont un peu petits mais les 50L retaillés sont juste impeccables, pour la forme pas de soucis, c'est un bête cylindre.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité