Nos Partenaires

Auteur Sujet: Riveter un manche de couteau  (Lu 5844 fois)

17 juin 2014 à 11:01:58
Lu 5844 fois

max65871


Salut les gars :)

Alors voilà, je suis en train de monter un manche en cuir sur une lame que j'ai achetée. Seulement, je ne vois pas trop comment fixer le pommeau. J'avais d'abord pensé à percer la soie vers la fin et monter un pommeau comme sur les ka bar. Seulement, impossible de forer dans la soie, ils l'ont trempée aussi  ;#

J'ai vu sur brisa qu'ils préconisaient de riveter le pommeau à l'âme. Seulement je n'arrive pas à me représenter comment le rivet tient à l'intérieur et à quoi il tient  >:(  Si l'un d'entre vous pouvait m'expliquer ce serait cool ;)

Est-ce que je dois essayer de forer dans l'axe pour y insérer le rivet ??
J'ai des rivets aveugles en pagaie, est-ce que pe peux en faire quelque chose ??


Un grand merci d'avance !!!!



Je vous mets les photos de tout ça en PJ. ;)

"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

17 juin 2014 à 11:27:20
Réponse #1

Sotret


Je ne pense pas que les rivets aveugles (rivets pop) te soient d'un grand secours.
Pour autant que je sache, dans le cas de figure de ton deuxième document (rivets brisa), c'est l'extrémité de la soie qui sert de rivet. Elle passe entièrement au travers du manche et elle est matée ensuite.
Vouloir la percer dans l'axe me semble illusoire et serait de toute façon une source de fragilité.
Percer en travers (Ka-bar), est sans doute plus raisonnable.
Une détrempe localisée serait peut-être envisageable pour percer ou mater l'extrémité de la soie.
Cela dit, je ne suis pas forgeron et des avis plus éclairés seraient les bienvenus.

17 juin 2014 à 11:42:33
Réponse #2

piero


Je ferais pareil, que ce soit pour percer ou mater la soie, tu es obligé de la détremper. Ensuite les deux solutions sont possibles, mais le matage de la soie sur le pommeau me semble délicat pour avoir une jolie finition.

17 juin 2014 à 11:56:45
Réponse #3

max65871


Super ! un grand merci !!!! Et comment je détrempe localement ??

Ou alors, comment est-ce que je peux faire pour mater la soie ??
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

17 juin 2014 à 12:23:37
Réponse #4

Hurgoz


Yo,

Pour percer du très dur, plusieurs solution: des mèches prévues à cet effet (acier dur, elles sont généralement avec un peu de cobalt), ou des mèche béton sur lesquelles tu affutes les plaquettes de carbure.

Pour la détrempe, c'est simple: tu montes la partie à détremper à température de trempe (rouge cerise) et tu laisses refroidir normalement, à l'air (conseil de garder la lame dans de l'eau pour éviter de la détremper également) OU tu montes une autre pièce à t° de trempe et tu la colles sur la partie à détremper: tu verras une onde bleue se diffuser sur la soie: c'est la détrempe  ;)

Perso, sur le manche cuir, j'ai fini par souder la soie au pommeau (edit: et même en ayant plongé le manche dans l'eau, puis maintenu une serpillère mouillée autour, j'ai fais cracher des flammes aux deux rondelles de cuir sous le pommeau...heureusement j'avais prévu le coup et mis des rondelles beaucoup plus épaisses à cet endroit).

Tcho

Hugo
« Modifié: 18 juin 2014 à 00:41:12 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

17 juin 2014 à 12:34:33
Réponse #5

Sotret


Ou alors, comment est-ce que je peux faire pour mater la soie ??

Détrempe kivabien, montage complet du couteau sans rien oublier et avec la soie qui dépasse du talon, blocage bien serré de l'ensemble en position vertical et tu tapes sur la soie avec un chasse-goupille de la bonne dimension et un marteau. finition facultative à la lime ou à la dremel selon les aspérités et l'aspect que tu désires.

17 juin 2014 à 15:29:10
Réponse #6

max65871


Je chasse dans l'axe du coutal ou perpendiculairement ?  :doubleup:
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

17 juin 2014 à 16:31:20
Réponse #7

Mezig


Perso, le matage de la soie en cul de manche; je ne suis pas pour car, s'il faut démonter, c'est meuleuse donc raccourcissement de la dite soie, ce qui peut être galére par la suite.
C'est pourquoi, je serai plus partisan d'une goupille par le travers de façon a pouvoir toujours démonter en cas de besoin, même si c'est en poil plus délicatois dans sa réalisation.
Ce si dit; c'est pas mon eustache.
Les moyens sont la fin.

17 juin 2014 à 16:38:33
Réponse #8

max65871


Je suis d'accord avec toi mais, dans quel cas voudrait-on démonter ?
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

17 juin 2014 à 16:48:38
Réponse #9

Mezig


Aucune idée; a part que j'aime pas les trucs qui sont pas démontables.
Les moyens sont la fin.

17 juin 2014 à 20:32:28
Réponse #10

max65871


  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:

Ca se tient :D
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

18 juin 2014 à 15:37:48
Réponse #11

Ghjallone


J'en connais qui démontent de manière compulsive pour vérifier l'état d'oxydation...  ;D
Quitte a détremper, j'essayerais d'arrondir l'extrémité de la soie, pour la fileter et y coller un écrou.
On peut trouver des tubes taraudés, je pense que ca pourrait le faire: Ca permet de visser sur une plus grande longueur, ce qui serait utile vu que le filetage de la soie ne serait pas homogène.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

31 juillet 2014 à 18:22:01
Réponse #12

bpc


une possibilité:
raccourcir la soie, puis souder de la tige fileter ou du rond en "fer".

on peut souder à l'arc avec une baguette inox de 1.5 mm.
( il y en a en petit étui en gsb)

18 août 2014 à 16:01:00
Réponse #13

spica


@Hurgoz : question (peut-être) bête : je t'ai vu suggérer plusieurs fois d'utiliser des mèches à béton aiguisée pour percer de l'acier trempé, mais du coup, comment tu aiguises les forêts pour ça ?

18 août 2014 à 16:28:37
Réponse #14

max65871


à la lime ou avec (beaucoup) de papier de verre  ;D
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

19 août 2014 à 18:57:38
Réponse #15

DIY


Exceptée la lime diamant, je ne vois pas grand chose pour attaquer le carbure de tungstène.

19 août 2014 à 19:29:01
Réponse #16

Hurgoz


Yo,

Désolé, je n'avais pas vue la question.

Comme je le disais - mais je m'apperçois que j'ai oublié de le faire sur ce fil là - je n'ai jamais essayé moi même.

Maintenant, effectivement, il faut un truc plus dur que le carbure: donc lime diamant, meule diamantée (c'est cette dernière qui est utilisée dans l'industrie pour affuter le carbure de tungstène) ou disque diamant et dremel (à mon sens le moins cher)

Edit: je viens d'essayer d'affuter des plaquettes de carbure que j'ai dans un affutoire à la DC4 et ça le fait.

Tcho

Hugo

« Modifié: 19 août 2014 à 19:58:16 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

19 août 2014 à 21:03:31
Réponse #17

bpc


pour ces mèches, il faut des meules en carbure de silicium.
elles se montent sur des tourets ordinaire( 150, 200 ou 300mm).

elles sont de couleur verte.

19 août 2014 à 21:34:19
Réponse #18

Hurgoz


Yo!

OK! C'est donc ça les fameuses "meules vertes"!

Merci!

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

20 août 2014 à 10:02:58
Réponse #19

spica


Merci pour les détails. :)

05 octobre 2014 à 17:44:32
Réponse #20

Zecrow


Le rivet peut être un petit "rond" de laiton monté à l'époxy, avec si l'on y tient, quelques coups de marteau pour élargir un peu vers les extrémités et faire un montage serré.


....... Pour la détrempe, c'est simple: tu montes la partie à détremper à température de trempe (rouge cerise) et tu laisses refroidir normalement, à l'air (conseil de garder la lame dans de l'eau pour éviter de la détremper également) OU tu montes une autre pièce à t° de trempe et tu la colles sur la partie à .........
Oui, cela pour des aciers carbone simples genre xc 75 ou 100. Mais certains aciers dits auto-trempants se riront de la tentative. Juste pour dire, et dans ce cas il faudra percer dans le dur.
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité